Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Le tour de France des buvettes de stade
  2. //

Où manger une « galette-saucisse » à Rennes ?

Bien décidé à se défaire du nom d'un rival local, le Stade rennais a troqué à l'intersaison sa route de Lorient contre un Roazhon Park plus breton. Ses buvettes, elles, n'ont pas eu à refaire leur devanture pour continuer de vendre leurs super-saucisses locales. Engaletté et arrosé de cidre à en perdre Loïc Raison, le fourrage armorique a même droit à son hymne maison « Galette-saucisse, je t'aime » , ainsi qu'à son asso et assise défensive : la S.G.S.B.

Modififié

MAISON DELAUNAY


Emplacement : Porte 15, au croisement de la rue du Moulin du Comté et du square René Coty
Menu : Galette-saucisse ou merguez (3€), complète (4€), américain + frite (5€)

L'ambiance tranche entre l'éructation joyeuse de la queue d'avant-match et la tranquille Vilaine qui caresse le stand de saucisses. Jaune canari, un comble, les bâches de Delphine attirent les yeux, et l'estomac. Celui de Sylvain Wiltord, notamment, qui laissa sur le comptoir son enveloppe de prime de match, avant de courir aussi vite qu'à la belle époque pour la récupérer. Le snack réussit même le pari du lien avec Thierry « Anaconda » Henry : Delphine utilise des saucisses normandes, plus longues que les bretonnes trouvables aux alentours. Elle va même les répandre à Caen, les soirs de matchs à Malherbe. Compter 15 minutes, unité mi-temps, pour la cuisson, et « une minute minimum » pour le service en or.

LE PLAISIR DU BRETON


Emplacement : Porte 13, Rue de Lorient, au niveau de la rue Jan Palach
Menu : Galette-saucisse (2,50€), frites (2€), crêpes (0,70-1€)

Loué par Xavier, l'un des deux fondateurs de l'association de Sauvegarde de la galette-saucisse bretonne créée « une nuit de 1994, bourrés » , Le Plaisir du Breton mise la carte de l'hédonisme historique. Gildas, derrière les braises depuis 2006, a repris le camion blanc du paternel qui cira le bitume pendant une trentaine d'années. S'il avoue ne pas avoir le temps d'aller voir les rencontres, il s'y connaît en foot, allant jusqu'à prononcer distinctement « Pirès » le nom de son fournisseur, M. Pierrès, charcutier-traiteur à Montfort-sur-Meu. Au jeu musclé proposé par la concurrence, Gildas répond par la douceur, celle de ses crêpes. La choco notamment.

LE VALY


Emplacement : Porte 8, 148 bis rue de Lorient
Menu : Galette-saucisse (2,50€)


La consonance rubgystique laisserait penser à un lieu de peña et de beuverie bretonnes. Sauf qu'il est surtout question de boucherie dans cet enclos de supporters. Celle de M. Roulin, à Rennes, qui permet à Alain de garnir sa galette d'une belle saucisse artisanale de 140 grammes, « parfois remplie de jambon, tout dépend ce qu'a le charcutier sous la main » . Alain considère son snack minimaliste comme un « service à la clientèle » , un casse-dalle pour les habitués du ventre mou, venus siroter leur pinte au bar d'en face. Étrange qu'Enrico Macias et Francis Cabrel aient préféré aller Chez Lulu lors de leur venue au stade.


Le tour de France des buvettes de stade :
Lille
Metz
Lyon

Par Guillaume Blot, sur la route
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 37 minutes Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 11
Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 90

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE