Parc des Princes : Une alternative au plan Leproux ?

Une association de supporters du PSG contestant la politique du club à l’égard de ses fans est en train de soumettre un projet alternatif aux différentes composantes du public parisien. Ses responsables expliquent à So Foot les principes de ce document de travail et leurs objectifs.

Modififié
3k 44
Depuis bientôt 4 ans, le Paris Saint-Germain a changé de dimension. Que ce soit sur le terrain, avec l'arrivée massive d'argent venu du Qatar, ou en tribunes avec le plan de sécurité instauré au printemps 2010 par le président de l'époque Robin Leproux, suite à la mort d’un habitué de la tribune Boulogne, Yann Lorence, lors d’incidents avec des supporters d’Auteuil. Depuis, si les résultats du PSG sont à la hauteur des ambitions de ses nouveaux dirigeants, peut-on en dire autant de l'ambiance au stade ? Pas si sûr. En instaurant un placement aléatoire en virages et en dissolvant toutes les associations de supporters, le PSG et l'État français ont transformé radicalement la composition des tribunes.

Se sentant mis à l'écart et s’estimant victimes d'une répression policière excessive, certains anciens abonnés du Parc mènent depuis 2010 un combat pour retrouver le droit de supporter leur équipe à la mode ultra, aussi bien à domicile qu'à l'extérieur. Certains d'entre eux, soucieux d'agir dans un cadre légal, avaient créé l'association LPA (Liberté pour les Abonnés) en octobre 2010. Face à la difficulté de nouer un dialogue durable avec le club, ils ont fini par se dissoudre en mars 2012.

Récemment, une partie des forces vives de LPA a relancé, avec l’appui d’autres supporters contestataires, une nouvelle structure nommée ADAJIS (Association de Défense et d'Assistance Juridique des Interdits de Stade). Les objectifs de cette association ? Défendre les droits des supporters, mais aussi être force de propositions pour parvenir à ouvrir de nouveau le dialogue avec le club et à faire évoluer l’ambiance du Parc. Pour preuve, ADAJIS a préparé un document intitulé : « Propositions de base de travail pour une concertation entre le club du PSG FC et ses supporters » . Actuellement soumis aux différentes composantes du supportérisme parisien et à des spécialistes de ces sujets, ce document, conçu comme évolutif et amendable, propose de « rétablir une relation de confiance et de respect entre le club et ses abonnés » et plus largement l’ensemble de ses publics. Pour cela, ADAJIS suggère de repenser les relations entre le club et ses supporters, en abandonnant le placement aléatoire et en favorisant la constitution de nouvelles associations de supporters qui s’engageraient, à travers une « charte » , à respecter des devoirs leur permettant de bénéficier de droits particuliers qu’elles pourraient perdre provisoirement ou définitivement en cas de comportements inappropriés.
Après avoir pris connaissance de ce document de travail (qui, du fait de son caractère provisoire, n’est pas encore rendu public par ADAJIS), So Foot a essayé d’en savoir plus sur cette initiative en interrogeant deux responsables de l’association, Mika, son président, et James, son porte-parole officiel. Rencontre avec ceux qui réclament un retour des associations de supporters au Paris Saint-Germain.

Dans quel but avez-vous rédigé cette base de travail ?
Mika : Le but était de mettre des idées cohérentes sur la table afin de réfléchir à une nouvelle manière de concevoir l'accueil et les relations entre le PSG et ses supporters. Nous avons dû agir sans nous soucier de ce que pensait le PSG, puisque celui-ci refuse de nous prendre en considération. Aujourd'hui, l'heure est venue de faire connaître officiellement notre projet. Il s'agit de mettre sur pied une base de travail à laquelle toutes celles et ceux qui veulent réfléchir à un retour des ultras puissent participer. Sans organisation, sans union des supporters, il ne peut y avoir de soutien cohérent à l'équipe. Oui, il faut un plan de sécurité, mais un vrai plan sans amalgames et hypocrisie, sans mettre les supporters de côté.

