Óscar Tabárez : putain, dix ans !

Actuellement, aucun sélectionneur ne dit mieux. Cela fait désormais dix ans qu'Oscar « El Maestro » Tabárez dirige l'Uruguay. Une longévité fruit d'un projet mûrement réfléchi et de résultats probants.

Modififié
Mardi, à Barranquilla, il a pénétré sur la pelouse aidé de deux béquilles. Des soutiens vitaux pour un homme que l'on avait vu diriger des séances d'entraînement en fauteuil roulant lors de la dernière Copa América. À soixante-neuf ans, Óscar Tabárez ressemble à un homme qui vit son automne. Diminué. Le sélectionneur de la Céleste souffre d'une neuropathie chronique qui affecte sa motricité. Déjà, son corps l'avait mis au supplice lors de la précédente campagne éliminatoire. Malgré des douleurs à faire pleurer ce dur au mal, il avait toutefois attendu que l'Uruguay se qualifie pour la Coupe du monde au Brésil, avant de se faire opérer de la hanche, en décembre 2013. Pas du genre à lâcher la barre, l'obstination de Tabárez ne ressemble toutefois pas à celle d'un homme qui s'accroche au pouvoir, plutôt à celle d'un homme de devoir.

171 matchs à la tête de la Céleste


Cela fait désormais dix ans que l'ex-entraîneur de Boca Juniors, de l'AC Milan et de Cagliari dirige sans interruption la Céleste. Un record de longévité national. Au total, celui qui avait déjà cornaqué l'Uruguay, de 1988 à 1990, a dirigé 171 fois la sélection de son pays. Un record international, pour le coup. Cet été, Tabárez a ainsi effacé la marque historique de Sepp Herberger, sélectionneur de l'Allemagne de l'Ouest lors de 167 rencontres, de 1936 à 1942, et de 1950 à 1964. C'est une longévité d'un autre temps pour cet ex-professeur des écoles qui n'a toutefois rien d'un homme du passé. Bien au contraire. Avec El Maestro à sa tête, l'Uruguay, champion du monde en 1930 et 1950, est ainsi redevenu un acteur redouté du football international : demi-finaliste de la Coupe du monde 2010 et vainqueur de la Copa América 2011. Sa Céleste s'est aussi sortie du groupe de la mort, lors du Mondial 2014, en dominant Angleterre et Italie. Aggiornamento réussi.

Avec ou sans béquilles, Óscar Tabárez en impose. Ses résultats probants ne trouvent toutefois pas leur source dans un pouvoir charismatique à la Fatih Terim ou Otto Rehagel (neuf ans à la tête de la Grèce), plutôt dans un projet collectif qui a mûri lentement. En 2002, El Maestro se fait virer de Boca Juniors. Il décide alors de ne plus « entraîner pour entraîner » . Quatre ans plus tard, quand il fait son retour aux affaires, à la tête de la Céleste, il présente un « projet d’institutionnalisation des processus des sélections nationales et de la formation de ses footballeurs » . Derrière cet intitulé de mémoire de STAPS, c'est une révolution culturelle que va initier El Maestro. Tabárez n'accepte ainsi le poste qu'à condition d'être en charge, avec son staff, de l'ensemble des sélections, des U15 aux A. Le sélectionneur, finaliste de la Copa América 1989, ne dirige toutefois pas directement toutes les catégories de jeunes, mais il est présent au quotidien dans les installations de l'AUF (association uruguayenne de football), où il supervise, corrige, échange. « Nous ne misons pas sur un schéma commun, mais sur l'enseignement de principes de jeu communs, nous déclarait-il en 2011, on apprend à jouer à trois ou quatre derrière, et avec deux ou trois ou un seul attaquant(...), il faut travailler des détails, comme le pressing(...) : on travaille la course d'approche, les mouvements à faire selon le secteur où se trouve le ballon. » Dans un pays de trois millions et demi d'habitants à la culture foot aussi grande que son réservoir est infime, Tabárez veut donner le maximum d'outils aux promesses du terroir afin de favoriser leur réussite professionnelle.

L'exemple José María Giménez


Dotés d'un corpus commun, il n'est alors pas étonnant que les jeunes Uruguayens parviennent à s'imposer sans difficulté une fois appelés chez les A. On pense ainsi à Sebastián Coates, qui n'avait disputé qu'un match amical avec la Céleste, avant de s'imposer comme titulaire lors de la Copa América 2011, remportée par son pays. À la Coupe du monde 2014, c'est José María Giménez qui s'était fondu instantanément dans le collectif pour pallier le forfait de Diego Lugano, face à l'Angleterre. À dix-neuf ans, Giménez prenait certes place aux côtés de Diego Godín, qui est aussi son coéquipier à l'Atlético de Madrid, mais il n'avait disputé qu'un bout de match de Liga cette saison. Le travail effectué en amont par l'équipe de Tabárez n'avait pas pu le pénaliser au moment de faire ses grands débuts lors d'un match capital pour la survie de la Céleste en Coupe du monde. Avec Tabárez à sa tête, l'Uruguay ne s'est plus contenté d'attendre l'éclosion d'une génération spontanée. Et son travail avec les sélections de jeunes, vital pour le futur des A, a aussi donné des résultats probants et inédits, comme cette finale des U17 lors de la Coupe du monde 2011, ou celle des U20 en 2013, face à la France de Paul Pogba.

