1. //
  2. // Gr. C
  3. // Allemagne-Pologne (0-0)

Özil peste contre la tactique polonaise

Modififié
0 46
Mesut Özil et les Allemands n’ont pas réussi à trouver la solution contre la Pologne.

Et après ce match nul et vierge, le premier de cet Euro 2016, le milieu d’Arsenal s’est montré, en zone mixte, agacé par la tactique mise en place par le sélectionneur polonais, Adam Nawałka : « Nous avons eu du mal à nous créer des occasions, car ils jouaient à vingt devant le but. On voulait vraiment gagner, mais nous n'avons malheureusement pas trouvé les solutions. La déception est évidemment grande. On devra impérativement gagner contre les Nord-Irlandais, on sait comment les battre, pour assurer la première place. Nous allons devoir nous améliorer pour créer des occasions et les concrétiser. »

MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

ALOXE CORTONE Niveau : District
Quand Mesut fait du Cristiano...
Cristiano devrait apprendre comment pester....
val d'eau Niveau : DHR
Tu veux pas non plus qu'ils laissent passer les buts pour "tes beaux yeux"...
DrAwkward Niveau : CFA2
Mesut, vous me decevez sur coup-là.

On a l'impression que la Pologne est la première équipe de l'histoire à avoir joué bas et en bloc compact. Monsieur Özil, n'existe-t-il pas des solutions tactiques ou techniques pour contrer ce type de stratégie délibérée ? N'est-il pas possible de faire avancer son propre bloc-équipe de 10 mètres et de fatiguer les adversaires par un jeu très espacé vers les lignes en offrant une circulation de balle ultra-rapide permettant d'aérer le paquet de joueurs adverses avant de tenter des dribbles ou passes verticales permettant de faire passer le ballon dans les trous ainsi créés ? N'est-ce pas là votre rôle en tant que meneur de jeu ?

Allons, allons, je comprends votre frustration suite à ce mauvais résultat, mais vous avez toutes les armes nécessaires pour résoudre cette équation siméono-mourinhesque, en critiquant ainsi votre adversaire, vous faites votre propre auto-critique de façon freudienne.
Note : 1
Je faisais autre chose en même que la télé chauffait, mais j'ai quand même eu l'impression que les plus grosses occases étaient pour les polonais, et notamment cet énorme raté de Milik. Après sur l'ensemble du match le score semble plutôt logique, mais pour gagner un match, encore faut-il avoir des occases...
Après le bus,après les vingt devant les cages,alors quoi ? L'Harmony of the sea amarré devant le but ?
Vu sa créativité et vision du jeu, ce qu'on attend de lui c'est qu'il fasse LA passe même face à une équipe fermée. On a vu la passe d'Iniesta face aux tchèques par exemple.
Les Allemands ont surtout pas été bons je sais pas pourquoi ils veulent pas l'admettre.
Vu les occasions nettes qu'a eu la Pologne, au contraire de l'Allemagne, ce genre de commentaires est malvenu.
Décevant.
C'est quoi cette mode de pester contre les équipes qui savent défendre là, hein Mezut? C'est dingue ça. "Nia nia nia ils ont mis le bus". Et alors? Ils jouent comme ils veulent, c'est le football. Tu ne veux pas leur donner le système de jeu dans lequel ils doivent jouer aussi? En plus c'est pas comme si tu jouait pour l'Allemagne, une grande nation de foot. Tu ne peux pas te contenter de dire ça. J'ai trouvé que les transmissions de balles étaient particulièrement lentes, et c'est ça le vrai problème. Contre une équipe regroupée, faut aller plus vite que ça.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Ça devient très fatigant ces joueurs qui ont la chance de jouer dans des équipes dominatrices qui viennent râler sur la dimension défensive de l'opposition. Doit-on rappeler que le but d'un match est de marquer plus de buts que son adversaire ou alors d'en encaisser un de moins. En gros gagner le match. Doit-on lui rappeler que lorsqu'une équipe avec un meilleur collectif, de meilleures individualités prône un football offensif et de possession, il va être difficile pour l'équipe adverse de rivaliser à ce niveau-là. Reste donc à proposer un bloc bas, de la rigueur, de la solidarité et des sorties de balles rapides pour se créer des opportunités en contre-attaques. Voilà, c'est ce qu'à fait la Pologne hier, et encore, je n'ai pas trouvé qu'il jouait si bas que ça, et ils n'ont aucunement refuser de jouer, au contraire.

Donc Monsieur Ozil (et Ronaldo, et Xavi quand il parle de l'Atletico, et tous les autres qui sortent ce genre de remarques débiles), arrêtez votre arrogance idiote, soyez plus humble, respectez l'adversaire et ayez au moins la classe, lorsque vous ne gagnez pas, de vous en prendre à vous même ou de féliciter l'adversaire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 46