Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Osvaldo : « J’aurais préféré boire des bières plutôt que de jouer »

Modififié
Simba, le roi déchu, mais content.

Retiré des terrains depuis septembre 2016, Pablo Osvaldo ne semble pas en être très triste. Au contraire, celui qui s’est reconverti dans la musique a confié à la Gazzetta que le football ne lui « manquait pas » . « Faire de la musique était un rêve, je suis si heureux à présent. Le foot, ce n’était vraiment plus pour moi. Je n’en faisais plus que parce que c'était mon boulot, à la fin, révèle l’ancien attaquant de 31 ans. Je commençais vraiment à détester le football, sur la fin de ma carrière. Je m’en suis rendu compte lors de mon expérience au Boca Juniors, où j’avais littéralement peur de sortir de chez moi. Je n’en pouvais vraiment plus, mais je ne voulais pas trahir le football en ne jouant que pour de l’argent. Même si un club de Chine ou champion d’Europe m’avait proposé des millions, j’aurais préféré me poser à boire des bières et manger un asado plutôt que de continuer à jouer. »


Un retour sur les vertes prairies n’est donc définitivement pas d’actualité pour le sulfureux italien. Encore moins à l’AS Rome, où le goleador n’a pas gardé que des amis. « Je ne ressens pas le manque du football, et, malgré mes erreurs, je peux assurer que je me suis toujours comporté en professionnel sur le terrain, assure Simba. J’aurais certainement pu faire bien mieux à l’AS Rome, mais là-bas, tout le monde te déteste si tu n’embrasses pas ton maillot. »

À ceux-là, Osvaldo ne dira pas bonjour. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16