Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Özil heureux à Arsenal

Modififié
N’en déplaise aux dubitatifs du mois d’août dernier qui ne comprenaient pas le choix sportif de Mesut Özil de partir poursuivre sa carrière du côté d’Arsenal, l’ancien Merengue est, aujourd’hui, on ne peut plus heureux à Londres. Forcément, les bons résultats des Gunners ainsi que la présence d’Arsène Wenger sont partie prenante dans ce sentiment de quasi plénitude que décrit l’Allemand dans les colonnes du Mirror :

« Arsène Wenger a été le seul à me convaincre de venir à Arsenal. Et maintenant, grâce à lui, je peux dire que je ne peux pas être plus heureux. Il aime le football comme je l’aime. J’espère qu’il va rester ici pour encore de nombreuses années et qu’il aura encore beaucoup de succès. »

Le meneur de jeu arraché pour près de 50 millions d'euros au Real lors du dernier mercato avoue aussi se satisfaire d'évoluer dans un club moins sous les feux des projecteurs :

« J’ai joué pour le Real Madrid où la pression est tellement énorme. Là-bas, il faut absolument gagner tous les matchs. Après y avoir joué pendant trois saisons, la pression ne me fait plus peur. C’est pourquoi, même à Arsenal, je ne la ressens plus vraiment. Bien sûr, il y en a quand les choses ne fonctionnent pas, mais cela n’a rien à voir avec la vraie pression que j’ai pu connaître en Espagne. »


Être favori de la prochaine Coupe du monde, en tête de la Premier League et de son groupe de Ligue des champions et ne pas connaître la pression, Mesut est bien sur un nuage à Londres. MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:30 Le but de raccroc d'Habibou 9
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 10:30 Un quadruplé pour Gignac 25