1. //
  2. // 6e journée
  3. // Naples/Juventus

Où en est Pipita ?

Non sélectionné avec l'Albiceleste de Tata Martino, isolé à la pointe de l'attaque napolitaine depuis deux saisons, Gonzalo Higuaín semble perdre de sa superbe à un âge où il devrait au contraire marcher sur l'eau. À 27 ans, l'ancien de River poursuit son petit bonhomme de chemin, loin, de plus en plus loin des projecteurs.

4 8
La nouvelle est tombée mercredi, en milieu de journée, peu avant que le Napoli de Maurizio Sarri et Marek Hamšík n'aille chercher son troisième nul de la saison sur la pelouse de Carpi, petit promu d'Émilie-Romagne. Titulaire, comme toujours, à la pointe de l'attaque azzurra ce soir-là, Gonzalo Higuaín est resté muet durant l'intégralité de la partie, manquant, de fait, une belle opportunité de rejoindre Éder en tête du classement des buteurs. Mais qui sait si, ce soir-là, Pipita n'avait pas l'esprit ailleurs ? Plus tôt dans la journée, Gerardo Martino livrait la liste des 27 Argentins retenus pour affronter le Paraguay et l'Équateur dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Une liste dans laquelle figurent Messi, Agüero, Tévez, Lavezzi, Dybala ou encore Ángel Correa, le jeune espoir de l'Atlético Madrid. Tout le monde, sauf Gonzalo ! Alors que la saison du buteur semblait plutôt bien lancée, cette non-sélection pose une question qui mérite qu'on s'y attarde : et si le beau Pipita était progressivement en train de passer à côté de sa carrière ?

Le syndrome Richard Gasquet


À bientôt 28 ans et après des passages remarqués à River Plate, au Real Madrid et à Naples, le talent du numéro 9 argentin n'est évidemment plus à prouver. Sur ses sept saisons passées à la Maison Blanche, il est bon de rappeler que Gonzalo Higuaín a inscrit la bagatelle de 130 buts pour 17 300 minutes jouées sous la tunique merengue. Soit un ratio relativement exceptionnel d'un but toutes les 133 minutes. Sans parler de sa grosse cinquantaine de capes avec l'Albiceleste et de son parcours plus qu'honnête avec les Partenopei. Oui mais voilà, depuis sa signature en Italie au mois de juillet 2013, l'Argentin semble connaître quelques difficultés à hausser son niveau de jeu et à être décisif lors des grandes occasions. Le syndrome Zlatan diront certains, quand d'autres préfèreront pointer le mental du joueur, réputé fragile.

Il est vrai qu'en dépit de ses 35 buts marqués lors des deux dernières saisons de Serie A, Gonzalo Higuaín a semblé plus souvent manquer le coche que l'inverse. En atteste cette ultime journée de championnat, le 31 mai dernier, face à la Lazio de Stefano Pioli, où l'Argentin a loupé le penalty du 3-2 qui aurait sans doute envoyé Naples en Ligue des champions. Un fait de jeu comme il en existe des dizaines dans la carrière du plus breton des attaquants argentins. Et qui expliquerait, en partie, cette récente éviction de la sélection nationale.

Voir Naples, puis mourir ?


Si Daniele « Décibel » Bellini aime crier son prénom à chacun de ses buts à domicile, le speaker chauve du San Paolo a plus souvent donné de la voix lors de matchs sans enjeu que lors des campagnes européennes du Napoli. À la peine en demi-finale de Ligue Europa la saison passée face au Dnipro, en manque de réussite contre la Lazio en Coupe d'Italie, Gonzalo Higuaín aura également laissé des regrets au peuple argentin en ratant son face-à-face avec Neuer en finale de Coupe du monde l'été dernier.