Mais le PSG et les autorités publiques ne semblent pas vouloir un retour des associations...
Mika : Il se dit pourtant çà et là que, au club, des gens réfléchissent au sujet de l'ambiance. Mais en effet, il n'y a rien de concret. La parole officielle c'est « pas d'ultras, pas d'associations » . Ce qui est étonnant, c'est que lorsque nous avons réalisé une distribution de tracts devant le Parc des Princes avant le match face à Rennes, on a pu prendre le pouls des tribunes. Tous les gens réclament de l'ambiance et beaucoup veulent le retour des ultras.
James : On sait très bien où ça bloque ! Ce n'est pas au niveau de Jean-Claude Blanc (le directeur général délégué du PSG, ndlr). La raison du blocage vient principalement du responsable de la sécurité (Jean-Philippe D'Hallivillée, ndlr). Malheureusement, cette personne-là a tout pouvoir quant à la gestion des supporters

Tout tient donc, selon vous, à l'hostilité du responsable sécurité à l'égard des ultras ?
James : C'est le point central du blocage. Pour ce qui est de la sécurité au Parc des Princes, tout le monde s'accorde à dire que, après la mort de Yann Lorence en 2010, il était urgent de faire quelque chose pour revenir à une ambiance plus saine. On n'a jamais remis cela en question. Mais derrière, comment peut-on expliquer aux supporters qu'ils vont être les seuls à payer le prix des erreurs commises par le passé ? Alors que le chef de la sécurité est toujours là et, pire, qu’il est incontournable dans les discussions qu'il y a aujourd'hui à propos du Parc et des supporters...

« On s'est adaptés aux méthodes du PSG pour mieux faire valoir nos droits »

Quels sont aujourd'hui vos champs d'action ?
Mika : À l'origine, le but de LPA était d'être visible dans et autour des stades. Désormais, via l'association ADAJIS, on est présents sur le terrain juridique pour nous défendre face au PSG, qui veut nous faire taire. Au lieu de subir comme nous le faisions par le passé, nous attaquons en justice tout ce qui nous semble illégal (interdictions administratives de stade, refus de ventes infondés, annulations de billets abusives, arrêtés préfectoraux liberticides). On s'est adaptés aux méthodes du PSG et de l'État français pour mieux faire valoir nos droits. Parce que dans cette affaire, ce n'est pas nous qui sommes hors-la-loi, il faut bien que les gens comprennent ça.

Dans votre plan, vous prônez un retour des associations et la fin du placement aléatoire dans les kops.
James : Oui. Nous avons des discussions avec beaucoup de supporters, au-delà du cercle des contestataires et un constat est partagé par la plupart des gens : effectivement, la sécurité est efficace, mais pas dans des conditions normales d'accueil du public puisqu’une partie de celui-ci est mise à l'écart. Or aujourd'hui, il n'y a pas de dialogue avec le PSG – et nous ne parlons pas simplement de ceux qui contestent sa politique. Même les supporters actuels n'ont pas voix au chapitre. L'argument qui était avancé pour légitimer le placement aléatoire, c'était justement de dire qu'on allait mélanger les publics. En gros, avant, on nous reprochait de ne pas vouloir nous mélanger et aujourd'hui, on nous explique qu'on ne peut plus nous mélanger au public actuel... On sent bien que cette politique ne repose sur rien de logique. Leurs arguments ne tiennent pas la route. Au point d'en arriver à dire tout et son contraire pour justifier l'injustifiable.
Mika : On a vu beaucoup de gens qui prônaient notre retour, ce qui veut bien dire qu'on peut se mélanger, il n'y a aucun problème. On n'a rien contre les abonnés actuels, rien du tout.

Ces supporters qui continuent de fréquenter le Parc vous ont-ils donné leur impression sur l'ambiance actuelle dans le stade ?
Mika : Bien sûr. Ils sont dégoûtés. Pour eux, c'est même une honte. Une honte d'avoir un club comme Paris, qui était peut-être l'un des plus grands clubs européens en termes d'ambiance, et d'en être arrivé à ça... C'est affligeant. Le Qatar a mis des millions d'euros pour attirer de grands joueurs, mais il n'y a aucune ambiance. Et pour avoir de l'ambiance, il faut avoir des ultras, il faut avoir des groupes de supporters.
James : C'est d'ailleurs un sujet qui dépasse de loin le seul PSG. Il suffit de voir les résultats de l'enquête réalisée par la Ligue auprès des supporters français. Pratiquement tous les gens disent que s'ils viennent au stade, ce n'est pas simplement pour voir un match de foot, c'est aussi pour vivre une ambiance puissante et festive.

