Mercato
Italie - Calcio - Naples

Papa Cavani veut son fils au Real

Note
3 votes
3 votes pour une note moyenne de 3.5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Papa Cavani veut son fils au Real
Papa Cavani veut son fils au Real
Fuoriclasse. C’est le terme qui revient lorsque les médias évoquent Edinson Cavani. El Matador porte à bout de bras le Napoli et n’est pas étranger à sa troisième place en Serie A. Il se verrait d’ailleurs bien rester dans l’ambiance survoltée de San Paolo encore un bon moment. Le temps de dépasser les 115 pions de Diego Maradona, record du club (Cavani compte 91 pions).

Si l’allégeance de l’Uruguayen envers les Partenopei force l’admiration, certains aimeraient le voir évoluer dans une escouade de plus grand standing. C’est le cas du père du joueur. Interrogé par Marca Tv, Luis Cavani rêverait de voir son fils troquer son maillot bleu clair pour celui blanc du Real Madrid. « Le Real Madrid ? Ce serait la meilleure équipe possible, l’idéal pour mon fils. Nous avons toujours admiré le Real, c’est une équipe qui se procure au moins dix occasions de buts par match. Ce serait parfait pour Edi. »

Désir paternel ou réelle envie du gosse ? La réponse après avoir battu le record d’El Pibe de Oro.

RD


 





Votre compte sur SOFOOT.com

12 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par ozymandias le 11/01/2013 à 16:50
      Note : 5  /

    Il y'a une expression qui est devenue à la mode aujourd'hui, qu'il est de bon ton d'employer quand on parle d'un joueur d'influent c'est " X porte à bout de bras son équipe" remplacez X par cavani, suarez, el sharaway, falcao ou autres van persie. Et je n'en peux plus d'entendre cette expression. Le mec est attaquant, il marque des buts, donc il fait son job point barre et en plus il est payé pour le faire. Que ce soit ronaldo ou cavani, ils ont tous besoin de leurs coéquipiers pour leur faire des passes, pour défendre, pour marquer, besoin d'un gardien pour ne pas prendre de buts. Aucun joueur sur terre, ne gagne un match à lui tout seul et aucun joueur ne "porte donc une équipe a bout de bras". Le seul qui s'en est rapproché c'est Diego en 86 en soulevant la coupe du monde. Voilà je n'en pouvais plus j'avais besoin de me défouler.

    Sinon Cavani au réal ça serait, une plus value à coup sure dans leur équipe pour gagner la champions. Parce que lui, c'est un sacré tueur, comme il y'en a rarement sur le marché. ça serait une bonne alternative en cas d'échec sur la venue de falcao

  • Message posté par LeJusticier le 11/01/2013 à 17:01
      Note : 3  /

    Cher Florentino, Cher Sandro,

    Apparemment Papa Blatter vous a gâté lundi en vous partageant les meilleurs joueurs de la planète... Mais maintenant qu'on sait que vous êtes les plus grands et les plus beaux du monde, il faut arrêter de déconner et laisser un peu de bons joueurs aux autres aussi!

    Parce que vous voyez comme la vie est mal fichue, beaucoup de gens de part le monde on le mauvais goût de supporter d'autres équipes. Je sais, je sais, c'est ridicule, mais c'est comme ça...

    Et puis comme le foot se joue qu'à 11 autant économiser un peu sur l'achat de joueurs et faire plaisir à tonton Platini histoire qu'il passe pas pour un âne à la fin de son mandat!

    On se voit au mois de Mai pour la finale?
    Gros bisous

    Le Justicier

  • Message posté par youri le 11/01/2013 à 17:04
      Note : - 1 

    Bon, il arrive quand "Le Journal de Zlatan"?

  • Message posté par Mimstar le 11/01/2013 à 17:04
      

    L'analyse est vrai, une équipe c'est 11 joueurs.
    Cela dit il a des joueurs qui influencent suffisamment leur équipe pour que cette dernière ne montre pas le même visage quand ils sont sur le terrain et quand ils n'y sont pas.
    Ça vaut pour Liverpool et Suarez, Naple et Cavani ou encore l'Atlético et Falcao. Quand ces derniers ne sont pas la, les matchs sont moins simple.

