1. //
  2. // Interview Abdeslam Ouaddou
  3. // Partie 1

Ouaddou : « Le racisme dans le foot reflète la société »

Quatre ans après avoir officiellement pris sa retraite, Abdeslam Ouaddou, 38 ans, n'a pas quitté le monde du football. Et n'a pas non plus appris à se taire face aux injustices qu'il constate sur et à l'extérieur des pelouses. La preuve avec ce premier acte, où l'ancien défenseur parle coaching et racisme.

Modififié
Tu en es où dans tes diplômes, Abdes ?
J’ai obtenu mon brevet d'entraîneur de football, et j’achève ma formation de manager général à l'université de Limoges, au sein de la promo 9 composée de Mikaël Silvestre, Mickaël Landreau, José-Karl Pierre-Fanfan, Marinette Pichon et d'autres anciens sportifs professionnels... Laurent Blanc l’a suivie aussi, Zinédine Zidane, Fabien Pelous, entre autres... On a quatre mémoires à rendre en deux ans. Ça représente énormément de boulot personnel. J’ai suivi le dernier séminaire il y a peu et je passe ma soutenance en septembre sur un projet de développement.

Ça va le faire ?
Bah faut déjà rendre les dossiers ! Il m'en reste un à finaliser. Tout est noté sur vingt. La soutenance dure trente minutes, suivie de trente minutes de question du jury. Après, il me restera le diplôme d'État supérieur de football (DES), une formation d'un an. Puis une étape très importante de la reconversion : le brevet d'entraîneur professionnel, qui me donnera le droit de prendre en main une équipe pro.

Un sacré parcours du combattant...
Ça me va très bien que ce soit aussi long. Après dix-sept ans de carrière où on ne pense qu’à nous, à nos propres performances, je pense qu’il est important de se former pour obtenir tous les outils pédagogiques et une expertise nécessaires. Je connais beaucoup d’anciens joueurs qui estiment être légitimes au poste d’entraîneur seulement parce qu’ils ont eu une longue carrière de footballeur. Même si cette expérience nous sert pour la justesse de l’analyse, de l’expertise technique, il s’agit d’un tout autre métier. On ne possède aucun savoir sur ce qui se passe de l’autre côté, dans l’administration. Et un club, c’est aussi ça. Il n’y a pas que l’équipe première. Le carburant, c’est aussi ceux qui travaillent dans l’ombre, que ce soit dans le marketing, la comptabilité, des ressources humaines ou l'optimisation du stade... Quand on est joueur, on ne le voit pas. D’autant que les clubs sont devenus de vraies entreprises. Même Nancy, qui est resté un club familial. Tout ça, ça permet de se projeter et de se lancer dans un réel projet sportif. D'en maîtriser tous les aspects..

Ça se passe comment en tant qu’adjoint de la réserve de Nancy ?
Depuis que j’ai arrêté ma carrière, je suis en formation, mais j’ai en effet souhaité garder un pied sur le terrain. C’est la troisième année que je suis à l’ASNL. Être dans un club pro présente des avantages. J’aurais pu aller coacher une équipe amateur de CFA 2 ou de U17 nationaux. C’est formateur, mais c’est plus compliqué, car les joueurs ont un boulot à côté. Un président d'un club marocain m'a aussi contacté pour restructurer son club, de l'école de foot à l'équipe première actuellement en première division. En ce moment, je travaille en collaboration avec Sébastien Hanriot. Notre saison en CFA s’est plutôt bien passée, même si on peut regretter des points perdus à cause de notre volonté de trop bien jouer.

Tu es le genre d’entraîneur à faire bien jouer ses équipes coûte que coûte, à prôner une philosophie offensive au détriment des fondamentaux défensifs ?
Non. Pour moi, en tant qu’ancien défenseur, il est primordial d’avoir une belle assise défensive. Cela ne veut pas dire que je ferai jouer mes équipes de manière défensive. Mais je considère que la solidité prime, qu'elle est indispensable pour pouvoir gagner des matchs. Et j’attache beaucoup d’importance aux phases de transition. Je ne veux pas bétonner, je veux créer du jeu en possession, demander à mon équipe d’élargir l’espace au maximum et de trouver les relais au milieu pour pouvoir progresser, mais je suis très exigeant dans le replacement. Si j’ai la chance de devenir entraîneur principal, la perte du ballon sera une période fondamentale pour mon équipe. Quitte à être intransigeant. J’ai d’ailleurs eu pas mal d’accrochages à ce sujet quand j’étais joueur. Notamment quand j’évoluais au Stade rennais.

Il y a donc eu des débats houleux à Rennes ?
Oui, on a parfois eu des échanges assez virulents à propos de ces phases de jeu. Je demandais à Alexander Frei, à Olivier Monterrubio et à John Utaka de fournir davantage d’efforts pour nous aider à maintenir un certain équilibre. Parce que j’estime que le football, c’est attaquer et défendre ensemble, qu'il s'agit d'une connexion des joueurs et des lignes dans toutes les phases de jeu. Et parfois, ça m’a valu des accrochages.

Par rapport à cette vision de jeu, est-ce que tu as des modèles au sein des entraîneurs actuels ?
J’ai connu une quinzaine d’entraîneurs dans ma carrière.
« Le football évolue, la société aussi, et on ne peut plus se comporter en dictateur avec les joueurs. »
Forcément, je compte me servir de toutes les bonnes choses que j’ai pu observer. Après, j’aime autant Diego Simeone qu’Arsène Wenger. La grinta de l’Atlético de Madrid, son état d’esprit, l’énergie transmise par son entraîneur, son organisation, sa capacité de résister pendant 90 minutes... Et puis, quand ils ont le ballon, ça joue aussi, quoi. Je me passionne également pour le management. Que ce soit celui de Zinédine Zidane, de Wenger, de Blanc... Ça m’attire. Je crois que le football évolue, la société aussi, et on ne peut plus se comporter en dictateur avec les joueurs. Bien sûr qu’il faut installer un cadre pour bien vivre ensemble. Mais mon idée de management, c’est créer un cadre favorable pour que les qualités de chacun puissent s’exprimer en fédérant un groupe. L’objectif, c’est d'essayer d'éliminer toute insatisfaction pour ne garder que de la satisfaction dans le groupe. Ça passe par un entraîneur qui sait se montrer juste. Sinon, le groupe explose. On peut percevoir ça comme de la littérature, mais c'est mon approche du métier.

