Opta, le secret des recruteurs

2 0
En ces temps de période de transferts, les recruteurs des clubs du monde entier ont une botte secrète pour dénicher la perle rare et s'éviter les arnaques: la base de donnée d'Opta, agence spécialisée dans la statistique sportive. Entreprise commencée en 1996 par un groupe d'amis qui se mettaient des mines au pub pendant les matchs avant de calculer le nombre de passes effectuées en 90 minutes, Opta a depuis ouvert neuf bureaux répartis en Europe, aux USA et en Australie.

Interrogé par le quotidien anglais The Guardian dans le siège londonien, Matt Furniss explique que "le début de la saison est un grand moment pour nous. On fait d'autre sport comme la Formule 1 ou le rugby mais la Premier League c'est notre pain quotidien." Trois analystes par match chargés de relever les détails. "Il n'y a pas de qualifications spécifiques requises pour le job à part peut être une passion sincère pour le sport. Après, les gens avec une bonne coordination oeil-main qui ont l'habitude de joueur à FIFA ou PES sont clairement de meilleurs candidats."

Autre facette de la boîte, une collaboration accrue avec les clubs pour partager une base de données inégalée. Liverpool, Manchester City et Chelsea ont des contrats avec Opta et utilisent des outils comme DataScout qui donne un aperçu de l'évolution d'un joueur (le nombre d'interceptions de balles de Phil Jagielka sur quatre ans, ndlr) et VideoScout qui permet de voir des compilations hallucinantes (toutes les têtes effectuées par Gary Cahill au cours d'une saison, ndlr). John Coulson a rejoint Opta après s'être occupé de la vidéo à Norwich et Middlesbrough. Il assure que "les scouts ont toujours besoin de se rendre sur place pour voir le joueur. Mais on leur mâche considérablement le travail. On ajoute un peu de logique scientifique dans l'art du recrutement, une mode alimentée par les nouvelles technologies et la mondialisation du marché des transferts."

Naturellement, l'influence d'Opta qui veut rendre ses outils nécessaires, est plutôt visible cet été du côté de Liverpool. Les signatures de Stewart Downing, Charlie Adam et Jordan Henderson épousent ainsi le classement publié par l'agence des joueurs qui ont crée le plus d'opportunités de but en Premier League. Coulson conclut : "On connait même un joueur qui a signé en Premier League la saison dernière simplement grâce à nos statistiques et qui a connu un succès fou."

L'Entraîneur 2.0.

AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
NBC rachète la MLS
2 0