1. // Amical
  2. // France/Brésil

Où est le talent ?

C'était une finale de Coupe du Monde il y a à peine treize ans. Pourtant, aucun des deux adversaires de ce soir ne pourrait prétendre à un sacre mondial à l'heure actuelle. Que la génération de la France soit moins brillante que ses devancières, après tout, soit. Plus surprenant, le Brésil aussi accuse un énorme déficit de qualités offensives.

Modififié
0 30
« Tous jouent dans de grandes équipes. Cela veut donc dire qu'ils ont de grandes qualités » . Sur le site de L'Equipe, le Brésilien de Liverpool Lucas Leiva analyse son adversaire à quelques heures du remake de la finale de 98, au Stade de France. Peu dire que le milieu des Reds y va un peu fort. Lorient, Rennes ou Saint-Étienne, sans leur faire offense, ne sont pas vraiment ce que l'on peut appeler de « grandes équipes » . Ces clubs ne sont en tout cas pas grand chose en comparaison aux anciens pourvoyeurs des Bleus qu'étaient la Juventus, Madrid ou le Bayern au début des années 2000, lorsque l'Equipe de France avait l'habitude d'en passer quatre à tout le monde. A quelques exceptions près, peu de Bleus sont aujourd'hui titulaires dans de grands clubs européens qui ambitionnent légitimement de gagner la Ligue des Champions ; n'est-ce pas Karim Benzema ? Et quand ils le sont, au hasard Patrice Evra, Laurent Blanc préfère s'en priver pour prendre le stoppeur du PSG. Mais la France n'est pas la seule dans ce cas.

Il y a peu, le Brésil aussi envoyait du lourd et empilait les vedettes en attaque. Qu'on se le dise, cette période est révolue. Un rapide coup d'œil à la sélection brésilienne suffit pour confirmer la tendance aperçue durant la dernière Coupe du Monde : le génie a quasiment disparu. Révélateur et surtout impensable il y a encore quatre ans : c'est dans le secteur défensif qu'il faut chercher les grands joueurs brésiliens du moment (Alves, Anderson, David Luiz). Quant au brassard de capitaine sur le bras de cette otarie de Robinho, il en dit long sur le niveau de la concurrence qui règne dans le secteur offensif auriverde. Certes, les deux dernières équipes du Brésil à avoir soulevé la Jules Rimet brillaient davantage par leur densité physique que par leur jeu léché, alors que le football samba prôné par Tele Santana n'a quant à lui jamais permis à Zico & Co d'atteindre ne serait-ce que le dernier carré d'une phase finale de Coupe du Monde en deux éditions (1982-1986). Sauf qu'en 1994 et 2002, la Seleçao a bâti ses succès sur le talent de Romario, Bebeto, Ronaldo ou encore Rivaldo. Autant dire des monstres, capables de faire basculer un match sur une action de classe. Bref, des artistes sans commune mesure avec les noms cochés par Mano Menezes dans sa colonne attaquants. Pato est titulaire au Milan AC ? Ses stats sont encore loin de celles d'Ibrahimovic ou de Chevchenko avant lui. Hulk empile les buts avec Porto ? Il est tellement fort qu'il a été un temps question de le naturaliser portugais, histoire de lui donner une carrière internationale.