Tu as connu beaucoup de coachs qui ne l’étaient pas ?
Oui. Qui tenaient un discours changeant. Et ça ne dure jamais longtemps. Être juste avec les joueurs, ne pas leur mentir, c’est primordial. Sinon, tu perds ton groupe.

On dit souvent que la porte est moins ouverte pour les entraîneurs noirs. Ça ne te fait pas peur ?
En France, c’est compliqué, oui. On ne voit pas beaucoup d’entraîneurs blacks. Moi, pas de chance, je suis noir et franco-marocain ! (Rires) Mais je ne m’en fais pas et je continue mon travail de formation dans un pays qui offre des formations reconnues dans le monde entier.

Pas seulement en France. En Angleterre, les remarques à ce sujet ne datent pas d’hier. Et on n’a pas l’impression qu’il y ait beaucoup de changement.
C’est une réalité. J’en ai discuté avec des copains anglais, et on a le même constat. Ce n’est pas facile, voilà. Sans rentrer dans les détails, donnons un exemple : Sabri Lamouchi, qui a été un grand joueur, international en équipe de France, a commencé par la Côte d’Ivoire. Je ne crois pas qu’il ait eu beaucoup de sollicitations en France. Pourtant, c’est quelqu’un qui dispose de réelles compétences, qui a déjà une expérience... Mais rien à faire, il n’est pas dans le sillage.

À quoi c’est dû ?
On est dans une société assez conservatrice. On peut faire le parallèle avec l’audiovisuel, même si ça évolue petit à petit. Aux États-Unis, quand on allume la télé, on peut voir un présentateur black ou porto-ricain, ça ne pose aucun problème. En France, c’est très timide. Ça ne fait pas longtemps qu’on peut voir un black sur BFM.

Et pourtant, Marine Le Pen n’a pas été élue en France. Contrairement à Donald Trump aux États-Unis...
C’est vrai. C’est quand même une bonne nouvelle pour la France.

Revenons au foot. Tu trouves qu’on avance par rapport au racisme ?
« À l’époque, quand j’allais voir un match de foot, je pouvais observer une centaine de bananes devant les cages de Joseph-Antoine Bell. »
Il y a des avancées, oui. On ne peut pas dire que les institutions ne luttent pas contre ce fléau. Il faut leur tirer un coup de chapeau par rapport à ce qu’ils ont fait depuis trente ou quarante ans. À l’époque, quand j’allais voir un match de foot, je pouvais observer une centaine de bananes devant les cages de Joseph-Antoine Bell. Donc ça évolue dans le bon sens, il ne faut pas être pessimiste. Mais ça reste lent. Et encore, on a moins de soucis qu’en Italie ou que dans les pays de l’Est.


On a d’ailleurs vu récemment Sulley Muntari quitter le terrain après des cris racistes. Et prendre un carton jaune pour avoir arrêté de jouer !
C’est totalement absurde. Je ne peux que reprendre mon cas à Metz quand je jouais à Valenciennes en 2008. Pendant le match, je signale à plusieurs reprises à l’arbitre Monsieur Ledentu, dont je ne garde pas un très bon souvenir, que je me fais traiter de tous les noms et que je reçois des insultes à caractère racial venant des tribunes. J’avais identifié le groupe de personnes en question. Or, cet arbitre central, qui est normalement garant de l’intégrité physique et morale des joueurs, a occulté à trois reprises ce signalement. Je n’avais donc pas d’autre choix que d’aller m’expliquer avec les personnes fautives. Et en revenant sur le terrain, bim ! Carton jaune. Le carton ne m'a d'ailleurs jamais été enlevé. Symboliquement, c'est dommage. C’est la même chose que Muntari. Il décide seulement de ne plus supporter les insultes et il prend un carton. C’est le reflet de la société.

C’est-à-dire ?
Il y a six mois, je ramène ma fille à l’école. Je m’arrête au dépose-minute. Il y a un forcené qui descend de sa voiture parce qu’il considère que je le gêne. Il m’insulte de tous les noms... et me dit : « Je suis vraiment content que François Fillon soit passé lors des primaires de la droite. Il va pouvoir dégager tous les noirs et les bougnoules de ce pays. » Je vais déposer une plainte sur le champ. Qu’est-ce qu’on me répond au commissariat de police ? Qu’on refuse de prendre ma plainte, qu’elle sera classée sans suite et qu'il faut procéder à une simple main courante. Voilà le message envoyé à ceux qui commettent ces délits. Sur le terrain, c’est la même chose. Tant que les institutions refuseront de prendre le problème à bras-le-corps, bien sûr qu’on continuera à voir ce genre d'incidents.

Propos recueillis par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

clement6628 Niveau : CFA
Sur les entraîneurs noirs et la comparaison avec les Etats-Unis, c'est bien connu qu'en NBA où la majorité des joueurs sont de couleurs, qu'il y a beaucoup d'entraîneurs noirs...
Byron Scott, Tyronn Lue, Mike Brown, Sam Mitchell, Doc Rivers, Avery Johnson, Alvin Gentry, ...


:|
C'est faux, ce sont des blancs déguisés en noir.
Dwayne Casey, Ime Udoka (assistant bientôt head-coach), Pat Ewing (NCAA), Jason Kidd (métis)...etc

C'est surtout dans les bureaux (GM, président, staff...) que les noirs sont très peu représentés, car effectivement, sur le terrain, les choses évolues, depuis un certain temps.
Alors que dans ce domaine on leur donne la leçon grâce à Pape Diouf :
"La communication moderne des dirigeants sportifs est par trop ampoulée, masquant à grand peine une volonté d'égarer l'interlocuteur avec des circonvolutions destinées à mieux cacher leurs propres avanies sous un verbiage superfétatoire"
cascarino9 Niveau : DHR
Masai Ujiri, d'origine nigériane, est même le General Manager des Toronto Raptors :)
Jason Kidd est métisse ?
Il a quand même une tronche à jouer dans American History X.