Bien entendu, le renouveau de la sélection ne peut être imputé uniquement au projet Tabárez. L'avènement de joueurs hors pair comme Luis Suárez ou Diego Godín a ainsi évidemment aidé El Maestro dans son œuvre. Sans son pistolero, l'Uruguay, malgré toute sa garra et la cohérence de son projet de sélections, se montre trop souvent inoffensive. Lors de la dernière Copa América, elle a ainsi été sortie au premier tour. Touché à la cuisse droite, l'avant-centre blaugrana n'avait pu participer à la compétition. En 2010, c'est Diego Forlán qui avait été l'homme providentiel de la Céleste, au point d'être élu meilleur joueur de la Coupe du monde. Mais cet épanouissement devait aussi beaucoup à un replacement de dernière minute effectué par Tabárez. Ce dernier avait alors demandé à Boucle d'or de décrocher davantage, pour évoluer en neuf et demi, voire en dix. Mais c'est dans un contexte collectif parfaitement huilé qu'il s'est épanoui.

Tabárez n'est pas seulement un excellent professeur, mais aussi un stratège redouté, qui sait bouger ses pions selon l'adversaire. Mardi, l'Uruguay s'est ainsi montré particulièrement prudent face à la Colombie. Dans la chaleur humide de Barranquilla, la Céleste avait pris douze buts pour aucun marqué en trois matchs éliminatoires. Cette fois, elle a ramené un nul valeureux (2-2) qui lui permet de pointer à la deuxième place de la zone Amérique du Sud, dont elle occupait même la tête avant cette rencontre et la victoire du Brésil au Venezuela (0-2). Alors que le premier match de la phase retour vient de se disputer, l'Uruguay se trouve dans une position confortable. À tel point que tout indique que les Charruas ne devraient pas, cette fois, passer par les barrages – une coutume pourtant ancrée – pour se qualifier. Tabárez peine désormais à marcher, mais sa Céleste continue d'avancer.

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Et Low? Il entame ca onzième années
supernabot Niveau : DHR
franchement on ne que lui rendre hommage d'avoir remis le premier vainqueur de Coupe du Monde sur la carte footballistique. L'Angleterre devrait en prendre de la graine.

D'ailleurs y'a une tendance (heureuse) a la stabilite dans les grosses selections (Espagne, Allemagne, France maintenant) et les resultats sont au rdv.

Je vois bien Deschamps faire une carriere dans le genre, surtout si on arrive en finale de coupe du monde et qu'on perd (si on gagne il pourrait etre tente de faire une "Jacquet" et partir par la grande porte).

Uruguay, Chili... les "seconds couteaux" montrent qu'avec un bon manager, de la grinta et (pas mal) de talent, on peut faire la nique aux grosses nations.
non mais sofoot et les chiffres... une grande histoire.

Dans le magazine du mois j'ai quand même lu, sur l'article de David Silva, qu'il était le meilleur passeur de ces 6 dernières années...


"Excuse me while I light my spliff; (spliff)
Good God, I gotta take a lift: (lift)
From reality I just can't drift; (drift)
That's why I am staying with this riff. (riff)"
Bald&bearded Niveau : CFA2
Je pense que Deschamps peut tranquilou aller taquinner le record de Tabarez et Playmobil. Sinon j'adore sa béquanne.
b est mon nom Niveau : Loisir
supernabot l'Uruguay n'est pas des ''seconds couteaux'', ils sont bien sur le devant dans l'histoire et le présent du football
Pragmatique Niveau : CFA2
"Sa Céleste s'est aussi sortie du groupe de la mort, lors du Mondial 2014, en dominant Angleterre et Italie."

Je ne suis pas d'accord.l'Angleterre ne saurait être considérée comme étant une nation majeure du football.Et cela fait longtemps que ça dure, si ce n'est que c'est encore pire aujourd'hui.

En fait, ils ne font plus peur depuis la CDM 1990.Lors de l'Euro 96 à domicile, ils ont assuré le minimum et le plus souvent, le contenu proposé n'était pas celui d'une grande nation.En 2002 et encore plus en 2006, ils furent irréguliers.

A ce jour, je ne suis même pas certain qu'ils partiraient favoris s'ils devaient affronter des équipes comme l'Algérie ou le Mexique.
Appel contre appel Niveau : Loisir
"Cela fait désormais dix ans que l'ex-entraîneur de Boca Juniors, de l'AC Milan et de Cagliari dirige sans interruption la Céleste. Un record de longévité national."
Il me semble que Morten Olsen, ancien sélectionneur danois à duré bien plus longtemps à la tête de la sélection danoise (entre 2000 et 2015).
Après s'il s'agit juste de longévité à la tête de la Celeste, là oui, record pour lui
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32
samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2