Vous réclamez aussi une politique tarifaire adaptée à tous les budgets.
Mika : Il faut que le football reste un spectacle populaire. Il faut de tout dans un stade. Il faut des présidentielles, des loges prestige, des familles. Tout ce qu'il y avait avant en fait. Mais il faut aussi des virages avec des groupes de supporters. Un stade de foot, c'est ça. Ça doit représenter toute la société. Actuellement, ce n'est pas le cas. Le club vient encore d'augmenter les tarifs pour la saison prochaine...
James : Le PSG fait partie de l'histoire de la ville de Paris et à ce titre, tout le monde sans exception devrait pouvoir profiter du spectacle offert par les joueurs. Aujourd'hui, le PSG prépare des campagnes internationales de promotion pour toucher des gens de Malaisie ou de Chine, mais ce ne sont pas eux qui iront remplir le Parc toutes les deux semaines. Dans notre document, on n'invente rien, on ne fait que reprendre ce qui a été écrit dans le Livre Vert du supportérisme en 2010.

« Certains abonnés revendent leur place sur Viagogo et en profitent pour faire du business »

Vos propositions sont-elles amenées à évoluer ?
Mika : Oui, évidemment. On a proposé ce document à d'autres groupes à Paris et on va continuer de le présenter aux supporters, mais aussi aux médias, aux personnalités qui seraient susceptibles de fournir des avis, des propositions. Le but est de mettre la question du Parc des Princes en place publique afin qu'on arrête de nous faire passer pour des incompétents.

Mais comment faire pour réintégrer des associations de supporters dans un Parc qui est quasiment plein à chaque match ?
Mika :Il y a beaucoup d'abonnés qui ne vont pas à chaque match, il y a un fort turn-over derrière les buts. Certains abonnés revendent leur place sur Viagogo (site de revente de billets en ligne qui a un partenariat avec le PSG, ndlr) et en profitent pour faire du business.
James : Il faut bien le savoir, aujourd'hui, les virages ne sont jamais remplis à 100 %. Enormément de places sont vendues par Viagogo, ce qui ne permet pas d'identifier les gens présents. Dans notre document, nous proposons d'en finir avec ce système, qui n'est pas gérable et même dangereux en terme de sécurité.

Point important, justement, de votre base de travail, le rejet de toute violence. Vous pouvez nous en dire plus ?
Mika : C'est indispensable. Dans cette affaire, tout le monde doit faire des efforts, à commencer par les supporters eux-mêmes. Il faut un stade apolitique et non-violent. On réfute clairement la violence.

Mais certains ultras sont ambigus quand il s'agit de parler de la violence..
James : Il n'y a aucune ambiguïté aujourd'hui puisqu'on est clairement contre toute forme de violence. Après, on ne se pose pas en garants universels de la non-violence au Parc. On dit juste qu'on est contre la violence et que les gens qui veulent adhérer à notre projet doivent l'être tout autant. Ensuite, si violence il y a, ça doit être jugé dans un cadre légal. On demande simplement à ce que les supporters soient des justiciables comme les autres, ni plus ni moins.

Comment abordez-vous le sujet des relations Auteuil/Boulogne ?
James : Aujourd'hui, il y a des gens d'Auteuil et de Boulogne qui sont dans le même état d'esprit. Mais dans notre réflexion, on n'esquive pas le sujet des relations entre les deux tribunes et leurs associations. C'est pour cela qu'il faudra obligatoirement encadrer et régir ces relations dans le cadre d'une charte inter-associations. C'est un point sur lequel on insiste vraiment.

Qu'est-ce qui, dans vos propositions, diffère du Parc d’avant le plan Leproux ?
James : L’institutionnalisation du dialogue. On propose un cadre bien défini pour les relations entre le club et ses abonnés, ses associations de supporters et l’ensemble de ses publics. On propose aussi un cadre clair pour les relations entre les différentes associations de supporters. L’important, par la suite, sera de faire respecter ce cadre par tous, supporters et clubs compris.

Combien de personnes seraient intéressées par un tel projet, pour intégrer de nouvelles associations ?
James : C'est impossible à dire aujourd'hui. Cette première ébauche de travail est appelée à être discutée, modifiée et aménagée. Ensuite, les gens adhéreront ou pas. Mais tant qu'on ne se parle pas... De notre côté, nous continuons de fonctionner comme s'il devait y avoir au PSG des interlocuteurs crédibles et prêts à discuter. Il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas les seuls interlocuteurs. Tous les supporters devraient avoir leur mot à dire. Même si nous n'étions pas là, le questionnement serait le même : pourquoi y a-t-il au PSG des personnes qui bloquent toute discussion avec les supporters

Vos actions ne sont-elles pas vouées à attendre le départ de QSI ?
James : Encore faudrait-il savoir ce que veut QSI. Est-ce qu'ils sont vraiment contre la ferveur ? Aujourd'hui, qui le sait ? Peut-être que s'ils entendaient un autre son de cloche que la sacro-sainte voix du chef de la sécurité, ils seraient prêts à négocier.
Mika : De toute façon, on ira jusqu'au bout. On ne peut pas tomber dans la résignation, le PSG on l'a dans le sang, ça ne s'explique pas. Il reste encore beaucoup à faire, mais on sera toujours là.


