En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 20e journée
  3. // Atlético Madrid/Rayo Vallecano

Paco Jémez : « Nous voulons appartenir à nos supporters » 2/2

Alors qu'il se déplace avec son Rayo au Vicente-Calderón, Paco Jémez a encore tout misé sur le jeu. Un jeu qu'il veut vivant, pour rester fidèle à ses principes, mais également pour « rendre heureux nos supporters » . Des habitants de Vallecas fiers d'un écusson qu'il raconte lors de la seconde partie d'une interview fleuve.

Modififié
Tu étais un défenseur central robuste, un guerrier. Pourtant, le style de jeu que tu prônes est plus proche du tiki-taka...
Même si je n'ai pas une belle voix, j'aime chanter. J'étais un joueur qui misait plus sur la puissance, l'envie, mais ça ne veut pas dire que je n'aime pas le beau football. Ce n'est parce qu'il y avait des choses que je ne savais pas faire avec le ballon que je n'aimais pas ces choses. J'ai toujours aimé un football de mouvements. Aujourd'hui, je suis entraîneur, alors je tente de transmettre cette idée du football à mes joueurs.

De temps en temps, tu joues au golf avec Guardiola. Il a eu une influence sur ta vision du jeu ?
Guardiola et moi, nous avons presque le même âge. Il a 44 ans et moi 45. Nous avons été coéquipiers en sélection, nous avons été camarades lors du diplôme d'entraîneur. Nous avons une mentalité quasi identique. Ce n'est pas tant qu'il m'a influencé, ou que je l'ai influencé : nous avons partagé le même vestiaire, de nombreuses discussions. Avant que Pep ne devienne entraîneur, j'avais déjà cette volonté de faire jouer mes équipes de cette manière. J'ai commencé en troisième division, dans une catégorie où il est très difficile de bien faire jouer ses équipes et de gagner. Mais j'ai toujours essayé...

Tu as des modèles ?
J'ai tellement de modèles... Je pense que l'on peut apprendre de tout le monde. J'apprends autant d'un coach comme Carlo Ancelotti que des entraîneurs des équipes de jeunes du Rayo. Un entraîneur, comme un joueur, a toujours à apprendre.

Xavi, Valdano, Ancelotti ont tous un point commun : ils ont loué le jeu du Rayo. Cette reconnaissance est l'une de tes grandes fiertés ?
Je ne vais pas te cacher que c'est effectivement une grande fierté. Ce sont des gens importants, qui ont beaucoup de prestige dans le monde du football. Qu'ils mettent le Rayo au rang d'exemple d'équipe qui aime jouer, ça me touche. Gagner ne fait pas tout. Par contre, gagner avec un jeu que tu as déterminé, ça me rend heureux.

Le Rayo a un jeu plaisant, mais qui semble parfois un peu suicidaire. Le jeu est vraiment plus important que la victoire ?
Pour moi, ça ne fait aucun doute. Je veux que mon équipe joue bien et que cela nous mène vers la victoire. Que mon équipe gagne en jouant n'importe comment, ça ne me satisfait pas. Par contre, perdre tout en ayant bien joué, je préfère. Il faut que les gens qui viennent nous voir prennent du plaisir, que mes joueurs se dépouillent, se battent, mettent la pression... Je suis devenu entraîneur pour cette raison, pas pour prendre les trois points et basta.

Pour mettre en pratique cette volonté de jouer, qu'est-ce qui est le plus important ? La technique ? Le physique ? La tactique ?
Il me faut des joueurs techniquement doués. On relance toujours à terre, par des passes courtes. N'importe quelle erreur sur une passe, un contrôle peut mettre en péril l'équipe. Si j'ai des joueurs techniques, les chances qu'ils fassent des erreurs seront plus faibles. Sans prise de risque, il n'y a pas de plaisir. C'est ce qui fait la différence entre les différents championnats. Je ne sais pas si la Liga est le meilleur championnat d'Europe. Par contre, sur l'aspect technique, je pense que nous sommes toujours devant.

« Comme Getafe, nous faisons notre bout de chemin dans notre coin, dans l'ombre. »

Le Rayo est l'un des quatre clubs de Madrid. Ce n'est pas trop compliqué de cohabiter avec le Real Madrid et l'Atlético ?
Pas vraiment. D'une, parce que nous y sommes habitués. Nous savons que le Real et l'Atlético seront toujours les deux grands clubs de la capitale. Actuellement, ce sont peut-être les deux meilleurs d'Europe. Comme Getafe, nous faisons notre bout de chemin dans notre coin, dans l'ombre. Mais nous avons notre vie, notre championnat, nos socios, nos supporters, notre enthousiasme...

