Pape Diouf : « Assez de cette tartufferie à l'OM »

Modififié
6 32
Le réquisitoire se poursuit.

Dans un style tout de même plus fin que Christophe Bouchet, un autre ancien président de l'OM s'est lâché contre Marcelo Bielsa. « Il y a eu très rapidement une manière de la part de Bielsa de montrer que c'était lui son propre chef. Dans un club, un entraîneur doit pourtant savoir rester à sa place. C'est un salarié, il a des devoirs, affirme Pape Diouf dans les colonnes de La Provence. On peut donc se demander comment un entraîneur, à l'Olympique de Marseille, a pu presque devenir le patron du club… Il y a eu de vraies insuffisances. »

Mais l'ancien journaliste et agent de joueurs influent du football français pointe « d'abord la responsabilité de la propriétaire, moins [de celle du] président qui, de toute façon, a montré ses limites. »

Avant de conclure : « il faut que la propriétaire ouvre les yeux. Il y en a assez de cette tartufferie » .

Tartufferie, putain... FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il a raison, et je pense que c'est la vraie et seule raison du départ de BIELSA, personne ne dirige réellement ce club.On l'a bien vu Labrune négocie mais MLD ne lui fait pas confiance et envoie au dernier moment un avocat qui hiérarchiquement est au dessus de Labrune.
En même temps, s'il n'avait pas signé de nouveau contrat, il n'était plus un salarié du club et n'avait donc pas à "rester à sa place".

D'ailleurs, ça s'est passé comment techniquement : Bielsa a travaillé au noir depuis le 1er juillet 2015 ? Le club devrait-il être poursuivi pour travail illégal ?
« Dans un club de football, il y a une Sainte Trinité : les joueurs, l'entraîneur et les supporters. Les présidents n'en font pas partie. Ils sont juste là pour signer les chèques. »

Bill Shankly. On lui crache dessus à lui-aussi ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 32