Paolo Di Canio interdisait les sourires

Modififié
0 9
Depuis son départ de Sunderland, les déclarations à son sujet fusent de toutes parts. Paolo Di Canio est l'homme à abattre pour justifier le terrible début de saison des Black Cats.

Après avoir ressorti l'interdiction du ketchup et de l'utilisation des portables, Steven Fletcher lâche encore un peu plus la pression. Il compare Di Canio à ce professeur en manque d'autorité naturelle qui n'a pas d'autre choix que de crier pour se faire entendre : « Si vous aviez le malheur d'esquisser un petit rire, alors c'était parti pour une engueulade avec le professeur. Paolo serait le premier à l'admettre, il ne voulait pas que l'on sourit aux entraînements. » Maintenant, la dictature de l'Italien est terminée. Gus Poyet l'a remplacé et Steven en est bien content.

Enfin, surtout au niveau de l'ambiance du vestiaire, parce que niveau résultat, ce n'est toujours pas ça. UB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

gronaldothe best Niveau : DHR
28 fautes sont cachés dans cet article ,seras-tu les retrouver ?
LincolnDeGalatasarayOnT'OubliePas Niveau : Loisir
Message posté par gronaldothe best
28 fautes sont cachés dans cet article ,seras-tu les retrouver ?


J'en ai trouvé que 2! je gagne quoi? une chupa chup?
Message posté par gronaldothe best
28 fautes sont cachés dans cet article ,seras-tu les retrouver ?


La moindre des choses quand on veut tailler c'est d'être irréprochable de son côté. N'est-ce pas ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 9