Le Rayo affronte l'Atlético ce week-end. Les liens entre les deux clubs sont-ils étroits ?
Nous avons toujours eu une bonne relation avec l'Atlético. Je ne sais pas pourquoi, mais des grands clubs, c'est le seul qui nous aide. Il nous prête beaucoup de joueurs, surtout des jeunes. Pour un club humble comme le nôtre, c'est très important. Car ces jeunes qui viennent en prêt, nous ne pourrons jamais nous les offrir par un autre moyen que celui-ci.

Que penses-tu de Diego Simeone et du jeu qu'il prône ?
Sur notre vision du football, on ne se ressemble pas. Mais c'est ce qui est génial dans le football. Il y a plein de méthodes qui s'opposent, mais qui se valent. La vérité absolue n'existe pas. Ce qu'il a fait avec l'Atlético est juste incroyable. Son Atlético est sans doute le meilleur de l'histoire. Remporter une Liga au nez du Real et du Barça, c'était presque impensable avant son arrivée. Son mérite est immense. Par contre, du point de vue du caractère, je pense qu'on a quelques similitudes. On a des grandes gueules.

Comment pourrais-tu définir le Rayo Vallecano ?
Pour comprendre le Rayo, sa profondeur, ce qu'il représente, tu dois vivre ou au moins venir à Vallecas pour comprendre ses origines. Tu dois voir beaucoup de choses, parler avec les gens. Tout ça va t'aider à comprendre pourquoi le Rayo est une équipe différente. Elle n'est ni meilleure, ni plus mauvaise, mais elle est différente. Vallecas, c'est un quartier de gens humbles, de travailleurs, d'ouvriers. Ils sont habitués à souffrir, trop même. Tout cela impacte directement le club. La grandeur du Rayo, ce sont ses supporters. Sans eux, on ne serait pas le seul club de quartier de Liga.

Le Nuevo Estadio de Vallecas en dit long sur le Rayo ?
Aller au stade, qui n'a que trois tribunes, te permet de comprendre le Rayo. Surtout, cela te permet de comprendre ce que représente le Rayo pour tous ces gens. Il y a une relation intime, très forte, entre les habitants du quartier et l'équipe. Ils sentent que cette équipe leur appartient. Et nous, nous voulons leur appartenir. Car, quand tu sais que quelque chose t'appartient, tu y fais attention, non ? Eux, ils sont comme ça avec nous. Ce sentiment d'appartenance au club, presque tous les habitants de Vallecas l'ont. Ce club est unique.

Quels rôles ont les Bukaneros dans la vie du club ?
Ils sont l'âme du public. Ce sont des inconditionnels, ils sont toujours là et toujours à nous supporter. Dans les mauvais moments, ils sont encore plus présents, ils font encore plus de bruit. Ce sont eux qui mettent le feu au stade. Lorsque le stade est un peu trop silencieux, ils réaniment la ferveur. Pour moi, ce sont les meilleurs supporters d'Espagne. Pourtant, ce ne sont pas les plus nombreux, mais ils sont les plus bruyants.

Les Bukaneros sont également très politisés, ils défendent des idées d'extrême gauche...
(Il coupe) Il y a leurs idées politiques, que je respecte profondément, et il y a le football. En tant qu'entraîneur, je peux te dire qu'ils n'ont jamais essayé de politiser l'équipe, ou de l'instrumentaliser. Ils viennent nous supporter parce qu'ils aiment le football et qu'ils aiment le Rayo. C'est vrai qu'au stade, ils revendiquent leurs idées, car ils ont de la visibilité. Mais ce ne sont même pas des idées politiques qu'ils défendent. Ils défendent des thèmes sociaux. Ils revendiquent des choses qui sont bonnes pour les gens, comme des droits sociaux. Jamais je ne les ai entendus revendiquer quelque chose de politique à l'intérieur du stade.

« Pour le match au Calderón, les autorités ont donné à nos supporters des ordres qui viennent d'une autre planète. Du coup, le public du Rayo ne va pas y aller. »

