Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Où en est l'effectif de l'OL en cette période de mercato ?

S'ils ont fini à la deuxième place du classement à l'issue de la première partie du championnat, les Lyonnais abordent maintenant un virage déterminant à l'heure où se profile le début des matchs retours. Avec ou sans renfort.

Auteur d'une première partie de saison remarquable, l'OL a terminé la phase aller du championnat sur la deuxième marche du podium, à deux points de l'Olympique de Marseille. Un véritable exploit au vu de la jeunesse de l'équipe et du nombre de blessés que le club a compté dans ses rangs au cours de ces cinq mois de compétition. Aujourd'hui, alors que la reprise de la Ligue 1 avance à grands pas, qu'en est-il de l'effectif lyonnais ? L'OL est-il dans l'obligation de recruter pour espérer tenir le rythme jusqu'au mois de mai ? Pas forcément, non, mais ça peut être à ses risques et périls.

Les trois recrues sont Gourcuff, Grenier et Fofana


Après l'écrasante victoire contre Bordeaux (0-5), lors de la 19e journée, Jean-Michel Aulas ne se montrait pas pressé de recruter au prochain mercato : « Les trois recrues sont Yoann (Gourcuff), Clément (Grenier) et Gueïda (Fofana), trois joueurs de niveau international. On peut se prendre à rêver. » Avec le retour en forme de ces trois joueurs majeurs, il est vrai que l'OL pourrait compter sur un effectif plus complet tant sur le plan qualitatif que quantitatif. Oui, mais ils en sont où, ces trois joueurs, justement ? Pour Gourcuff, apparemment, le retour est imminent puisque le milieu de terrain est dans le groupe qui affrontera Toulouse, ce week-end. Alexandre Marles, directeur de la performance à l'OL, s'est confié sur ce dossier dans une interview accordée à DirectNews : « Yoann n'est pas blessé depuis 3 semaines. Il devrait jouer ce week-end. Il n'a jamais été aussi bien depuis qu'il est à Lyon. Il n'a aucune lésion musculaire depuis le mois de septembre.  » Rassurant, donc.

En revanche, Marles l'est beaucoup moins sur les cas Grenier et Fofana. Pour le premier cité, le directeur de la performance mise sur un retour pour le mois de février : « C'est complexe, c'est une opération. C'est difficile de donner des délais, il est blessé depuis un an. Il a forcé, sa lésion date de décembre 2013. Il faut attendre. On peut imaginer un retour courant février. » Moins évident, déjà. Pour Fofana, tout n'est pas si simple non plus : « Aujourd'hui, il n'a pas une assez grande flexion au niveau de la cheville. Se mettre sur la pointe des pieds, c'est difficile à faire pour lui. Pour le moment, on n'a pas de date de retour. Le jour où il reviendra, ça sera sur du long terme.  » Difficile de vraiment parler de trois recrues, pour l'instant. D'autant plus que Yassine Benzia s'est également blessé juste avant les fêtes et que son retour n'est pas immédiat, comme le confirme Marles : « Benzia est en phase de reprise, il devrait reprendre l'entraînement collectif dans les 15 jours. »

Cinq départs à la CAN


Le problème ne s'arrête pas là, puisque le club rhodanien doit également faire face aux départs de plusieurs joueurs à la CAN : Henri Bedimo et Clinton N'Jie défendront les couleurs du Cameroun, Mehdi Zeffane celles de l'Algérie, Mohammed Yattara s'envole pour le Gabon avec la Guinée et Bakary Koné avec le Burkina Faso. Cinq joueurs en moins, donc. Et ça, du 17 janvier au 8 février prochain. Les prochaines semaines s'annoncent assez délicates pour les Gones. La vraie question est donc de savoir s'il est réellement utile de recruter un ou plusieurs joueur(s) pour une aussi courte période. Hubert Fournier, l'entraîneur lyonnais, a lui un avis assez tranché sur la question, comme il l'expliquait en conférence de presse, juste avant le match contre Bordeaux : « On est en crise au niveau des attaquants pendant la période de la CAN. Je n'étais pas favorable à la venue d'un attaquant au mercato parce que je ne voulais justement pas couper l'herbe sous le pied de Yassine Benzia, alors qu'il revenait à un bon niveau. Désormais, il faut réfléchir à un joueur offensif, mais nous ne sommes pas les seuls, ni les plus riches. Après, il ne faut pas faire n'importe quoi. »


Devant la situation, l'OL a donc activé plusieurs pistes pour recruter un élément offensif. Positionnés sur le dossier Emil Forsberg (23 ans, Malmö), les Lyonnais se sont fait devancer par le Red Bull Leipzpig, club allemand de deuxième division, qui a raflé la mise en balançant un chèque de quatre millions d'euros au club suédois. Face à ce premier échec, les Gones se sont tournés vers une autre alternative en la personne de Maxwell Cornet (18 ans, FC Metz). Problème, l'OL n'est pas seul sur le dossier, puisque plusieurs clubs anglais se sont également manifestés pour faire venir l'international U19 dans leurs rangs. Un transfert encore loin d'être acté, en somme.

Période délicate à négocier


Lyon n'a donc recruté personne pour l'instant. Et il est possible que les dirigeants du club en restent là jusqu'à la fin du mercato. Car, finalement, si les Lyonnais tiennent le coup durant la période de la CAN qui comprend cinq matchs de championnat et un match de Coupe de France, le club de JMA aura largement de quoi tenir la distance jusqu'à la fin de la saison. Une courte période délicate à négocier, voilà l'enjeu. Une période durant laquelle les dirigeants rhodaniens devront prier pour qu'aucun blessé ne vienne rejoindre les rangs de l'infirmerie. Les prières, voilà une option que Fournier avait déjà envisagée, juste avant les fêtes, quand il déclarait : « On peut aller acheter des cierges à la basilique pour qu'on n'ait pas de pépins avec Alex ou Nabil. » Il ne reste plus qu'à voir si les divinités seront du côté de l'Olympique lyonnais.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE