En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Où en est Marco van Basten ?

Hier après-midi, l’Ajax de Frank de Boer a battu le Heerenveen de Van Basten à l’ArenA (3-0). Une bonne occasion de reparler un peu du grand Marco, coach forcément remarqué d’un petit club qu’il a fait grandir… et qui l’a fait grandir ?

Modififié
Du lourd, du classieux, du noble… Hier après-midi à Amsterdam, avant le match Ajax-Heerenveen, la cérémonie officielle a tenu ses promesses : l’immense Johan Cruyff a reçu des mains de l’immense Michel Platini son Prix UEFA de grand joueur européen pour l’ensemble de son œuvre. Les deux hommes étaient rejoints en tribune présidentielle par l’immense Edwin van der Sar (actuel directeur marketing de l’Ajax). Autres invités de marque : deux grands ex-Ajacides venus de Tottenham, le Belge Vertonghen et le Danois Christian Eriksen. Ce dernier devait recevoir, lui, une distinction du club d’Amsterdam pour ses bons et loyaux services passés. Et puis, sur le terrain, au bord de la touche, trois autres monstres sacrés du foot néerlandais : Frank de Boer (et son assistant Dennis Bergkamp) pour Ajax et Marco van Basten pour Heerenveen. Soit deux fils spirituels du maître Johan 1er. Platini, Cruyff, Van Basten : 9 Ballons d’or à eux trois, lauréats à trois reprises chacun avant que Messi ne les dépasse… Un contexte honorifique bien plaisant, mais secondaire pour Marco van Basten, venu défier avec Heerenveen son ex-club Ajax… Un triplé du Danois Lasse Schøne donnera l’avantage à son rival FDB (3-0). L’Ajax était bien trop fort. Une humiliation pour Marco ? Pas vraiment : Van Basten continue de réapprendre son métier avec humilité…

Les Oranje trop tôt…

Sans doute sous le coup d’une dépression, Marco van Basten n’imaginait pas sa reconversion dans le foot sitôt sa carrière dramatiquement finie. Le 17 août 1995, l’attaquant du Milan AC annonçait la mort dans l’âme sa fin de parcours minée depuis deux saisons par une sale blessure à la cheville. Un jour de deuil pour le foot mondial à qui on avait « volé » encore quelques saisons de rêve à se pâmer devant le Cygne d’Utrecht. Il n’avait après tout que 31 ans, moins deux années pourries par les blessures et les opérations. Ceci dit, comme il l’avait confessé récemment dans les médias néerlandais, Marco souffrait déjà de problèmes de cheville du temps où il était jeune joueur d’Ajax sous les ordres de Johan Cruyff à la fin des années 80. Lors de la campagne européenne de 1987 qui verra l’Ajax remporter la C2 face à Leipzig, Cruyff l’avait ménagé pour qu’il ne puisse disputer à cette période-là que les matchs les plus importants du fait de ces satanés problèmes de cheville. Mais Johan exigea quand même de Marco qu’il marque en finale ! Ce qu’il fit, d’une belle tête victorieuse (1-0 à Athènes)… Mais voilà, en 1995, Marco était si déprimé par sa cheville bloquée qu’il reporta ses instincts de compétiteur vers le golf. Il devint même rapidement un golfeur émérite… Mais le ballon lui manquait. Alors il passa ses diplômes de coach auprès de la KNVB, la fédé néerlandaise. Aux Pays-Bas, la qualité de l’enseignement technique des futurs coachs dispensée par la KNVB fait autorité et demeure le passage obligé pour tous les ex-grands joueurs nationaux. Et c’est ainsi que Marco se retrouva en 2003-2004 l’assistant de son ancien coéquipier ajacide, John Van’t Schip, tous deux à la tête des Jong Ajax (jeune équipe réserve d’Ajax). Puis tout se précipita : il fut appelé à la tête de la sélection Oranje le 29 juillet 2004 en remplacement de Dick Advocaat, démissionné après un Euro 2004 pourtant pas si raté (Pays-Bas éliminés en demies par l’hôte portugais).

À 39 ans et sans grande expérience, le choix audacieux de la fédé néerlandaise ne manqua pas de surprendre. Mais Marco accepta le poste, en prenant Van’t Schip comme adjoint... Entraîneur débutant, Marco se fit assez raide sur ses principes et sur son désir de faire table rase en écartant de la sélection Seedorf, Kluivert, Makaay ou en installant sur le banc Mark van Bommel. Des grosses personnalités que Marco redoutait d’affronter ? En tout cas, des choix pas souvent bien compris aux Pays-Bas au regard de joueurs qui pouvaient encore apporter en sélection. Van Basten ira même jusqu’à bâtir parfois une ossature de l’équipe nationale rajeunie sans joueurs du Big Three national (Ajax, Feyenoord, PSV) ! Ceci dit, les Oranje se qualifièrent invaincus pour le Mondial allemand de 2006 et parvinrent en 8es, éliminés encore par le Portugal lors d’une rencontre « musclée » . L’échec de 2006 ne refroidit pas la KNVB qui souhaitait même prolonger son contrat (courant jusqu’à 2008) à la Coupe du monde 2010. Mais c’est avant de disputer l’Euro 2008 en Suisse-Autriche qu’il signa au contraire un contrat de quatre ans avec l’Ajax en février de cette année. À l’Euro, les Oranje firent merveille au premier tour, mais se firent sortir en quarts par la Russie drivée par le « traître » Guus Hiddink. Marco quitta la sélection et enquilla donc avec l’Ajax pour la saison 2008-2009, mais dans un contexte de guerres intestines. Malgré un bon parcours en championnat (3e), Marco démissionna à une journée de la fin d’Eredivisie et rompit son contrat !

