Özil, la revanche de Wenger

En signant Mesut Özil le dernier jour du mercato estival, Arsène Wenger a réalisé un coup de maître, fermé quelques bouches et relancé son mandat. Oui, en football, tout va très vite.

Modififié
142 67
Les supporters de Tottenham ont finalement vécu un drôle d'été. Des recrues de qualité en nombre (Christian Eriksen, Erik Lamela, Étienne Capoue, Paulinho, Vlad Chiriches, Nacer Chadli et Roberto Soldado), une superbe opération financière avec la vente de Bale au Real Madrid et des Gunners à l'agonie. Oui, cet été a longtemps ressemblé à un été parfait du côté de White Hart Lane. Avant que tout ne se décante dans les derniers instants et que - par le jeu des chaises musicales - la venue de Gareth Bale au Real Madrid ne facilite finalement la signature de Mesut Özil à Arsenal pour cinq ans et 50 millions d'euros, signature qui s'apparente aujourd'hui au plus joli coup de ce mercato estival. Invraisemblable il y a encore quelques jours, lorsque Arsène Wenger tentait de rassurer les siens en leur demandant de lui faire confiance, d'être patient, alors que le temps passait et que la liste de courses estivales, d'Higuaín à Suárez, ressemblait désormais à une longue liste de râteaux. Invraisemblable mais vrai. En un transfert le 2 septembre, tonton Arsène vient de donner une leçon à tous ses détracteurs, et relancer un mandat qui commençait sérieusement à battre de l'aile à un an de la fin de son contrat.

Özil, le facilitateur

Le million de tweets se réjouissant de la signature d'Özil hier en disaient long sur l'euphorie provoquée par l'évènement. Mieux encore, ils traduisaient une confiance totale en la réussite du joueur dans l'école de jeu londonienne. À première vue, difficile de ne pas voir Özil s'y épanouir. Quoi de mieux que l'étendard offensif de cette belle Allemagne qui perd pour redonner de la consistance aux plus beaux losers de Premier League ? Le mariage sonne comme une évidence. Au milieu de Cazorla, Wilshere, (Diaby ?), Ramsey et Arteta, Özil devrait rapidement trouver sa place dans le 4-3-3 d'Arsène Wenger et donner davantage d'efficacité à un toque souvent brillant, parfois inefficace et toujours pas assez rentable pour gagner des titres. Pour rappel, on parle d'un joueur qui a délivré 19, 20 et 16 passes décisives dans l'orgie madrilène ces trois dernières saisons. Un faux lent capable d'accélérations exceptionnelles. Un vrai meneur et surtout l'un des meilleurs joueurs du moment qui rejoint un effectif riche en seconds couteaux de qualité, mais qui manquait cruellement d'une tête d'affiche depuis le départ de Van Persie.

Bale, le déclencheur

Mesut Özil n'arrive pas seul, Emiliano Viviano et ses six petites sélections avec l'Italie viennent également épaissir une rotation trop légère au poste de gardien, alors que Flamini a signé la semaine dernière en souvenir du bon vieux temps. Jusqu'au bout, Arsène Wenger a tenté de conclure son mercato en beauté avec le prêt de Demba Ba, avant que le prêt de Lukaku à Everton ne scelle le sort de l'attaquant sénégalais, qui se retrouve désormais troisième option à Chelsea. À la vue de cette folle dernière journée de mercato, les déclarations de Wenger avant le derby du nord de Londres dimanche doivent désormais résonner avec bonheur dans la tête des supporters des Gunners : «  Il y a toujours un risque quand on recrute plus de trois joueurs, car ça peut déséquilibrer l’équipe. Je sais que ce que Tottenham fait est très bien vu en Angleterre, mais c’est toujours difficile quand on fait venir autant de joueurs.  » Aujourd'hui, difficile de lui donner tort. Tottenham doit reconstruire une équipe avec la vente de Bale lorsque les Gunners, eux, miseront sur la stabilité d'une équipe inchangée et enrichie d'un apport de luxe. Vous l'aurez compris, en vendant Gareth Bale au Real Madrid, Tottenham a relancé les Gunners. Drôle d'ironie. Oui, dans le football, tout va très vite.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Allo diarré Mickael Essuie Niveau : District
En se voyant continuer au real, özil a eu les yeux plus gros que le ventre.....
Jacky75Zoo Niveau : CFA2
Diaby, si tu m'entends, c'est le moment pour arrêter de te blesser.
Dans la presse Madrilène, il se dit que Daniel Lévy a essayé de faire capoter son transfert à Arsenal...
maxleharmek Niveau : CFA
Note : 2
Je n'arrive toujours pas à m'imaginer Ozil avec le maillot des gunners...
Içi ci Pourris Niveau : DHR
Après la corse, la nappe de mesut a atteint l'angleterre....

(pardon, je sors)
Maintenant la pression est sur Giroud, qui va devoir concrétiser tous les caviars du teuton
gil scott-heron Niveau : Loisir
Message posté par Jacky75Zoo
Diaby, si tu m'entends, c'est le moment pour arrêter de te blesser.


il est encore vivant celui la ??
Note : 2
Quelle merveilleuse fin de mois pour Tonton et ses poulains!

5 - 0 contre le Fenerbahçe. Une victoire contre les Spurs. Un Giroud bouillant. Un Ramsey au top. Un Szczesny certes toujours un peu flippant (dans ses sorties), mais plus confiant (sur sa ligne). Et ce chouette mercato.

