Özil se sent persécuté

Modififié
1 16
Pointé du doigt par la presse européenne, humilié par Bild après sa performance décevante contre Dortmund, le Gunner Mesut Özil a relevé la tête en championnat ce week-end.

Lors de la victoire d'Arsenal à Aston Villa (3-0), l'Allemand a réussi une passe décisive et marqué un but. L'occasion pour lui de régler quelques comptes avec ses détracteurs. « Je ne joue pas pour prouver quoi que ce soit à qui que ce soit, je joue pour Arsenal ! a-t-il déclaré à l'agence de presse allemande DPA. J'ai le sentiment que je suis plus critiqué que les autres, ça se passait comme ça en Bundesliga et aussi au Real Madrid. On vient juste de commencer la saison, on a des nouveaux joueurs à des postes clés. Le jeu collectif, dans lequel j'ai beaucoup d'implication, ne peut pas bien fonctionner du jour au lendemain.  »

Grâce au réveil de son champion du monde et à sa victoire à Birmingham ce week-end, Arsenal est revenu à quatre points du leader Chelsea.
AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Et tout ça avec un maillot du Havre revisité.
Propre.
Bien sûr que tu es plus critiqué, à juste titre, étant donné ce qu'on t'as vu faire dans le passé on est en droit d'en attendre plus, qui plus est d'un joueur champion du monde !
Disons que je le rejoins sur le match contre Dortmound ou il fut le premier critiqué alors que le gros problème de ce match fut justement le non match du milieu de terrain à 3 qui n'a pas du tout fonctionné. Sanchez, Welbeck et Ozil n'ont jamais été bien servis, donc il aurait fallu critiqué surtout Arteta en premier qui sort un match catastrophique.

Et puis ça ne sert à rien de descendre un joueur après 3 matches la saison est longue... C'est comme Henderson à Liverpool qu'est-ce qu'il a pris pendant un an, au final il est pas si mauvais loin de là.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 16