Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 35 Résultats Classements Options

Paolo De Ceglie, entre football et platines

Tatouages, jeux vidéo, pêche... Beaucoup de footballeurs ont des passions autres que celle de la balle. Paolo De Ceglie, lui, est DJ à ses heures perdues, et est même allé jusqu’à produire un son en 2013 : Moving On. Musique.

Modififié
Depuis qu’il est arrivé à l’Olympique de Marseille dans les dernières heures du dernier mercato estival, le 31 août dernier précisément, Paolo De Ceglie n’a séduit ni ses dirigeants, ni les fans du club de la Canebière. Loin de là, même. Pourtant, en posant ses valises dans le Sud de la France, le latéral gauche était motivé, ambitieux et l’avait expliqué dans les colonnes de La Provence : « Je veux jouer un maximum. Il y a tant de matchs au calendrier ! (…) On aura donc besoin de tout le monde pour mener de front les deux compétitions (championnat et Ligue Europa, ndlr). J’espère donc être bien et participer.  » Un échec pour le moment. Prêté par la Juventus pour la quatrième fois d’affilée, l'Italien n’est apparu que six fois maillot bleu ciel et blanc sur le dos, dont trois en tant que titulaire, pour six déceptions. Un bien maigre total pour un latéral de 29 ans au palmarès footballistique pas si dégueulasse, qui avait de quoi faire espérer les Marseillais.

De Paulo à DJ Paolino


Finalement, Paolo n’a jamais confirmé les espoirs placés en lui depuis le début de sa carrière de footeux. Peut-être la raison pour laquelle ce dernier s’est lancé, il y a déjà un paquet d’années, dans la musique et le scratch, casque sur la tête, mains sur sa platine.

👉 @Lass_Officiel est bien dans le groupe pour #OMGFCA ! Sparagna et Zambo Anguissa aussi. Alessandrini et DJ De Ceglie sont out. #TeamOM

— #TeamOM Officiel (@TeamOM_Officiel) 12 Décembre 2015 "

Le son, une seconde passion que le natif d’Aoste, en Italie, a pris très au sérieux, contrairement aux supporters olympiens, et cela dès son adolescence. Avec le seul et unique objectif de sortir, un jour, sa propre production pour faire danser les gens en boîtes de nuit. Et pour jouer le jeu à fond, le bonhomme s’est même trouvé un blase à l’époque : DJ Paolino. Si, si, parfaitement. Et il y a deux ans et demi, le 14 juin 2013, le rêve est devenu réalité pour De Ceglie et sa gueule de séducteur, qui a été au bout de sa volonté en sortant un single intitulé Moving On.

Vidéo

Producteur du titre en question, Paulo en a également été le principal inspirateur. « La track est bonne, l’instru et le mix aussi, ce n’est pas un travail d’amateur, c’est clair, analyse Kevin Scannapieco, DJ reconnu de la cité phocéenne. Même si la voix n’est pas au top selon moi. Mais le son est bon. Il est frais, dans l’air du temps. C’est un bon son pour l’été. Même s’il est sorti il y a deux ans, il est encore largement au goût du jour. On retient bien le gimmick. Il accroche relativement bien l’oreille de l’auditeur. Je ne sais s’il a mis du temps à produire le son. Moi, ça me prendrait un jour ou deux, donc peu de temps, mais je ne sais pas comment il bosse. Il n’a pas dû avoir tout son temps pour le faire, mais c’est un travail propre, ce n’est pas bâclé quoi »

DJ un jour, deejay toujours ?


Et c’est un fait, Moving On plaît bien au sein de la Botte. En témoignent les dizaines de milliers de vues sur Internet. Pas étonnant pour Kevin : « Selon les pays, le style de musique change. Mais je ne suis pas surpris du succès qu’il a eu en Italie. Là-bas, c’est vrai qu’ils sont un peu en retard par rapport à ce qui se produit dans le monde, par rapport aux États-Unis par exemple. Quand j’ai été en Italie, j’ai pu voir qu’ils aimaient bien les sons avec le style des années 90. Mais il peut avoir du succès en France aussi, sans problème. » Généreux, le gaillard a en plus décidé d’œuvrer pour la bonne cause, en reversant les bénéfices récoltés à une association caritative basée à Turin, pour les enfants autistes.

Mais Paolo pourrait aussi prendre des sous dans le futur, en faisant le grand saut au moment où il arrêtera sa carrière de footballeur. « Pour moi, s’il le veut, il pourra se reconvertir dans ce domaine après sa carrière. Il a le potentiel pour, à l’écoute de ce son en tout cas. Il n’est pas le seul d’ailleurs. On en a vu plus d’un faire ça. Djibril Cissé par exemple est venu là où je bosse, au Bazar. Il est resté trois heures et ne voulait plus partir. C’est un vrai passionné. Donc je pense que lui aussi continuera à faire cela. Après, le monde de la musique, c’est compliqué, tu peux réussir tout de suite ou échouer tout aussi rapidement. Il faut de la chance dans ce milieu, comme dans celui du ballon d’ailleurs. Après, il peut aussi réussir grâce à son nom, c’est certain. » Mais en attendant, le numéro 25 de l’OM serait bien inspiré de se concentrer un peu plus sur son côté gauche…


Par Maxime Nadjarian
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:15 Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 11 Hier à 17:45 Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 11 Hier à 17:00 La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 9 Hier à 16:40 Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 18 Hier à 15:15 Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:35 À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5 mardi 14 août La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 99