Qu'est-ce que je l'adorais ce joueur aux Nets ! Un très beau meneur.
GreatestShowOnField Niveau : DHR
Je pense que tu ne connais pas Jason Williams aka White Chocolate.

La gueule de l'emploi en plus d’être mon meneur préféré
C'est qoui les hommes de couleurs?
Parceque les blancs n'ont pas de couleurs?
@Moufadi
Il veut surement dire de couleur différente du sien, le sien étant la référence de l'univers
En fait c'est surtout une évolution récente mais réelle. Depuis 6-7 ans il y a un multiplication des entraîneurs noirs en NBA. Mais il ne me semble pas que ce soit le cas en MLB ou en NFL en revanche, où la proportion de joueurs noirs est certes plus basse en NBA.
A titre de comparaison, c'est vrai qu'au RU, où le problème est dans le débat depuis 15-20 ans, ça n'a pas changé grd chose.
10 réponses à ce commentaire.
Jeune quille Niveau : CFA
 //  14:22  //  Socio de la Suisse
Note : 1
Le monsieur pensait vraiment que François aller virer tous les noirs de France et de Navarre ? Quelle idée farfelue.

Tout le monde sait que François voulait juste garder l'argent, non ?
The Buccaneer Niveau : CFA2
Je m'excuse de m'etre emporté, mais il était super mal garé et Francois avait la cote grave à ce moment, on y croyait tous...
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
 //  14:27  //  Supporter des Pays-Bas
Note : 5
Dire qu'il ya du racisme parce qu'on voit peu ou pas d'entraineurs noirs c'est crétin au possible.
Combien sont ils à postuler? La proportion entre ceux qui se présentent et ceux qui entrainent est elle stable? Il n'y aurait rien de choquant à avoir 1 coach noir sur équipes de L1 si à la base, il y a 5% de noirs dans les classes d'entraineurs. S'ils sont 50% au départ, là oui ya un problème. Mais on 'en sait rien.
Lamouchi galère à trouver un boulot, mais est ce du à du racisme ou au fait qu'il est pas bon ou n'a pas les bons réseaux? Dans la short list d'un club, tu as 5 coachs. 1 est engagé, les 4 autres sont refusés, dont un noir. Pour lui ça sera du racisme et pour les 3 autres, ça sera par manque de compétences?
Exact.
D'ailleurs moi qui suis blanc, je n'ai même pas essayé de faire de l'athlétisme, c'était perdu d'avance.
Lulu la praline Niveau : District
N'accuse pas ton épiderme quand c'est ton physique sans doute trop frêle et ton mental en papier mâché qui t'en auront dissuadé.
Racisme est un mot exagéré qu'ils n'emploie pas en parlant du peu d'entraineurs noirs, il parle de conservatisme. Et je pense que la nuance n'y est pas pour rien.

Donc effectivement, il y a peut-être une frilosité en France vis-à-vis des entraineurs de couleur, mais c'est en train de changer petit à petit et je ne pense plus qu'on puisse parler de préjugés ou de racisme la plupart du temps.

Par contre, sur l'histoire de la main courante, bienvenue dans la logique législative française.

Aux problèmes suivants :

- Mon compagnon me frappe
- mon voisin vole mon courrier
- je suis régulièrement menacé de mort
- je suis victime de harcèlement, etc.

La police propose systématiquement une main courante.

Donc dans ce cas précis, ça n'a rien à voir avec du racisme, juste avec une justice molle car souvent trop prudente

Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
@toof
"justice molle car souvent trop prudente"

Effectivement la justice a ce vilain défaut de demander des preuves pour condamner quelqu'un.
Ce commentaire a été modifié.
Clive Bissel Niveau : DHR
Des preuves, comme un cocard et le témoignage de la voisine, dans le cas d'une femme battue ?

Après, je sais que la légalité n'est pas ton fort, Louis Nicollin, mais sache qu'une victime porte plainte, contre quelqu'un qu'elle a identifié ou contre X, et que c'est à LA POLICE DE LES TROUVER, LES PREUVES. Ça s'appelle une enquête ! Une main courante dispense les keufs de faire leur travail.
C'est précisément ça, la justice : des juges qui reçoivent des dossiers constitués par des enquêteurs de la police à partir de plaintes. Mais bon, si tu te sens, en tant que citoyen, de faire ce travail à leur place...
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
C'est bien ce que tu racontes mais le procureur a aussi ce qu'on appelle l'opportunité des poursuites.

C'est à dire que s'il estime que la plainte n'est pas suffisamment caractérisée ou qu'elle a trop peu de chance d'aboutir à une condamnation, ou que c'est pas si grave que ça, le procureur classe sans suite.

Parce que bon si quelqu'un dans la rue te traite de connard (ou même de sale noir pour rester dans le thème de l'article) tu peux porter plainte mais il n'y aura aucune enquête, parce que les faits ne sont pas très graves et que les preuves sont difficiles à établir.
GreatestShowOnField Niveau : DHR
Le procureur oui.

Mais en aucun cas un agent de police peut refuser d'enregistrer ta plainte.
Dans les faits hein, parce que ça arrive régulièrement.
Trop régulièrement même.
Ce commentaire a été modifié.
mara donna des frissons Niveau : CFA
(Vive la fonction edit pour effacer mes blague nulles )
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
@Greatest

T'as toujours la possibilité de te constituer partie civile.

Faut arrêter de se raconter des histoires, le racisme est puni, après, comme tout comportement social son éradication passera par un changement des mentalités. Et je pense que ça évolue dans le bon sens.
Ce commentaire a été modifié.
Clive Bissel Niveau : DHR
@Toof11
Ce n'est pas tout à fait ce qu'il dit. Il postule que le monde du football est à l'image de la société française. Et quand on voit à quel point tout devient plus long, recherche d'emploi, de logement..., si l'on est d'origine africaine, difficile de croire que le foot est exempt de tout préjugé.
Les discriminations que je cite ont été confirmées par L'INSEE (enquête trajectoires et origines): bizarrement, celui sur les 4, à être jugé compétent, est rarement celui qui est noir. C'est statistique.
Pour le reste, la sociologie explique assez bien comment des gens, discriminés depuis l'enfance, ont tendance à voir leurs ambitions à la baisse. Pour preuve, la difficulté à trouver des filles dans les études scientifiques.

