En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Orban avec l'Argentine, logique

Modififié
Peu après l’annonce de la convocation, pour la première fois, de Lucas Orban (24 ans) en équipe d’Argentine, pour les deux prochaines rencontres amicales face à l’Équateur et la Bosnie, les Girondins de Bordeaux ont réagi.

« Il le mérite sur ce qu’il montre, a indiqué vendredi son coach, Francis Gillot. Il a convaincu l’entraîneur, c’est bien. » Et ce, probablement la semaine passée face à Montpellier (2-0), adversaire face auquel le latéral gauche était supervisé par le staff d’Alejandro Sabella.

« C’est logique, parce que défensivement, c’est un… Argentin ! C’est quelqu’un d’agressif et de très bon dans les duels aériens, ajoutait Julien Faubert. Pour moi, c’est ce qui manque à la sélection argentine, mais comme il va travailler son rôle de contre-attaquant et de relanceur – et quand il sera complet à ce niveau-là – je pense qu’il sera un très, très bon défenseur. »

Des louanges, pour un type quasi inconnu lors de son arrivée en France, qui plus est dans un club qui ne truste pas le haut de l’affiche. C’est peut-être ça le plus grand exploit. Réponse de l’intéressé : « Ça me fait très plaisir, merci, merci… beaucoup. »


Bon, discret, humble et poli. Une bonne pioche pour les Bordelais. LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 7 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9
À lire ensuite
Un nouveau Beckham à MU