C'est triste à dire, mais le Brésil est aujourd'hui orphelin de talents, au même titre que l'Equipe de France. Le réservoir autrefois inépuisable de stars est à sec. Peut-être parce qu'on a présenté un peu trop tôt Robinho comme le nouveau Pelé. Ou parce qu'Adriano, qui aurait dû tenir le rôle d'attaquant vedette de la Seleçao s'il l'avait voulu, préfère en réalité la bière et les femmes au Ballon d'Or. Toujours est-il que ce « choc » a un peu le goût d'un Reims-Nantes : il oppose deux grands noms de la planète foot qui ne valent plus grand-chose aujourd'hui. Mais cela devrait quand même suffire à ravir Francis Huster.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je ne suis évidemment pas d'accord avec l'article (mais ca devait être le but de faire réagir non, de faire des comparaisons à l'emporte-pièce non ?). Je crois au contraire que le Brésil a encore un vivier de talent à faire pâlir les Français...Et de faire une équipe hyper compétitive d'ici 3 ans. Pour la France, c'est moins sur.
Au contraire c'est la preuve que le Brésil a un gros résérvoir, ils vont se priver sur le terrain des Silva, Melo, Ronaldinho, Maicon, Juan, Nilmar, Lucio, Bastos, Nene, Fabiano... autant de joueurs qui seraient titulaires dans la majorité des autres sélections! S'ils peuvent s'en passer c'est parce qu'ils ont, comme toujours, une pelleté de jeunes talents: Coutinho, Ganso, Pato, Neymar, Hernanes, David Luiz, Andre, Rafael, Thiago Silva, Hulk et j'en passe. Des joueurs qui ont confirmé ou qui vont peut être confirmer pendant les 3 années à venir. Sans compter que durant ces trois années on va encore découvrir des petites perles. Nous on a quoi? M'Vila, Gameiro et Sakho?
Il n'y a plus de génie, et de talents offensifs au brésil?
Et bien il faut savoir ce qu'on appelle talent dans ce cas. Pour moi ça fait 10 ans que le brésil est redevenu juste une bonne équipe et ça ne date pas juste d'hier. Éliminé en 1/4 de WC par le futur finaliste deux fois d'affilées... Ronnie, Kaka, Adriano c'est des génies ou des talents offensifs? Les deux premiers ont eu deux années exceptionnelles en club et c'est tout. Le troisième a finit sa carrière avant de l'avoir commencé... Quant à Robinho effectivement...
Il est un peu tôt pour voir si la nouvelle génération de neymar, ganso, andré, lucas (marcelinho, pas leiva) ou Hulk sera talentueuse et géniale, et ce à tous les niveaux (avec leurs clubs, mais aussi avec la sélection en remportant des titres et pas juste en faisant peur sur le papier) mais ce qui est certain c'est que la génération qui vient de se terminer était finalement surcotée. Ou du moins, son talent n'aura jamais été exploité et aura été sacrifié dans les fiestas pour beaucoup...
Je suis pas vraiment d'accord avec l'article, trop exagéré.

Lorient, Saint-Etienne, ok, mais les joueurs qui viennent de ses équipes ne seront pas titulaires. On a quand même des joueurs au Barca, à Arsenal, au Real, a Manchester (bon, il est pas la), à Chelsea, a l'AS Roma... C'est pas rien non plus. Certes on est évidemment moins fort que l'EDF de 98 et surtout celle de 2000, mais il faut pas se leurrer on a quand même des joueurs de qualités, peu de pays peuvent se targuer d'avoir autant de joueurs dans les grands clubs.

En 98 on a quand même Guivarch le fabuleux attaquant d'Auxerre en pointe !


Quand au brésil, il y a quand même énormément de talent. La aussi je suis d'accord ça fait moins peur qu'avant, mais c'est quand même du très très lourd et dire qu'ils sont "orphelins de talent" c'est vraiment abusé.

Quand vous dîtes "l'otarie" Robinnho je suis pas d'accord du tout, c'est un véritable taulier en selecao ou il ne décoit jamais (déjà presque 90 selections pour 30 buts), et cette saison avec le Milan il ne fait pas du tout de grigri inutile. Il est très précieux, il défend (!), et on dirait qu'il fait une grande saison si il avait pas vendangé autant ce qui n'est pas son habitude.

Quand à Pato, compliqué d'avoir les même stats qu'Ibra par exemple en étant aussi souvent blessé... son ratio but/match toutes compétitions confondues cette saison doit être proche de l'unité. On marque pas près de 55 buts avec le Milan AC a 21 ans en étant blessé 1 match sur 4 par hasard.