@ Caramiel
Tu connais l'histoire du gars qui voulait être jockey, nageur, squacheur de haut niveau, skieur, pilote de formule 1, international de polo et de chasse à cours... ? Il n'était pas assez blanc et riche. Alors il s'est rabattu sur l'athlétisme et le football.
La sociologie n'étant pas une science mais une discipline,on lui fait dire ce que l'on veut en fonction du contexte politique.Donc l'Insee .....
Clive Bissel Niveau : DHR
Heu... Discipline scientifique. Science humaine. Dans les milieux intéressés, c'est à dire l'université, c'est synonyme.
Je ne sais pas si on peut faire dire ce que l'on veut à la sociologie, mais ça va être compliqué de lui faire prouver qu'il y a une majorité de filles en S et que les personnes d'origine immigrée ne sont jamais pas discriminées.
L'Insee ne fait pas de politique, ni de sociologie, L'insee fait des statistiques et les sociologues les interprètent si cela les inspire...
Clive Bissel Niveau : DHR
Merci pour la précision. J'ai répondu à la va-vite.
Tu as peut être raison pour l'ensemble des études scientifiques, mais je peux te dire qu'en bio et en médecine, le sexe féminin est bien représenté. D'ailleurs en médecine, chez nous ça doit être du 1/3 hommes 2/3 femmes. Ca fait quelques années que c'est déjà le cas. Ca doit probablement être le cas dans les autres disciplines médicales et paraméd du fait du concours commun en 1ère année.
En véto, me semble vraiment qu'il y a plus de femmes également.

Et d'après les quelques échos que j'ai eu des classes prépas et a fortiori des écoles derrière, la balance s'équilibre aussi depuis plusieurs années.
Denoueix-touch Niveau : CFA2
Ah le petit couplet nauséabond sur le fait que la sociologie ne serait pas une science alors qu'elle est la science parmis les sciences, la seule science capable de décrypter l'être sociale qu'est l'être humain.
Mais bon c'est un peu à la mode depuis les années 80 de taper sur les sciences sociales, peut être trop éclairantes sur la réalité de l'être humain, c'est à dire une être ultimement déterminé en aucun cas libre et donc non méritant par essence.
16 réponses à ce commentaire.
Coucou, tu veux voir ma... Niveau : District
Et pis en France tu as Kombouaré et il y a eu Makelélé et Tigana, mais y a t il tant que ça d’entraîneur noir ? (c'est une vraie question)
A part ces trois là et je crois Paul Ince qui s'y est mis, je n'ai pas connaissance de beaucoup d’entraîneurs de couleur, Tigana disait qu'on lui avait refusé l'EDF avant RayRay à cause de sa couleur.
Ok il doit bien avoir des africains mais quand on voit les insallations et le niveau du jeu de championnat on peut douter de leur capacité à entraîner à un niveau supérieur, surtout quand tu sais que si t'as pas 3c1 à ton palmarès les joueurs te respectent pas...

Après c'est clair qu'avoir des noirs, des arabes et globalement des nouveaux noms ferait un bien fou à la L1 mais ne soyons pas langue de pute, depuis 2-3 ans, le corporatisme français s'éteint et les pipes : Antonnetti-Girard etc sont de moins en moins sollicitées
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Donc parce que les français n'ont pas élus Marine Le Pen, la France est forcément moins raciste que les USA, vraiment...

Il n'y avait plus qu'à ajouter : «en France le racisme, c'est comme les chambres à gaz : ça n'existe pas» et là, on aurait à la fois eu un malaise total et la logique débile poussée au bout...

Parce que oui cette logique n'a pas de sens... dire «il y a moins d'entraîneurs noirs donc c'est plus raciste mais comme Le Pen a perdue et Trump a gagné c'est moins raciste finalement», c'est pire que le paradoxe du «tous les crétois sont des menteurs». Et puis c'est pas parce que les USA ont dans leur pays trois noirs millionnaires qui ont réussis que la majorité des afros-américains de Compton ne risquent pas de se prendre une balle par la police chaque fois qu'ils sortent de chez eux, au contraire...

En tout cas ça fait plaisir de voir qu'il a réussi sa reconversion, et en lui souhaitant d'entraîner un jour en ligue 1.
Face au blocage en "Loisir" dont tu es victime, je tiens à te dire que je te met des +1 dès que je vois un de tes comm', comm' qui sont très souvent pertinents ou divertissants (cf batailles historiques), que je sois d'accord ou pas avec ;)
Kit Fisteur Niveau : Loisir
C'est super gentil de ta part merci :) j'espère que tôt ou tard à ce rythme ce blocage va être levé, impossible d'éditer ou de mettre plusieurs +1 par jour avec ce foutu niveau loisir...
En même temps le racisme c'est pas un concours de bite.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Au contraire , le nombre de blancs qui se voient refouler par des gonzesses parce qu'ils passent après une love story avec un noir, t'imagines pas les stats.
Effectivement c'est n'importe quoi cette question sur Trump.

