Papy Djilobodji : « J'ai bien profité de mes 59 secondes avec Chelsea ! »

Un an après son transfert déconcertant à Chelsea, Papy Djilobodji est de retour en Premier League, à Sunderland. Et cette fois, pas question d'être la risée des supporters et de ne jouer qu'une minute en six mois, Djilobodji est bel et bien là pour s'imposer.

Modififié
Salut Papy. Alors, ce retour en Premier League, ça se passe comment ?
Ça se passe bien, même si pour l'instant, on n'a pas encore les résultats. Il y a eu quelques matchs difficiles, et il nous manque des victoires. Il y en a eu des bons aussi, comme contre City, mais l'équipe est en train de se lancer, et on travaille tous ensemble pour faire une belle saison.

Ton choix s'est donc porté sur Sunderland. Pourquoi, quand, comment ? Dis-nous tout !
Pour moi, ça a été très vite ! J'ai signé quatre jours après leur approche, j'avais vraiment envie de revenir en Premier League, et Sunderland me donnait une bonne opportunité de le faire.

Dans cette volonté de revenir en Premier League, il y a une revanche que tu voulais prendre ? Pourquoi ne pas avoir poursuivi l'expérience en Allemagne ?
Oui, je suis un peu revanchard, parce qu'à Chelsea, je n'ai jamais eu ma chance. Mais ce n'est pas seulement ça. J'ai aimé mon passage à Brême, j'ai vécu de bons moments, et peut-être que je reviendrai jouer en Allemagne un jour, mais depuis que je suis tout petit j'ai toujours rêvé de jouer en Premier League, donc je voulais vraiment y revenir. Pour moi, maintenant, la page Chelsea est tournée, et je suis concentré avec Sunderland.

Je cite El Hadji Diouf : « Djilobodji va être la surprise de la saison en Premier League. » Pas mal comme parrainage...
C'est un joueur qui m'inspire, que je connais ! Donc ça fait très plaisir. Maintenant, il faut le mériter, et travailler dur pour jouer le mieux possible, et faire ce que je sais faire sur le terrain.

« À Chelsea, je faisais tout pour que ça se passe bien, je travaillais à l'entraînement, je montrais que j'étais présent... »

D'ailleurs, avec la sélection, tu en es où ? Tu espères disputer la CAN ?
C'est bien, le Sénégal s'est qualifié ! Félicitations aux joueurs qui ont obtenu la qualification. Mais moi, ce qui me préoccupe pour le moment, c'est Sunderland. D'être présent à tous les matchs et de faire de bonnes performances. Après, on verra. Je suis concentré là-dessus.

On va revenir un peu sur ce transfert à Chelsea l'été dernier. Ça a quand même surpris la terre entière. Même toi, non ?
Oui, ça a surpris beaucoup de monde. Mais moi, je savais que je pouvais le faire. J'ai toujours dit que je voulais jouer pour un très grand club, faire une belle carrière, et Chelsea en est un. Là-bas, je faisais tout pour que ça se passe bien, je travaillais à l'entraînement, je montrais que j'étais présent... Mais je n'ai jamais eu ma chance, le coach ne m'a jamais fait jouer.

Beaucoup de gens se sont moqués de ce transfert, en expliquant que tu étais un accident, un gag. En tant qu'homme, est-ce que ça t'a blessé ?
Non, tout ça ne m'a jamais blessé. Dans le football, comme dans tout, dès que tu réussis, tu as des jaloux. Moi, je voulais juste montrer que j'avais ma place dans cette équipe. Je travaillais à l'entraînement, et tout se passait bien. Après, selon si le coach t'aime ou ne t'aime pas...

Il y a aussi eu cet épisode le jour de ton anniversaire. Le Twitter officiel de Chelsea te souhaite un Happy Birthday, et les fans répondent ironiquement en demandant « Papy qui ? » , ou « C'est un joueur de Chelsea ? » Pas vexé là non plus ?
Je m'en souviens, mais c'était normal. Les gens ne me connaissaient pas, j'arrivais du championnat de France, et je n'ai pas joué du tout !

