1. //
  2. // Cruz Azul

Paco Jémez, le nouveau conquistador

L'été dernier, il était dans la short list pour succéder à Vicente del Bosque à la tête de la Roja dans la foulée de l'Euro après son passage remarqué sur le banc du Rayo Vallecano. Mais celui qui était présenté comme le « sélectionneur du peuple » , selon les sondages d'opinion, n'a pas été choisi. Du coup, il a tenté une nouvelle aventure en Liga avec Grenade pour seulement six petits matchs avant d'être remercié en septembre, aussi bien pour son manque de points (deux) que pour son franc-parler. À l’automne, Paco Jémez a donc mis les voiles vers le large pour partir à la découverte d'un nouveau monde : le championnat du Mexique.

Modififié
Christophe Colomb avait découvert les Amériques un beau jour du mois d'octobre, le 12 précisément. Pour le meilleur ou pour le pire, selon les points de vue. Paco Jémez aura, lui, attendu fin novembre pour faire de même et s'engager avec l'un des clubs mythiques de México : Cruz Azul. Pour le meilleur ou pour le pire, selon les points de vue. Le technicien espagnol a débarqué avec l'étiquette du sauveur dans la capitale mexicaine, la chevelure christique en moins. Car La Máquina, quatrième club le plus titré du football mexicain, est en crise continue depuis sa défaite en finale du tournoi de clausura en 2013.

Ce jour-là, malgré un avantage de deux buts à quatre minutes du coup de sifflet final, les Cementeros ont laissé s'envoler le titre. Certains affirment que le club ne s'est jamais vraiment remis de cette déroute, d'autres l'ont vécu comme un signe de malédiction. En tout cas, depuis ce loupé, Cruz Azul se retrouve à jouer sa tête en championnat de première division, victime d'erreurs arbitrales et d'un jeu sans boussole. Le divin chauve, qui avait fait de son Rayo une référence en Espagne durant trois saisons, est donc arrivé auréolé d'une flatteuse réputation de coach à poigne qui propose du jeu avec une mission précise : remettre Cruz Azul sur le devant de la scène nationale dans un premier temps, puis internationale par la suite.

Accrochages avec la presse


L’éphémère coach de Grenade semble d'emblée séduit par cette liga mexicana qu'il découvre : « C'est un championnat avec une véritable émulation entre toutes les équipes et qui procure pas mal d'émotions, plus qu'en Espagne je trouve. C'est aussi le format de mini-championnat dans la deuxième partie du tournoi (la liguilla avec les huit meilleures équipes) qui est différent et qui permet ça. C'est une compétition qui ne tolère pas de faux pas et qui offre la possibilité à plusieurs équipes de lutter pour le titre. J'aime ce format que je ne connaissais pas, car du coup on vit les choses plus intensément. » Pour Paco Jémez, le championnat mexicain pourrait même trouver un certain écho de l'autre côté de l'Atlantique : « En Espagne, ce championnat pourrait intéresser les gens, car c'est une compétition avec un bon niveau et surtout très intéressante à suivre. Et c'est ce qui plaît aux amateurs de football. »


Mais depuis son arrivée, et avant même ses débuts sur un banc mexicain pour la reprise du championnat en janvier, si les aventures de Paco Jémez au Mexique ont fait la Une, c'est avant tout pour ses accrochages avec la presse. Et ce, malgré ses dénégations : « Je n'ai aucun problème avec la presse mexicaine. Tant que l'on ne raconte pas de mensonges et qu'on ne manque pas de respect, il n'y a pas de problèmes. Certaines personnes ont voulu "vendre" que j'ai des problèmes avec la presse, mais j'ai juste eu des accrochages avec deux ou trois journalistes. C'est donc un pourcentage très faible finalement. Avec le reste de la presse, j'ai une relation cordiale, une relation de travail. Je les respecte et ils me respectent ! Deux ou trois personnes ont manqué de respect à Cruz Azul, à mes joueurs ou à moi-même et ça je ne le permettrai pas, à personne ! »