On peut ajouter que Ouaddou n'est pas noir, il a juste un bronsage plus réussi que la moyenne
Mzunguitude Niveau : Loisir
C'est loin d'etre une logique stupide : une election présidentielle en dit bien plus sur l'état d'une societé que de compter le nombre de "minorités" dans les medias ou chez les coachs.
Le journaliste a eu raison de lui lancer cette petite "pique" histoire de le faire redescendre sur terre. Car c'est trop facile d'utiliser ces pseudo-arguments sur la "diversité" des medias anglais et américains, comme si ca les rendait plus tolérants (sans meme parler du fait que c'est souvent le résultat de politiques forcées de discrimination positives). Hélas ce genre de raisonnements autour de la "diversité" séduisent de plus en plus de naifs, comme Ouaddou ou autres organisations soit-disant anti-racistes, qui ont gobé cette propagande/farce et essayent de les implémenter en France.
6 réponses à ce commentaire.
Personnellement je commence à en avoir un peu marre avec ces histoires de racisme, et je pense que les personnes comme lui, complètement à fleur de peau sur le sujet et manquant totalement d'un minimum de discernement.
Lamouchi ne retrouve pas de poste parce qu'il est arabe ? Vous avez vu le CV de Lamouchi en tant que sélectionneur? Une pige horrible avec la cote d'Ivoire qui l'oblige à démissionner, puis le Qatar … Alors oui c'est sur c'est plus facile de dire que c'est à cause de sa couleur de peau qu'il ne trouve rien, ça évite de se remettre en question.
Je sais pas si vous avez vu l’interview de Thuram par De Caunes samedi soir, mis à part le fait qu'il s'imagine flotter au dessus du monde des humains par sa sagesse, tout pour lui est sujet à racisme et à la lutte contre le méchant blanc.
Je ne cherche pas à minimiser le sujet, mais je pense qu'ils font plus de mal que de bien à leur cause en ne pensant qu'a opposer les gens, et en faisant rentrer dans les têtes que ta couleur de peau est la raison de tous tes problèmes en société.
Un petit exemple rapide : demain je veux engager un assistant pour mon entreprise. Je n'en ai strictement rien a faire de la couleur de peau des gens, je ne les juges qu'a leur compétences et au feeling. Avec cette parano ambiante sur les discriminations et le racisme, j'engagerais plus facilement un homme blanc français, même si je m'en fous. Car au moins lui, si je le trouve incompétent ou non compatible avec ma manière de travailler, je pourrais m'en séparer sans qu'il m'attaque pour racisme, discrimination sexiste, homophobie, ou autre ...
Le truc c'est que si tu engages une personne de couleurs elle ne pourra pas vraiment te taxer de racisme, puisque tu l'as engagé dans un premier temps,non?
Personnellement tu en as un peu marre de ces histoires de racisme? Et du racisme, tu en as marre comment, personnellement ou pas?
"Leur cause"?
Merveilleux.
Tu en auras marre aussi longtemps que des gens en souffriront, alors prépare-toi à ce que ça dure.
 //  15:59  //  Fidèle de Lyon
Note : 1
Non mais un jour il sortira avec des amis noirs il comprendra. Il y a une boîte à Bordeaux (la plage). Mon pote y va avec 4 filles et un mec bien blanc... Il est le seul à se faire recaler...

Quand tu bouscules un inconnu, tu vas t'excuser et qu'on commence à te dire de "déjà je suis dans mon pays etc" ... Si un jour il vis cela il en sortira grandit.
RobertoBaggio Niveau : DHR
Un jour un vigile noir m'a recalé mais a laissé mes "potes noirs" - j'insiste sur les guillemets, potes ou noirs, j'aurais pu dire mes potes ou mes noirs, enfin pardon "my niggas" pour la forme - ; le motif du refus étant le look (j'étais plutôt hardos, ma folle jeunesse tout ça).

Voilà, alors naturellement j'ai vrillé, "hé mon ami Koboundé, au temps de l'AOF ça se serait pas passé ainsi !" puis j'ai enchaîné sur des cris de singe, jeté des bananes trouvées chez l'arabe du coin que j'ai bien sûr traité de voleur au passage, mais j'ai éprouvé des regrets parce qu'il aurait pu être juif et alors j'aurais eu des problèmes....

En fait non j'suis juste rentré chez moi avec les potes en question.

Voili voilou, sinon Ouaddou à VA c'était un joueur qui mouillait le maillot mais parfois trop dans l'engagement.
Clive Bissel Niveau : DHR
Curieux de connaître la phrase exacte de Thuram, où il explique que "pour lui tout est sujet à la lutte contre le méchant blanc".

Si,si ! Tu cherches à minimiser un large pan de l'histoire des pays occidentaux, fondés sur des empires coloniaux et du racisme d'état, ainsi que du capitalisme (et c'est Marx qui le dit, précisément dans un cadre élargi de la lutte des classes).

Quel est donc ce "ils" qui ne "pense qu'a opposer les gens, et en faisant rentrer dans les têtes que ta couleur de peau est la raison de tous tes problèmes en société"? Tu dois sans doute parler de suprématistes blancs, j'espère.

Pour le reste, je te renvoie à mon précédent commentaire : L'INSEE, l'enquête Trajectoires et origines, tu connais ?
GreatestShowOnField Niveau : DHR
Raciste !
Sexiste !
Homophobe !

Ou autre !
kim jung kill Niveau : National
 //  16:00  //  Supporter du Chili
dans ces réponses j'ai plutôt l'impression qu'il est optimiste justement,et non qu'il se victimise.
Clive Bissel Niveau : DHR
Au moins, tu n'as pas peur qu'il t'attaque sur ta bêtise, c'est bien.
Et ben les réponses sont exactement comme je l’imaginais, entre la condescendance du gars qui pense être le seul au monde à comprendre ce qu'est le racisme, à la condescendance de celui qui te rappelle au combien les gens en souffre dans le monde.
Et je me retrouve toujours au même point, à savoir devoir me justier pour les mauvais pronoms possessifs utilisés dans mon argumentaire, ect …

Je vais poser la question autrement alors : la couleur de peau, les origines, je m'en contrefiche autant que la couleur d'un pantalon ou la chemise de la personne avec qui je parle. J'ai le droit de vivre simplement sans me prendre la tete avec le racisme, j'ai le droit d'avoir une discussion ouverte et constructive avec quelqu'un, ou je dois continuellement prouver et justifier que je ne suis pas raciste du matin au soir ?
En gros, j'ai le droit de pas être raciste et d'en avoir rien a foutre du racisme ?
Ce commentaire a été modifié.
Clive Bissel Niveau : DHR
Ne pas être raciste TOUT en n'étant pas choqué par le racisme. Avoue que tu as atteint un niveau d'éveil spirituel qui n'est pas celui du commun des mortels!

Je te présente toutes mes excuses.
En gros tu as absolument tous les droits que tu réclames ici, mais tu as le devoir d'assumer tes choix.

Tu n'as rien à foutre du racisme à une époque où il sévit partout autour de toi? Tu en as le droit, mais ça ne t'honore pas.

