1. //
  2. // 31e journée
  3. // OM/PSG (2-3)
  4. // Le débrief

Paris, 7 sur 7

Depuis l'arrivée des Qataris, c'est la sixième fois en huit matchs de Ligue 1 que le PSG l'emporte sur son rival marseillais et la deuxième fois de suite au Vélodrome. C'est surtout la septième victoire de rang, toutes compétitions confondues, du PSG sur l'OM. Pour ce faire, les Parisiens ont sorti une seconde période « Ligue des champions » emmenée par un quatuor de costauds : Marquinhos, Silva, Verratti et Matuidi.

9 34
Comment le PSG pouvait-il perdre avec Marquinhos ? Le Brésilien a disputé 32 matchs cette saison – toutes compétitions confondues – avec le PSG et il n'a jamais perdu un seul match. Pas un. Le record de George Weah n'a jamais semblé aussi proche (le Libérien avait disputé 35 matchs de suite sans perdre avec le club de la capitale). Auteur de l'égalisation à 2-2, le Brésilien de 20 ans a livré un match de bonhomme. Associé à son partenaire et modèle Thiago Silva en charnière suite à la sortie sur blessure de David Luiz, le petit monstre et « O Monstro » ont tout stoppé. Ou presque. Surtout, leur seconde période est quasiment parfaite. Cette paire a livré 45 minutes « Ligue des champions » , anticipant toutes les trajectoires, sortant sur chaque offensive marseillaise tout en relançant proprement. Que ce soit dans les airs ou au sol, les deux Brésiliens n'ont rien laissé passer. Des cracks. Même si Marquinhos est un peu juste dans l'engagement sur l'ouverture du score de Gignac, globalement, le match de la doublette aux dents blanches est irréprochable.

Un peu comme celui de Blaise Matuidi. Cela faisait bien longtemps que le coureur de fond de la capitale n'avait pas été aussi omniprésent et intéressant collectivement pour son équipe. Son but – improbable – est un bijou. Hier, Blaise Matuidi a réussi dans la même action : une feinte de tir, une frappe du droit enveloppée et une lucarne. Cet enchaînement parfait, sur le premier but parisien, montre qu'hier le gaucher était touché par la grâce divine. Au-delà de son but, le numéro 14 a développé une activité et des courses comme rarement cette saison. On pourra toujours lui reprocher cette sempiternelle manie de donner les passes dans le mauvais tempo lorsque le PSG est en contre-attaque, mais globalement, il a été le poumon et le cœur des siens sur la pelouse du Vélodrome.

Verratti en patron


Pour ce qui est du cerveau, il était entre les Puma de Marco Verratti. Il y a quelques jours, dans les colonnes de So Foot, le petit hibou avait lâché quelques phrases qui avaient de quoi faire frissonner les supporters parisiens à l'aube d'un tel rendez-vous. « C'est vrai que Laurent Blanc me disait ça à chaque fois et qu'à chaque fois, je recommençais, explique le petit génie à propos de ses prises de risque dans sa propre moitié de terrain. Au bout d'un moment, il a compris et il m'a dit : "Fais ce que tu veux mais si tu te loupes, je te tue". Je sais que ce jour arrivera. Tôt ou tard, je perdrai un ballon qui nous coûtera un but, et ce jour-là, Blanc me tuera et il aura raison de le faire […]. Je sais que le jour où je perdrai le ballon dans cette zone, tout le monde me tombera dessus, tout le monde me critiquera, tout le monde me tuera. »

Hier, fidèle à ses propos, Marco a donc envoyé Javier Pastore à la mort peu de temps avant la mi-temps avec cette passe saucissonnée qui amène le second but de Gignac. Heureusement, c'est la seule fausse note de l'Italien au cœur d'une soirée qui l'aura vu réciter son talent d'organisateur et de harceleur. Mieux, l'Italien commence à défendre comme jamais. Entre tacle, vice et récupération haute. Bref, c'est devenu un homme. Un vrai. Mais ce quatuor magique, symbole de la domination parisienne hier, cache aussi les incroyables manqués des autres stars.

