1. //
  2. // Glasgow Rangers

Où en sont les Glasgow Rangers ?

Bientôt quatre ans après leur relégation administrative en D4 écossaise, les Glasgow Rangers sont en position de force pour rejoindre la Scottish Premier League. Avec des supporters qui s'inquiètent déjà du recrutement pour pouvoir rivaliser avec le Celtic Glasgow.

Modififié
1k 12
Les spectateurs de Scottish Premier League auront-ils le plaisir de retrouver les fameux Old Firm entre le Celtic et les Rangers la saison prochaine ? La nouvelle victoire des Blues sur la pelouse de Morton lundi dernier (2-0), a renforcé l'hypothèse. Premiers de Championship après 21 journées sur 36, les hommes de Mark Warburton comptabilisent cinq points d'avance sur leur dauphin Hibernian. De quoi voir venir et espérer faire mieux que la saison passée, lorsque le mythique club écossais avait échoué en play-off contre Motherwell (0-3, 1-3). À l'époque, une nouvelle promotion aurait eu des airs de miracle après la relégation administrative en D4 de 2012, suivie de deux montées successives en 2012-2013 et 2013-2014. Dans l'anti-chambre de l'élite, les Gers affichent désormais une aisance impressionnante sous la houlette du coach anglais arrivé en juin dernier : 11 victoires de rang pour débuter l'exercice, une première défaite contre Hibernian le 1er novembre, une série en cours de 5 victoires toutes compétitions confondues et une dernière déconvenue remontant au 19 décembre sur la pelouse de Falkirk.

Les pensées tournées vers un mercato pour la Premier League


Troisièmes de la saison régulière en 2015, les Rangers semblent désormais bien accrochés à la tête du championnat et la montée directe qu'elle offre. Si bien que les supporters du club s'inquiètent à présent de la compétitivité de l'équipe en Premier League écossaise la saison prochaine. Le Daily Record a ainsi publié plusieurs témoignages de fans inquiets, notamment un certain John Walker, craignant « que nous soyons en rivalité avec Hamilton la saison prochaine, et non pas le Celtic » . Une situation qui serait sacrilège au pays du Old Firm, mais qui s'explique par le mercato d'hiver assez discret et timide du grand club protestant. L'ancienne légende locale Krys Boyd, aujourd'hui à Kilmarnock, a même récemment estimé que Mark Warburton et son adjoint David Weir - ancien international écossais et finaliste de la Coupe de l'UEFA 2008 avec les Rangers - pourraient décider de quitter le navire en juin si le board ne se montre pas plus généreux question transferts. Dans son viseur, le président Dave King. « Vous avez une direction ou un président qui essaie d'amadouer les gens en disant "On va dépenser de l'argent, on va faire ceci et cela." Alors vas-y et supporte ton entraîneur. Si les Rangers continuent ainsi cette année et que les deux (Warburton et Weir, ndlr) s'en vont, le club n'aura aucun droit de se plaindre. » Mais avant d'en arriver là, Warburton et ses hommes devront finir le travail et éviter tout passage à vide, Hibernian n'ayant pas encore abandonné ses espoirs de titre.

Dean Shields, la D4 avec les Rangers plutôt que la Ligue des champions


Une chose est certaine cependant : même en seconde division, les Gers font le plein avec une affluence moyenne de 44 000 spectateurs. Des chiffres qui illustrent parfaitement ce qui a permis aux Blues de revenir de l'enfer et d'apercevoir un retour dans l'élite : la ferveur populaire. Dès 2012, ils étaient 45 000 en moyenne à venir à Ibrox pour soutenir un club en D4, avant de battre également les records d'affluence en D3. L'amour du maillot bleu s'est également révélé chez les joueurs, trois membres importants de l'effectif de 2011-2012 ayant décidé de sacrifier leurs ambitions sportives pour accompagner l'institution au purgatoire. Parmi eux, l'international écossais Lee Wallace est encore là, brassard de capitaine au bras. L'ont rejoint d'autres amoureux des Rangers comme Danny Wilson, autre international qui avait quitté le club en 2010 sur un titre de champion pour rejoindre Liverpool, ou encore le Nord-Irlandais Dean Shields. En 2012, alors à Kilmarnock, il a la possibilité de rejoindre des écuries engagées en compétitions européenne ou les Rangers, relégués en D4, mais qu'il supportait enfant. « J'ai signé à cause du club, de ce qu'il représente. Ce sont les Rangers, l'un des plus grands clubs du monde. Ils ont l'une des plus grandes communautés de supporters. C'est une grande opportunité de ramener ce club là où il devrait être. » Encore un dernier effort et ce sera chose faite.


Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

 //  14:17  //  Amoureux de la Bolivie
La viabilité économique des 2 géants écossais n'est de toute façon pas bonne pour viser plus haut. C'est dommage mais dans le contexte actuel, mieux vaut penser à intégrer la premier league ou le championship anglais que de rester en Ecosse, c'est l'éternel débat mais de plus en plus il me semble que ça sera la solution. Le Celtic n'arrive même plus à passer les tours préliminaires de champions league, encore moins à s'extirper des poules d'Europa League. Les Rangers auront du mal à mon avis de redevenir compétitif dans l'immédiat, et le modèle économique du club n'est assurément pas encire stable ne pouvant pas vraiment recruter mieux.
jamesthedog Niveau : Loisir
Fan du foot écossais, j'ai de très bons souvenirs de mon année 2006 passée à Édimbourg où j'ai pu assisté entre autre au derby Hibs Heart ou au fameux Old Firm! Je vote pour le retour des Gers, et reste deçu de ne pas voir ce qui reste du fighting spirit lors du prochain Euro. Merci pour cet article qui sent bon le Haggis et la Mc Ewan's!
Syr_Odanus Niveau : CFA
Message posté par ajde59
La viabilité économique des 2 géants écossais n'est de toute façon pas bonne pour viser plus haut. C'est dommage mais dans le contexte actuel, mieux vaut penser à intégrer la premier league ou le championship anglais que de rester en Ecosse, c'est l'éternel débat mais de plus en plus il me semble que ça sera la solution. Le Celtic n'arrive même plus à passer les tours préliminaires de champions league, encore moins à s'extirper des poules d'Europa League. Les Rangers auront du mal à mon avis de redevenir compétitif dans l'immédiat, et le modèle économique du club n'est assurément pas encire stable ne pouvant pas vraiment recruter mieux.


Leurs stades sont pleins à chaque match, ils sont assurés de disputer les préliminaires de la C1, les droits télés ne sont pas dégueu...

Intégrer la PL ne règlera pas forcément leurs problèmes.
Cela fait plaisir de les voir revenir...Espérons qu'ils reviennent sur des bases financières et sportives plus saines...
 //  15:15  //  Aficionado de la Thaïlande
Etre intégré en Premiere League, en plus je pense d etre mal vu par une partie de la base du Celtic, ne garantirait rien car vu les moyens- les effectifs des clubs anglais cela serait surtout un risque de relégation à très court terme, ou en tout cas une lutte pour le ventre mou. Pour les Rangers ce serait un suicide sportif.


Après à plus long terme, pour le sportif c'est toujours difficile d'anticiper (une transformation rapide qui permettrait au Celtic de devenir un géant anglais? ou alors la chute définitive en Championship- bas de tableau Premiere?), sur le coté politique on dira vu le bousin que ca a été pour faire une équipe des UK en JOlympique je dirais que voir les joyaux du champ écossais filer ailleurs ca risque de faire grincer bcp trop de dents pr que ce soit envisageable. Et tant mieux qq part, déjà que le champ écossais n a plus grand intéret..


(mes excuses pour hier, Genk et Gand, je mérite le fouet)
 //  15:19  //  Aficionado de la Thaïlande
(et oui ils ne pourront surement pas lutter avec le Celtic sur les 2-3 prochaines saisons mais le retour du Old Firm fera du bien à tt le monde, et s ils luttent avec Inverness se serait déjà très bien! faut saluer ce qui à l'air d etre quand meme un des plus gros come-back de l histoire du foot.)
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Ouais, ça fera plaisir de revoir leurs vieilles tronches, surtout qu'ils vont se prendre quelques branlées l'année prochaine !

Plus sérieusement, malgré que je n'aime pas ce club, qu'il remonte ne sera que bénéfique pour le championnat écossais.
Déjà le Old Firm, ça fera monter un peu les droits TV de manière globale. Ça fera toujours quelques sous en plus.
A terme, le club retrouvera son niveau, c'est obligatoire vu sa renommée et amènera un peu plus de stabilité en terme de performance dans le championnat, car hormis le Celtic et Aberdeen (depuis 3 ans) c'est très homogène. Quoique Hearts s'y met cette année, à suivre l'année prochaine.

Mais d'un point de vu financier, ça va être compliqué. Il vont devoir recruter des vieux loups de mer pour assurer en premier lieu puis construire durable pour les 2 ou 3 saisons suivantes. La plupart des clubs écossais n'ont plus de dette et se mettent à jouer et faire des recrutements malins. Ça ne va pas être de la tarte pour les Gers.
Puis Mike Ashley viendra bien foutre son petit bordel, histoire de...

Ahah !
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Pfff Wilson, Shields...

Certes ce sont pas des cadors de la trempe de Trezeguet ou Buffon qui accompagnent la vieille dame en D2, mais choisir d'aller moisir en D4 alors que l'Europe te tend les bras... Respect.

Ca démontre que l'aura de ce club mythique est toujours intact.
Désolé de te contredire mais les droits télés et les reversements en championnat d'Ecosse sont absolument famélique..Bien que je ne sois pas pour une intégration de clubs ecossais en BPL, comme on pu le faire quelques écuries galloises, le Celtic aurait a peu près 15 fois plus de droits télés sans parler des primes en finissant dernier en Angleterre à la place de champion en Ecosse.
Alors avec de vrais moyens financiers et la fan base que possède le club dans le monde, plus son côté "mythique" et la rivalité anglo-écossaise, le club pourrait rapidement attirer des middle-class players et être au moins du niveau Europa League, ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui
Mon message était pour Syr-Odanus mais le "répondre à" a merdé...
pierrot92 Niveau : CFA2
Faudrait faire un regroupement de "petit" championnat : Hollande, Belgique, Ecosse...ça ferait un championnat largement au niveau de la ligue 1.
le niveau du rival le celtic est clairement dépendant de cette rivalité. depuis la décente des Rangers le celtic est de plus en plus faible sur la scène européenne et même incapable de passer les poules de ligue europa cette année.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Rabillard sauve l'OM
1k 12