1. //
  2. //
  3. // PSG-OL

Oscar Heisserer, le premier héros de l'OL

Lorsqu'en 1950, l'Olympique lyonnais étrenna ses premiers pas dans le foot français, il chercha tout de suite à se faire un nom dans une ville de foot, mais qui attendait encore son grand club. C'est pourquoi, il confia son destin à un ancien international français d'avant-guerre : Oscar Heisserer. Un de ces héros oubliés du foot français, le « Platini alsacien » d'avant-guerre, dont la carrière sera malheureusement brisée par le conflit mondial. Il laissera malgré tout une trace dans l'histoire en permettant à la capitale des Gaules de briller au cœur de l'Hexagone en crampons. Et de remporter son premier derby face à Sainté...

Modififié
6 janvier 1952, l'Olympique lyonnais se déplace dans le Nord pour rencontrer le CO Roubaix-Tourcoing dans le cadre du championnat de D1. Son entraîneur, Oscar Heisserer, a trente-sept ans. Son équipe n'a pas encore deux ans au compteur et peine à attirer les bons joueurs ou les cadres expérimentés sur les bords du Rhône. L'ancien international et « star » du Racing Club de Strasbourg, qui avait pourtant renoncé à exercer son art sur les pelouses, était donc souvent contraint de rechausser les crampons pour consolider le jeu. Ce beau jour de janvier, il marquera même son dernier but parmi l'élite. Un beau paradoxe pour cet homme qui raconta par la suite, au sujet de son expérience sur le banc lyonnais : «  Ce n'était pas un travail pour moi. Je ne supportais pas que les joueurs fassent des erreurs. » Oscar Heisserer appartient à une génération maudite. Celle de la guerre, qui a souvent vu les carrières s'effondrer sous le poids des drames. Surtout pour ceux qui ont fait d'autres choix que de simplement regarder ailleurs ou se soumettre. À en croire la presse de l'époque, Heisserer avait pourtant tous les atouts en main. Encore aujourd'hui, il traîne la belle réputation du « Platini alsacien  » , surnom attribué après sa carrière. Lui-même préférait se comparer à la fin de sa vie à Patrick Viera, dont il louait les qualités et la pugnacité. Cela n'était peut-être pas si faux. Le 10 mai 1937, le journal Paris-Soir le décrivait comme un « gros travailleur de l'attaque, partout, toujours, et généralement avec succès » .


Il commença modestement au FC Bischwiller. Toutefois, le club de son cœur sera le RC Strasbourg, où il signe pro en 1934. Quatre saisons où il éblouit et attise les convoitises. Au point que le prestigieux Racing Club de Paris et ses fameux « Pingouins » , la première équipe de la capitale à avoir à ce point dominé le foot tricolore, le débauche. Avec eux, il va remporter trois Coupes de France (1939, 1940 et 1945), et surtout gagner définitivement ses galons chez les Bleus. L'équipe de France sera l'autre grande aventure de sa vie de footeux (25 fois international entre 1936 et 1948, inscrivant huit buts). Certains matchs lui laisseront même beaucoup de regrets, alors que, pour le coup, la sélection nationale pouvait prétendre jouer un petit rôle face aux mastodontes sud-américains ou européens. En 1938 surtout. La France accueille alors la troisième Coupe du monde. Le 12 juin, les Bleus croisent la route des Italiens, tenants du titre et grands favoris. Oscar Heisserer va permettre à tout le pays d'y croire, en égalisant une minute après l'ouverture du score du Juventino, Gino Colaussi (7e). En seconde mi-temps, le talent et la roublardise de la Squadra achèvent les doux rêves de Raoul Diagne et Alfred Aston. Pour s'y replonger, il faudra attendre 1958 et le regretté Raymond Kopa.

