1. //
  2. // River Plate

Ortega soutient Cavenaghi

Modififié
0 4
Après une saison galère en deuxième division, River Plate est de retour dans l’élite argentine. Passées les scènes de liesse et les larmes du Monumental, c’est déjà la saison prochaine qui se prépare. Et comme souvent, ça se tire dans les pattes chez les anciens.

Almeyda a été confirmé sur le banc de touche du club de Nuñez, et les deux premières victimes sont Fernando Cavenaghi et Alejandro Dominguez, non renouvelés. Figures du club, joueurs clés de la remontée, l’annonce de leur départ a envoyé un petit millier de supporter du millonario dans la rue, et fait réagir une ancienne idole de la maison, Ariel Ortega, qui jouait avec eux en 2002.

Il y a un an, revenant d’un prêt au All Boys, lui aussi s’était proposé pour donner un coup de main au club, relégué pour la première fois de son histoire. Mais Almeyda et Passarella ne lui avaient proposé qu’une place dans le staff. « Sans eux et Trezeguet, River ne serait pas remonté. Ils ont donné un plus important à l’équipe. Des joueurs comme eux méritent plus de respect, il ne s’agit pas de les utiliser puis de les jeter quand ils ne servent plus. C’est incompréhensible de voir des joueurs qui ont tant donné à River s’en aller comme ça » , s’est agacé el Burrito, 87 sélections avec l’Argentine.

Du coup, pour les consoler, il les a invité au premier match de sa tournée d’adieu, le 15 juillet prochain, à San Juan. LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il peut revenir à Bordeaux, la porte est ouverte!
FAUT QUE JEAN LOUIS SE BOUGE ET NOUS LE RAMENE!!!
J IMAGINE DEJA LE TIFFO DE BIENVENU
Note : -1
Je suis pour qu'il revienne aussi. Par contre, s'il peut apprendre à mettre une cravate et une chemise, c'est bien aussi...
Tous les clubs français devraient se jeter sur lui comme des morts de faim... Ah, non ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 4