Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // France-Italie (3-1)

Ousmane Dembélé, l’extrême Mbappé

Ousmane Dembélé a montré vendredi soir contre l'Italie qu'il n'était pas autant une valeur sûre que Kylian Mbappé, mais qu'il était peut-être encore plus capable d'exploits. Un vrai paradoxe.

Modififié
L’image était synonyme de grands espoirs en l’avenir. Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé, sourire aux lèvres, bras dessus, bras dessous, qui fêtent le but de la victoire qu’ils ont construit à deux face à l’Angleterre en juin 2017 (3-2), quelques jours après les attentats de Londres. L’insouciance d’une jeunesse si talentueuse.


Presque un an plus tard, à la veille d’une Coupe du monde qu’on espère être la leur, les deux gamins s’entendent à merveille et ont envie de réussir ensemble. En attestent les nombreuses vidéos d’opposition sur terrain réduit à l’entraînement, où Mbappé et Dembélé se cherchent et se trouvent à une vitesse folle. Pourtant, le Parisien et le Barcelonais ne jouissent pas encore tout à fait de la même considération.

Plus imprécis...


Plus exposé, plus à l’aise face à son soudain succès, Kylian Mbappé est entré encore plus vite dans une autre dimension et semble déjà s’être installé dans le poste de télévision des supporters français plus durablement. Il ne fait aucun doute qu’il fait partie du onze titulaire de cette équipe de France. Mieux, il fait déjà partie de ceux qui doivent la tirer vers le haut.


À côté de lui, Dembélé doit encore faire ses preuves. Même s’il est un poil plus vieux que Mbappé – cinq mois de différence –, il semble avoir tout de même le rôle du petit frère. Celui qui observe quelqu’un qui lui ressemble, mais qui est un petit peu en avance. Là où Kylian Mbappé impressionne par sa maturité, par sa capacité à avoir peu de déchets compte tenu de ses prises de risque et à faire les bons choix, Dembélé pèche encore. Il manque encore des choses faciles dans le dernier geste que Mbappé ne rate déjà presque plus.

... Mais encore plus imprévisible


Mais ce vendredi soir contre l’Italie, c’est pourtant lui qui a fait preuve d’un grand sang-froid, en profitant du dribble de trop de son compère, pour caler le ballon dans le petit filet opposé par-dessus Salvatore Sirigu. Plus discret que Mbappé, Dembélé perd plus de ballons. Pas parce qu’il veut en faire trop, comme ça arrive parfois au Parisien, mais parce qu’il est pour l’instant moins précis dans les plus petits espaces.



Sauf que s’il a les mêmes défauts que l’ancien Monégasque en un peu plus marqués, Dembouz a également les mêmes qualités en encore plus frappantes sur certaines actions. Notamment en contre-attaque, où ses coups de reins semblent encore plus dévastateurs, et ses sprints encore plus insaisissables. Il suffit d’observer l’action où il part de son propre camp, s'embarque dans une course folle, pour finalement taper la barre. Si Kylian Mbappé a grandi si vite qu’il aura un rôle primordial à jouer dans cette Coupe du monde, c’est peut-être à Ousmane Dembélé que reviendra la responsabilité de sortir des actions incroyables de manière ponctuelle. C'est comme ça que naissent les complémentarités.



Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 31 minutes Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 2 il y a 2 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 4 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 53 Hier à 15:30 Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 9 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 1 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Finnbogason relance l'Islande ! 3 samedi 16 juin Le premier but en Coupe du monde d'Agüero samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 samedi 16 juin Pogba délivre les Bleus 8 samedi 16 juin La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 samedi 16 juin L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1