Pain, chocolat et Squadra Azzurra

Il y a quarante ans sortait en France le chef-d’œuvre de Franco Brusati, Pain et Chocolat (Pane e Cioccolata). L'occasion de revenir sur une fabuleuse scène de football et patriotisme.

Modififié
C'est l'une des scènes les plus mythiques du cinéma italien. En 1973 sort le film Pane e Cioccolata, réalisé par l'immense Franco Brusati (il ne sortira qu'en 1977 en France). Le pitch : l'histoire d'un immigré italien en Suisse interprété par Nino Manfredi, qui tente tant bien que mal d'obtenir un titre de séjour et un travail fixe. Le bonhomme, Nino Garofalo, va de galère en galère, jusqu'à dormir avec d'autres immigrés italiens dans un poulailler. Pour tenter de sortir de cette situation, il décide de se teindre les cheveux en blond pour « ressembler à un Suisse » et ainsi réussir son intégration. Vient alors la scène légendaire où Nino entre dans un bar rempli de Suisses et d'Allemands. Une télévision diffuse le match Italie-Angleterre. Évidemment, tous les Suisses supportent l'Angleterre et huent les Italiens. Pour ne pas attirer les soupçons et continuer de se fondre dans la masse, Nino est obligé de faire semblant, lui aussi, de supporter les Three Lions, avec cette scène fabuleuse où il hue et insulte lamentablement la Nazionale pour se faire bien voir.


Mais en seconde période, alors que le score est de 1-0 pour l'Italie, Fabio Capello double la mise pour les Azzurri. Trop d'émotions dans la tête de Nino, qui tente dans un premier temps de se retenir. Mais, à la vue des drapeaux italiens qui s'agitent dans le stade, il craque et se met à hurler « GOAL, GOAL, GOAL » , seul dans le bar. Face au regard médusé des Suisses, il lâche tout : « Oui je suis italien, et alors ? Ça ne vous va pas ? GOAL !! » La scène se termine par un Nino qui, après s'être embrouillé verbalement avec l'un des clients, va se regarder dans une glace. Après avoir longuement scruté sa ridicule teinture blonde, il se cogne la tête contre le miroir, comme pour se punir d'avoir un temps tenté de renier ses origines et sa patrie.

Vidéo

Capello, deux fois


Cette scène a été énormément commentée en Italie. Par tous. Par les écrivains, les cinéastes, les footballeurs, les sociologues. Car elle raconte énormément de choses à la fois. Elle raconte, d'abord, le complexe d'infériorité qu'ont ressenti pendant des années et des années les immigrés italiens à l'étranger. En Angleterre, en France, en Allemagne, en Suisse. Footballistiquement parlant, ce complexe a disparu le 14 novembre 1973, jour où les Azzurri viennent défier à Wembley l'Angleterre. Jamais, dans l'histoire, l'Italie, pourtant deux fois championne du monde, n'était venue s'imposer en terre anglaise. Mais un but de Fabio Capello à la 86e minute va changer l'histoire. « Cela part d'une action de Giorgio Chinaglia (qui, lui-même, avait émigré au pays de Galles à l'âge de six ans, ndlr) qui dribble et qui tire, le gardien repousse, j'arrive, je freine ma course, et je pousse lentement le ballon dans le but anglais » , racontait Capello il y a quelques années dans une interview à la Rai.

Vidéo

De nombreux immigrés italiens sont, ce jour-là, présents à Wembley. Pour eux, souvent traités de « garçons de café » par les Anglais, c'est une libération. Une joie incroyable qui dépasse la simple revanche sur la supposée supériorité footballistique britannique. Capello, encore : « J'ai tout de suite pensé au résultat historique, mais surtout à tous les Italiens à l'étranger. Pour eux, c'était une sorte de revanche ("riscatto" en italien, ndlr). Voilà pourquoi ce but est, encore aujourd'hui, ma carte de visite en tant que footballeur.  » Cinq mois plus tôt, les deux équipes s'étaient déjà affrontées, mais à Turin. Ce sont les images de ce match là qui sont diffusées dans la scène du bar de Pain et Chocolat. « Bien sûr que je connais cette scène. On m'y voit marquer le deuxième but de l'Italie, et l'immigré italien, Nino, se lève et crie. Il crie pour la victoire, et pour son identité » , raconte le héros de Wembley.

