1. //
  2. // Pise

Où t'en es Rino ?

L’ami Gattuso fête aujourd’hui ses 38 ans, son troisième anniversaire en tant que coach. Une nouvelle vie qui a du mal à se dessiner après des échecs en Sicile et en Grèce. Reparti à Pise en 3e division italienne, il commence finalement à se trouver.

Modififié
2k 25
On l’avait quitté sur une conférence de presse en septembre 2014, le regard noir et le visage crispé. À la Gattuso. Dans un italo-anglais saupoudré de quelques termes de grec, il avait poussé un coup de gueule digne de la sortie de Malesani quelques années plus tôt au Pana. La Grèce, un pays qui a l’art de pousser à bout les techniciens italiens à cause d’une presse particulièrement vicieuse. Après être une première fois revenu sur sa décision, Gattuso pose définitivement sa démission il y a un an. L’OFI Crète disparaîtra quelques mois plus tard, sans même finir le championnat. Pour tourner la page, le Calabrais décide de repartir du bas de l'échelle, un choix judicieux et qui lui correspond.

Du joueur à l'entraîneur


« Il n’avait que 35 ans, il pouvait encore tranquillement jouer au plus haut niveau. Certaines fois, il avait des fourmis et avait envie d’entrer sur le terrain, ça sautait aux yeux. » Le Dijonais Granddi Ngoyi a eu l’occasion de connaître les grands débuts de coach Gattuso, c’était à Palerme il y a deux ans et demi. Le club sicilien vient d’être relégué en Serie B et son fantasque président tente un pari un peu fou. Après une vie de porteur d’eau au Milan, Gattuso s’était offert une dernière année (2012-13) à Sion, occupant également le poste d’entraîneur-joueur durant quelques matchs, difficile d’imaginer le voir occuper les deux fonctions différemment : « On connaît le tempérament du bonhomme, mais il s’en sert avant tout pour transmettre sa hargne, son envie, sa rage de gagner. Il est proche de ses joueurs, parle beaucoup, mais sait aussi les recadrer quand il le faut » , poursuit l’ancien Parisien qui a également eu le droit à quelques engueulades. « Et en français ! Il me disait : "Grandis, putain, tu fais chier" quand j'effectuais mal un exercice, mais c’était pour me motiver et me remettre dans le bain, et ça fonctionnait. Il est très chaud sur le carré vert, mais aussi très humain. »

Daniele Mannini a pas mal bourlingué, notamment en Serie A du côté du Napoli, Brescia et la Sampdoria, le voilà maintenant à Pise, sa ville natale : « Je l’ai affronté de nombreuses fois en tant que joueur. Cette envie extrême de gagner et de s’améliorer a été assurément une très bonne base pour sa future carrière d’entraîneur. » L'ailier tient toutefois à démentir un cliché : « Le fait qu’il a l’air toujours énervé, c’est l’image qu’il donne. Au contraire, c’est un très bon gars, mais quand il faut gueuler, vous pouvez compter sur lui, sauf que ce n'est jamais gratuit. Rino sait distinguer le rôle de joueur et d’entraîneur, il a très bien compris que la première chose à faire quand on passe de l’autre côté, c’est de changer sa façon de raisonner. » Mettons donc nos fantasmes de côté, pas de séances intensives de tacles ou de tours de terrains punitifs.

De Palerme à Pise


À Palerme, comme prévu, Gattuso reste en poste très peu de temps, précisément six matchs de championnat et deux de Coupe d’Italie pour un bilan de 3 victoires, 1 nul et 4 défaites : « Bon, c’est Zamparini, l’année précédente, il avait changé 4 fois de coach. On a vraiment été déçu quand il est parti, on appréciait l’homme et le coach. C’était le début, il y avait beaucoup de nouveaux joueurs, il aurait eu besoin de plus de temps. Je ne l’ai eu que 4 mois, mais en tant que milieu défensif, ça m’a été très bénéfique » , révèle Ngoyi. Ce sera ensuite l’aventure et le naufrage grec avant donc Pise et la Toscane dans un club qui ne pète pas non plus la forme financièrement et où les tripes de Gattuso sont d’autant plus importantes : « Nous jouons la montée, nous sommes 3es à mi-saison et avec un point de pénalité. Pour atteindre cet objectif, il faut un idéal commun, il sait très bien transmettre ce concept et puis il bosse, sans arrêt. C’est quelqu’un qui ne laisse rien passer et aime rester des heures à bosser sur un joueur pour le faire progresser. Je peux vous dire que ça change de certains coachs qui font semblant de ne pas voir et dégage le gars au mercato dès que possible » , explique Mannini.

Et tactiquement, qu’est-ce que cela donne ? « Il n’a pas de système favori, il s’adapte à l’adversaire et ne campe pas sur ses positions. Ce n’est pas un intégriste tactique comme j’en ai connu, chaque rencontre est préparée différemment. » En faisant également référence à sa carrière de joueur durant laquelle il a tout gagné ? « Eh bien non, il n’est pas là à dire : "Moi, j’ai gagné ceci... Au Milan, on fait comme ça..." Il se remet en question, sait reconnaître ses erreurs. C’est quelqu’un de très curieux et qui a envie d’apprendre. J’ai connu beaucoup d'entraîneurs qui prétendaient enseigner le football, alors qu’ils ne comprenaient rien. Lui, c’est tout le contraire et il a eu l’humilité de repartir de la Serie C. » Du Gattuso tout craché. Enfin, quel est le cadeau prévu pour ses 38 ans ? « Disons qu’il préférera fêter ça après une bonne victoire ce dimanche, mieux vaut éviter avant… » Au risque de réveiller la bête qui sommeille toujours en lui.


Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Milan_forza18 Niveau : CFA
Le voila le futur du Milan apres lippi ou sinisa ce sera lui
Son altercation avec Poulsen... Son hommage à Pirlo... Ses tacles approximatifs... Tu manques au football Rino !!
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par Milan_forza18
Le voila le futur du Milan apres lippi ou sinisa ce sera lui


Ah bon ?
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Il va faire une carrière à la Mattheus entre selection obscure, un peu d'aigreur et des clubs de seconde zone.
J'adorais ce type, c'est le genre de joueur qu'on ne voit plus sur le terrain, un aboyeur, un joueur toujours rugueux, mais qui n'a jamais blessé qqn . En gros, le genre de joueur du Milan que mm en tant que Juventino , tu apprécies :)
JuanSchiaffino Niveau : National
Message posté par roberto-larcos
Il va faire une carrière à la Mattheus entre selection obscure, un peu d'aigreur et des clubs de seconde zone.


c'est pas certain du tout ca. J'ai vu son Pisa aller gagner comme des chiens chez le leader, la SPAL, en étant pourtant mené 1-0 à une demi heure de la fin. Le week end suivant, à domicile, rebelote contre
Lucchese. Une équipe de dalleux qui joue à la rage, qui m'a fait penser,- toute propension gardée- à l'Atleti de Simeone d'il y'a quelques années.

juger Gattuso en tant que coach cest un peu ardu car pour linstant il n'avait (avant Pisa) entrainé que des clubs ultra-instable (le Sion, où le président licencie à la pelle, Palermo, pareil; et enfin le club grec qui non seulement était endetté mais en plus de cela semblait largement amateur sur certains points) Du coup, le juger ou prevoir sa future carrière, en l'état actuel des choses, cest un peu du PacoRabannage ;)

Excellent article au passage merci à l'auteur
Commencer par Palerme c'est du suicide.
Se relancer en Grèce c'est un risque XXL.
On ne peut pas le juger là dessus. Il va faire ses gammes en serie C et la on verra de quoi il est capable.

Je suis le premier à vouloir des mecs du terroir au Milan dans le staf. Maldini out c'est une sombre blague...
Mais pour Gattuso attendons un peu. Le club a besoin de stabilité et d'une ligne directrice cohérente.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
J ai volontairement grossi le trait hein mais il a clairement choisi des clubs improbables pour entrer dans le metier. Souhaitons lui le meilleur en espérant qu il réussisse.
JuanSchiaffino Niveau : National
hey Inzagoal, je veux pas etre relou mais tu pourrais me dire comment t'as fait pour faire apparaitre la mention "tifoso de l'ACM" sur ta fiche?
Ross own near raw Niveau : District
Tout simplement mon joueur préfère.. Le seul maillot avec flocage du Milan que j'ai acheté ! Gattuso c'est un football que j'aime !
Message posté par JuanSchiaffino
hey Inzagoal, je veux pas etre relou mais tu pourrais me dire comment t'as fait pour faire apparaitre la mention "tifoso de l'ACM" sur ta fiche?


J'ai cru comprendre que c'était quand tu accède au niveau CFA... les privilèges des "Semi-pros"... ;)
JuanSchiaffino Niveau : National
merci à toi Dugu...

saleté d'élitisme n'empêche, j'en profite pour pousser un coup de gueule et hurler un viva la revolution pendant que je suis encore en CFA2, car d'ici la que j'arrive en CFA et que j’acquière ces privilèges dont tu parles j'aurai retourné ma veste pour aller parader avec les nantis! héhé
Gennaro...Ivan...Rino...quel est son prénom au juste ?
Message posté par JuanSchiaffino
merci à toi Dugu...

saleté d'élitisme n'empêche, j'en profite pour pousser un coup de gueule et hurler un viva la revolution pendant que je suis encore en CFA2, car d'ici la que j'arrive en CFA et que j’acquière ces privilèges dont tu parles j'aurai retourné ma veste pour aller parader avec les nantis! héhé


Jeune opportuniste que tu es !! Le temps me parait trop long pour y accéder !! je vais donc, de ce pas, monter un mouvement contestataire et couper quelques têtes... "Mieux vaut être seigneur en enfer qu'esclave au paradis"...
Di Natale Style... ;)
nicolino57 Niveau : CFA2
Message posté par themiz
Gennaro...Ivan...Rino...quel est son prénom au juste ?


d'autant plus qu'il me semble que son véritable surnom c'est Ringhio
Message posté par JuanSchiaffino
merci à toi Dugu...

saleté d'élitisme n'empêche, j'en profite pour pousser un coup de gueule et hurler un viva la revolution pendant que je suis encore en CFA2, car d'ici la que j'arrive en CFA et que j’acquière ces privilèges dont tu parles j'aurai retourné ma veste pour aller parader avec les nantis! héhé


Pareil. je trouve tres etrange ce systeme.
Message posté par themiz
Gennaro...Ivan...Rino...quel est son prénom au juste ?


Leblanc.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 25