Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. // C1 2009

Ovrebo revient sur la demi-finale Chelsea-Barça 2009

Modififié
Mardi prochain, Chelsea reçoit le FC Barcelone en huitièmes de finale de Ligue des champions, à Stamford Bridge. L'occasion de ressortir certains dossiers enterrés dans le passé.

La demi-finale de 2009 entre Chelsea et le FC Barcelone, arbitrée par Tom Henning Ovrebo, a marqué l'histoire de la Ligue des champions comme étant l'une des rencontres les plus polémiques de la compétition, avec au moins quatre penaltys non sifflés pour les Blues.

Dans une interview accordée au quotidien espagnol Marca, Ovrebo est revenu sur cet épisode sombre de sa carrière qui a coûté la qualification en finale à Chelsea : « Ce n'était pas mon meilleur jour, ça c'est vrai. Mais ce sont des erreurs que les arbitres peuvent commettre, tout comme ça peut arriver à un joueur ou à un entraîneur. Bien sûr que je ne suis pas fier de ce match, révèle-t-il, avant d'expliquer l'ambiance tendue qui régnait à Londres après la rencontre. À la fin du match, je n'ai parlé à aucun joueur, j'ai quitté le terrain et je suis rentré aux vestiaires. Ensuite, nous avons dû changer d'hôtel, car il y avait de nombreuses personnes hostiles. (...) Il y a eu plusieurs erreurs et tout le monde a un avis sur ces actions, mais j'insiste sur le fait que les entraîneurs et les joueurs font aussi des erreurs et il ne se passe rien. Je suis fier de ma longue carrière. C'est pour ça qu'on ne peut pas se rappeler uniquement de ce match-là. Le problème, c'est que beaucoup de personnes, comme vous (le journaliste, ndlr), le font.  »


Ah, si seulement il y avait eu la VAR ! LMC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? il y a 2 heures Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 4 il y a 3 heures Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 8 il y a 3 heures La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:15 Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 47 Hier à 10:41 Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 Hier à 09:41 La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain mardi 19 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3