Après le drame du Vicente-Calderón, les autorités sportives et politiques sont partie en guerre contre les ultras. Crains-tu l'amalgame qui peut être fait entre les ultras et les hooligans ?
L'idée de lutter contre la violence dans les stades, et plus généralement dans la société, ne peut être critiquée par aucune personne. Un thème différent est le chemin que l'on va suivre pour contrer cette dite violence, les mesures qui vont être prises. Et là, je pense que les mesures qui vont être prises vont faire du mal au football. Par exemple, pour le match de samedi au Calderón, les autorités ont donné à nos supporters des ordres qui viennent d'une autre planète. Du coup, le public du Rayo ne va pas y aller, alors que les deux stades sont seulement à quelques kilomètres ! Cela, nous ne pouvons pas le tolérer. Combattre la violence, ce n'est pas arrêter celui qui vient avec son écharpe, sa banderole ou son fumigène. Ça n'a rien à voir avec la violence. La violence, c'est la bagarre qui a débouché sur la mort de ce supporter du Deportivo La Corogne. Dans ces cas-là, bien entendu qu'il faut mettre tout le poids de la loi pour les contrer. La majorité des mesures qui vont être prises ne va aller que dans un sens : plus de supporter, donc plus de violence. Je sais que c'est compliqué de lutter contre ce fléau, mais il faut faire très attention aux personnes que l'on va toucher par ces mesures. Et ce ne seront pas les bonnes. Par exemple, au Rayo, je n'ai jamais vu le moindre problème avec des joueurs, des arbitres... Rien ! Notre public a au moins gagné le droit qu'on le respecte. Il est sain et il le prouve chaque dimanche, que ce soit à la maison ou en déplacement.

Qu'est-ce qui te rend le plus fier dans ton poste d'entraîneur du Rayo ?
C'est de faire avec cette petite équipe ce que tout le monde pensait impossible. D'avoir pu jouer comme « une grande équipe » , alors que nous n'en sommes pas une, c'est ça ma plus grande fierté. Les gens avaient tendance à croire que seuls le Barça et le Real pouvaient pratiquer un beau jeu. Nous avons montré que même les petites équipes peuvent le faire.

Comme tu l'as dit, le Rayo a un fort impact social à Vallecas. En tant qu'entraîneur, qu'est-ce que cela implique dans ton travail ?
Ça n'implique que du bonheur. Le Rayo doit aider les gens de Vallecas. Nous sommes un club humble, mais nous faisons de notre mieux pour leur rendre tout ce qu'ils nous donnent. Je ne suis pas le seul à être impliqué dans cette tâche. Les joueurs, le président, tous les gens qui font partie du club savent que le Rayo est une arme pour rendre la vie des gens de Vallecas plus heureuse : leur donner de la joie sur le terrain, mais également en dehors.

Il y a quelques semaines, vous avez relogé Carmen, une vieille dame expulsée de chez elle par la police. Avec ce recul, peux-tu nous raconter cette histoire.
L'histoire de cette vieille dame est sortie dans tous les médias. Voir les images de cette dame expulsée de chez elle, un appartement dans lequel elle vivait depuis 50 ans... Et surtout, voir qu'ils la mettaient à la rue... Ça nous a tous touchés. À travers un très bon ami de Vallecas, nous sommes entrés en contact avec elle pour l'aider. À partir de là, d'autres initiatives ont commencé à voir le jour. Lors du match contre Séville, des fonds ont été récoltés pour elle, pour son futur. Aujourd'hui, Carmen est dans son nouvel appartement que nous payons. Nous sommes très fiers d'elle. Tout le peuple de Vallecas est fier d'elle. J'ai toujours dit que le football était solidaire. Dès que l'on appelle mes joueurs pour qu'ils participent à un événement bénéfique, ils y courent (rires).

As-tu pris conscience que ce que vous avez fait était du ressort des pouvoir publics ?
Effectivement, ce n'est pas « normal » qu'un club fasse le travail des pouvoirs publics. On espère tous que ce soit quelque chose de temporaire, ce qui signifierait que le problème n'existe plus. Mais je ne pense pas que cela arrivera de sitôt... Nous allons continuer à payer son loyer chaque mois jusqu'à ce que la mairie, la région ou l'état le fasse. Mais nous allons sûrement attendre longtemps avant qu'un organisme officiel ne se manifeste...

As-tu eu peur que cette histoire n'engendre une récupération politique ?
Nous avons fait ça de bon cœur et rapidement, sinon elle allait se retrouver à vivre dans la rue... Heureusement qu'il n'y a pas eu de récupération. Nous avons juste voulu aider une personne, rien de plus. À aucun moment, nous n'avons voulu faire ce geste comme un signe de mécontentement envers l'État. Et nous n'accepterons jamais que quelqu'un le fasse à notre place. Beaucoup de personnes peuvent faire ce que nous avons fait : des entreprises, des gens qui ont de l'argent... Si nous nous y mettons tous ensemble, nous pouvons aider tous ceux dans le besoin.

Lire la première partie de l'interview

Propos recueillis par Robin Delorme, à Vallecas
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! il y a 3 heures Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 13 Hier à 11:48 280€ à gagner avec Naples & Dortmund - Tottenham
il y a 7 heures Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 32 il y a 8 heures Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 12 heures Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 17 Hier à 16:01 Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 Hier à 15:12 Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 Hier à 14:16 Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 26 Hier à 12:10 Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 Hier à 10:59 Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 29 Hier à 09:19 Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 15 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 13 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 17 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7