1. //
  2. // 7e journée
  3. // PSG/Guingamp (3-0)

Paris a pris son temps

Moyen pendant 80 minutes, le PSG l'a emporté sans être impressionnant. Le score est lourd (3-0), mais l'essentiel est ailleurs : Zlatan Ibrahimović a enfin marqué cette saison.

Modififié
6 67

PSG - Guingamp
(3-0)

J. Pastore (18'), Á. Di María (76'), Ibrahimović (82') pour PSG


Il fut un temps, un PSG-Guingamp se déroulait avec des lucarnes de Paulo César, des caramels de Florian Maurice ou une grave blessure de Charles-Édouard Coridon. Ce temps-là est révolu. Pour comprendre la dimension prise par le PSG, il suffisait de regarder la gueule du banc de touche. Pour son 31e anniversaire, Thiago Silva faisait les frais du turn-over de Laurent Blanc en prenant place loin du XI de départ en compagnie de Marco Verratti, Ezequiel Lavezzi ou encore Lucas. En manque de confiance devant le but, Zlatan Ibrahimović débute, lui, la rencontre pour enfin ouvrir son compteur but avec le PSG cette saison. De la pression ? Un peu. Mine de rien, au coup d'envoi, le PSG n'avait toujours pas gagné un match de championnat en septembre. C'est désormais chose faite après cette petite victoire sur Guingamp (3-0), validée à dix minutes de la fin par un but de renard d'Ángel Di María sur une frappe du gauche mal repoussée par Lössl avant qu'Ibra n'ouvre son compteur dans la foulée.

Plutôt adepte du beau jeu, Jocelyn Gourvennec n'était pas venu au Parc des Princes avec une folle envie de jouer. Comme pouvait le laisser croire un tweet de Nicolas Benezet avant le match, Guingamp a garé un bus devant Lössl et a attendu les situations de contres pour laisser Coco et Salibur faire parler leur vitesse. La vitesse justement, le PSG n'en a jamais mis. Ou par intermittence. Comme sur ce caviar de Van der Wiel pour Cavani (3e), Maxwell pour Ibrahimović (20e), un coup franc du Z (49e), une frappe de Pastore (65e) ou sur cette bonne sortie du gardien danois dans les pieds de Maxwell (78e). Mais dans l'ensemble, c'était lent, mou, emprunté et un poil chiant. Et quand le brouillard s'installe, l'éclaircie vient du plat du pied de Pastore qui, en dehors de la surface, trouve le petit filet de Lössl sans forcer (18e). L'Argentin a été le seul rayon de soleil du soir. Trop seul. Dans l'ensemble, le PSG continue de jouer ses matchs au petit trop, alors qu'à partir du moment où l'intensité est là, ça change tout.

Misère de corners


Pour s'en convaincre, il suffit de regarder le match de Motta, moins bon depuis qu'il a rendu heureux son banquier. Hasard ou coïncidence ? Avant, le PSG livrait des matchs semblables, mais Zlatan Ibrahimović faisait la différence à lui tout seul. À bientôt 34 ans, le Suédois ne marche plus autant sur la Ligue 1 qu'auparavant. Pour l'instant, on va mettre ça sur le compte de son retour de blessure. Mais le temps ne plaide pas pour lui… Cela dit, sur certaines fulgurances, le Suédois est toujours le roi. Comme sur cet enchaînement mêlant irrespect et talent pour envoyer son pote Maxwell dans la surface adverse (78e) ou, bien entendu, sur son premier but de la saison, d'un pointu en tombant, à la réception d'une passe de Di María. 3-0, c'est sévère pour Guingamp, car le score a mis du temps à se dessiner. Le PSG a attendu. Le temps, c'est ce que réclament les Parisiens qui ne sont pas encore en forme, alors que le mois d'août laissait présager l'inverse. Ça manque de justesse, de précision, comme sur tous ces corners mal joués et/ou peu dangereux sur le but guingampais. Et Guingamp dans tout ça ? Les Bretons ont bien défendu. Tout le monde dans l'axe, on courbe le dos et on optimise les contres et phases arrêtées au mieux. Avec un peu plus de justesse offensive (et de talent), l'En Avant avait la place de faire mieux. Mais il y a des choses qui vont vibrer chez les Bretons, Coco le premier. Quel look ! À certains moments, on avait l'impression d'avoir retrouvé le PSG du début de saison dernière. Celui qui balbutiait son football à chaque sortie automnale. Sauf qu'au final, le réalisme a fait la différence. Ça et le talent individuel des stars parfois en pilotage automatique. Mais voilà le PSG avec 17 points sur 21. Pas mal pour des mecs qui marchent. Vivement qu'ils courent.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lamine Turgut Niveau : CFA
Cavani après le péno d'Ibra : doux Jésus ... Oo
PhoenixLite Niveau : Loisir
https://twitter.com/le12emehomme/status … 0376208384

