Papin tourne avec le vent

Modififié
0 4
Aujourd'hui, Jean Pierre Papin aime André Pierre Gignac. Dans le Parisien, l'ancien buteur de l'OM savoure : « Il a retrouvé sa spontanéité. C'est ce qu'il lui manquait. Et derrière, il y a forcément de la confiance » .

Et JPP, pas avare en compliment quand tout va bien poursuit : « Il était bien (face à Sochaux, victoire 2-1). Un but comme ça qui sort de nulle part, fait très plaisir à un buteur. Contre Arles-Avignon, il avait déjà mis un ciseau sur la barre. On sentait qu'il avait de vraies sensations devant le but. Il était également beaucoup moins dispersé dans ses courses et il a été toujours dans les bons coups » .

Mais lorsque l'on ouvre le tiroir à archive, on remarque qu'avant Noël (propos diffusés le 21 janvier), Papin avait été bien moins sympathique avec celui que l'on veut impérativement désigner comme son successeur. « Il n'est pas un tueur comme je l'étais, son jeu est devenu trop prévisible. Il a perdu sa simplicité. Pour moi, aujourd'hui, Dédé joue à l'envers. Quand il faut frapper, il centre. Quand il faut centrer, il frappe. Il veut trop bien faire, trop bien s'imposer dans ce club » .

Adorer ce qu'on a détesté il y a moins d'un mois, une sacrée coutume.

VV
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VV, Gignac vient de mettre 5 but en 5 match et commence a retrouver des sensations et un bon niveau sur le terrain, il est donc logique que JPP comme tous les observateurs de foot critiquent un joueur lorsqu'il est mauvais et indéfendable (1 but en près de 20 match de championnat) ou qu'ils lui envoient des fleurs lorsque celui ci est bon. Il y a un mois Gignac n'était pas défendable aujourd'hui il est bon c'est le football.
Ce papier est ridicule. Comme le dit très bien Cassano99, quand Gignac était mauvais, les gens disaient "il est mauvais" quand il est bon les gens disent "il est bon".
Article de merde. Dans les 2 cas Papin dit des choses sensées et non définitives puisqu'il parle du moment ou on lui pose la question. Allez à dégager VV.
Papin n'a pas changé de logique, c'est Gignac qui a changé. Démonter les autres ne doit pas être une obsession. Pas besoin d'être aussi arrogant que les cahiers!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Domenech en Irlande
0 4