Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 35e journée
  3. // Chelsea/Newcastle (0-2)

Papiss fait de la résistance

Grâce à un phénoménal doublé de Papiss Cissé, Newcastle l'emporte logiquement à Stamford Bridge (0-2). Le finaliste de la Ligue des champions jouera-t-il la reine des compétitions la saison prochaine ?

Modififié
ChelseaNewcastle : 0-2
Buts : P.Cissé (19eme et 91eme) pour Newcastle

Ce mercredi soir à Stamford Bridge se jouait bien plus qu'une place en Ligue des champions. Selon la tournure de la rencontre, une tendance quant au verdict final de la Premier League pouvait se dégager. Car Newcastle, dont l'intérêt individuel vise à retrouver une C1 qu'il ne fréquente plus depuis 2003, constitue aussi la dernière bouée de sauvetage pour United. Dimanche, les Magpies recevront City, et semblent bien les derniers capables d'annuler l'avantage pris par les hommes de Roberto Mancini lors du derby de lundi.

Encore fallait-il que Newcastle se remette de sa chute à Wigan (4-0), qui a brutalement mis fin à une série de six succès de rang. La saison en montagnes russes des Magpies, où le bénéfice de longues phases ascendantes s'est trop souvent trouvé neutralisé par de brèves séries noires, pouvait rendre sceptique quant aux capacités de réaction des hommes d'Alan Pardew. Le premier quart d'heure de la rencontre confirmait la prémisse. A l'appui d'un Fernando Torres dominateur dans l'axe, et juste dans ses services quand il se déporte sur les côtés, Chelsea prenait de vitesse un Newcastle trop passif.

Cissé abat les Blues

Si Fernando Torres a clairement retrouvé la confiance qui le fuyait depuis son arrivée à Chelsea, Papiss Cissé, lui, ne l'a jamais perdue. Le Sénégalais, qui tourne à un but par match depuis son arrivée à Newcastle, a dégainé dès la 19e minute, d'une reprise de volée du gauche, après s'être levé lui-même le ballon à l'aide de son autre pied. Mis en confiance par cette ouverture du score, les Magpies commencent à s'imposer dans les duels, et Ben Arfa, très juste dans ses courses et ses choix, régale quelques sucreries. A la 45e minute, Demba Ba se trouve même à deux doigts de doubler la mise suite à un corner du Français, mais sa puissante frappe déclenchée à l'intérieur de la surface s'écrase sur la barre de Cech.

A trois jours d'une finale de Cup à jouer face à Liverpool, Roberto Di Matteo avait décidé de mettre sur le banc quelques cadres, tels Drogba, Lampard, ou Cole. Cette surcharge de calendrier provoquait notamment le retour de Malouda dans le onze londonien. Plutôt transparent, le Français s'est toutefois trouvé à deux doigts d'égaliser, quand il reprenait de la tête un superbe centre de Torres (38e). A l'heure de jeu, la Maloude cède logiquement sa place à son poto, Drogba. Pas plus inspiré que le Français, Sturridge avait, lui, été remplacé par Mata dès le retour des vestiaires.

Chelsea rame

Légèrement dominateur, Chelsea se montre toutefois impuissant devant la volonté farouche des Magpies de conserver leur avantage. La deuxième période va avant tout être marquée par la blessure de Cheik Tioté, mis KO lors d'un duel aérien pas vraiment régulier par Obi Mikel. Le match est alors interrompu cinq bonnes minutes. L'Ivoirien sort emmailloté sur un brancard et Ryan Taylor le remplace. Jouant à pousse-ballon ou procédant par de longues ouvertures, Chelsea continue de ramer, et malgré dix minutes de temps additionnel, ne parviendra pas à empêcher la première victoire de Newcastle à Stamford Bridge depuis 1986. Un succès qui permet aux Magpies de rester collés à Tottenham, large vainqueur de Bolton (4-1), et de revenir à deux unités d'Arsenal.

Les Magpies doubleront même la mise par l'intermédiaire d'un Papiss Cissé en état de grâce (94e). Servi à l'angle gauche de la surface par la poitrine d'Ameobi, le Sénégalais tente une insensée demi-volée de l'extérieur, qui termine dans la lucarne opposée de Cech. Alan Pardew, lui-même, n'en croit pas ses yeux. Présent en tribunes, Roberto Mancini a identifié le danger numéro un à neutraliser, pour que Newcastle, après avoir sans doute écarté définitivement Chelsea de la course à la Ligue des champions, ne barre pas la route du championnat à City.

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Ce streaker australien va vous épater 7
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 7 heures La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 30 Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
À lire ensuite
Paris reverdit un peu