Quant à l'utilisation des mauvais pronoms (leur problème), tu avoueras que dans un discours tel que le tien, c'est au moins comique, non?
Ce commentaire a été modifié.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Je ne te crois pas du tout, perso, quelqu'un qui me parle avec une chemise verte et un pantalon jaune je me méfie.
Clive Bissel Niveau : DHR
Gné ? Ton dernier commentaire est plus haut. C'est celui où tu fais une blague sur la taille du sexe des noirs.
kim jung kill Niveau : National
 //  16:58  //  Supporter du Chili
Note : 1
Justement si tu n'es pas raciste, pourquoi tu cris à la victimisation quand quelqu'un le dénonce ?
mara donna des frissons Niveau : CFA
Gné Gné ? Toi qui viens ici, veux tu parler bite ou chemise ?
C'est vrai. On devrait arrêter de nous bassiner avec ce racisme à la con. Et puis merde on en marre de se faire taxer de «raciste», ces accusations sont tellement plus grave que le fait que des milliers de gens soient confrontés au racisme quotidiennement.
La vérité c'est que tout cela résulte d'un déni de réalité. Ca nous fait chier de devoir regarder la réalité en face alors on se préfère se victimiser «ouin ouin pourquoi c'est toujours les méchants blancs, on est sans cesse accusé de racisme». Fou cette banalisation du racisme, comparable, à un degré moindre, aux processus de négationnisme.
Ah, j'avais pas relevé le passage où tu affirmes ne pas être raciste mais t'en battre les
couilles du racisme. Du grand art. On est passé à deux doigts
du «c'est vous les racistes, vous qui voyez le racisme partout»
Avant j'essayais de me justifier, essayer de vraiment faire comprendre le fond de ma pensée, en espérant que la personne en face de moi soit là pour échanger des idées et non pas chercher le moindre faux pas dans mon argumentaire pour me traiter de raciste.
Maintenant je m'en branle, penses ce que tu veux, fais ce que tu veux. Longue vie à toi et à ta parano.
petitbodiel Niveau : CFA2
Tu n'es peut-être pas raciste. Par contre tu es certainement un petit égoïste narcissique dénué d'empathie.
Si j'étais toi, je me méfierais.
"Chintoc", "Ni Hao","vous n’êtes pas chez vous ici"...c'est le genre de chose que ma belle famille, originaire du Cambodge et de la Thaïlande, entend parfois dans ma cambrousse.

Le racisme existe bel et bien l'ami. Le dénoncer ce n'est pas opposer les gens.

Je précise que contrairement à ma belle famille, je n'ai jamais entendu une insulte raciste à mon égard alors que je suis d'origine marocaine.

Je suis pas certain qu'ils apprécient plus les maghrébins que les asiatiques mais avoir une carrure de rugbyman ça aide ^^.
GreatestShowOnField Niveau : DHR
Il est bon le couscous ?

C'est ça qui est bien avec le net.
J'en ai rien à branler que tu sois rugbyman.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Sur le net c'est le contraire de dans la rue, il faut flipper des maigrichons binoclards qui sont des geeks pouvant pirater ton compte so foot !
mara donna des frissons Niveau : CFA
Indice: je pèse 47 kilos, paire d'Afflelou comprise.
Tremble mon ami...
GreatestShowOnField Niveau : DHR
Oh mara, tu sais je me méfie de tout le monde !

Mais c'est sur qu'avoir une carrure de boeuf aide beaucoup : https://www.youtube.com/watch?v=uyfUOxCcW-8
Clive Bissel Niveau : DHR
Je comprends mieux pourquoi tu complexes tant sur la taille de ton sexe !
Blague à part: c'est quel genre de forum ici ?
mara donna des frissons Niveau : CFA
Arrête de tourner autour du pot et appelle moi:
06 12 12 34 56
Et encore, toi t'es "civilisé". C'est pas le cas de ces types qui insultent, menacent derrière un ordinateur.
Clive Bissel Niveau : DHR
Désolé. Je suis lesbienne.
Note : 1
@mara

Tu as le même numéro que moi
mara donna des frissons Niveau : CFA
Ah c'est pour ça que ça sonne occupé à chaque fois que je t'appelle ?
Note : 1
Tu as découvert le poteau rose !
@zizinho

Juste deux choses, qui sont des pensées, pas des affirmations définitives ou des questions visant à te coller le dos contre le mur :
- ne te demandes-tu pas pourquoi Lamouchi est obligé de s'exiler dans des contrées où le football est géré n'importe comment pour débuter ? Penses-tu honnête le fait de comparer un novice dans la jungle de la fédération ivoirienne et un novice en Ligue 1 ?
- ne trouves-tu pas ironique le fait de faire de la discrimination (bon an, mal an, c'est ce que tu décris) pour éviter, non pas de te faire insulter de discriminant, mais de risquer de te faire insulter de discriminant (la nuance est grande)?
Déjà merci de parler sans cette condescendance habituelle, qui montre que comme moi, tu te poses beaucoup de question sur le sujet et il est difficile de trouver des réponses sans tomber sur quelqu'un qui veut te faire passer pour un raciste.
_ Bien sur que je me suis demandé ça. Mais le point ou je voulais arriver c'est surtout qu'il y a une question que je trouve indispensable à se poser avant de soulever les question du racisme, c'est qu'est ce que vaut Lamouchi comme entraineur ? Je suis sidéré qu'on parte direct sur le sujet du racisme avant de remettre en question ces compétences.
_ Oui je trouve ça ironique, totalement, mais quelle autre solution tu vois ? Supposons un cas, un jeune d'origine étrangère qui trouve un premier boulot, et qui est totalement incompétent pour le poste pour lequel il est engagé. Si son entreprise décide de s'en séparer, avec le cas qu'on a parlé au dessus, des Thuram répète de manière à peine masqué que tous les blancs sont des racistes, même sans le savoir, et les associations qui cherchent n'importe quel prétexte pour se mettre en avant, tu pense qu'il va d'abord remettre en question la qualité de son travail, ou virer directement vers la carte du racisme ?
mara donna des frissons Niveau : CFA
Je pense qu'il va direct jouer la carte du racisme parce que ces gens là ça sait pas se remettre en question et que ça joue toujours les victimes .
J'ai bon ?
Tout faux. Mais je pense que tu le sais aussi.
Ce commentaire a été modifié.
Clive Bissel Niveau : DHR
La thèse selon laquelle Thuram est un raciste anti-blanc n'a que trop duré, bien relayée par les sites ultra-nationalistes (autrement qualifiés de "fachosphere"). Donc, pour ceux qui doutent encore, je copie-colle un extrait d'un communiqué de la Fondation Thuram.
Contre certaines attentes, c'est la domination patriarcale qui est mise en avant.

