1. //
  2. // Arsenal/Tottenham (1-1)

Özil, roi de la passe

Modififié
890 30
Dimanche après-midi, Arsenal n'a pas pu faire mieux que match nul face à Tottenham (1-1).

Menés 0-1, les Gunners ont pu compter sur Mesut Özil, leur homme en forme du moment, pour délivrer un caviar à Gibbs, qui a ensuite égalisé. En offrant sa dixième passe décisive de la saison, l'Allemand, en plus d'être en tête du classement des passeurs, a établi un nouveau record. Il est devenu le seul joueur à donner une passe décisive sur six matchs consécutifs de Premier League. À chaque fois, le joueur d'Arsenal a régalé et a donc été directement impliqué sur un but de son équipe.


Laser. BA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Depuis 2008, il en est a 96 assists.
Seul Messi a fait mieux...
Message posté par AriGold
Depuis 2008, il en est a 96 assists.
Seul Messi a fait mieux...


J'ai halluciné quand Stéphane Guy a sorti cette stat.. Impressionnant le Mesut parce que l'air de rien, tu te dis que si il se met à accélérer un peu plus encore, il peut être encore plus monstrueux.
Typique du joueur que je ne supporte pas. Il dégouline de talent et d'intelligence, mais est trop nonchalant pour devenir une légende. Muscle ton jeu, Mesut!
Ce proces en nonchalance n'a plus vraiment lieu d'etre.
Depuis qu'il a digere la WC, Ozil est un autre joueur.
Il est hyper concerne par les phases defensives, est beaucoup plus mobile en phases offensives en depassant sa function pour trouver des espaces ou s'exprimer, force moins ses passes, il est devenu le vrai leader technique de cette equipe pendant que Santi se transformait en courroie de transmission.

Je regarde 95% des matchs d'Arsenal et la mutation est flagrante par rapport au Ozil uniquement concerne en phase de possession de son arrivee.
Message posté par AriGold
Depuis 2008, il en est a 96 assists.
Seul Messi a fait mieux...


et DI MARIA
Message posté par AriGold
Ce proces en nonchalance n'a plus vraiment lieu d'etre.
Depuis qu'il a digere la WC, Ozil est un autre joueur.
Il est hyper concerne par les phases defensives, est beaucoup plus mobile en phases offensives en depassant sa function pour trouver des espaces ou s'exprimer, force moins ses passes, il est devenu le vrai leader technique de cette equipe pendant que Santi se transformait en courroie de transmission.

Je regarde 95% des matchs d'Arsenal et la mutation est flagrante par rapport au Ozil uniquement concerne en phase de possession de son arrivee.


Je ne parle même pas de son implication dans les différentes phases de son équipe, j'accepte que certains joueurs, tant qu'ils sont vraiment décisifs, de façon régulière, soit exempts de certains efforts, comme c'est le cas avec Messi, comme ce le fut, avec Ronaldinho et comme ça peut l'être souvent avec un Yaya.

Ce dont je parle, c'est sa capacité à se sortir d'un marquage serré, d'un pressing agressif. Je n'ai pas l'impression qu'il en ait (aura) le coffre. Et c'est ce qui le plombe dans les gros matchs (en Espagne, où il était, je pense plus monstrueux, il n'a pas été très déterminant lors des clasicos, et en Angleterre, l'équipe où t'as des joueurs très puissants et intelligents, c'est Chelsea, là aussi il est souvent à la peine).

Je veux bien qu'un joueur soit lent dans l'exécution de ses gestes (Zizou, Rai, Rivaldo), mais quand il périclite dans les duels âpres, et finit par se cacher tout le match, c'est vraiment difficile pour lui d'exprimer toute l'étendue de son potentiel.
butterfly Niveau : CFA
Franchement, meneur de jeu est sans doute le seul poste du football où manquer un peu d'agressivité ne prête pas à conséquence.

Je comprends ce qui t'énerve, mais Ozil se sort des pressings agressifs en douceur, avec technique, à sa manière. A la limite, c'est son mental lors des très grands matchs qui vaudrait la peine d'être analysé.
Message posté par butterfly
Franchement, meneur de jeu est sans doute le seul poste du football où manquer un peu d'agressivité ne prête pas à conséquence.

Je comprends ce qui t'énerve, mais Ozil se sort des pressings agressifs en douceur, avec technique, à sa manière. A la limite, c'est son mental lors des très grands matchs qui vaudrait la peine d'être analysé.


Tu trouves?? Mais regarde Maradona, les coups qu'il se mangeait. Zidane, pourquoi il pétait les plombs. Bien sur que t'as besoin de résister à des duels âpres pour faire sensation à ce poste!
C'est surtout fort de sortir de pareilles conneries alors que Mezut est surement le joueur le plus impliqué sur les deux derniers matches. Et ça me les brise de voir des mecs pleurer parce qu'un joueur est nonchalant, vous avez déjà vu jouer Bergkamp, Messi, Ronni, Recoba, Riquelme, Valdivia et j'en passe ? On s'en tamponne de la nonchalance, c'est pas un critère footballistique.

Par contre c'est très drôle que la presse vienne nous parler seulement en novembre d'Ozil alors que le mec est excellent depuis début 2015, il a juste accéléré ces derniers temps.

Il a vraiment une vision de jeu hallucinante, hier sur les dix occasions d'Arsenal, il est impliqué dans 7 d'en elles... Le mec porte l'équipe à lui tout seul, quel dommage que pas mal de ses coéquipiers soient au fond en ce moment. il se bouge vraiment, la façon dont il a engueulé Coquelin et Cazorla qui étaient nuls contre Swansea puis après redescendre pour faire le taf de l'espagnol était très impressionnant, il est devenu le véritable 10 qu'il aurait du être bien avant: organisant et jouant la parititon de son équipe.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
890 30