En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-OL

Oscar Heisserer, le premier héros de l'OL

Lorsqu'en 1950, l'Olympique lyonnais étrenna ses premiers pas dans le foot français, il chercha tout de suite à se faire un nom dans une ville de foot, mais qui attendait encore son grand club. C'est pourquoi, il confia son destin à un ancien international français d'avant-guerre : Oscar Heisserer. Un de ces héros oubliés du foot français, le « Platini alsacien » d'avant-guerre, dont la carrière sera malheureusement brisée par le conflit mondial. Il laissera malgré tout une trace dans l'histoire en permettant à la capitale des Gaules de briller au cœur de l'Hexagone en crampons. Et de remporter son premier derby face à Sainté...

Modififié
6 janvier 1952, l'Olympique lyonnais se déplace dans le Nord pour rencontrer le CO Roubaix-Tourcoing dans le cadre du championnat de D1. Son entraîneur, Oscar Heisserer, a trente-sept ans. Son équipe n'a pas encore deux ans au compteur et peine à attirer les bons joueurs ou les cadres expérimentés sur les bords du Rhône. L'ancien international et « star » du Racing Club de Strasbourg, qui avait pourtant renoncé à exercer son art sur les pelouses, était donc souvent contraint de rechausser les crampons pour consolider le jeu. Ce beau jour de janvier, il marquera même son dernier but parmi l'élite. Un beau paradoxe pour cet homme qui raconta par la suite, au sujet de son expérience sur le banc lyonnais : «  Ce n'était pas un travail pour moi. Je ne supportais pas que les joueurs fassent des erreurs. » Oscar Heisserer appartient à une génération maudite. Celle de la guerre, qui a souvent vu les carrières s'effondrer sous le poids des drames. Surtout pour ceux qui ont fait d'autres choix que de simplement regarder ailleurs ou se soumettre. À en croire la presse de l'époque, Heisserer avait pourtant tous les atouts en main. Encore aujourd'hui, il traîne la belle réputation du « Platini alsacien  » , surnom attribué après sa carrière. Lui-même préférait se comparer à la fin de sa vie à Patrick Viera, dont il louait les qualités et la pugnacité. Cela n'était peut-être pas si faux. Le 10 mai 1937, le journal Paris-Soir le décrivait comme un « gros travailleur de l'attaque, partout, toujours, et généralement avec succès » .


Il commença modestement au FC Bischwiller. Toutefois, le club de son cœur sera le RC Strasbourg, où il signe pro en 1934. Quatre saisons où il éblouit et attise les convoitises. Au point que le prestigieux Racing Club de Paris et ses fameux « Pingouins » , la première équipe de la capitale à avoir à ce point dominé le foot tricolore, le débauche. Avec eux, il va remporter trois Coupes de France (1939, 1940 et 1945), et surtout gagner définitivement ses galons chez les Bleus. L'équipe de France sera l'autre grande aventure de sa vie de footeux (25 fois international entre 1936 et 1948, inscrivant huit buts). Certains matchs lui laisseront même beaucoup de regrets, alors que, pour le coup, la sélection nationale pouvait prétendre jouer un petit rôle face aux mastodontes sud-américains ou européens. En 1938 surtout. La France accueille alors la troisième Coupe du monde. Le 12 juin, les Bleus croisent la route des Italiens, tenants du titre et grands favoris. Oscar Heisserer va permettre à tout le pays d'y croire, en égalisant une minute après l'ouverture du score du Juventino, Gino Colaussi (7e). En seconde mi-temps, le talent et la roublardise de la Squadra achèvent les doux rêves de Raoul Diagne et Alfred Aston. Pour s'y replonger, il faudra attendre 1958 et le regretté Raymond Kopa.

De Wembley à Gerland


Le début de la Seconde Guerre mondiale stoppe net sa montée en puissance. Alsacien et donc patriote, le jeune Oscar part au front et porte l'uniforme sur la ligne Maginot. En deux mois, la Wehrmacht écrase une armée française qui croyait encore à la guerre des tranchées. L'Alsace est annexée par le troisième Reich. Oscar retourne pourtant à Strasbourg où son statut de vedette suscite les convoitises de la propagande hitlérienne. Alors qu'il vadrouille sur les bords du terrain de la Meinau, un pharmacien « collabo » qui fait visiter les lieux à des dignitaires nazis le reconnaît et le dénonce. S'ensuit un embarquement au QG local où on lui demande longuement de rejoindre la SS, et son club local, l'ancien Red Star, avec pour argument définitif que « l'Alsace est allemande pour mille ans » . Le Français qu'il reste se contente de décliner prudemment. Il sera libéré au bout de quelques heures avec des menaces à peine voilées. Logique, le bonhomme n'a guère de sympathie pour la croix gammée, et aide modestement des familles juives à fuir vers la Suisse toute proche. Lui-même prend le même chemin quand, en 1943, on lui demande de rejoindre un régiment allemand sur le front de l'Est. Il trouve refuge dans un camp en Suisse, où les conditions très dures d'internement ont, selon lui, durablement nui à ses capacités physiques. Il finit malgré tout par rejoindre la France libre, avec laquelle il peut aussi remettre le maillot bleu. Une grande joie qui lui vaudra sûrement son plus grand souvenir d'international, ce jour mémorable où il égalise contre l'Angleterre à Wembley avec le brassard de capitaine autour du bras, le 26 mai 1945, juste après la fin des combats. Un signe de renaissance aussi bien pour le foot français que pour la nation.


À son retour, il réalise vite que sa carrière est derrière lui, mais ne peut se résigner à quitter le monde du foot. Il se retrouve ainsi aux manettes de l'effectif du LOU (Lyon olympique universitaire). Un club omnisports au bord de l'implosion entre ballon rond et ovale. Sauf que le 26 mai 1950, Le Progrès publie le faire-part de naissance de l’Olympique lyonnais, qui part en campagne en récupérant la place en seconde division de la section foot du LOU et donc son coach, Oscar Heisserer. Le premier match officiel se déroule le 27 août 1950 à Gerland, devant 3000 curieux, et face au CA Paris. Oscar se montre finalement l'homme de la situation, et l'OL accède à l'élite dès sa première année d'existence. Certes, il a aussi fait l'ascenseur la saison suivante, pour retourner dans l'élite en 1952. Entre-temps, il aura aussi offert une date clé, un acte fondateur, dans le cœur de ceux qui ne savent pas encore qu'ils deviendront supporters lyonnais : la première victoire contre les Verts. Le 28 octobre 1951, l'ASSE s'incline 4-2 devant le jeune promu, dans un stade rempli par presque 18 000 badauds. C'est un Alsacien et international de surcroît, Fritz Woehl, qui, avec un triplé, offre ce beau cadeau de naissance aux Gones. En 1954, le natif de Schirheim dit adieu au foot pro et retourne chez lui sur les bords du Rhin, où il décède le 7 octobre 2004. Il reste pour toujours une figure estimée du Racing, le seul club qui compta dans sa vie.



Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 1 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23
À lire ensuite
Nice bégaye à Nantes