Je t'adore Edi, tu fais un super début de saison, mais merci pour ce moment.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer comment on obtient le statut de « stat » ou de « mec qu'on ne peut pas sortir du onze » ? Faut chialer dès que l'entraîneur te met hors du terrain comme ça il te fait jouer pour éviter les problèmes ?

Parce que Pastore ça va quand même faire un an que c'est notre meilleur joueur, et toujours bon en C1, mais il n'a toujours pas ce fameux statut.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par PhoenixLite
https://twitter.com/le12emehomme/status/646425050376208384

Je t'adore Edi, tu fais un super début de saison, mais merci pour ce moment.


Haha, le pire c'est quand il la fout en six mètres en se relevant: "à touché le fond mais creuse encore"
Labrune le touriste Niveau : Loisir
Tres bon arbitrage,impartial comme on les aime...

Ibra-Cavani ce soir c'est la cata !

Vivement que Pastore et Verratti quittent ce club pas assez de talent offensif devant eux.


La defense rien à dire, elle est impeccable !

En LDC cette equipe fait 1/4 pas plus !
Note : 4
Pas terrible ce match de Paris quand même, score trompeur. Paris a ronronné encore une fois.
elfoundo07 Niveau : DHR
Pastore ce magicien.
George Haggis Niveau : CFA2
Completement d'accord, quitte a changer de systeme de jeu, pastore doit etre titulaire dans les grands matches
Message posté par PhoenixLite
https://twitter.com/le12emehomme/status/646425050376208384

Je t'adore Edi, tu fais un super début de saison, mais merci pour ce moment.



A noter Verratti qui se fout bien de sa gueule haha.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par paul.la.poulpe


Haha, le pire c'est quand il la fout en six mètres en se relevant: "à touché le fond mais creuse encore"


Il a tenté un coup du foulard après l'arrêt de Lössl sur penalty ou j'ai rêvé ?
Le Z ou Pastore , Pastore ou Matuidi , Motta ou Marco car Pastore , Cavani ou le Z car Pastore , Pastore ou Cavani car Pastore ???

moi perso j y arrive pas .
Payetazo>>>ElFiasco Niveau : CFA2
Pastore et Verratti sont faits pour être alignés ensemble, c'est tellement évident. C'est la première chose qui devrait être inscrite sur la feuille de match, tu brodes autour mais ces deux là si t'aimes le football, si tu veux voir ton équipe jouer au football dans sa pleine mesure, tu peux pas en mettre un des deux sur le banc lors des matchs importants.



Mais bon, c'est vrai qu'après cette nouvelle énorme performance de Matuidi, c'est dur de choisir son milieu de terrain type.. Le niveau technique du coté gauche Cavani-Matuidi-Maxwell on voit le même genre d'animation lors des multiplex Ligue 2 c'est terrible. Et ces 3 là seront pourtant intouchables à l'amorce des matchs importants, pendant que Blanc s'inventera une concurrence Verratti-Pastore
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par paul.la.poulpe
Parce que Pastore ça va quand même faire un an que c'est notre meilleur joueur, et toujours bon en C1, mais il n'a toujours pas ce fameux statut.


