Paci se justifie

Modififié
0 0
Quatre matches de suspension. C'est ce qu'a reçu Massimo Paci, défenseur de Parme, pour une grossière faute de dernier défenseur contre Brescia.



Si la faute est évidente et mérite sans discussion l'expulsion, la suspension semble en revanche excessive. Le joueur lui-même ne comprend pas une telle sévérité de la part de la Ligue. « Quand j'ai vu la suspension, je suis tombé des nues. Pour une faute de dernier défenseur, c'est incompréhensible. En général, on donne un, voire deux matches. De plus, je n'ai même pas eu l'intention de faire faute, ce n'est pas un geste méchant » s'est-il justifié dans la Repubblica.



Ce qui énerve d'autant plus le défenseur parmesan, c'est qu'il y a deux semaines, il avait reçu un coup de crampon volontaire dans le visage de la part de Felipe Melo. Pour ce vilain geste, le Turinois a pris trois matches de suspension. Tout comme Eto'o pour son coup de boule. « Je ne veux pas passer pour un joueur méchant, je ne veux pas faire mal à mes adversaires. Je n'ai même pas protesté car je savais que j'avais fait faute. J'espère que la suspension va être réduite. Quatre journées, c'est vraiment trop » a-t-il plaidé.



Ce n'est pas comme s'il avait mordu un adversaire...



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Guardiola se méfie du Real
0 0