1. //
  2. //
  3. // Eibar-Osasuna (2-3)

Osasuna signe sa première victoire à Eibar

Modififié
0 5

SD Eibar 2-3 CA Osasuna

Buts : Escalante (1re), Enrich (45e) pour Eibar // Léon (29e, 32e), Torres (58e) pour Osasuna

Enfin ! Après huit journées de championnat, Osasuna signe sa première victoire de la saison face à Eibar. Tout a pourtant commencé de la pire des manières pour les 19es de Liga.

Désolé pour les retardataires coincés dans les bouchons, mais le match débute sur les chapeaux de roue. Dès la première minute de jeu, Eibar ouvre le score par Gonzalo Escalante. Les joueurs d’Osasuna n’ont même pas le temps de se mettre dans le match. Avec un but de retard dès les premiers instants, la tâche s’annonce très compliquée pour les Navarrais. Les avant-derniers de Liga finissent par avoir la possession, mais pas les occasions. Pourtant, Sergio Leon inscrit un doublé à la demi-heure de jeu (29e et 32e). Sur son second but, l’attaquant des Rojillos profite d’une erreur du gardien d’Eibar. Sur un centre adverse, Asier Riesgo hésite à sortir, « j’y vais, j’y vais pas, j’y vais, et puis non j’attends » , sauf qu’à trop attendre, il se fait surprendre par Sergio Léon, qui est là pour contrer le ballon. L’homme du moment d’Osasuna fait mal aux défenseurs adverses.

De leurs côtés, les Basques, englués dans une affaire de sextape cette semaine, reviennent au score grâce à l’un de leurs acteurs porno en herbe, Sergi Enrich, qui égalise juste avant la pause. Mais cette soirée est celle d’Osasuna. Après plusieurs faux espoirs au cours des dernières journées de championnat, il est temps pour les hommes de Quique Martin de connaître l'ivresse du succès. Roberto Torres, l'enfant du club, offre finalement la victoire aux siens.

Ce soir, la fête va reprendre du service dans les rues de Pampelune.

  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga MA
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    "De leur coté, les Basques..." Dites les gars, vous le savez qu'Osasuna c'est pas de l'Espagnol, non?
    Pas compris?
    Eibar c les basques, Pamplona c en Navarre
    1 réponse à ce commentaire.
    A noter que Fran Merida est sorti du groupe pr ce match... Il avait ete pourtant pas mal lors des premiers matchs
    Merida a déçu pour le moment, il n'est pas utilisé comme l'an passé à Huesca. On attendait de lui qu'il remplace Mikel Merino, mais pour l'instant, il en est loin. Après, je ne pense pas qu'il soit aidé par le style de l'équipe et son rôle.
    Perso je considère la Navarre comme basque. Le premier état basque fut le Royaume de Navarre, Pampelune fut considérée officieusement comme la capitale pendant longtemps et puis Osasuna signifie force, santé, en Euskara. Ya débat, mais beaucoup de navarrais sont basques. On les appelles basco-navarrais ou basques de Navarre. Mon nom est basque, typique du nord de la Navarre par exemple.
    Merci pour ces precisions, je ne savais pas.

    Pour Fran Merida, je pense qu'il lui faudra un peu de temps pour s'adapter, j'ai aussi un peu peur que la marche soit trop haute... mais je crois en lui.

    D'ailleurs ca risque d'etre le meme souci pour Merino a Dortmund

    1 réponse à ce commentaire.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    0 5