C'est peut-être un problème physique ? Bon,c'est un peu moins le cas depuis l'an passé,mais il est peut-être un peu fragile.
Toulousain Niveau : DHR
Pastore c'est le bizu de Blanc, il lui fera jamais confiance
Message posté par Payetazo>>>ElFiasco
Pastore et Verratti sont faits pour être alignés ensemble, c'est tellement évident. C'est la première chose qui devrait être inscrite sur la feuille de match, tu brodes autour mais ces deux là si t'aimes le football, si tu veux voir ton équipe jouer au football dans sa pleine mesure, tu peux pas en mettre un des deux sur le banc lors des matchs importants.



Mais bon, c'est vrai qu'après cette nouvelle énorme performance de Matuidi, c'est dur de choisir son milieu de terrain type.. Le niveau technique du coté gauche Cavani-Matuidi-Maxwell on voit le même genre d'animation lors des multiplex Ligue 2 c'est terrible. Et ces 3 là seront pourtant intouchables à l'amorce des matchs importants, pendant que Blanc s'inventera une concurrence Verratti-Pastore


D'où tu critiques Maxwell ?
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Payetazo>>>ElFiasco
Pastore et Verratti sont faits pour être alignés ensemble, c'est tellement évident. C'est la première chose qui devrait être inscrite sur la feuille de match, tu brodes autour mais ces deux là si t'aimes le football, si tu veux voir ton équipe jouer au football dans sa pleine mesure, tu peux pas en mettre un des deux sur le banc lors des matchs importants.



Mais bon, c'est vrai qu'après cette nouvelle énorme performance de Matuidi, c'est dur de choisir son milieu de terrain type.. Le niveau technique du coté gauche Cavani-Matuidi-Maxwell on voit le même genre d'animation lors des multiplex Ligue 2 c'est terrible. Et ces 3 là seront pourtant intouchables à l'amorce des matchs importants, pendant que Blanc s'inventera une concurrence Verratti-Pastore

D'un autre côté c'est un match contre Guingamp dans un enchainement de 2/3 semaines assez intenses (LDC, match de L1 en milieu de semaine...).

On peut pas aligner les mêmes à tous les coups. Je sais pas si t'as remarqué que le temps de jeu est à peu près équitable entre tous les mecs derrière, au milieu et en attaque (à part Zlatan qui revient de blessure) sur les 2/3 derniers matchs.
Faut avoir une vue d'ensemble, pas se concentrer que sur la compo du jour J...
Note : 9
Moi au final, je suis assez satisfait du gros turnover que Blanc semble vouloir effectuer à Paris. Il faudrait quelques temps pour que les joueurs s'y habituent mais il doit continuer indépendamment du résultat comptable en championnat, car je pense vraiment que le titre ne peut guère nous échapper cette année sauf miracle (en raison de l'instabilité de nos 3 poursuivants les plus sérieux surtout, mais restons prudents).

Avec notre mercato estival, on a vraiment double nos postes et nous sommes en mesure d'assumer ce turnover qui est pour moi la raison principale du succès du Barça de l'an dernier. Ce Barça avait calé en fin de première petite de saison mais s'était retrouvée injouable toute la deuxième partie et je me souviens que les médias, qui critiquaient énormément Enrique pour avoir aligné quelques choses comme 10 compos de base différentes d'affilée, avaient fini par l'encenser en fin d'année sur sa gestion de la fraîcheur physique de son effectif.

C'est l'une des principales choses qui manque à un Paris souvent essoufflé courant Avril et qui pourrait nous permettre de franchir un cap cette année.

C'est pourquoi un nul contre une belle équipe de Reims joueuse et une équipe B et une victoire 3-0 contre Guingamp sans la manière me vont très bien pour l'instant, tant
qu'on a 16/17 joueurs continuellement mobilisés, pas trop utilisés et qui parviennent à faire de bonnes performances dans l'ensemble.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
A noter aussi que Blaise nous fait une petite Alain "l'homme du mois d'août" Traoré en ce début de saison
Et Tallaron qui vient prendre sa misère habituelle...
Pointu, tu es sale, pointu, tu es beau, pointu, je t'adore! Quelqu'un sait s'il y a déjà eu un top 10 des gros pointards des familles sur SF? - une pensée pour Romario en passant
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Milan s'est fait peur
6 67