"Nos différences deviennent des inégalités générées par des mécanismes de domination qu’il est nécessaire de déconstruire. N’est-il pas temps de nous considérer avant tout comme des Êtres humains?

Nos sociétés doivent intégrer l’idée pourtant simple que la couleur de la peau, le genre, la religion, la sexualité d’une personne ne détermine en rien son intelligence, la langue qu’elle parle, ses capacités physiques, sa nationalité, ce qu’elle aime ou déteste. Chacun de nous est capable d’apprendre n’importe quoi, le pire comme le meilleur.

«La question de l’inégalité des sexes est éminemment politique. Ce modèle inégal est la matrice de tous les autres régimes d’inégalité.»
Françoise Héritier, membre du comité scientifique de la Fondation"

Comme à chaque fois que je rappelle, sur ce forum, que Thuram se contente de faire de la vulgarisation en sciences humaines, je me prends des notes négatives, je m'attends cette fois-ci à battre un record. Une longue citation, pensez-vous !
T'inquiètes je savais très bien dans quoi je me lançais, oser essayer de poser une réflexion sur un sujet complètement verrouillé par les dictateurs de la pensée, en 2017, ç'est presque la prison.

J'ai compris qu'il fallait que je choisisse un camp, soit je suis raciste, soit il faut que je prouve par tous les moyens que mon voisin est raciste.
Clive Bissel Niveau : DHR
Je pense qu'en effet sous Louis XIV, au moment de la rédaction du Code Noir, tu serais passé pour un grand humaniste avec toutes tes questions. On vit vraiment une triste époque... 2017.

Au moins, tu peux dire que tu sais ce que ça fait d'être privé de sa liberté et de ses droits.
Pour quelqu'un qui se plaint de la victimisation, tu en as drôlement l'usage quand même, pourtant sans avoir pris de volées de -1, de commentaires agressifs ou insultants...

Heureusement que tu n'es pas noir, et que tu n'as pas subi d'insultes racistes, c'aurait été pénible sinon ^^

Tu as l'air assez tiraillé entre ton fort intérieur et le cadre social de ton environnement ;)
"Supposons un cas, un jeune d'origine étrangère qui trouve un premier boulot, et qui est totalement incompétent pour le poste pour lequel il est engagé. Si son entreprise décide de s'en séparer, avec le cas qu'on a parlé au dessus, des Thuram répète de manière à peine masqué que tous les blancs sont des racistes, même sans le savoir, et les associations qui cherchent n'importe quel prétexte pour se mettre en avant, tu pense qu'il va d'abord remettre en question la qualité de son travail, ou virer directement vers la carte du racisme ? "

Ca fait beaucoup de suppositions, ça. Par contre, ce qu'on sait pertinnemment parce que ca a été étudié assez sérieusement, c'est que la discrimination raciale à l'embauche est un fait en France (même le Figaro le dit!
http://www.lefigaro.fr/actualite-france … france.php

Autrement tu peux aussi lire le rapport Fauroux:
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ … 000466.pdf).

Alors la question est aussi: pourquoi tu te sens obligé de focaliser sur un scénario fictif tout en minimisant ce qui est la réalité de beaucoup de français?

C'est surtout ça qui m'échappe. Après, évidemment, tu penses ce que tu veux, hein. La pensée unique ou je ne sais quoi, c'est quand même un argument à deux balles. Tu parles de pensée unique dans un forum ou plein d'opinions différentes sont présentées, dans un pays où l'argument de la pensée unique est généralement utilisé par des hommes politiques dont les partis squattent le gouvernement depuis grosso modo 70 ans... Bon ben voilà, quoi.
Note : 1
@zizinho

Je ne peux être d'accord avec les solutions que tu proposes car tu sous-entends presque que tous les "colorés" iront se plaindre de racisme si tu les licencies ou autre.

Je ne suis pas chef d'entreprise, mais je pense que la bonne solution est encore de prendre les gens pour leurs compétences et de les traiter selon leurs compétences au quotidien.
Si tu évites les blagues racistes, si tu notes correctement ceux que tu diriges, les accusations de racisme n'existeront pas.

En fait, il est aussi dangereux de croire que tous les Blancs sont racistes (ce dont tu te plains) que de penser qu'un "Coloré" est potentiellement un nid à problèmes.
Lost in translation Niveau : CFA
Salut Zizinho,
Merci d'avoir lancé la discussion, c'est super de pouvoir parler franchement du racisme.

Je voulais juste ajouter une chose. Le racisme n'est pas une notion neutre. Soit on est pour soit on est contre. Si on n'est pas raciste on est anti-raciste.

Et oui ca oppose les gens entre eux sur ce sujet la.

Étant un blanc au Japon depuis un bon bout de temps je vis le racisme au quotidien. Le racisme japonais est plutôt bienveillant et pourtant c'est deja d'une violence psychologique impressionnante. Surtout quand ça vient de jeunes enfants. On a l'impression que ça va se renouveler a l'infini.

Le racisme au quotidien s'apparente vraiment à de la violence physique répétée. On ne peut pas "s'en foutre".