131 secondes de bonheur


Leur bilan, le voilà : David Luiz a tenu trente minutes avant de sortir sur blessure. Touché à la même cuisse que face à Bordeaux. Zlatan Ibrahimović et Edinson Cavani ont rivalisé dans la médiocrité. L'Uruguayen semblait touché, mais de toute façon hors du coup, quand le Suédois a manqué de rythme et de tranchant dans tout ce qu'il faisait. Le PSG s'est donc payé le luxe de gagner sans trois de ses recrues les plus onéreuses. L'une s'est claquée quand les deux autres ont salopé leur match comme des grands. Sans parler de Lavezzi, entré en deuxième période et qui a trouvé le moyen de rater un face-à-face. Comme d'hab.

On pourra toujours avancer que ce match a causé des dégâts physiques dans les rangs parisiens. À dix jours de défier le FC Barcelone en Ligue des champions, le PSG sera sans doute privé de David Luiz, Thiago Motta (blessés), mais également Marco Verratti et Zlatan Ibrahimović (suspendus). Mais le match est dans dix jours. D'ici là, les Parisiens auront disputé une demi-finale de Coupe de France et une finale de Coupe de la Ligue. Les Franciliens auront aussi compris que pour faire de ce mois d'avril une franche réussite, il fallait s'appuyer sur la seconde mi-temps. Là où ils étaient plus concentrés, mieux placés, disciplinés et efficaces. Entre l'égalisation de Marquinhos et le but contre son camp de Morel se sont écoulées 131 secondes. Quand cette équipe est déterminée, il ne peut pas lui arriver grand-chose. Même dans un Vélodrome bouillant. Surtout dans un Vélodrome bouillant.

==> Le compte-rendu du match

==> Les notes du match

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Note : 15
Dans un Vélodrome bruyant, avec un Zlatan brouillon, mais un Verratti et un Pastore, brillants.
JohnnyGourcuff Niveau : DHR
Si Paris avait un Attaquant digne de ce nom (sur le terrain et non sur le papier) ils seraient sacrément bandant.
Pour moi Ibra (cette saison) est un Bafé Gomis de luxe, il a des bonnes stats donc on peut rien lui dire, sauf que il rate un nombre incalculable d'action, ne fournit aucun effort et est "que" à 18 buts alors qu'il a Verrati/Pastore et accessoirement 10 autres parisiens qui ne jouent quasiment que pour lui.

Bref il est temps qu'il prenne sa retraite
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 2
Allez vivement la saison prochaine pour un deuxième grand huit!
Message posté par Guyana973
Dans un Vélodrome bruyant, avec un Zlatan brouillon, mais un Verratti et un Pastore, brillants.


+1 pour l'allitération
MaxChampagne Niveau : DHR
Le fils de Verratti est né en France, ya peut-être un truc à faire pour l'équipe de France de demain
La frappe de Matuidi, Cavani endommage la tribune 15 fois sur 10, le tout en faisant sa spéciale, tomber en frappant
Ronahldoignon Niveau : CFA
Note : 10
Vous pouvez vous fiez à mon pronostique :

PSG - Barça : 5 - 1.

4 passes décisives de Verratti, triplé de Pastore, coup du foulard pied droit lucarne opposée pour Matuidi, glissade + tibia de Cavani.

Plus 127 ballons récupérer dans les pieds de Messi pour le hibou.

On connait déjà le futur ballon d'or.

Franchement je rêverais de voler un brin d'ADN de Verratti et de l'injecter dans Ferri !!!
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Hahaha @MaxChampagne ya de l'idée.

Qu'on arrête avec la formation à Clairefontaine et qu'on vienne me faire accoucher les femmes de Messi et Ronaldo chez nous!
Note : 16
Message posté par Ronahldoignon
Vous pouvez vous fiez à mon pronostique :

PSG - Barça : 5 - 1.

4 passes décisives de Verratti, triplé de Pastore, coup du foulard pied droit lucarne opposée pour Matuidi, glissade + tibia de Cavani.

Plus 127 ballons récupérer dans les pieds de Messi pour le hibou.

On connait déjà le futur ballon d'or.

Franchement je rêverais de voler un brin d'ADN de Verratti et de l'injecter dans Ferri !!!


Du coup si t'enlèves Verratti, ça ne fait plus que 1-1. Et comme c'est lui qui récupère le ballon dans les pieds de Messi, on peut facilement en rajouter 2 ou 3 pour le Barça. Et comme je ne crois pas en la chance de Cavani...