Vidéo

Complexe d'infériorité


Cette scène du bar, ce but à Wembley et cette victoire historique, Fabio Capello les théorise ainsi : « Dans les années 70, l'Italie n'était pas une puissance mondiale, mais un pays pauvre. Les Italiens à l'étranger n'étaient pas très respectés et n'avaient pas une grande importance. La scène de Pain et Chocolat, a posteriori, a confirmé ce que j'ai pensé au moment où j'ai marqué à Wembley : que c'est un cadeau pour tous les Italiens dans le monde. C'est une réponse au complexe d'infériorité.  » Un complexe d'infériorité que détaillait très justement Gianni Brera. Le mythique journaliste transalpin expliquait que, sur la pelouse, les Italiens ressentaient un complexe physique, car ils couraient toujours moins que leurs adversaires, et se trouvaient « plus petits » quand les Allemands et les Anglais étaient « grands et forts » . Un lien direct avec le choix de Nino de se teindre en blond dans le film, avant qu'il ne se rende compte que l'amour de sa patrie et la fierté d'être italien étaient plus forts qu'une simple couleur de cheveux.

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA2
Nino Manfredi dans "Affreux, Sales et Méchants" <3
el gregom Niveau : CFA2
Il est magnifiquement affreux dans ce film qu'il faut absolument voir si on aime le cinéma réaliste.

https://www.youtube.com/watch?v=fCdzzo5QkdI
Tous les films d'Ettore Scola sont géniaux, à commencer par "une journée particulière" et "nous nous sommes tant aimé"s et bien sur, "affreux, sales et méchants"
2 réponses à ce commentaire.
Pain et chocolat je l'ai vu étant mioche, je n'avait pas tout compris, mais tout ressenti. Le genre de moment dont tu comprends plus tard qu'ils t'ont constitué.
Quelques années auparavant on pouvait encore voir ce genre d'amabilités affichées en Europe.

Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  16:09  //  Tifoso della AS Rome
Je ne comprends pas trop cette interdiction.
Si tu ne veux pas vendre ni aux Italiens, ni aux autres, mais alors à qui vends-tu?
^^

Trêve de plaisanterie, c'est aussi pour cela que je n'aime pas l'emploi aisé, sur sofoot aussi d'ailleurs, du terme "rital".
Il rappelle ces temps-la.
Ce commentaire a été modifié.
el gregom Niveau : CFA2
Moi, ce terme me rappelle le grand Claude Barzotti et ses cheveux couleur corbeau.

Sinon, en tant que non-italien, je peux comprendre que le terme "rital" dérange mais je crois que beaucoup de personnes ici n'ont pas connu cette époque et c'est une forme de racisme révolue, les gens ne pensent pas être racistes en disant "rital". Aujourd'hui, les Italiens sont des européens "comme les autres", alors qu'à l'époque on les considérait comme les arabes de l'Europe. Comme quoi au bout d'un moment le mentalités évoluent, même si ça prend plus de temps quand t'as pas la peau blanche, ni la religion catholique. Bref, il ne faut pas abuser avec ce terme de rital mais c'est quand même positif de se dire qu'il est utilisé aujourd'hui sans connotations négatives par la plupart des gens.
je me souviens surtout d'une vieille d'origine italienne qui nous tirais les larmes sur le racisme qu'elle avait subi...chier sur les arabes...hahaha OOOKKKKK
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  11:13  //  Tifoso della AS Rome
Certains oublient plus vite que d'autres.
Malheureusement.
macshetland Niveau : DHR
J'aime le terme "Rital" car il me rappelle le sublime bouquin de Cavanna.

Sans être italien, ce livre m'a ému au possible.
7 réponses à ce commentaire.
Oui, c'est une scène de cinéma mémorable pour tout rital (Désolé Totti Chianti, pour moi c'est un mot affectueux qui désigne tout membre de la diaspora italienne)!

