En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Pablo Aimar, le retour du génie fragile

Avant de faire les beaux jours du FC Valence, Pablo Aimar avait attiré les regards du monde entier en portant le maillot de River Plate de 1996 à 2000. Aujourd'hui âgé de 35 ans, le petit meneur aux manches trop longues revient dans une équipe au jeu ambitieux. Un ultime défi inespéré pour le « Clown » , qui aimerait offrir ses dernières représentations à Marcelo Gallardo en Copa Libertadores.

Modififié
Les crises sont souvent propices à l'éclosion des jeunes. Les vieux ne peuvent plus, le niveau des autres ne suffit pas, alors l'entraîneur sous pression met ses dernières chances dans la fougue de jeunes pieds inconscients. Pablo César Aimar avait 16 ans et demi lorsqu'il a fait ses débuts professionnels pour River Plate. Mais sa précocité n'avait rien à voir avec des mauvais résultats : quand le jeune Cordobés débute sous le maillot de River le 11 août 1996, les Millonarios vivent sur le nuage du triomphe de la Copa Libertadores 1996. Une attaque Crespo-Francescoli, un milieu fait de Matias Almeyda, Leo Astrada, Ariel Ortega, Santiago Solari ou encore Marcelo Gallardo… À cette époque, le club du Nord de Buenos Aires rafle tout.

Mais Aimar est trop fort pour être ignoré. Lui, son corps d'enfant, ses pieds de prodige et ce surnom : Payaso, « le Clown » . En 1999, Aimar mène lui-même la charge aux côtés de Javier Saviola, pour remporter le titre national. Il porte le numéro 10 et les cheveux bouclés, et a la mission de devenir Ariel Ortega. Des lobs, quelques coups francs, des frappes à l'entrée de la surface, mais surtout cette conduite de balle déroutante, ces petits ponts et ces choix surprenants. Un milieu offensif tout petit, frêle, avec un maillot trop large et des manches trop longues. Aimar, c'était l'adolescent dont rêvaient les enfants, celui qui faisait régner un semblant d'insouciance dans le monde des adultes. Leo Messi, lui, ne résistait pas. Mais un jour, il a bien fallu vieillir…

La gloire à Valence, puis le tour du monde


En janvier 2001, le FC Valence pose 24 millions d'euros et sept années de contrat pour faire venir la pépite. Du haut de son petit 1m70, Aimar met des têtes et surprend les défenses européennes. Comme Diego Maradona à Naples, Pablo Aimar devient le héros d'un club qui aime faire chuter les plus grands. Une finale de C1 perdue en 2001 – Héctor Cuper le sort à la mi-temps – et surtout deux titres de Liga en 2002 et 2004, ainsi qu'une Coupe UEFA en 2004. Mais Aimar se fait déjà lâcher par son corps. Une sale pubalgie, toutes sortes de blessures à répétition et des entraîneurs qui ne peuvent plus se permettre de faire reposer leurs schémas sur le génie de Rio Cuarto. À l'été 2006, la fin de contrat approche, et le transfert est inévitable : Saragosse, pour 11 millions d'euros. Dans l'Aragon, le créateur retrouve les frères Milito, l'autre milieu argentin D'Alessandro ou encore un jeune Gerard Piqué, prêté par Manchester United. Après deux nouvelles années entre idolâtrie et infirmerie, Saragosse descend en deuxième division, et Aimar saute du navire, atterrissant à Lisbonne au Benfica.

Au Portugal, l'Argentin remporte un championnat et des coupes, et joue beaucoup de Ligues Europa. Surtout, il dispute plus de 40 rencontres par saison de 2009 à 2012 et fait jouer des talents comme Di María, Ramires, David Luiz, Saviola, Javi García, Nuno Gomes, Coentrão ou encore Cardozo. Surtout, l'ado est déjà vieux : condamné par sa santé fragile, l'éternel petit jeune n'aura tristement pas connu de glorieuse apogée à la hauteur du talent de ses pieds. À 33 ans, en juin 2013, Aimar est oublié et part défier l'Asie en Malaisie, sous les couleurs de l'énigmatique Johor Football Club. Après huit mois, le club décide de rompre le contrat du Clown, incapable de jouer plus de 8 matchs. Une carrière à 41 sélections, moins de la moitié qu'Ortega, arrêté à 87, et déjà bien moins que Messi, qui court toujours à 97. C'est même moins que Riquelme, planqué à 68. Et alors, c'est fini ?

Vidéo

Les doutes, le travail et enfin, le défi


Avant le Tournoi de transition, en août, Aimar aurait pu revenir dans son club de toujours. Mais il voulait être prêt. Ne pas décevoir. Alors, Payaso s'était fait opérer au talon droit et s'était lancé dans un programme de six mois d'entraînement, tout seul à Buenos Aires. L'isolement avant la dernière bataille. En retour, le River de Gallardo lui avait réservé le numéro 10, « au cas où » . Six mois plus tard, il y a deux semaines, le président D'Onofrio évoque enfin la possibilité d'un retour, laissant le dossier aux mains de Gallardo. Sous la présidence de Passarella, déjà, le clown aurait pu revenir, mais des « barrières institutionnelles » s'étaient levées. Aujourd'hui, les interrogations sont exclusivement sportives. Comme avec Pisculichi en juillet, Gallardo veut jauger lui-même la motivation du joueur. Une discussion plus tard, El Muñeco déclare : « On a parlé de football, et on est tous les deux plein d'enthousiasme. Pablo aime comment l'équipe joue, et moi, je le connais très bien, il est très exigeant. Il sera là le 4 janvier pour le début de la présaison. » Une période de test, et puis peut-être un rôle de joker…

Vidéo

Étrangement, Aimar arrive à River dans des conditions similaires à son arrivée en 1996, même si la crise économique est passée par là. Comme en 96, ce River est champion d'Amérique – de la Sudamericana –, et l'équipe de Marcelo Gallardo reste sur une seconde place et une victoire lors des deux tournois nationaux disputés en 2014. Malgré le triomphe du Racing, River Plate est pour l'Argentine la plus grande chance de briller en Copa Libertadores en 2015. Tout dépendra évidemment du mercato des Millonarios : Leonel Vangioni est annoncé du côté du Milan, Teo Gutiérrez semble avoir ses valises prêtes tous les six mois en cas de coup de fil européen, et Pity Martinez (Huracán) pourrait arriver. Avec Aimar en renfort, l'illusion de jouer la grande Libetadores serait encore plus grande. Et pour cela, « il suffit qu'il se sente prêt » , répète Gallardo. Les années passent à Núñez, et beaucoup de choses ont changé. En 1999, Aimar avait 19 ans lorsqu'il avait délicatement placé ce petit lob lors d'un Superclásico au Monumental, sous les yeux de Rodolfo Arruabarrena. Aujourd'hui, Aimar en a 35, et Arruabarrena n'est autre que le coach de Boca. Mais si le Clown a enfin une tête de vieux, sa conduite de balle et ses choix surprenants ne vieilliront jamais. Un bon 10 a toujours quelques numéros à offrir. Qui sait, il a peut-être gardé les meilleurs pour la fin.


Par Markus Kaufmann, à Buenos Aires À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 3 heures Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11
Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2