Propos recueillis par Aymeric Le Gall, avec Quentin Blandin.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Les gars, tournez la page svp.
Ca ne sera JAMAIS comme avant.
De toute façon vu comment le prix des places a augmenté, il y en a un paquet qui ne voudrait, ou ne pourrait plus revenir.

Le club a son stade plein pour tout les matchs quasiment, à des prix de malade, même pour des matchs qui sont très loin d'être des affiches, le tout sans soucis de sécurité ... Ils vont pas prendre le risque de changer tout cela sous le couvert de l'ambiance, car qu'il y en ai ou pas, ils toucheront le même billet ...
De toute façon vu comment le prix des places a augmenté, il y en a un paquet qui ne voudrait, ou ne pourrait plus revenir.

Le club a son stade plein pour tout les matchs quasiment, à des prix de malade, même pour des matchs qui sont très loin d'être des affiches, le tout sans soucis de sécurité ... Ils vont pas prendre le risque de changer tout cela sous le couvert de l'ambiance, car qu'il y en ai ou pas, ils toucheront le même billet ...
Non au contraire, ils doivent continuer à se battre parce qu’ils le font de manière intelligente et réfléchie.

Respect les gars pour votre boulot et votre abnégation. J'espère que vous serez écoutés, et je n'ai rien à voir avec le milieu ultra.
64 Millions au dessus de la barre Niveau : District
Message posté par El guma
Les gars, tournez la page svp.
Ca ne sera JAMAIS comme avant.


Peut-être pas comme avant mais si au moins on peut essayer de s'en approcher ça serait pas mal.
Utopique mais si bandant .
Bien que je suis nostalgique sans être supporter du PSG de ces ambiances énormes dans les années 2000 et que j'encourage ces garçons à continuer leur combat, car il est possible d'ambiancer un stade sans violence (je me suis rendu à Nantes, certes l'ambiance n'est pas à la parisienne des années 2000 mais elle est bien bien là!), je crains qu'il soit impossible de faire marche arrière.
1/ Le stade est toujours rempli, alors que les places sont chères, et il n'y a aucun soucis de sécurité.
2/ J'ai du mal à imaginer les Qataris promouvoir une ambiance ultra (qui dit ultra dit une certaine vision de la liberté) quand ils agissent déjà très mal dans leur propre pays en terme de liberté
3/ Qui dit mouvement ultra dit revente plus difficile, car QSI peut un jour partir, et leur achat du PSG tient aussi du fait que le stade avait enfin été ratissé de ses ultras

PS Rien à voir, mais suite aux nombreux commentaires vus qui disent que yen a marre des bobos au parc des princes, je tiens à m'exprimer et à dire qu'il n'y a jamais eu un seul bobo au Parc, les bobos en ont juste rien à battre du football, le parc aujourd'hui c'est surtout des mecs du 16, de la petit dorée du 7 et du 8, des hasbeen du tout paris et sa banlieue, mais pas de bobos. C'était mon coup de gueule hors sujet!
Je suis à 100 % derrière vous !
Mais j'ai peur que ce soit un combat perdu d'avance.
Dans ce cas, et tout comme l'ont fait les supporters mancuniens dégoûtés de voir ce que devenait United, ne pas créer une alternative et créer un PSG parallèle même s'il devait commencer au bas de l'échelle ? Les supporters s'engageraient à un supporterisme non violent, où tout le monde serait le bienvenu, pour le plaisir et l'amour du football et d'être ensemble, derrière une équipe.
Sinon, j'y avais déjà pensé, le Red Star est en National. Le QSI ne veut plus de supporters et plus de consommateurs ? Que tous les anciens ultras non violents se retrouvent à Bauer, semaine après semaine . 500, puis 1000, 2000,.... Le club monte en Ligue 2 d'ici 3-4 ans, et ainsi de suite. Mieux vaut aller voir Red Star - Le Poiré sur Vie dans une ambiance sympa et populaire en chantant et en encourageant plutôt que d'entendre les mouches voler au Parc aussi bruyant que le Louvre
Que des pessimistes ici, toujours la a critiquer, c'est sur qu"en ne foutant rien ça risque pas de changer.
Message posté par Sabonis
Je suis à 100 % derrière vous !
Mais j'ai peur que ce soit un combat perdu d'avance.
Dans ce cas, et tout comme l'ont fait les supporters mancuniens dégoûtés de voir ce que devenait United, ne pas créer une alternative et créer un PSG parallèle même s'il devait commencer au bas de l'échelle ? Les supporters s'engageraient à un supporterisme non violent, où tout le monde serait le bienvenu, pour le plaisir et l'amour du football et d'être ensemble, derrière une équipe.
Sinon, j'y avais déjà pensé, le Red Star est en National. Le QSI ne veut plus de supporters et plus de consommateurs ? Que tous les anciens ultras non violents se retrouvent à Bauer, semaine après semaine . 500, puis 1000, 2000,.... Le club monte en Ligue 2 d'ici 3-4 ans, et ainsi de suite. Mieux vaut aller voir Red Star - Le Poiré sur Vie dans une ambiance sympa et populaire en chantant et en encourageant plutôt que d'entendre les mouches voler au Parc aussi bruyant que le Louvre