Le film est 1 000 fois plus complexe et intéressant que ne laisse croire l'article.

La frontière entre le sud et le nord de l'Europe existe toujours. Complexe d'infériorité d'un coté? Complexe de supériorité de l'autre? Différence culturelle fondamentale? Irréconciliable? Le débat est encore actuel.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  16:35  //  Tifoso della AS Rome
C'est un peu à l'image du terme 'nigger' pour les afro-américains.
Tout dépend qui l'utilise.
La Jonquaille Niveau : CFA2
Le terme de "nigger" ça serait plutot le "terrone" (cul-terreux) employé par les italiens du Nord pour qualifier ceux du Sud.
Mario, tu te permets d'utiliser ce terme parce que 1) pour toi l'Italie comme l'Espagne ne sont que des excroissances régionales de la France et en 2) les immigrés d'Europe du Sud après acculturation et assimilation sont devenus d'autres Français.

En plus, ces cons sont catholiques aussi, souvent plus catholiques que les autres. Bref, c'est open bar ! Et tu te permets tout.

En France, il y a 3 racismes absolument sacrés. Le premier plus sacré a fait péter les plombs à Dieudonné et à pas mal de musulmans.

La seule minorité visible sur laquelle les gens blaguent sans complexe c'est les Asiatiques. "Chinetoque" est utilisé par le pourtant très antiraciste Laurent Ruquier et d'autres de cet acabit...

La France et certains Français ne respectent que ceux qui font du bruit, cassent, saccagent.
3 réponses à ce commentaire.
HelennTi
Toi seul? Trouvez-vous la jeune fille sur une nuit sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/dqLqGC
La Jonquaille Niveau : CFA2
Chapeau à SoFoot pour cet article. Ce film -diffusé par la RAI le jour de la mort de Manfredi- est effectivement un chef-d'oeuvre. Manfredi, qui a pourtant une filmo impressionante, y livre une interprétation extraordinaire, d'autant qu'il tient le film à bout de bras.

L'Angleterre se payait la tete des ritals en 1970, mais en 2006 les quotidiens teutons ne faisaient pas mieux en les traitant des "pizzaioli" juste avant la demie-finale. Si Fabio Grosso a la tete de l'emploi, il les a bien enfournés.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 2
Merci d'avoir rappelé ce grand moment de cinéma. Le coup de tête qui vaut plus de mille discours.

L'interview de Capello sur le syndrome du garçon de café et sa représentation est également très intéressante. Malheureusement, cette vision caricaturale et réductrice n'a pas disparu, surtout dans le Nord de l'Europe.

Petite illustration, avec ces couvertures des journaux allemands la veille des matchs Allemagne Italie en 2006 et 2012:





Toujours jouissif lorsque l'on connaît le résultat.

La fameuse saillie de Berlusconi contre Martin Schultz au parlement européen (M. Schultz, j'ai un ami producteur de cinéma qui a un projet de film sur le camps de concentration, je vous proposerai dans le rôle de Kapo), pour aussi inacceptable qu'elle soit, fait suite à un réquisitoire plein de sarcasme et de dérision de l'Allemand, qui s'étonne que Berlusconi ne soit pas venu accompagné de MM Maldini et Del Piero. C'est bien connu les italiens ne sont bons qu'à manger, rire et jouer au foot. Et paix à l'âme de Vespucci, Buonarrotti, Machiavelli, Fermi et Meucci.

Le déchaînement des journaux allemands contre le capitaine du Costa Concordia était également très symptomatique. Tout un pays était réduit à la lâcheté d'un seul homme.

Mais au foot cette morgue s'est souvent retournée contre les teutons. En 2006, Lippi avait choisi un hôtel a Duisburg, en ville, dont le personnel était essentiellement formé d'immigrés italiens. Cannavaro et Buffon, ont témoigné de la motivation supplémentaires que ces personnes, brimées au quotidien, mal considérées, leur ont transmis quant il a fallu affronter l'Allemagne.