  • Message posté par Stoichkov le 11/01/2013 à 17:06
      

    Papa Cavani veut surtout voir la tune oui.

  • Message posté par ozymandias le 11/01/2013 à 17:18
      

    Message posté par Mimstar
    L'analyse est vrai, une équipe c'est 11 joueurs.
    Cela dit il a des joueurs qui influencent suffisamment leur équipe pour que cette dernière ne montre pas le même visage quand ils sont sur le terrain et quand ils n'y sont pas.
    Ça vaut pour Liverpool et Suarez, Naple et Cavani ou encore l'Atlético et Falcao. Quand ces derniers ne sont pas la, les matchs sont moins simple.



    Tout à fait, mais selon moi dans ce cas de figure on parlera d'un joueur influent (ou décisif, au choix) c'est le cas de Cavani. En NBA on les désigne comme les "Key player". Mais quand je vois "porter son équipe à bout de bras", ça me fout des furoncles, car une équipe pour moi ne se résume pas à un joueur. Si t'as remarqué l’expression date surtout de la dernière décennie et est surtout employée pour désigner un attaquant. J'ai jamais entendu Kompany "porte à bout de bras Man city". c'est juste qu'on aime bien se pignoler en employant cette expression dès qu'un attaquant fait une saison à 15 buts, alors que le mec ne fait ni plus ni moins que son taff. c'est un attaquant il met des buts, point.
    Et ça vaut pour Cavani, comme pour le buteur maison d'une équipe de district.

  • Message posté par strover le 11/01/2013 à 17:19
      Note : - 1 

    Du côté de Montevideo, il se dit que le Real a contacté "l'entourage du joueur" et qu'il alignera les 63 millions de la clause libératoire si Ronaldo part pour 100 millions cet été.

  • Message posté par Beuhfa78 le 11/01/2013 à 17:35
      Note : - 1 

    Reste ou t'es Edison... Ça te plaira pas l'ambiance de bourgeois trop tranquilles du Bernabeu...Tu n'y sera qu'un joueur parmi d'autres au Napoli tu es la réincarnation del Diez (à un autre poste)...ca c'est la classe...

  • Message posté par Marek Hamsik le 11/01/2013 à 18:27
      Note : - 1 

    Au Napoli, il est un Dieu. Au Réal, il sera un joueur de plus, en concurence avec d'autres comme Benzema ou Higuain pour le poste d'avant centre. Alors certes il a les capacités pour surmonter celle-ci, mais quand même.... C'est pas là bas que certains supporters lui dédieront le "cavanisme" comme c'est le cas à Naples.

    En outre, Cavani met beaucoup de buts mais rate aussi pas mal d'occaz; en fait c'est un joueur qui se crée beaucoup d'opportunités, qui en met beaucoup mais en rate d'autres. Au Real, est ce que ça pardonnera ? En plus il joue dans une équipe qui est meilleure en contre et quand elle joue sans la possession, et même si le Real explose vite vers l'avant, le contre n'est pas non plus sa caractéristique première.

    @Ozymandas, entièrement d'accord, surtout que dans le cas précis de Cavani, celui-ci est entouré par d'autres très bon joueur type Hamsik, Pandev, Inler, Maggio... Qui le mettent dans de bonnes dispositions, et qui forment donc une véritable équipe.

  • Message posté par Telex le 11/01/2013 à 18:42
      Note : - 1 

    Qu'il reste ! Il deviendra une légende à Naples

  • Message posté par elborracho le 11/01/2013 à 19:42
      Note : - 1 

    Battre le record de Diego, ça doit lui mettre la demie-molle à Edison. Et puis gagner L'EL avec Naples cette année, quel pied ce serait...

    Mais bon y'aura de toute façon y'aura l'OM pour leur barrer la route. De quoi ?

  • Message posté par elborracho le 11/01/2013 à 19:44
      Note : - 1 

    y'aura deux fois, y'aura trop de fois.


12 réactions :
Poster un commentaire