Sabonis, les rapports sont pas bons du tout entre supps du PSG et du RedStar (surtout kop of boulogne), c'est limite comme si les supporters de City choisissaient l'alternative United a cause des Emirats! Impossible..
Ps: ça me fait penser au basket et la différence entre Nanterre (que je soutiens) et le Paris - Levallois. Nanterre, communiste, même président et entraîneur (père et fils) depuis 25 ans, et le PL , Balkany, Coubertin dans le 16e, etc... Et ben l'ambiance est le jour et la nuit ! Ok à Nanterre il n'y a que 1500 places (bientôt 3000), mais il y a une super ambiance, tous les âges, blancs noirs rebeus, etc...., quand au PL c'est rempli par la bande à Babal, aucune ambiance, blanc de droite à 90%, juste dégueulasse. Et les qataris vont sûrement investir dans le PL et ils vont toujours défoncer Nanterre c'est sur. Et alors? La ferveur, la fraternité, ça ne s'achète pas, ça se gagne et ça se mérite. Alors si vois en avez marre du QSG, allez soutenir le Red Star. votre ex, elle est partie et elle reviendra jamais, vous vous faites du mal. Elle vous a oublié depuis bien longtemps, elle a profité de votre pognon, a trouvé un mec super riche qui lui fait miroiter la vie de rêve même si elle se fait chier, et voilà.
C'est ce que des anciens ultras parisiens font deja ; certains ont commencé à supporter le St Germain FC, en 10e division. À part ça, je les soutiens à fond, mais tant que d'Halvillée est en poste, il n'y a AUCUNE CHANCE que quoi que ce soit bouge.
(Mon comm s'adressait à Sabonis : j'en profite pour te dire que j'apprécie beaucoup tes interventions)
Oui Adonkor je sais , c'est pourquoi j'ai bien précisé des supporters " non violents" ! Et en gros changer de club et venir encourager le Red Star et le soutenir et le pousser pour qu il grandisse. Pas que des anciens du KOB viennent à Bauer avec leur crâne rasé et leur écharpe du PSG ... Lâ effectivement ça risque de pas le faire haha .
Mais bon ce qui me fait vraiment suer dans tout ça finalement , au final, c'est que les ultras au moins avaient la culture du football, avaient tous tapé dans un ballon, "comprenaient" le football et le respectait. J'étais au match contre Montpellier. À la queue leu leu, les mecs viennent sur l'estrade, et quand vient Alex, le stade reprend pas son nom. Hey les gars: c'est peut être l'un des meilleurs défenseurs qu'on ait jamais eu à Paris! Deux années énormes, personne l'a mis à l'amende , et meilleur que Thaigo Silva cette année! ("Beaucoup plus bonne que la plus bonne de tes copines"...). Donc je sais pas, chantez son nom, dites lui "Alex à Paris!", faites lui comprendre que vous le kiffez et qu il doit rester, etc...
Parfois je me prends à rêver et à mélanger l'ambiance qu'il y avait il y a 10 ans et imaginer des tifos géants à la gloire d'Ibra et Silva etc... Qui au delà du pognon, méritent en tant que joueurs des ferveurs et des ambiances à leur gloire de légendes du football.
J'attends d'ailleurs avec appréhension le retour de Thiago Silva au Parc. Si ce public de pitres le siffle parce que So Foot a voulu vendre son produit en sortant des phrases de leur contexte deux jours de suite et que tout le monde lui ch.e dessus depuis alors que personne n'avait encore lu l'interview, pour moi ce serait un tel crève cœur et une telle preuve de non compréhension du football et de non culture que ça me dégoûterait définitivement et que ça me déciderait à ne plus mettre les pieds au Parc. Mais bon, ils ont bien sifflé Zlatan l'année dernière...
Merci Sly! Je te renvoie le compliment. Tu es souvent censé et juste. Et puis un fan de Sly Stone ne peut PAS être une mauvaise personne ahah. Ahlala j'en ai roulé des bazookas sur "There is a riot..." ... You caught me smilin...again. Tu m'étonnes
Message posté par Sabonis
J'étais au match contre Montpellier. À la queue leu leu, les mecs viennent sur l'estrade, et quand vient Alex, le stade reprend pas son nom. Hey les gars: c'est peut être l'un des meilleurs défenseurs qu'on ait jamais eu à Paris! Deux années énormes, personne l'a mis à l'amende , et meilleur que Thaigo Silva cette année! ("Beaucoup plus bonne que la plus bonne de tes copines"...). Donc je sais pas, chantez son nom, dites lui "Alex à Paris!", faites lui comprendre que vous le kiffez et qu il doit rester, etc...
Parfois je me prends à rêver et à mélanger l'ambiance qu'il y avait il y a 10 ans et imaginer des tifos géants à la gloire d'Ibra et Silva etc... Qui au delà du pognon, méritent en tant que joueurs des ferveurs et des ambiances à leur gloire de légendes du football.


