Özil répond à ses détracteurs

Modififié
1 16
Ne pas réveiller le champion qui sommeille. C’est peut-être la morale à retenir du début de saison de Mesut Özil. Dans la tourmente il y a encore une quinzaine de jours, le meneur allemand remet doucement les points sur les « i » . En point d’orgue, sa performance au Camp Nou dimanche. Stylée et efficace comme à ses plus belles heures.

« Je n’ai rien à prouver à personne » , a-t-il déclaré au Bild lors de son arrivée en Allemagne pour le rassemblement de la Nationalmannschaft.

Concernant les rumeurs sur son hygiène de vie, relayées par les médias locaux, l’homme aux yeux de poisson insiste : « Tout ça n’est pas vrai, mais j’ai dû m’habituer. Ce qu’écrivent les journaux espagnols est exagéré. »

La presse espagnole ? Exagérer ? Il va loin le Mesut.

PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

« Je n’ai rien à prouver à personne », Sauf à ton ophtalmo peut-être
Note : 3
les rumeurs sur sa vie la nuit c'est surement l’œuvre du Mundo Deportivo...
Jean-Paul Cobra Niveau : Loisir
Ozil est un grand joueur.

Mais les plus grands champions ont toujours tout à prouver.

Prouver qu'ils sont toujours les meilleurs, battre des records, gagner des trophées....
C'est ce qui les motives et les stimules. (En plus de l'argent)

Pour moi, c'est ça la véritable mentalité d'un winner. Tu joues chaque matches comme si c'était le premier de ta vie.

Merci bien!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Jack Wilshere rejoue !
1 16