1. //
  2. //
  3. // PSG-OL

Oscar Heisserer, le premier héros de l'OL

Lorsqu'en 1950, l'Olympique lyonnais étrenna ses premiers pas dans le foot français, il chercha tout de suite à se faire un nom dans une ville de foot, mais qui attendait encore son grand club. C'est pourquoi, il confia son destin à un ancien international français d'avant-guerre : Oscar Heisserer. Un de ces héros oubliés du foot français, le « Platini alsacien » d'avant-guerre, dont la carrière sera malheureusement brisée par le conflit mondial. Il laissera malgré tout une trace dans l'histoire en permettant à la capitale des Gaules de briller au cœur de l'Hexagone en crampons. Et de remporter son premier derby face à Sainté...

Modififié
6 janvier 1952, l'Olympique lyonnais se déplace dans le Nord pour rencontrer le CO Roubaix-Tourcoing dans le cadre du championnat de D1. Son entraîneur, Oscar Heisserer, a trente-sept ans. Son équipe n'a pas encore deux ans au compteur et peine à attirer les bons joueurs ou les cadres expérimentés sur les bords du Rhône. L'ancien international et « star » du Racing Club de Strasbourg, qui avait pourtant renoncé à exercer son art sur les pelouses, était donc souvent contraint de rechausser les crampons pour consolider le jeu. Ce beau jour de janvier, il marquera même son dernier but parmi l'élite. Un beau paradoxe pour cet homme qui raconta par la suite, au sujet de son expérience sur le banc lyonnais : «  Ce n'était pas un travail pour moi. Je ne supportais pas que les joueurs fassent des erreurs. » Oscar Heisserer appartient à une génération maudite. Celle de la guerre, qui a souvent vu les carrières s'effondrer sous le poids des drames. Surtout pour ceux qui ont fait d'autres choix que de simplement regarder ailleurs ou se soumettre. À en croire la presse de l'époque, Heisserer avait pourtant tous les atouts en main. Encore aujourd'hui, il traîne la belle réputation du « Platini alsacien  » , surnom attribué après sa carrière. Lui-même préférait se comparer à la fin de sa vie à Patrick Viera, dont il louait les qualités et la pugnacité. Cela n'était peut-être pas si faux. Le 10 mai 1937, le journal Paris-Soir le décrivait comme un « gros travailleur de l'attaque, partout, toujours, et généralement avec succès » .


Il commença modestement au FC Bischwiller. Toutefois, le club de son cœur sera le RC Strasbourg, où il signe pro en 1934. Quatre saisons où il éblouit et attise les convoitises. Au point que le prestigieux Racing Club de Paris et ses fameux « Pingouins » , la première équipe de la capitale à avoir à ce point dominé le foot tricolore, le débauche. Avec eux, il va remporter trois Coupes de France (1939, 1940 et 1945), et surtout gagner définitivement ses galons chez les Bleus. L'équipe de France sera l'autre grande aventure de sa vie de footeux (25 fois international entre 1936 et 1948, inscrivant huit buts). Certains matchs lui laisseront même beaucoup de regrets, alors que, pour le coup, la sélection nationale pouvait prétendre jouer un petit rôle face aux mastodontes sud-américains ou européens. En 1938 surtout. La France accueille alors la troisième Coupe du monde. Le 12 juin, les Bleus croisent la route des Italiens, tenants du titre et grands favoris. Oscar Heisserer va permettre à tout le pays d'y croire, en égalisant une minute après l'ouverture du score du Juventino, Gino Colaussi (7e). En seconde mi-temps, le talent et la roublardise de la Squadra achèvent les doux rêves de Raoul Diagne et Alfred Aston. Pour s'y replonger, il faudra attendre 1958 et le regretté Raymond Kopa.