« Au moment où j'ai voulu partir, le président ne voulait pas me laisser. Il voulait me vendre cher, mais ce n'était pas possible parce que je n'avais pas fait une très bonne saison... »

Pourquoi Mourinho ne t'aimait pas ? Il a quand même déclaré qu'il ne t'avait pas choisi...
(Rires) Il a dit ça. Mais ceux qui l'ont poussé à prendre Kurt Zouma l'ont poussé à me prendre. Donc il faut bien voir, et lire entre les lignes. Et ne pas regarder juste les titres ! J'ai signé à Chelsea, dans un grand club, et je le souhaite à chaque joueur. Que ça soit des Africains, ou des Européens, des Sénégalais... Je leur souhaite à tous de signer dans un grand club, et de ne pas faire comme j'ai fait. J'ai quand même joué seulement 59 secondes ! (rires)

C'est vrai, ce chiffre est hallucinant : en six mois à Chelsea, tu as joué 59 secondes, à la toute fin d'un match... Tu en as profité au moins ?
Oui, j'en ai bien profité ! J'ai touché deux ballons, donc c'est pas mal !

Quand tu vas jouer contre Manchester United, tu as prévu quelque chose pour les retrouvailles avec Mourinho ?
Oui, je vais aller lui dire bonjour, c'est normal. Après, c'est un match contre Manchester United, donc je veux surtout faire un très, très gros match.


Le départ de Nantes a été un peu rock'n'roll. Tu boycottais l'entraînement, il y a eu des frictions avec les dirigeants... Ce bras de fer était-il vraiment nécessaire ?
Je pense que oui. Le président ne voulait rien entendre, et moi, j'avais fait mon temps à Nantes. J'ai joué presque tous les matchs en presque six ans là-bas. On était en Ligue 2, on est montés en Ligue 1, je faisais des bons matchs. Au moment où j'ai voulu partir, il ne voulait pas me laisser. Il voulait me vendre cher, mais ce n'était pas possible parce que je n'avais pas fait une très bonne saison. Donc je devais le faire.

« Le président, c'est lui qui me taillait dans les journaux. Mais quand Chelsea est arrivé, il faisait tout pour que je signe là-bas. Il voyait de l'argent qui rentrait... »

Kita est dur en affaires, hein...
Oui, il est un peu dur quand même...

Et cet été-là, d'autres ont fait le forcing pour partir de Nantes. C'était quoi, cette immense vague de départs ?
Der Zakarian avait fait un bon travail à Nantes, et même lui, son départ s'est mal passé. Il n'aurait pas dû sortir comme ça, il méritait quelque chose d'autre. Le président... Il ne fait pas autant d'efforts que ce que les gens ont fait pour le club. Il faut trouver le juste milieu, pour bien... Je ne trouve pas le mot... Juste pour que ça se passe bien, en fait. Après, le président, il est comme il est !

Je fais un parallèle avec ton compatriote Issa Cissokho, parti de Nantes le même été que toi pour le Genoa, où il n'a pas réussi à s'imposer non plus. Vous n'avez pas visé trop haut ? Ou alors rejoint des clubs qui n'avaient pas besoin de vous, mais juste pour quitter Nantes ?
Non. Il n'y a pas que nous qui sommes partis ! Le président, c'est lui qui me taillait dans les journaux. Mais quand Chelsea est arrivé, il faisait tout pour que je signe là-bas. Il voyait de l'argent qui rentrait, il m'a dit : « Tu peux y aller. »

Tu prends des nouvelles du FC Nantes, de tes anciens coéquipiers ?
Oui, je prends des nouvelles de ceux qui sont encore là-bas, on parle toujours sur Snapchat, on parle par messages avec Yacine Bammou, avec Moimbé, plein de joueurs. Même ceux qui sont partis, Serge Gakpé, Gomis...