Sans oublier les arrivées prochaines des pépites Neymar et Ganso...
Y'a plus de talent dans les rangs auriverde que dans l'analyse de Marc Hervez.
Vous excitez pas les gars, SF a aussi son quota d'handicapés, dans cette optique the U nous pond un article toutes les semaines.
Mouais, sans l'incompréhensible pétage de plomb contre des Néerlandais qu'ils maitrisaient complètement, ce Brésil serait champion en titre.
Je pense la même chose, c'est pour moi les favoris de la dernière coupe du monde. Ils l'auraient gagné ce n'aurait pas été du tout une surprise. La seule équipe avec l'Espagne a avoir un gardien, une défense, un milieu et une attaque de niveau international.

Tout allait bien jusqu'a la deuxième mi-temps du quart de finale contre les pays-bas...
En 1986 et 2006, ils devaient également la remporter, la Coupe Du Monde est loin d'être une science exacte sinon les Brésiliens seraient tout le temps en finale.
pas dans la plume de l'auteur de cet article en tout cas...t'avais quel age en 1994?il y avait qui a part Romario Bebeto et Cafu dans cette selection?le champion du monde avec le moins de talent de l'histoire du foot,mais bon parler de Romario ça fait classe je pense,meme le Bresil de Dunga2010 avait plus de potentiel jouissif.
Pour moi , la France n'a pas à se plaindre , parce qu'elle continue à engendrer des grands talents .
Je considère encore que la génération 87 est la plus prometteuse , et que les joueurs qui en sont issus vont péter dans pas longtemps .

Ca commence déja pour Samir Nasri qui est en passe de devenir un joueur de classe mondiale ( si ce n'est pas déja fait , d'aprés moi oui ) , avec ses performances actuelles avec Arsenal .Il représente à merveille cette génération , et c'est pour moi le plus talentueux , et sans aucun doute le meilleur joueur français actuel . C'est trés regrettable qu'il ne soit pas là contre le Brésil , je pense que l'équipe sera loin de son vrai niveau sans lui .
Plus dur pour Benzema , qui doit affronter la concurrence au Real , et qui est en manque d'efficacité , mais tout le monde reconnait le talent immense qu'il possède ( Kaka , Mourinho.. )
Sans parler de Jérémy menez qui devient incontournable à la Roma et qui commence à confirmer son talent , d'abidal qui est indiscutable sur le flanc gauche de ce que tout le monde appelle la "meilleure équipe du monde " , de Malouda élu meilleur joueur de l'équipe championne d'angleterre .
Quant au Mvila , Gameiro et Payet , il est évident qu'ils joueront dans les grosses cylindrées européennes dans quelques mois , vu leur talent et leur statut d'international .
Non , je ne pense pas que la France manque de talents .
C'est sévère mais en partie vrai. En fait y'a pleins de talents, mais y'a pas un fuoriclasse comme dirait les italiens, pas encore en tout cas, alors que le Bresil en avait quasiment toujours eu jusque là. Y'a pas un très grand joueur dans cette sélection mais par exemple je mettrais pas ma main à couper que y'a aucun futur Ballon d'Or dedans.
Article superbement écrit. Plein de vérités. Bravo.
Rien à redire, à rajouter.
Ce n'est que le simple et désolant constat de deux équipes en reconstruction qui cherchent un noyau solide et talentueux sur lequel s'appuyer (ce qui est le discours de Blanc au passage).

Bravo Marc pour ton article.
La fin m'a quand même fait gerber.
"A quelques exceptions près, peu de Bleus sont aujourd'hui titulaires dans de grands clubs européens qui ambitionnent légitimement de gagner la Ligue des Champions ; n'est-ce pas Karim Benzema ? Et quand ils le sont, au hasard Patrice Evra, Laurent Blanc préfère s'en priver pour prendre le stoppeur du PSG. Mais la France n'est pas la seule dans ce cas."