De Wembley à Gerland


Le début de la Seconde Guerre mondiale stoppe net sa montée en puissance. Alsacien et donc patriote, le jeune Oscar part au front et porte l'uniforme sur la ligne Maginot. En deux mois, la Wehrmacht écrase une armée française qui croyait encore à la guerre des tranchées. L'Alsace est annexée par le troisième Reich. Oscar retourne pourtant à Strasbourg où son statut de vedette suscite les convoitises de la propagande hitlérienne. Alors qu'il vadrouille sur les bords du terrain de la Meinau, un pharmacien « collabo » qui fait visiter les lieux à des dignitaires nazis le reconnaît et le dénonce. S'ensuit un embarquement au QG local où on lui demande longuement de rejoindre la SS, et son club local, l'ancien Red Star, avec pour argument définitif que « l'Alsace est allemande pour mille ans » . Le Français qu'il reste se contente de décliner prudemment. Il sera libéré au bout de quelques heures avec des menaces à peine voilées. Logique, le bonhomme n'a guère de sympathie pour la croix gammée, et aide modestement des familles juives à fuir vers la Suisse toute proche. Lui-même prend le même chemin quand, en 1943, on lui demande de rejoindre un régiment allemand sur le front de l'Est. Il trouve refuge dans un camp en Suisse, où les conditions très dures d'internement ont, selon lui, durablement nui à ses capacités physiques. Il finit malgré tout par rejoindre la France libre, avec laquelle il peut aussi remettre le maillot bleu. Une grande joie qui lui vaudra sûrement son plus grand souvenir d'international, ce jour mémorable où il égalise contre l'Angleterre à Wembley avec le brassard de capitaine autour du bras, le 26 mai 1945, juste après la fin des combats. Un signe de renaissance aussi bien pour le foot français que pour la nation.


À son retour, il réalise vite que sa carrière est derrière lui, mais ne peut se résigner à quitter le monde du foot. Il se retrouve ainsi aux manettes de l'effectif du LOU (Lyon olympique universitaire). Un club omnisports au bord de l'implosion entre ballon rond et ovale. Sauf que le 26 mai 1950, Le Progrès publie le faire-part de naissance de l’Olympique lyonnais, qui part en campagne en récupérant la place en seconde division de la section foot du LOU et donc son coach, Oscar Heisserer. Le premier match officiel se déroule le 27 août 1950 à Gerland, devant 3000 curieux, et face au CA Paris. Oscar se montre finalement l'homme de la situation, et l'OL accède à l'élite dès sa première année d'existence. Certes, il a aussi fait l'ascenseur la saison suivante, pour retourner dans l'élite en 1952. Entre-temps, il aura aussi offert une date clé, un acte fondateur, dans le cœur de ceux qui ne savent pas encore qu'ils deviendront supporters lyonnais : la première victoire contre les Verts. Le 28 octobre 1951, l'ASSE s'incline 4-2 devant le jeune promu, dans un stade rempli par presque 18 000 badauds. C'est un Alsacien et international de surcroît, Fritz Woehl, qui, avec un triplé, offre ce beau cadeau de naissance aux Gones. En 1954, le natif de Schirheim dit adieu au foot pro et retourne chez lui sur les bords du Rhin, où il décède le 7 octobre 2004. Il reste pour toujours une figure estimée du Racing, le seul club qui compta dans sa vie.



Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Bonjour, pourriez-vous s'il vous plaît cloner Nicolas Kssis-Martov en plusieurs exemplaires à la rédaction ?
Garrincha7 Niveau : CFA2
Pour une fois qu'une personne avec NKM comme initiales est plébiscitée!
1 réponse à ce commentaire.
HelenMill
Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/obrlkL
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Merci Nicolas pour ce superbe article sur un grand footballeur qui était surtout un "Juste".
Y a pas à dire, les articles rétros, c'est là-dedans que So Foot est le meilleur.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Un de ces héros oubliés du foot français ! Mais que So Foot a ignoré de son top "Ils ont marqué le foot français" faisant la part trop belle aux joueurs à partir des années 80. Il serait temps de leur rendre justice.
Le groupe France de la Coupe de monde 1938 était constitué de:
Gardiens de but
- Julien Darui Olympique lillois
- Laurent Di Lorto FC Sochaux
- René Llense FC Sète
Défenseurs
- Abdelkader Ben Bouali Olympique de Marseille
- François Bourbotte SC Fives
- Hector Cazenave FC Sochaux
- Raoul Diagne RC France
- Etienne Mattler FC Sochaux
- Jules Vandooren Olympique lillois
Milieux de terrain
- Jean Bastien Olympique de Marseille
- Edmond Delfour Racing Club de Roubaix
- Oscar Heisserer RC Strasbourg
- Lucien Jasseron Le Havre AC
- Auguste Jordan RC France
- Ignace Kowalczyk FC Metz
- César Povolny Le Havre AC
Attaquants
- Alfred Aston Red Star
- Michel Brusseaux FC Sète
- Roger Courtois FC Sochaux
- Jean Nicolas FC Rouen
- Émile Veinante RC France
- Mario Zatelli Olympique de Marseille

Chacun d'eux mériterait une petite note.
2 réponses à ce commentaire.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Where are you,
Where have you gone without me ?
I thought you cared about me,
Where are you ?


Nobody comes on this article ?
il y a 9 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 9
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10 Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1
seaux sociaux 1
Article suivant
Nice bégaye à Nantes