Pandiani pousse une gueulante

0 0
Walter Pandiani n'est pas encore cramé, l'Uruguayen sévit toujours du côté d'Osasuna malgré ses 34 berges. Mais le Sud-Américain n'est pas content des performances de son équipe.

Le club de Pampelune pointe actuellement à la dix-huitième place avec six petits points en sept journées. Alors forcément, la presse locale a déversé sa haine sur les joueurs et sur l'ensemble du groupe. En bon vieux roublard qu'il est, Pandiani a tenu à éteindre l'incendie. « Nous devons repartir à zéro. Les médias locaux ne sont pas à la hauteur. J'ai lu et entendu beaucoup de choses. Tous devons mettre du notre pour aller de l'avant maintenant, et ne pas attendre la dernière minute. Les joueurs sont les premiers à être impliqués. Personne ne se la coule douce ici » .

Au final, Osasuna s'en sortira à l'arrache, comme d'habitude.

RP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0