Oriali critique la politique des grands clubs italiens

5 7
Pas assez d'Italiens en Serie A ?

C'est le constat livré par Gabriele Oriali, ancien international italien et joueur emblématique de l'Inter Milan et de la Fiorentina. Aujourd'hui team manager de la Nazionale, Oriali a expliqué sur Radio Anch'io Sport les difficultés que rencontrent les observateurs de la sélection nationale : « La difficulté pour les observateurs de la sélection n'est pas d'aller à l'étranger pour voir les joueurs italiens, mais trouver ceux qui jouent chez nous en Italie. On a observé six matchs de Serie A ces derniers jours, pour voir en tout et pour tout 10 joueurs de la sélection » , a-t-il déploré, critiquant la politique de recrutement des grands clubs de Serie A qui, selon lui, ne misent pas assez sur les jeunes talents qu'ils forment.

Un appel à accentuer la réforme Tavecchio. AM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 2
toujours le meme refrain.si les locaux sont bons,ils auront leur place.le barca de 1998 par exemple etait peuplé de neerlandais.celui de 2010 avait 8 espagnols titulaires.chaque pays à son cycle de bons joueurs locaux.
les clubs ont besoin des meilleurs.locaux ou etrangers,peu importe.cela affecte la selection mais les clubs ne reflechissent pas en fonctions des selections.
prtcl2x89 Niveau : CFA2
ben ça va, en ligue 1 faut voir 60 matches pour observe 10 internationaux
le bon, la brune et le truand Niveau : CFA
waouh, lui et les observateurs on maté 6 matchs en qq jours...
hé ben c'est tranquille le job de "Team Manager" de la sélection italienne, a-t-il eu le temps de se reposer quand même ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 7