Je sais que tu as un emploi du temps chargé entre tes vacances de pochtron au ski à t'enfiler des raclettes et des tonneaux de blanc mais avant d'écrire ce genre de connerie, essaye de développer un minimum ta culture FOotballistique (j'évite de parler de ton expression écrite type collégien).
Evra a des antécédents en EDF (AdS, capitaine, bus, tout ça quoi).., Evra est latéral (tu sais les mecs qui font des aller retour dans le couloir, y en a même qui centre, si si je te jure), et Sakho est monstrueux à son poste depuis le début de la saison mais encore faudrait il que tu vois un match de Kirikou au moins une fois dans ta vie. Enfin bref, aucun rapport...
On a du talent des deux côtés, mais avec de jeunes joueurs, j'ai l'impression qu'on est un peu trop impatient.

En pointe on a quand même autre chose qu'en 98, et oui on avait Guivarch et son remplaçant Christophe Dugarry (c'est drôle de le voir donner des leçons aujourd'hui d'ailleurs, c'est de l'ironie du sort inversée en quelque sorte).

Cela dit c'est avec de grands 10 que la France a remporté des titres. Donc il nous faut compter sur de grands Gourcuff et Nasri pour un avenir radieux ;-).
Le commentaire sur Pato m'a donné tout simplement envie de gerber. Son ratio buts/matchs avec le Milan AC ridiculise celui d'Ibrahimovic (qui pourtant carbure), alors avant de parler de stats faudrait peut-être se baser sur quelque chose de concret?!
Franchement le seul problème de Pato, c'est qu'il commence de plus en plus à rentrer dans la catégorie des "joueurs aux jambes de cristal" (blessures à répétition) et cela pourrait nuire à la suite de sa carrière. Mais si on omet cela, Pato a un talent plus qu'énorme. De mémoire 52 buts en 111 matchs avec le Milan AC quand on a son âge, ca impose le respect quand meme (et pas un article où on lui consacre un commentaire négatif foireux..).
D'accord avec l'auteur de l'article.

L'EdF et le Brésil ne sont vraiment pas dans leur meilleure forme.

Et n'ont pas dans leur rang actuellement de vrais cadors incontestables. Surtout l'EdF.

La génération 87 c'est de la poudre aux yeux. De bons joueurs mais vraiment loin du top du top.

Quant au Brésil, bof. Les Auriverdes étaient surcotés avant la dernière coupe du monde.
L'auteur de l'artcile dit en partie vrai mais il se trompe sur 2 joueurs en particulier. Primo, Pato c'est un véritable phénomène .A son age et parmi les joueurs ayant atteint 100 buts en Serie A seuls Boniperti Mazzola, Piola,(que des légendes) avait atteint la barre des 44 buts à 21 balais. A titre d'exemple, Del Piero à atteint ses chiffres à l'age de 24 ans. Sans oublier que le canard se blesse souvent: l'année dernière, 8 blessures ( quasiment toute de nature musculaire,) l'ont éloigné des terrains. Secondo, parler de Robinho comme d'une otarie c'est d'un ridicule sans nom, la grosse surprise de l'année à Milan c'est bien Robinho le kényan. Il cavale partout, un état d'esprit remarquable un gros coffre au service d'une technique high tech. Mais bon, balancer un vieux clicheton ça ne mange pas de pain. A force de suivre la Premier League, on en oublie son latin...
L'article est articulé autour d'une idée directrice: aucune des 2 équipes ne gagneraient la coupe du monde à l'heure actuelle (ce qui en passant est ma conviction également), à partir de là Mark nous fait du the U en cherchant les causes

Néanmoins excepté l'Argentine et l'Espagne quelle équipe nationale dispose de plus d'un joueur d'attaque de classe internationale?
Je considère que le brésil se trouve dans le top 3 mondial si on considère son attaque dans son ensemble

Bientôt Marc tu reverras à la hausse ton estime de Hulk lors de son futur passage en Premier League et dans l'immédiat ce soir
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 30