Mon prono : PSG 0 - 4 Barça

Et oui, Verratti est suspendu pour ce match.
gaiusbaltar Niveau : DHR
c'est clair un quatuor de fou, plus ça va et plus j'aime le petit marquis (sans être supporter du PSG d'ailleurs)
bravo au Vélodrome pour cette ambiance... Et merci à Ibra et Morel pour le concours de médiocrité.
sinon ça se voit trop sur la photo que Silva se dit "oh putain c'est Van der Wiel qui arrive là ? "
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Non mais contre le Barca on a Verratti, Aurier, Ibra suspendu et Luiz, Motta (Lucas? Cabaye?) blessés...

Je sais que l'espoir fait vivre mais bon...
Problema ? Niveau : DHR
"Sans parler de Lavezzi, entré en deuxième période et qui a trouvé le moyen de rater un face-à-face. Comme d'hab."

C'est sévère sur celle-là : Mandanda fait un super arrêt et le face-à-face n'est pas du tout évident.
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Message posté par PauletaSusicGaucho
Allez vivement la saison prochaine pour un deuxième grand huit!


Parce que ce genre de victoires avec une équipe parisienne au complet et avec des joueurs d'un autre monde face à un om limité et avec des cadres absents ça vous fais bander?

Ouais pourquoi pas... Surprenant mais pourquoi pas...
Sans Verratti ça va être vraiment être chaud contre les nains espagnols
Problema ? Niveau : DHR
Message posté par la berlinoise est douce en avril
C'est génial le foot, t'es un club de merde, tu te bats pour le maintien, puis tu vends ton fion et d'un coup tu te retrouves en top 8 européen.

Et les mecs se permettent de la ramener après, le mérite ils connaissent pas.

Et toute cette sale race de parisiens qui voit absolument pas le problème d'un point de vue moral, les mêmes qui, quand ils parlent de politique, t'expliquent que les inégalités sont scandaleuses et patatati.

Bref vivement que vous vous repreniez des attentats dans la gueule et que votre sang coule, histoire de récupérer la monnaie de votre piece.

Et dire qu'à une époque je comprenais pas pourquoi les corses buttaient des préfets...

PS: et encore merci au héros qui a buté julien, un en moins c'est toujours bien!


Soit t'es un vieux troller soit t'es un grand malade. Dans tous les cas tu es un bel étron.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
@Guyana973
J'ajouterais même que le Vélodrome était bouillant, mais Morel a pris le bouillon en marquant contre son camp du bout d'ongle !
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
@la berlinoise
J'espère que tu n'auras jamais d'enfant !
Message posté par la berlinoise est douce en avril
C'est génial le foot, t'es un club de merde, tu te bats pour le maintien, puis tu vends ton fion et d'un coup tu te retrouves en top 8 européen.

Et les mecs se permettent de la ramener après, le mérite ils connaissent pas.

Et toute cette sale race de parisiens qui voit absolument pas le problème d'un point de vue moral, les mêmes qui, quand ils parlent de politique, t'expliquent que les inégalités sont scandaleuses et patatati.

Bref vivement que vous vous repreniez des attentats dans la gueule et que votre sang coule, histoire de récupérer la monnaie de votre piece.

Et dire qu'à une époque je comprenais pas pourquoi les corses buttaient des préfets...

PS: et encore merci au héros qui a buté julien, un en moins c'est toujours bien!



Mais pauvre Narvalo : avant le Qatar on vous a déjà collé 8 victoires de rang. Même Boskovic, Mendy et Benachour vous ont humiliés. Et vos propres joueurs Leboeuf, Lizarazu vous ridiculisaient déjà avant, comme Morel hier soir.

Tous OM/PSG, PSG/OM confondus, toutes compétitions, on est devant. Les chiffres parlent. Tu peux toujours baver résidu de capote trouée.

"C'est génial t'es un club de merde et puis un Parisien nommé Tapie vient avec de l'argent et il t'achètes une C1". Tu vois ça marche aussi.

Et puis le PSG gagne des titres avec QSI. L'OM avec RLD ils ont gagné quoi ? L'intertoto. Il était tellement fier qu'il est allé fêter ça sur la pelouse habillé en tong avec ses chaussettes par en dessous.

Ensuite il a failli vous vendre à Kachkar.

Mais restes dans ton pays de raté à continuer à voter FN...marine le pen c'est tout ce que vous méritez.
Mon message s'adressait à la Berlinoise mais apparemment il s'est fait dégager son post.
MOREL_EST_UNE_PIPE Niveau : CFA2
@la berlinoise.

Je te le dit en tant que compatriote fan de l'OM.

Ferme ta gueule!!!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
9 34