Heerenveen pour apprendre…

Déjà mis sous la pression immense de coacher l’institution Ajax, Marco avait pris sur lui de ne pas avoir qualifié le club en Ligue des champions. En fait, il l’avouera lui-même l’an passé en reconsidérant son expérience avec les Oranje, puis avec le club phare national : « J’ai été lancé dans le grand bain sans doute trop tôt. Et j’ai aussi peut-être fait des erreurs.  » Pas faux… Du coup, sitôt son court passage à l’Ajax, il devient un temps consultant sur la chaîne Sport 1 tout en réaffirmant son désir de coacher à nouveau. Ce qu’il fait en 2012 en signant en février avec le petit club d’Heerenveen ! En Hollande, la nouvelle fait grand bruit : autant on se félicite que Marco soit resté au pays, autant le choix de coacher le « petit » club de Frise déçoit… En toute humilité, Marco s’en expliquera : « C’est bien de recommencer plus bas pour développer ses capacités d’entraîneur » … Marco avait tout simplement décidé de ne plus être l’immense Van Basten à qui on accorde tout sans avoir suffisamment prouvé auparavant. D’où son choix de repartir « à la base » , pour réapprendre le football d’en bas. Pas mal pour un ancien triple Ballon d'or… Et ça donne quoi, Van Basten, à Heerenveen ? Le bilan est plutôt pas mal. Mais avant de parler de jeu, il faut parler de l’homme, du personnage. Plutôt réservé, il s’est un peu plus ouvert aux médias, boulot oblige. Et là, rien à dire : comme du temps où il était consultant, son discours bien articulé atteste d’une vraie connaissance du jeu et d’une analyse tactique qui fait autorité. Côté supporters, il est aussi apprécié par sa proximité avec les fans. Non pas qu’il soit abordable comme un «  bon pote  » , mais il a perdu de sa froideur distante qu’on lui connaissait avant. La saison passée, il était touchant de voir Marco sous la neige, tout emmitouflé, et avec au cou une grosse écharpe du club, bondir de joie comme un môme quand son équipe marquait un but… Marco est devenu plus humain.

Sur le jeu, marqué par les préceptes de Cruyff (comme Frank de Boer), il sacrifie au bon vieux 4-3-3 typiquement national. Son passé de grand buteur le pousse à aligner des équipes très offensives à trois attaquants, dont un vrai 9 et deux vrais ailiers. Soit cette saison l’Islandais Alfred Finnbogason en avant-centre (meilleur buteur actuel avec 21 buts), assisté des deux ailiers rapides et dribbleurs Van la Parra et Basacikoglu. Toujours dans le style hollandais, il privilégie un meneur de jeu axial au milieu en la personne du très talentueux Hakim Ziyech (21 ans, retenez bien ce nom !). Du jeu direct, vertical, en attaques placées courtes ou en contres meurtriers avec Finnbogason en killer. Conscient de coacher une équipe aux moyens limités et dépourvue de cadors vraiment confirmés, Van Basten bricole des équipes 100 % offensives. Avec la troisième meilleure attaque (51 buts), Marco a fait ce choix ultra offensif pour figurer le plus haut possible en Eredivisie. Pour assurer le maintien et même plus, autant prendre des risques et régaler le public avec un jeu spectaculaire ! Et ça marche, vu que Heerenveen pratique un des footballs des plus audacieux et est actuellement 6e, après avoir fini 8e la saison passée. Problème… Marco bâtit à Heerenveen des équipes aussi déséquilibrées que sa sélection Oranje de l’Euro 2008 ! En 2008, sans Van Bommel pour tenir le milieu, son équipe coupée en deux qui penchait beaucoup trop devant s’était fait punir par les Russes. Même constat avec Heerenveen : sa défense éparpillée est la pire des dix premières équipes d’Eredivie (43 buts).

En fait, Marco fait sans doute tout simplement ce qu’il peut avec ce qu’il a, privilégiant l’attaque au détriment de la défense pour avoir avant tout les meilleurs résultats possibles. On verra plus tard s’il sait construire des équipes mieux équilibrées. Car Marco quittera Heerenveen à la fin de la saison. Il fait savoir dans les médias néerlandais qu’il sera bientôt libre… Marco espère coacher une formation plus cotée. Son nom revenait souvent ces derniers temps du côté de San Siro, avant que Seedorf n’y débarque. Marco finit ses classes à Heerenveen. Deux saisons à « réapprendre » le métier. Avec des moyens limités. Avec aussi les meilleurs joueurs qui partent trop vite : Bas Dost parti à Wolfsburg à l’été 2012 (meilleur buteur d’Eredivisie avec 32 buts) juste avant que Marco n’arrive, l’excellent Đuričić parti au Benfica l’été dernier, et Finnbogasson partant à 100 % à la fin de la saison. Tous ces problèmes de pauvres ont enrichi l’expérience de Van Basten trop vite installé en pension trois étoiles à ses débuts. À bientôt 50 ans, Marco van Basten est devenu un coach comme les autres, « normal » : le meilleur moyen de devenir aussi grand que le joueur qu’il a été ?

par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:25 OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
Hier à 18:04 Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 1 Hier à 17:31 Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 46 Hier à 17:05 Énervé, il fait mine de se masturber 20 Hier à 15:27 Čeferin espère plus de soutien politique 13 Hier à 14:55 L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 13 Hier à 14:35 Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:19 La douceur de Slimani 5 Hier à 13:19 Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 Hier à 12:06 Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8
mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 33 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27
À lire ensuite
L'équipe type du dimanche