Merci encore pour ce très beau moment de cinéma.
Sans parler de notre meilleur "fuoriclasse", l'incomparable Da Vinci, un maître authentique dans l'art de distiller du rêve sur tous les terrains qu'il a fréquentés.
Note : 1
Da Vinci me paraissait presque trop évident. La contribution de la péninsule à l'histoire du monde est particulièrement importante, je dirai même unique, et dans des domaines extrêmement variés. Il faut respecter ça, quel que soit notre pays d'origine.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  08:44  //  Tifoso della AS Rome
Unique et plus importante que les autres aussi, nous pouvons en être fiers.
L'Italie détient à elle seule plus de 40% du patrimoine culturel mondial selon l'UNESCO.

Parmi les artistes, j'ai un gros faible pour Caravaggio.
La puissance et la noirceur de ses œuvres me fascinent.
Merci pour l'anecdote !

Rusé ce Lippi :-)
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  08:31  //  Tifoso della AS Rome
À titre personnel, l'Italie-Allemagne de 2006 est le plus grand match auquel j'ai pu assister en tant que téléspectateur.
J'habitais en Italie à l'époque et, je l'ai vécu si intensément que selon moi, jamais plus je ne vivrai de si grandes émotions pour du foot.
Peut-être parce que l'histoire des immigrés italiens en Allemagne est aussi la notre, peut-être aussi parce que ces insultes insensées ne faisaient que nous rendre plus forts et plus concernés aussi... en tout cas, les cris de libération de tous les Italiens, les miens aussi, étaient plus profonds, plus rauques, plus puissants.
Un soulagement divin!

Bien plus fort que la finale, certes un peu gâchée par la sortie capricieuse de Zidane (capricieuse dans le sens où il fallait absolument qu'il en soit le héros, dans le bien et dans le mal, quitte à tirer la couverture quoi!) et qui n'avait plus la même force que cette demi-finale, jouée dans l'antre imprenable de Dortmund, contre le frère "supérieur" Allemand et chez lui...

Le match de 2012 n'a pas eu le même effet sur moi, j'étais en France à l'époque, et du coup, cela n'avait plus la même intensité...
Pas pu suivre ce match, horaire oblige. Ayant eu vent des prolongations, j'ai fini par me faufiler hors du bureau et me pointer devant un magasin de télé.
Quelques minutes après, Pirlo surgit.
Quand j'entends l'expression "passe décisive", je pense toujours à celle-ci en premier.
En somme, tu as toi même rejoué une scène mythique du cinéma italien:

https://www.youtube.com/watch?v=d1H_K7XPJr4
Fantozzi, qu'est ce que ça m'a fait rire quand j'étais minot.

https://www.youtube.com/watch?v=3EZEd9FGvbw

Ses moments de gloire sont rares et épiques.
Cette phrase de Berlusconi avait été diversement accueillie mais pour ma part j'ai été étonné de la réaction de potes anti-berlusconiens au possible, qui s'en félicitaient.
On sent qu'il a vraiment joué le sentiment de défiance vis à vis du mépris allemand.
10 réponses à ce commentaire.
Note : 1
Le cinéma Italien est déjà une merveille en soi, et ce film y rayonne près des sommets.

Ne sachant pas comment on exprime ceci en Italien, je me contenterai de l'expression anglophile, mais Manfredi y est "bigger than life".

Il est bien entendu interdit de regarder ce film autrement qu'en VOST. Sous peine d'être attaché à une chaise en fer, les yeux maintenus ouverts comme dans "Orange Mécanique" devant l'intégrale de Fast & Furious.
sahelmanstar Niveau : District
Bravo pour l'article et les commentaires...
En effet, je ne mesurais pas vraiment les difficultés sociales subies par la diaspora italienne en Allemagne...sans parler de vécues en Suisse.
il y a 3 heures Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 1 il y a 3 heures Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11
il y a 4 heures Le FC Sochi prend une année sabbatique 9
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 118 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 4 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 19 Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 25 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43
Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 38 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2