À Brême, ça a été un beau rebond pour toi. Tu as joué directement, avec de belles performances. Tu as dû te sentir libéré.
Ils m'ont très bien accueilli ! Et c'était un peu chaud au classement, ils jouaient le maintien. Comme j'aime bien les défis, ça m'a motivé. Je me suis dit : « Je ne suis pas venu ici pour que le club descende. » On a travaillé tous ensemble pour se maintenir, ça s'est très très bien passé. Les supporters sont sympas, les dirigeants, le coach... C'était une belle expérience.

« Je peux te dire que je fais partie des défenseurs les plus techniques, hein ! »

Pourquoi ils t'ont fait confiance, alors que tu n'avais pas joué depuis six mois ?
Je pense qu'ils me connaissaient bien avant, ils ont certainement pensé que je pouvais les aider. Et je pense qu'ils ont fait un très bon choix ! On s'est maintenus, c'est ce qu'on voulait, c'était l'objectif.

Quand tu es arrivé en France, en région parisienne, tu n'avais rien. Tu logeais chez des potes, c'était la galère. Tu te souviens de ces années-là ?
Oui, je m'en souviens très bien, j'avais dix-neuf ans ! Je passe le salam à Olivier, à tous les gens de Moissy-Cramayel, aux joueurs... Je savais d'où je venais, au Sénégal c'était plus dur que ça. Donc pour moi, ce n'était pas une galère, c'était un passage. J'ai bien tenu, je l'ai bien vécu, ça m'a forgé.

Il paraît qu'à cette époque, tu as refusé des propositions de clubs d'Europe de l'Est parce que tu ne voulais pas aller jouer dans le froid, c'est vrai ?
(Rires) Oui, après, mon rêve, c'était vraiment de rester en Europe. De montrer ce que je sais faire, ce qu'on m'a appris. J'avais eu des propositions de Russie, tout ça, mais j'ai préféré rester en France.

Aujourd'hui, les défenseurs techniques et complets sont à la mode. Quand on est un défenseur plein d'engagement, un défenseur de combat comme toi, comment on s'adapte ? Tu ne te sens pas en voie de disparition ?
Mais je peux te dire que je fais partie des défenseurs les plus techniques, hein ! (Rires) À Nantes, c'étaient mes débuts, c'était compliqué, je rentrais dedans et tout ! J'ai pris de l'expérience, et je ne sais pas si tu as regardé mes matchs en Allemagne, mais j'ai beaucoup beaucoup progressé. Je peux même jouer au milieu de terrain, donc voilà. Après, c'est le foot ! C'est un sport de combat, de contact ! Il faut rentrer dedans quand il faut.

« Je ne sais pas si tu as vu mes débuts à Nantes, mais voilà... Je cassais des pieds, quoi. »

Tu as parlé de sport de combat. Mais tu es quelqu'un de très calme, puisque tu es un passionné de yoga !
Oui, c'est très bien, ça m'a apaisé un peu. Je ne sais pas si tu as vu mes débuts à Nantes, mais voilà... Je cassais des pieds, quoi. Maintenant, avec le yoga, ça se passe bien.

Grâce au yoga ?
Pas que, mais ça en fait partie. On m'a dit d'en faire, que ça pouvait m'aider. J'ai écouté, j'en ai fait, et j'ai vu que ça fonctionnait, donc tant mieux !

Du coup, tu fais des positions acrobatiques, sur la tête ? Tu en fais tous les jours, en te levant, face au soleil ? Ça se passe comment ?
Non, c'est des jours dans la semaine. Tu en fais trois, quatre fois. C'est beaucoup de choses, c'est comme un entraînement, parfois c'est très dur, hein !

Pourtant, à Brême, tu avais mimé un geste d'égorgement contre un adversaire. Il était où, le yoga, ce jour-là ?
(Rires) Oui, ça, ce sont des choses qui arrivent ! Pour moi, ça n'était pas grand-chose, mais pour eux, si. Après, ça s'est bien passé. J'ai pris des matchs de suspension, et puis voilà. Je ne vais plus refaire ça sur un terrain de football !