Youtube

Sous contrat avec Naples jusqu'au 30 juin 2018, Pipita vient de débuter sa troisième saison italienne sur les chapeaux de roues. Auteur de quatre buts (dont deux doublés) et d'une passe décisive en cinq matchs de Serie A, Higuaín semble pourtant souffrir du même mal que son équipe depuis un peu plus d'un an : l'irrégularité. Capable de torturer une défense un jour, puis de tout rater le lendemain, l'Argentin s'est laissé endormir par les résultats en dents de scie du Napoli, au point de voir sa cote de popularité baisser aussi rapidement que le cours en Bourse de Volkswagen. Bien qu'il reste, à ce jour, l'un des tout meilleurs attaquants de Serie A, rares sont les top clubs européens à s'être bousculés pour l'enrôler cet été. À presque 28 ans, Higuaín va devoir carburer s'il souhaite récupérer la confiance de son sélectionneur, histoire de ne pas connaître les mêmes galères que Tévez avec Sabella.

Par Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Note : 6
Surement avec Marie-Ange Nardi...
Tiberius Caesar Niveau : Loisir
Oui non. N'importe quoi.

Ou en est Higuain ?
Il est juste le taulier absolu d'une équipe à très fort potentiel qui sort d'une demi d'EL et est adulé par l'un si ce n'est le public le plus chaud d'Europe.
Et, quoiqu'irrégulières, ses performances sont parfois absolument exceptionnelles.

Donc Gonzalo va bien, merci de le demander.

Puis cette histoire d'absence dans les grands RDV, là encore oui et non. Il est vrai qu'il a été disons moyens avec sa sélection (je dis bien moyen car, si il se viande lors des deux finales 2014 et 2015, c'est également lui qui les qualifie face à la Belgique, par exemple), mais avec Naples il est tout bonnement monstrueux dans les grands RDV. Regardez son match face à Wolfsburg, la Juve ou la Lazio dernièrement.


En somme, a première vue, on pourrait penser que sa carrière est en dessous des attentes. Mais bon, le type est quand même l'idole et le taulier du Napoli, et à mon avis c'est le genre de choses qui te comblent un homme.
Il en est à 26 buts en 52 sélections. Merci pour lui.
Il faut toujours un bouc émissaire ( un bouc hémisphère comme nous dirait Ben Yedder ). C'est le mec qui porte Naples à lui tout seul. Il se sacrifiait totalement pour la sélection au détriment de ses propres perf' . Mais bon, il a été formé à River Plate, ce qui peut être un défaut pour certains.
medyassineabd Niveau : DHR
et là morgan henry, il est decisif dans les grds rdv ou pas???
Tiberius Caesar Niveau : Loisir
Pipit mauvais dans les grands RDV.
Ah bon, t'es sur ?
Message posté par CARP2015
Il en est à 26 buts en 52 sélections. Merci pour lui.
Il faut toujours un bouc émissaire ( un bouc hémisphère comme nous dirait Ben Yedder ). C'est le mec qui porte Naples à lui tout seul. Il se sacrifiait totalement pour la sélection au détriment de ses propres perf' . Mais bon, il a été formé à River Plate, ce qui peut être un défaut pour certains.


Fermes là avec ton complexe d'infériorité ! Genre River le petit club de quartier mal aimé de la fédé et des instances du foot ...

Mascherano aussi il a été formé à River et pourtant c'est le taulier et personne ne trouve rien à redire.
Bref t'es définitivement qu'un pauvre abruti ...
Milan_forza18 Niveau : CFA
Absolument pas d'accord avec l'article
Higuain na jamais été aussi bon qu'actuellement ,loupé un peno où une occasion fait partie du foot ce type est tres fort devant le but joue en pivot garde le ballon bref le 9 complet par excellence.
Il salue la juve au passage
Yen a des conneries dans cet article quand même...

Ah, et au juste, le syndrome Richard Gasquet ça veut dire quoi ? Qu'il a pas de mental c'est ça ? Qu'il se chie toujours dessus contre les grands joueurs ?

Ou comment balancer une connerie à cause de la réputation d'un joueur qui a mille fois plus de mental qu'on l'imagine. Mais c'est très simple de dire que Gasquet est fragile hein...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Définir Blaise Matuidi
4 8