Le temps va paraître tellement long pour les gooners, avant de voir jouer Özil avec son nouveau maillot!
Mr_Bigglesworth Niveau : DHR
Ça va sacrément épicer le championnat en tout cas.
Sinon on a pas droit à un Perdant-Perdant-Perdant de Chérif sur ce coup là ?
gil scott-heron Niveau : Loisir
Message posté par LeGone
Maintenant la pression est sur Giroud, qui va devoir concrétiser tous les caviars du teuton


Demba Ba aurait ete bien utile !
Message posté par Toto Riina
Dans la presse Madrilène, il se dit que Daniel Lévy a essayé de faire capoter son transfert à Arsenal...


J'ai lu plutôt que Lévy a retardé au plus possible le transfert de Bale car il savait que certains madrilènes (Ozil et Di Maria sans doute) étaient convoités par Arsenal, alors que Tottenham-Arsenal avait lieu le 31 août. Au final ça n'a rien changé.

Et pour un peu rectifier la chronologie, Demba Ba n'a pas été prêté car Chelsea ne voulait pas le prêter à un club rival. Ba a ensuite été cité je ne sais plus où (Newcastle ?) et c'est par après que Lukaku fut prêté à Everton (après avoir été pressenti à WBA).
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Joli coup, certes. Mais ça n'empechera pas selon moi Arsenal de faire une 9ème saison sans trophée.

Ozil, bien qu'il soit l'un des meilleurs meneurs de jeu actuel, vient renforcer le meilleur secteur de jeu n'Arsenal. La différence se fera sentir, oui, mais elle ne fera pas des miracles.

On ne gagne une LDC ou un championnat avec Giroud (que j'aime poutant bien) et une telle défense. C'est quasi mathématique.

Alors, oui, une petit Cup, ça reste jouable. Mais ce sera bien le maximum.
50 Millions pour un type au sommet depuis au moins 3 ans, ça me semble correct vu le prix pratiqué pour certains (Bâle sort de ton trou, toi aussi Lucas Moura)

Maintenant, même si ce type peut bonifier n'importe quelle équipe, Arsenal continue d'avoir Giroud en pointe et ça c'est moche.
En plus s'il se blesse, c'est encore plus moche derrière.

De même un crack en défense centrale ça aurait été cool.

Leur goal là, Vivlanisse, je ne le connais pas. Espérons qu'il ne soit torchon chiffon carpette.

Pour le PSG, je propose d'essayer de faire jouer en 10 Verratti.
bobignyinter Niveau : Loisir
Arsenal et Ozil ou l'histoire du mec (Arsenal) qui se fait ken par les autres toutes les meufs qui voulait pécho ( higuain jovetic rooney bernard...) il déprime,jusqu'au jour ou il arrive à sortir avec la plus bandante du pays (Mesut)
Renseignez-vous sur Giroud les mecs, il lui a toujours fallu une saison d'adaptation. Première saison pleine en L2 : 9 buts, deuxième : 21. Première en L1 : 12, deuxième : 21. Première en PL : 11.

Cette année il va tout casser, et il a déjà bien démarré. Alors avec Özil, soit le meilleur 10 actuel, ça risque pas de changer. Un attaquant à la fois technique et physique et aussi intelligent c'est rare, pas un fuoriclasse mais un bon 9 à l'ancienne qui plante de manière régulière.

Je me marrais sur le recrutement des Gunners, mais je crois qu'il a réalisé le meilleur coup du mercato là. Même si le banc reste un peu léger.
"Avec une telle défense..." :

Pfffff, tu veux parler de la deuxième meilleure défense de PL l'année dernière et qui n'a concédé que très peu de but dans le jeu depuis le 1/3 face au Bayern (Sagna/Mertesacker/Koscielny/Gibbs).

Leur problème en défense, c'est qu'ils sont trois défenseurs centraux de métier pour jouer PL/LDC/Cup/LeagueC et que ça va poser problème à un moment ou un autre.
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Note : 1
Message posté par Le prince des ténèbres
Joli coup, certes. Mais ça n'empechera pas selon moi Arsenal de faire une 9ème saison sans trophée.

Ozil, bien qu'il soit l'un des meilleurs meneurs de jeu actuel, vient renforcer le meilleur secteur de jeu n'Arsenal. La différence se fera sentir, oui, mais elle ne fera pas des miracles.

On ne gagne une LDC ou un championnat avec Giroud (que j'aime poutant bien) et une telle défense. C'est quasi mathématique.

Alors, oui, une petit Cup, ça reste jouable. Mais ce sera bien le maximum.


Complètement d'accord avec toi fils de Satan.
nononoway Niveau : CFA
Joli coup mais...

Pas de nouveaux défenseurs ? Vraiment ?

Et niveau mental, ça manque de winners et de grandes gueules. Sérieusement, il est où leur homme fort qui rebooste tout le monde dans les difficultés ?

Wilshere ? Le gars qui a 18 ans et passe 9 mois sur 12 à l'hosto ?
Ramsey ? Qui a une tête à faire des répèt' dans Hélène et les Garçons ?
Ozil ? Qui est plus du style gros râleur si rien ne va ?
Walcott ? Cazorla ? Chamberlain ??

Vraiment, pour moi, à un moment, ce sera un problème.
Note : 2
Flamini à mon avis est la triple pute dont tu parles
Note : 2
Sinon Arsène, toujours pas tenté par embaucher un N°6 ? Parce qu'avec Wilshere et Ramsey a la récupération, je connais quelques attaquants qui vont bien se marrer.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
142 67