Propos recueillis par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

J'ai adoré les premiers mots de l'article : "Salut Papy !" .
J'ai ri.
Sinon, je ne pensais pas pouvoir lire un jour quelque part que El-Hadji Diouf est quelqu'un d'inspirant ! Manque plus que Zaz et Christophe Maé reçoivent le même compliment et je fuis pour vivre seul au Kirghizistan.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 1
Message posté par alfaborg
J'ai adoré les premiers mots de l'article : "Salut Papy !" .
J'ai ri.


Papi, papi, papi chulo
Papi papi papi ven a mi

Hi Papi
Il me fait marrer le papy, puis je l'aime bien il était vraiment bon chez nous, il dégageait une impression de puissance assez impressionnante.

Il a l'air sympa je trouve, un peu candide et son côté faux prétentieux est drôle, comme quand au CFC, alors qu'il était au "top" de sa cote avec Nantes, il avait dit que son objectif c'était de gagner la ligue des champions, avec un grand sourire. Comme là quand il dit "Mais je peux te dire que je fais partie des défenseurs les plus techniques, hein ! (Rires)" il se marre, car il sait très bien que c'est pas vrai dans le fond, mais bon parfois il a des fulgurances et ça ne coûte rien de se valoriser !

Bref Papy tu manque à notre défense, en espérant que tu t'imposes en PL.
Message posté par alfaborg
Sinon, je ne pensais pas pouvoir lire un jour quelque part que El-Hadji Diouf est quelqu'un d'inspirant ! Manque plus que Zaz et Christophe Maé reçoivent le même compliment et je fuis pour vivre seul au Kirghizistan.


C'est clair.
C'est même la première fois que je le vois complimenter quelqu'un d'autre que lui même.
Message posté par alfaborg
Sinon, je ne pensais pas pouvoir lire un jour quelque part que El-Hadji Diouf est quelqu'un d'inspirant ! Manque plus que Zaz et Christophe Maé reçoivent le même compliment et je fuis pour vivre seul au Kirghizistan.


Moi je trouve que Zaz et Christophe Maé sont des personnes très inspirantes. Pas autant que Keen'V et Louane, mais quand même. J'aime aussi beaucoup les styles capillaires de Florent Pagny.

Et Pamela Anderson, elle est très distinguée.
https://www.youtube.com/watch?v=1UhSAj8hZ0k

Bon voyage Alfaborg.
C'est clair que ses débuts à Nantes c'était quelque chose. Le mec passait plus de temps dans la tribune plutôt que sur le terrain à cause de ses suspensions.
Message posté par Brice_I
Moi je trouve que Zaz et Christophe Maé sont des personnes très inspirantes. Pas autant que Keen'V et Louane, mais quand même. J'aime aussi beaucoup les styles capillaires de Florent Pagny.

Et Pamela Anderson, elle est très distinguée.
https://www.youtube.com/watch?v=1UhSAj8hZ0k

Bon voyage Alfaborg.


Adieu monde cruel ! ;)
Message posté par alfaborg
Sinon, je ne pensais pas pouvoir lire un jour quelque part que El-Hadji Diouf est quelqu'un d'inspirant ! Manque plus que Zaz et Christophe Maé reçoivent le même compliment et je fuis pour vivre seul au Kirghizistan.


Disons que c est son coeur senegalais qui parle, c est la seule explication qu on puisse trouver. Le mec avait quand meme du talent
Pour paraphraser Akon et Lonely Island:

"59sec ? Doens't matter I played"
GrunWeiss Niveau : DHR
Son passage au Werder était top, vraiment solide (a part le coup de l'egorgement) et c'est lui qui met le but du maintien contre Francfort!
On voulait le garder mais bon, contre la PL...
Merci pour tout Papy et bon vent!
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 53 Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 161 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3
lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 32 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7
À lire ensuite
Gazélec Per Sempre