Ça ne veut pas dire qu'il faut y dédier sa vie hein. Mais c'est intéressant d'en connaître les causes et les mécanismes de transmissions. Histoire de ne pas les perpetuer quoi...
Jeune quille Niveau : CFA
 //  10:29  //  Socio de la Suisse
J'ai vécu la même situation. Selon moi ça va se renouveler à l'infini. Croire l'inverse c'est se raconter des histoires. Déménage ou assimile-toi ; moi j'ai déménagé.
44 réponses à ce commentaire.
 //  15:56  //  Fidèle de Lyon
Note : 1
Allez je donne mon histoire, la semaine dernière petite promenade à Auchan. Je passe en caisse. Le mec devant moi a un sac à dos comme le mien (standard Eastpak/Quicksilver) la caissière ne lui demande pas de l'ouvrir et à moi oui... Donc je refuse (heureusement je connais les droits), on m'appelle les vigiles etc. Mais je refuse. J'ai pu partir sereinement.

Tout ça pour dire quoi ? C'est la 3 eme fois ce mois ci que l'on me demande d'ouvrir mon sac à dos sans demander au blanc avant moi... On ne fait même plus semblant de demander au mec avant moi pour me dire qu'on demande ça à tout le monde...

C'est comme si être un enfoiré avec des préjugés est devenu normal. Après je viens d'obtenir un CDI en étant le moins diplômé des trois candidats.

Je sais très bien que la France entière n'est pas un pays raciste mais les derniers racistes sont là et ne se cachent plus. Ils pensent que leurs idées sont normales.
Jeune quille Niveau : CFA
 //  17:05  //  Socio de la Suisse
Note : 4
Triste ! Mais t'avais chouré des trucs sinon ?
GreatestShowOnField Niveau : DHR
S'il a chouré et qu'il a réussit à ne pas ouvrir son sac en plaidant ses droits, le mec est un pur génie.

Tu leur a dit quoi exactement ?
C'est pas pour moi, c'est pour un copain qui va faire un tour à Carrefour là.
tu as eu mon +1 pour compenser le -1 du raciste passé par là !!
mara donna des frissons Niveau : CFA
C'était le vigile.
GreatestShowOnField Niveau : DHR
Sérieux mara, c'était quoi la blague que t'as édit plus haut ?
Ca me turlupine, je ne cesse d'y penser.
Steuplait, steuplait, steuplait, dis c'est quoi
mara donna des frissons Niveau : CFA
Une bêtise sur la police, et puis j'ai allumé la radio et il y a l'histoire sur les Champs alors j'ai trouvé ça déplacé.
GreatestShowOnField Niveau : DHR
Bof, des blagues déplacées on a vu pire, fallait pas te censurer.

Ca aurait pu être pas drôle, là, ça aurait été impardonnable !

Je n'ai pas dit indéfendable, calme-toi Canto...
Tu vas faire une "promenade" à Auchan ?

Sympas les loisirs
quand il parle foot c'est plutôt intéressant et j'ai hâte de le voir bosser avec un équipe pro mais comme beaucoup ici il s'égare dans les grandes largeurs quand il parle de sujets comme le racisme.
Comme tout le monde y va de son histoire, je pourrais en sortir un paquet vu que j'ai écumé un bon nombre de stades et autres gymnases de région parisienne ou le blanc que j'étais était souvent le "noir" du moment. Et ce n'était pas toujours que des insultes que ma couleur de peau pouvait inspirer.
la question du racisme ne se résume pas qu'au méchant blanc qui n'aime pas les noirs, d'ailleurs ça me rappelle une autre histoire d'une copine algérienne qui ne pouvait pas se marier avec son copain marocain parce que justement il était marocain et pas algérien.
Ce commentaire a été modifié.
@antony

Auchan Porte des Alpes ?

Je m'y promène aussi souvent, faut pas se moquer.
Lost in translation Niveau : CFA
Depuis quand le racisme est il l'apanage des blancs ? Toutes les sociétés sont à la base xénophobes.
Il serait juste peut être temps d'évoluer non ?
Denoueix-touch Niveau : CFA2
Marre de devoir reexpliquer aux blancs à chaque fois ce qu'est le racisme.
Le racisme est systemique et n'est pas un simple comportement individuel déviant

(et je dis déviant car il a été démontré par de nombreuses études comportementales sur des enfants en bas âge que l'humain ne faisait pas de discrimination en fonction de la couleur de peau et que c'est une éducation systématisée qui rendait l'humain xénophobe et raciste)

Pour qu'il y est racisme il faut des conditions préalables obligatoires;
- d'abord un dominé et un dominant sur le plan sociale et societale, donc mise en place d'un système discriminatoire et généralisé.
- que cette situation soit le résultat d'une vision basée sur une hypothétique hiérarchie entre ces deux personnes
- et que ce soit basé sur la couleur de peau ou des caractères phénotypiques.

Les critères doivent être tous présent sans l'un d'eux le racisme n'est plus caractérisé, un blanc ne peut donc pas dans notre monde actuel être victime de racisme sauf peut être au Japon (avec leur concept de gajin poussé à l'extrême), cela n'empêche pas un blanc de subir de la xénophobie, de l'hostilité envers lui et sa couleur de peau mais ce n'est pas du racisme.

C'est le même problème avec le machisme et la mysandrie, l'un n'est pas le contraire de l'autre en ce que les femmes ne sont pas en situation de domination globale sur le monde, d'un côté vous avez une reaction (mauvaise) à la domination de l'autre vous avez la perpétuation d'un système de domination pluriseculaire.
Bonjour
Je ne réagis que rarement mais je devais te faire part de mon expérience.
Je vis en dans la deuxième ville de Guyane qui est a 75% noir.
Il y a peu je vais au supermarché et dans la foule des entrants je suis le seul à devoir ouvrir mon sac. Pourtant devant et derrière moi il n'y a que des noirs, je suis le seul blanc. Le vigile est noir.
Selon toi comment je doit le prendre?
J'ai simplement ouvert mon sac puis je suis passé. Je n'ai pas pris ça pour du racisme et pourtant il y en a ici et sans que les gens s'en cache.
Cela m'est déjà arrivé d'ouvrir mon sac à l'entrée d'un magasin en métropole, ça ne m'as pas paru anormal ici non plus.
Le racisme existe, des 2 cotés pour autant tous les actes n'en sont pas l'expression.
13 réponses à ce commentaire.
je pense que tu as mal interprété ce qu'abdeslam dit
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26
À lire ensuite
Mexique, Guesh connection