1. //
  2. // 2e journée
  3. // Ce qu'il faut retenir

Panne de courant pour le PSG

Tenus en échec à Ajaccio et auteurs d’une prestation médiocres, les joueurs du Paris Saint-Germain devront attendre pour ramasser leur premier succès de la saison. En tête du carrosse, Marseille, Lyon, Bordeaux et le promu bastiais ont enregistré un deuxième succès de rang. Michel Bastos, lui, s’est déjà positionné pour le trophée du plus beau but de l’année.

Modififié
7 22
Marseille répond présent
Jamais les derniers à taquiner leur équipe, les supporters de l’Olympique de Marseille n’en croyaient pas leurs yeux, ce dimanche après-midi, au coup de sifflet final. Au terme d’une rencontre assez terne face à un Sochaux (2-0) extrêmement faible, les Phocéens se sont adjugé une deuxième victoire en autant de rencontres, eux qui avaient pourtant habitué les observateurs à des départs diesel. C’est la deuxième fois depuis la saison 2005/2006 que les Marseillais réussissent un 2 sur 2. La dernière fois, c’était en 2009-2010, et tout le monde sait comment cette histoire s’était terminée. Trêve de plaisanterie, les joueurs d’Élie Baup, tranquillement planqués dans le peloton derrière le groupe maillot jaune Lille et Paris, patientent dans l’ombre, comme l’OL. Les points acquis maintenant ne sont plus à prendre. Comme les buts d’André-Pierre Gignac, qui arbore fièrement sa petite barbe de quatre jours. Ça, c’est un homme en confiance.

Lyon, Bordeaux et Bastia : les bons élèves
Coup de chapeau au promu bastiais. Deux victoires en deux matchs, déjà, ça se fête. S’imposer pour sa première rencontre à Furiani, ça compte, aussi. Mais s’imposer dans un match de première division, avec les seuls noms d’Anthony Modeste et d’Ilan au tableau d’affichage, c’est quand même un beau doigt d’honneur au football business. L’autre fuck de la semaine est à mettre à l’actif des indignés de l’Olympique Lyonnais. Taquiné par Jean-Michel Aulas depuis la fin de la saison passée, Michel Bastos n’a pas attendu bien longtemps avant de se positionner en grand favori du plus beau but de la saison. Un magnifique retourné acrobatique contre Troyes quelques mètres plus près que sa volée splendide face à Paris la saison passée. Ça, conjugué à un but de Lisandro López, un sexy Clément Grenier et un doublé de Bafé Gomis, et hop, l’affaire est dans le sac. À Paris, on a Ibra. À Bordeaux, on a Obra. Six buts et six passes décisives avec les Girondins depuis son départ de Lille et un nouveau pion important ce dimanche face à Rennes. « Du plaisir » , selon Obraniak.

Grand Stade, petit Lille
Un grand classique. Les Lillois ont chié dans la colle pour leur première dans leur Grand Stade. Les joueurs de Rudi Garcia ont galéré face à une solide équipe de Nancy. Si Salomon Kalou a su répondre à Djamel Bakar, les Dogues, en supériorité numérique lors des dix dernières minutes de la rencontre, n’ont pu offrir aux fans le final dont ils rêvaient pour cette inauguration. Le tout est désormais de se concentrer sur le barrage de Ligue des champions face à Copenhague, mardi. Histoire que la fête continue.

Coupure de courant pour Paris
«  Ouais, mais tu vois, il manque Zlatan, Thiago Silva et Thiago Motta.  » Après un triste match nul et une mauvaise publicité pour EDF sur la pelouse d’Ajaccio, où une coupure de courant a menacé les ultimes minutes de la rencontre, les supporters parisiens ont encore quelques excuses dans le petit carnet qu’ils ont rédigé pendant les vacances. Ce lundi, le problème, c’est que les noms ont beau s’accumuler sur la feuille de match comme à l’infirmerie, le rendement, lui, est plutôt médiocre. Certes, il faut laisser à Carlo Ancelotti le sacrosaint « temps » pour que sa machine se mette en marche, mais tous, supporters comme observateurs, étaient en droit d’attendre beaucoup mieux du PSG après deux journées, tant sur le plan comptable que sur le fond de jeu. Avec deux points en deux journées face à des équipes largement à leur portée, les Parisiens ne sont pas à la fête. D’ailleurs, si on avait été au mois de novembre, la sempiternelle crise ne serait pas très loin. En attendant, Paris reçoit Bordeaux la semaine prochaine. Le premier vrai test de la saison. Et puis, au pire, ce qui est bien avec tous ces grands noms, c’est qu’une fois que Kombouaré sera parti, Ancelotti pourra faire du bon boulot. Comment ça, il est déjà parti ?