Un peu trop épicé


Paco l'Espagnol n'a toujours pas sa langue dans sa poche et semble prêt à en découdre avec quiconque se mettra en travers de sa route. Il est donc capable de se faire expulser le mois dernier lors d'un match amical contre les Pumas à Dallas à deux minutes de la fin pour une faute non sifflée par l'arbitre et d'aller lui dire directement. Ou alors de répondre sans se démonter à Ricardo La Volpe, la plus célèbre moustache argentine du championnat mexicain, actuellement à la tête de l'América, autre grand club de la capitale, qui l'accusait de « vendre du vent  » . L'Ibérique annonce alors la couleur : « Samedi, pour le match, je serai au stade une heure et demie avant le match et une heure et demie après. Je l'invite à venir me voir dans un endroit caché loin des caméras et des micros pour me dire ce qu'il a à me dire en face. » Et de promettre qu'ils régleraient ça « comme des hommes » .


Lorsqu'en conférence de presse, un journaliste lui demande de but en blanc : «  Êtes-vous venu ici pour faire progresser l'équipe ou l'enfoncer vers le bas comme vous l'avez fait préalablement en Espagne ? » , Paco Jémez, pour le moins surpris, se contient et préfère ne pas répondre. Avant de quitter la salle de presse, il rajoute : « Autre chose ? Quelque chose de sérieux. Si vous posez des questions sérieuses, j'y répondrai, sinon...  » La conquête du football mexicain n'a donc rien d'évidente pour l'ex-futur coach de la Roja. Surtout que son équipe est aujourd'hui quinzième (sur dix-huit équipes) après onze journées (avec deux victoires, quatre nuls et cinq défaites). Il a également pu constater qu'au Mexique, «  la presse est six fois plus importante qu'en Espagne. Et ici, tout est sujet à polémique !  » , selon ses propres mots. Et avec Paco Jémez, les journalistes mexicains ont trouvé un vrai client qui ne se nourrit pas de la polémique, mais qui assume ses propos et ses idées. Son passage et son échange avec le journaliste David Faitelson avant même le début du championnat dans l'émission Fútbol Picante en décembre ont fait le bonheur des réseaux sociaux des deux côtés de l'Atlantique.

Vidéo

Cette interview dans une émission qui porte bien son nom fait écho aux propos de l'Espagnol qui a reconnu au micro de la radio Cadena Ser que le plus difficile depuis son arrivée au Mexique se situait justement au niveau des épices : « Je n'ai eu aucun problème d'adaptation ici au Mexique. Mais d'un point de vue culinaire, c'est vrai que c'est très épicé. Ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère avec le piment et les épices ! » Et donc pas que dans l'assiette pour notre cher Paco. Les supporters de Cruz Azul qui attendent un titre depuis 19 ans ne demandent qu'une chose au technicien espagnol : la quête d'un nouveau Graal. Comme toujours avec Paco Jémez, la fin de son étape mexicaine ne se fera pas dans la demi-mesure. Deux possibilités semblent s'offrir à lui en 2017 : la conquête de ce nouveau monde ou le retour vers le Vieux Continent.

Par Benjamin Laguerre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

De passage à Cuba, j'ai eu l'occasion de voir la demie-finale de la coupe du Mexique entre Monarcas Morelia et Cruz Azul, le club de Jemez. Mon impression est que ça joue extrêmement bien du côté du club de la capitale et tactiquement c'est très bien rodé. L'équipe a dominé le match, pourtant à l'extérieur, de la tête et des épaules et a dû se heurter à un Sebastian Sosa, portier uruguayen de Morelia, en état de grâce! À tous les amateurs de foot qui ont le temps, je vous recommande cette ligue mexicaine qui est tout à fait plaisante à voir! J'ai aussi regardé l'autre demi-finale entre Monterrey et Chivas qui a également tenu toutes ses promesses. Un football rapide, technique et surtout très porté vers l'avant. Ça pourrait être intéressant d'avoir plus d'articles sur cette ligue à l'avenir
Totalement d'accord avec THFC18. J'ai regardé quelques matches mexicains cette année, et cest vraiment plaisant et ya de supers attaquants. Cruz Azul joue bien, parfois un peu trop offensif mais c'est le style de Jemez, un peu tête brûlée. Malheureusement il nest pas aidé par la recrue vedette Cauteruccio complètement à la masse.
À part ça, me semble que ce ne sont pas les européens qui ont découvert l'Amérique.
mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11
mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4
À lire ensuite
Les limites de Spalletti