rarghhhh c'est exactement ça. Parfois je fantasme aussi sur ce que à quoi aurait pu ressembler la communion virages-joueurs avec des gus comme Lavezzi ou Sirigu, putain ça aurait été énorme, c'était vraiment un crève-coeur le PSG-Rennes, les sifflets à la mi-temps (des sifflets le jour où on est champions!!!!! mais jusqu'où va t-on dans l'absurde???) le parc qui se vide en cinq minutes, laissant les joueurs seuls sur la pelouse dans une incompréhension totale...

et ouaiiiiiis Riot !!!!! L'album le plus fou de l'histoire.... le gars a juste inventé un nouveau style de musique tout seul dans son studio ; un vrai hymne à la solitude, une ode au mystère.... les paroles de "Time" sont extraordinaires, sans compter la version fantômatique de "Thank You" ; raaaaah je pourrais en discuter toute la journée, trop content d'avoir pu en parler ici, je vais me l'écouter ce soir en me roulant un bon gros blunt à ta santé, ce sera un bon début.
Message posté par Sabonis
Alors si vois en avez marre du QSG, allez soutenir le Red Star. votre ex, elle est partie et elle reviendra jamais, vous vous faites du mal. Elle vous a oublié depuis bien longtemps, elle a profité de votre pognon, a trouvé un mec super riche qui lui fait miroiter la vie de rêve même si elle se fait chier, et voilà.


C'est pas m'importe quelle ex... C'est la meuf de ta vie.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Adonkor
Qui dit mouvement ultra dit revente plus difficile, car QSI peut un jour partir, et leur achat du PSG tient aussi du fait que le stade avait enfin été ratissé de ses ultras


Ils partiront pas. Ils ont acheté le PSG dans l'optique d'en faire une activité rentable, c'est comme un placement à long terme. Il fait partie de leur patrimoine maintenant ils le lâcheront pas.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
En fait c'est comme si t'achetais une maison pour la retaper parce que tu sais qu'elle ne fera que prendre de la valeur, et que tu laissais tout tomber en cours de route. ça n'a pas de sens. Les qataris veulent faire de la maille avec le PSG et pour l'instant, hormis le fait d'avoir managé Ancelotti comme un chef de rayon de supérette, ils n'ont commis aucune erreur et pratiquement tous leurs choix ont payé. Ils n'abandonneront pas le PSG.
Bien vu Sly! Et puis de toute façon c'est vrai de vrai , therés a riot goin' on ...
Blunt + Parc + Auteuil + Ronaldinho + sueur + odeur de bière = formule magique
Maintenant ça sent le Fabergé et le hot dog et la mauvaise haleine
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3k 44