Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Palmieri, LV1 français

Modififié
Défait samedi dernier à domicile par Angers (1-2), le navire lillois tient davantage de la coque de noix que du paquebot rutilant.


Dans un entretien accordé à La Voix du Nord, Julian Palmieri en a profité pour faire le point sur la situation des Dogues et le mercato colossal qu'a vécu le club nordiste. Pas habitué à étaler ses connaissances en maths, le défenseur corse reconnaît cependant qu'avec six recrues de six pays parlant quatre langues différentes, l'unité du vestiaire risque d'en prendre un coup : « C’est différent et compliqué, car les nouveaux joueurs ne parlent pas la même langue. C’est une barrière. J’espère qu’ils prennent des cours. Ce n’est pas à nous de parler anglais ou portugais. »

Le Corse se veut réaliste quant à l'objectif de fin de saison : « On joue le maintien, point barre. Si on se dit qu’on peut faire mieux que le maintien, on se met un doigt dans l’œil, car on se trompe complètement » , a asséné le défenseur avec tout le franc-parler qu'on lui connaît.


Avec un soutien pareil, Patrick Collot peut dormir tranquille. JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25