De Wembley à Gerland


Le début de la Seconde Guerre mondiale stoppe net sa montée en puissance. Alsacien et donc patriote, le jeune Oscar part au front et porte l'uniforme sur la ligne Maginot. En deux mois, la Wehrmacht écrase une armée française qui croyait encore à la guerre des tranchées. L'Alsace est annexée par le troisième Reich. Oscar retourne pourtant à Strasbourg où son statut de vedette suscite les convoitises de la propagande hitlérienne. Alors qu'il vadrouille sur les bords du terrain de la Meinau, un pharmacien « collabo » qui fait visiter les lieux à des dignitaires nazis le reconnaît et le dénonce. S'ensuit un embarquement au QG local où on lui demande longuement de rejoindre la SS, et son club local, l'ancien Red Star, avec pour argument définitif que « l'Alsace est allemande pour mille ans » . Le Français qu'il reste se contente de décliner prudemment. Il sera libéré au bout de quelques heures avec des menaces à peine voilées. Logique, le bonhomme n'a guère de sympathie pour la croix gammée, et aide modestement des familles juives à fuir vers la Suisse toute proche. Lui-même prend le même chemin quand, en 1943, on lui demande de rejoindre un régiment allemand sur le front de l'Est. Il trouve refuge dans un camp en Suisse, où les conditions très dures d'internement ont, selon lui, durablement nui à ses capacités physiques. Il finit malgré tout par rejoindre la France libre, avec laquelle il peut aussi remettre le maillot bleu. Une grande joie qui lui vaudra sûrement son plus grand souvenir d'international, ce jour mémorable où il égalise contre l'Angleterre à Wembley avec le brassard de capitaine autour du bras, le 26 mai 1945, juste après la fin des combats. Un signe de renaissance aussi bien pour le foot français que pour la nation.


À son retour, il réalise vite que sa carrière est derrière lui, mais ne peut se résigner à quitter le monde du foot. Il se retrouve ainsi aux manettes de l'effectif du LOU (Lyon olympique universitaire). Un club omnisports au bord de l'implosion entre ballon rond et ovale. Sauf que le 26 mai 1950, Le Progrès publie le faire-part de naissance de l’Olympique lyonnais, qui part en campagne en récupérant la place en seconde division de la section foot du LOU et donc son coach, Oscar Heisserer. Le premier match officiel se déroule le 27 août 1950 à Gerland, devant 3000 curieux, et face au CA Paris. Oscar se montre finalement l'homme de la situation, et l'OL accède à l'élite dès sa première année d'existence. Certes, il a aussi fait l'ascenseur la saison suivante, pour retourner dans l'élite en 1952. Entre-temps, il aura aussi offert une date clé, un acte fondateur, dans le cœur de ceux qui ne savent pas encore qu'ils deviendront supporters lyonnais : la première victoire contre les Verts. Le 28 octobre 1951, l'ASSE s'incline 4-2 devant le jeune promu, dans un stade rempli par presque 18 000 badauds. C'est un Alsacien et international de surcroît, Fritz Woehl, qui, avec un triplé, offre ce beau cadeau de naissance aux Gones. En 1954, le natif de Schirheim dit adieu au foot pro et retourne chez lui sur les bords du Rhin, où il décède le 7 octobre 2004. Il reste pour toujours une figure estimée du Racing, le seul club qui compta dans sa vie.



Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Bonjour, pourriez-vous s'il vous plaît cloner Nicolas Kssis-Martov en plusieurs exemplaires à la rédaction ?
Garrincha7 Niveau : CFA2
Pour une fois qu'une personne avec NKM comme initiales est plébiscitée!
1 réponse à ce commentaire.
HelenMill
Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/obrlkL
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Merci Nicolas pour ce superbe article sur un grand footballeur qui était surtout un "Juste".
Y a pas à dire, les articles rétros, c'est là-dedans que So Foot est le meilleur.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Un de ces héros oubliés du foot français ! Mais que So Foot a ignoré de son top "Ils ont marqué le foot français" faisant la part trop belle aux joueurs à partir des années 80. Il serait temps de leur rendre justice.
Le groupe France de la Coupe de monde 1938 était constitué de:
Gardiens de but
- Julien Darui Olympique lillois
- Laurent Di Lorto FC Sochaux
- René Llense FC Sète
Défenseurs
- Abdelkader Ben Bouali Olympique de Marseille
- François Bourbotte SC Fives
- Hector Cazenave FC Sochaux
- Raoul Diagne RC France
- Etienne Mattler FC Sochaux
- Jules Vandooren Olympique lillois
Milieux de terrain
- Jean Bastien Olympique de Marseille
- Edmond Delfour Racing Club de Roubaix
- Oscar Heisserer RC Strasbourg
- Lucien Jasseron Le Havre AC
- Auguste Jordan RC France
- Ignace Kowalczyk FC Metz
- César Povolny Le Havre AC
Attaquants
- Alfred Aston Red Star
- Michel Brusseaux FC Sète
- Roger Courtois FC Sochaux
- Jean Nicolas FC Rouen
- Émile Veinante RC France
- Mario Zatelli Olympique de Marseille

Chacun d'eux mériterait une petite note.
2 réponses à ce commentaire.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Where are you,
Where have you gone without me ?
I thought you cared about me,
Where are you ?


Nobody comes on this article ?
il y a 6 heures Un mercato raccourci en Premier League ? 24 il y a 6 heures Gignac donne son nom à un tigre 19 il y a 8 heures Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:39 Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 39
dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16
À lire ensuite
Nice bégaye à Nantes