Orsoni salue Dupont et veut Guardiola

Modififié
11 22
Quarante-huit heures après avoir renvoyé Alex Dupont, Alain Orsoni est revenu sur cet épisode, jamais facile à gérer.

Sur RMC, ce mardi, le président de l’AC Ajaccio affirmait « avoir beaucoup d’affection » pour son ancien entraîneur : « Il était un peu le premier fusible. Il le sait parfaitement. On en a parlé très franchement, c'est d'ailleurs un des aspects du personnage que j'apprécie beaucoup. Alex est un mec droit. Ça peut paraître paradoxal que j'ai pris la décision de me séparer de lui et qu'en même temps, je lui donne des éloges qui sont sincères.  »

Les pistes se multiplient pour Orsoni dans la quête d’un successeur sur le banc, mais les caisses du club ne lui permettront aucune folie : « Il y a plein d'entraîneurs que j'aimerais faire venir. Le salaire minimum exigé par le règlement, c'est 20 000 euros par mois. On en trouvera un, car des entraîneurs ont envie. J'aimerais beaucoup Pep Guardiola, mais je ne lui ai pas téléphoné  » , conclut-il dans une boutade.

Ses tourments n’ont pas d’emprise sur l’humour du Corse.

PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Antonetti serait parfait pour ce poste...
Pour l'instant c'est la décision la plus fumeuse d'un président de Ligue 1 cette saison donc il peut conclure sur une boutade mais il pourrait ne pas rire longtemps...
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Quitte à bien faire, un duo Bazdarevic-Lacombe le moustachu, et on sera débarrassé.

Le football corse m'agace tout particulièrement ces derniers temps.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
LOSC : Kalou refourgué ?
11 22