En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Paris Saint-Germain

Où est passé mon PSG ?

Alors qu’ils étaient près de 500 à acclamer Zlatan Ibrahimović sur la place du Trocadéro à Paris, le 18 juillet, des supporters historiques reviennent sur le changement de dimension du PSG, et regrettent moins l’arrivée de grands joueurs qu’ils redoutent une certaine perte d’identité du club.

Modififié
Au cœur du mois de juillet, les dizaines de kilomètres de plages qui cernent la ville d’Hyères-les-Palmiers, cité balnéaire du Var, offre un échantillon assez représentatif de la société française. Et par l’exhibition des maillots, des clubs de football supportés. C’est bien connu, loin de ses terres, le supporter prend encore plus de plaisir à afficher ses couleurs, surtout quand son club vient de recruter Zlatan Ibrahimović. La tenue de saison de l’été 2012 sur les plages hyéroises est donc sans surprise, le maillot du PSG, domicile et extérieur, de l’année dernière et de celle qui arrive. Fly Emirates qui déloge moins de dix ans après Khalifa Airways sur la Côte d’Azur. Et ce n’est que le début. Dans la capitale, on n’attend qu’une seule chose pour se draper de la nouvelle tunique bleu-blanc-liseré rouge-blanc-bleu : le choix de numéro d’Ibra ! Ils sont nombreux à s’être (re)découvert une passion pour le PSG à mesure qu’affluent les stars du côté de la Porte d’Auteuil. Mais en dépit de l’océan d’opulence qui a envahi le Trocadéro, seriné en boucle sur les chaînes d’infos comme sur les radios, certains nagent à contre-courant.

«  Quand il y aura un PSG-OM, la plupart des mecs ne sauront même pas ce que ça signifie  »

« C’est plus mon club, c’est plus mon football. Pour moi, le PSG est en train de devenir comme Manchester City, ce club qui me fait gerber, et de perdre son identité » , tranche un ancien abonné du Virage Auteuil. L’arrivée de Zlatan ou de Thiago Silva est moins en cause que la vision purement mercantile des Qataris : « Y a toujours eu des grands joueurs à Paris : Bianchi, Sušić, Weah, Okocha, mais ils étaient entourés d’autres joueurs qui comprenaient l’identité parisienne. Aujourd’hui, ce qui me dégoute le plus, c’est pas l’arrivée d’Ibrahimović, c’est qu’on va chercher Veratti en Italie, un jeune de 19 ans, pour le faire jouer au même poste que Chantôme, c’est qu’on a fait venir Alex alors qu’on avait déjà Sakho, on met des bâtons dans les roues des jeunes du centre de formation ! » Des jeunes élevés au biberon du Camp des Loges, qui ont appris que porter le maillot du PSG, c’est être haï partout en France. « Maintenant, quand il y aura un PSG-OM, la plupart des mecs ne sauront même pas ce que ça signifie » , déplore ce supporter qui fut abonné au Virage Auteuil pendant 15 ans avant la mise en place du plan Leproux à l’été 2010.

15 ans, c’est aussi le temps passé par Alexis sur les travées de la tribune H, emmené pour la première fois par son père au Parc des Princes. Aujourd’hui, cet étudiant de 25 ans ne cache pas une certaine « excitation à l’idée de voir au Parc un mec qu’on ne voyait avant que sur L’Équipe du Dimanche » . Il se languit même de la reprise du championnat. Mais il n’est pas dupe, pour autant, de la transformation du PSG : « On sait très bien que ça ne voudra pas dire le retour d’une super ambiance au Parc des Princes mais bon je suis plus supporter du PSG que du Parc des Princes » , résume t-il.

«  Le risque à la fin c’est de ne plus rien contrôler du tout  »


C’est la raison pour laquelle Paris Latino, bien connu du milieu supporter parisien, ne se réjouit qu’à moitié de la saison à venir. « On ne va pas cracher sur les grands joueurs. Quand Tapie est arrivé à Marseille au début des années 90 et qu’il a ramené des stars à l’OM, les ultras n’ont pas déserté le Vélodrome, au contraire. Le vrai problème pour moi, c’est pas l’arrivée de grands joueurs mais la fin des associations de supporters, la fin d’une certaine liberté pour aller au stade, c’est pour ces raisons que j’ai pris mes distances, même si j’ai toujours le PSG dans le cœur » , confie ce « chien errant » comme il se décrit lui-même désormais, qui s’est posé pour la première fois au Parc des Princes en 1987... « J’ai connu le PSG des années 80 et des années 2000 à l’époque où on n'avait pas une grosse équipe et où on souffrait pas mal. On n’était pas vraiment là pour les bons résultats… »

Ces supporters qui ont vécu le but à l’arrachée de Laurent Leroy contre le Bayern Munich en 2000, comme l’angoissante lutte pour le maintien en 2008 lors de deux matchs couperets face à Saint-Étienne et Sochaux, redoutent quand même d’être dépossédés de leur club de cœur. Pour certains anciens abonnés des virages, c’est déjà le cas. Pour Alexis, « c’est quelque chose d’un peu insidieux » qui est à l’œuvre et « qui voit les choses changer petit à petit autour du PSG. Le risque à la fin, c’est de ne plus rien contrôler, que la direction qatarie finisse par nous faire accepter n’importe quoi, comme une augmentation substantielle des abonnements… » Goûter les gestes techniques de Zlatan et la sérénité défensive de Thiago Silva, en Ligue 1 comme en Coupes au Parc des Princes, sera tarifé 1 190 euros en tribune H. Pour la saison 2009-2010, la même place coûtait 760 euros… 56% d’augmentation en deux ans, changement insidieux ?

Anthony Cerveaux, à Hyères et à Paris
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 3 heures Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17