Saint-Étienne et Rennes dans le gruppetto
Les fans de football sont des salauds. Hier, quand ils ont vu Sochaux jouer face à Marseille, ils se sont précipités sur leur site de paris en ligne préféré pour se renseigner sur ce que leur rapporterait d’envoyer les Doubistes en Ligue 2 dès ce dimanche. Le pire, c’est qu’ils ont peut-être raison. Car c’est sans le moindre doute que les joueurs d’Éric Hély sont ceux qui méritent le plus leur zéro pointé après deux rencontres. Leur chance ? Ils sont loin d’être seuls dans leur misère. Si Troyes et Reims connaissent simplement des retrouvailles compliquées avec l’élite, deux candidats à l’Europe la saison passée (Rennes et Saint-Étienne) et une bonne surprise (Évian TG) affichent également une petite bulle à côté de leur classement. Pour les Verts (face à Brest) et les Bretons (face à Bastia): le réveil doit être imminent.

Montpellier en panne sèche
À Lorient, Montpellier n’y arrive pas. Trois matchs nuls et trois défaites lors de ses six derniers déplacements, dont la dernière, ce dimanche (2-1), au terme d’une rencontre compliquée. Et déjà, le bilan comptable inquiète. Si René Girard a tenu à rassurer son monde cette semaine en conférence de presse en affirmant qu’il serait difficile pour ses joueurs d’évoluer au même rythme que la saison passée, les Héraultais, habitués aux départs canons, ne comptent qu'un point après deux journées. Pas besef, pour un champion en titre, même si celui-ci vise d’abord « les 43 points » . D’autant plus que le week-end prochain, c’est l’Olympique de Marseille qui se pointe à la Mosson, avec une vraie envie d’en découdre. Sans la main de Djimi Traoré, cette fois.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Montpellier a 2 points? Arrêtez de faire une fixette sur le PSG, les gars.
Bordeaux et Marseille semblent en avance physiquement sur leurs adversaires, ce qui parait normal en vue des play-offs de la C3. Mais quand on voit les effectifs de ces 2 clubs et de Lyon (qui devrait comme l'OM encore perdre des joueurs), je me dis que ce sera encore difficile cette année de faire qqch en Europa League...
Merci pour la correction du nombre de points du MHSC.
Drew Jarez Niveau : DHR
Ancelotti fait quand même n'importe quoi à tester une nouvelle tactique à chaque match avec des joueurs perdus et qui ne jouent pas ensemble depuis dix ans.
nikowenji Niveau : DHR
Bordeaux champion!! mais non, je m'enflamme pas.

De tavernost, oui, il a dit après le match que le club serait ambitieux. Le type qui met jamais un rond sur la table donc.
L'OL 4-1 Troyes
Même l'agence Moody's ne pourrait pas faire pire à la notation AAAAA de la (véritable) andouillette de Troyes.

SECB 2-1 Reims
Les Bastiais se languissent de jouer enfin un vrai match de Ligue 1. Rennes ?

Toulouse 2-1 Asse
Dans le silence estival des bureaux de la FFF, on n'entend que les feutres - le vert, puis le rouge -, de Guy Stephan glisser avec gourmandise sur la fiche de Capoue pour y noter ses statistiques du jour. La fiche de Gourcuff, elle, est déjà repartie dans le troisième tiroir. Prudent par cette canicule, Guy va prendre un verre d'eau à la fontaine du couloir et revient remplacer l'ampoule d'une lampe de bureau. Il a beau être prévenu, le petit délais avec lequel les nouvelles ampoules éco 15W réagissent ne manque jamais de le décontenancer. Il n'oublie cependant pas de tout éteindre en partant et adresse un sms à Didier Deschamps : « Inutile d'acheter une nouvelle lampe. Bises. »

Ajaccio 0-0 Psg
On aurait eu le temps d'aborder hier soir l'éternelle question du nom du stade d'Ajaccio (vivement le « naming ») ou les lois homophobes du Qatar, voire même un message de soutien au Pussy Riot. Non, finalement : pas un mot, pas un but.
C'est vraiment les boules de voir Obraniak exploser comme ça après l'avoir fait partir en ne le titularisant pas. Il a les crocs maintenant et on peut s'en prendre qu'a nous. Il aurait pu être décisif comme il l'a était en finale de la coupe de france face à Paris.
@theo : je reste persuadé qu'Obraniak est trop léger pour le LOSC. Il en avait marre d'être remplaçant de luxe, on l'a laissé partir pour "service rendu".
Je suis très déçu de ce que nous a proposé Montpellier samedi. On ne peut pas dire que le problème vienne de l'absence de Belhanda. Montpellier a été incapable de propose du jeu et surtout un minimum de volonté d'en faire. Après leur but, ils se sont recroquevillés sans la moindre intention offensive tel un vulgaire Nancy. Va falloir corrigé ça sinon la chute risque d'être rude...
simz l'an dernier je plussoie mais cette année, je ne vois pas ce qu'Obraniak a à envier à Marvin Martin. Non ?
je trouve que cette excuse des arrivées pour Paris passe un peu mal, hier soir sur les titulaires il n'y avait que Lavezzi comme nouveau non ?
vinceletah Niveau : CFA
Note : 2
@helllone!
Entierement d'accord! L'excuse de nouveaux joueurs est bidon!
D'ailleurs, si Ancelotti a perdu son calme et qu'il a dit que les joueurs ont fait preuve "d'un peu de suffisance", ca veut dire qu'il pense qu'ils ont faient preuve de beaucoup de suffisance!
Ca fait 8 mois qu'on joue plus ou moins dans le meme schema, avec plus ou moins les memes joueurs, faut arreter les excuses!
Si ces idees passent pas a Ancelotti, si les joueurs comprennent pas ce qu'il veut, c'est a lui de s'adapter!
Si les joueurs ne courrent pas, c'est a lui de sanctionner!
@Hmiller : Par contre la je ne suis pas d'accord, marvin martin apporte beaucoup plus qu'Obraniak, même si il vient à peine d'arriver, pour ce que j'ai vu de ses matches avec sochaux et ceux de présaison il a un jeu beaucoup plus simple et porté vers l'avant que le polonais, il manie aussi mieux la dernière passe et n'a rien à lui envier niveau coup de pied arrêté.
Le probleme avec une equipe composerde joueurs etrangers c'est la langue,on le voit bien aux pauses rafraichissement,chacun dans son coin qui boit sa bouteille etc...Les autres ce concertent ce reboost,nous non....Faudrait faire quelque chose car c'est bienbeau de dire qu'il faut une cohésion, c'est vrai mais on va attendre combien de temps? 3ans? Quand il faudra changer tout les nouveau trentenaire depasser? Faut agir a la place d'attendre que le temps fasse tout,car c'est pas le cas!
Mou-rinho Niveau : CFA
A votre avis Michel Bastos et Cissokho ce serait autant bougé le cul si il y aurait pas eu la déclaration de Aulas et Cris était également impec' pendant le trophée des Champions à mon avis c'était le but recherché soit si tu reste ici tu te bouges le cul soit bah tu seras vendu...
highway61 Niveau : DHR
1-psg
2-lille
3-ol
4-fcgb
5-om
...
18-reims
19-estac
20-sochaux
Calamity Jane Niveau : Loisir
@ innerself

Oui c'est vrai que Montpellier n'a que 2 points mais le peuple s'en fiche sans vouloir vexer les Montpellierains. Je comprend tout a fait qu'on attende plus de Paris. On parle d'un club qui a anime le mercato estival europeen avec des noms ronflants donc forcement un depart comme celui-la fait parler.
Et j'en parle sans arrieres pensees en tant que supportrice parisienne.
Rastashaman Niveau : CFA
Apres ces 2 premieres journées, et d'apres mon experience FM, on peut d'ors et deja annoncer que le PSG ne sera pas champion de France mais que le titre sera remporté par l'OM ! :o)
@Calamity Jane : je mentionnais juste une erreur dans l'article qui attribuait 2 points à Montpellier alors qu'ils n'en ont qu'1.
vinceletah Niveau : CFA
Put1 je lis ce matin une interview de Menez! Sans parler de son enorme occasion gachee qui aurait pu debrider le match, ce qui choque c'est le discours!
Le mec a marche presque tout le match, n'a fait pratiquement aucune difference lors de ses duels, il s'est montre suffisant, facile tout simplement dans toutes ses prises de balles!
Et donc, ce matin il dit "on ne pense pas a la pression qu'on met sur nous, l'attitude est la! C'est le plus important!"
Vraiment Jeremy? Vraiment?!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 22