En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // US Lège-Cap-Ferret

Onze buts en un match, et alors ?

Florent Marquezanne a 18 ans et est titulaire d'un brevet professionnel en boucherie. Appliqué au rectangle vert, cela donne 11 buts inscrits dimanche, lors du même match, alors qu'il était là pour « renforcer la C » . Petit tour en Gironde.

Modififié
Problèmes d'arbitrage, officiels tabassés… Peu dire que la Ligue aquitaine manque de bonne pub ces derniers temps. L'exploit de Florent Marquezanne tombe donc à pic, en remettant le jeu au cœur de ce foot du dimanche. Oui, dimanche après-midi, dans le district Gironde Atlantique, catégorie seniors Deuxième Division District, un jeune mec de 18 ans a volé la vedette à tout le monde. « Au départ, je joue avec les U19, explique le pensionnaire de l'US Lège-Cap-Ferret, dont l'équipe senior évolue en CFA2. Mais mon père (éducateur au club et ancien joueur de haut niveau, ndlr) m'a demandé si je pouvais renforcer notre C en manque d'attaquant ; alors, je lui ai dit oui. On m'a ensuite dit qu'il fallait marquer des buts, alors j'ai marqué. » La réserve du C.A Sallois, l'adversaire dominical, ne contredira pas. Défaite 13-0, elle assiste surtout aux onze buts de ce jeune renfort. 11 buts pour un match. Plutôt un beau ratio. Il n'en avait pas particulièrement rêvé, mais il l'a fait !

Sorti à une demi-heure de la fin


Dès la mi-temps de la rencontre, cela sent déjà bon pour le promu d'un jour. « On menait 7-0, et j'en avais marqué 6, plus une passe décisive, répond-il en toute humilité. En deuxième période, j'en ai marqués , et fait une autre passe décisive… Puis le coach m'a sorti à une demi-heure de la fin. J'ai évité les coups… J'étais juste dans un bon jour… » Pour un succès synonyme d'accession à l'étage supérieur, aussi. Tout pour ne rien oublier, comme la fête d'après-match, qu'il n'a pas manqué d'arroser, « tranquille » . Mais 24 heures après, comment on gère la situation et la notoriété naissante ? « J'ai dormi nickel !, s'empresse-t-il de répliquer. On m'a assez répété que c'était un exploit, mais je ne suis pas différent de dimanche matin, avant le match. Rien n'a changé dans ma façon de vivre, poursuit-il. C'est un coup de pub et c'est toujours flatteur, mais voilà, rien de plus. » Vraiment ? « Bon, si, ça fait plaisir, mais je ne voulais pas que ça prenne tant d'ampleur, et je n'ai rien demandé ; mais il y a eu la télé, So Foot, la presse écrite, la radio… J'ai été gentiment chambré par mes potes, qui disaient que j'étais la "nouvelle star de Lège-Cap-Ferret", et ça m'a fait sourire, voilà. »

Encore trop juste pour rejoindre Matthieu Chalmé


Loin du bling-bling affiché l'été sur la presqu'île, Florent ne rêve pas d'André Manoukian et vit très posément ce moment de gloire, tout en se remémorant furtivement son parcours, débuté au club, catégorie poussins. « Je ne m'étais jamais posé la question de savoir si je pouvais marquer autant de buts dans un match, confie-t-il, même si j'en avais mis plus de cinq, une fois, en Moins de 15 ans. Et pas plus que de gagner par 13 à 0… Mais je précise, ce n'est que la Deuxième Division District, hein… » Plutôt modeste, la jeune pousse. Bien au-dessus de la « C » , il faut encore se frayer un chemin avec la CFA2, en course pour la montée (4e du groupe H, 65 points), entre les jeunes issus du centre de formation des Girondins et même Matthieu Chalmé, récemment recruté. Alexandre Torres, l'entraîneur de l'équipe première sait bien que Florent n'est pas encore au bout. « C'est l'exemple même du joueur formé au club, précise le technicien. Il est U19 et fait partie de cette génération qui a contribué à faire monter nos équipes de jeunes en Ligue, puis en DH. La montée acquise dans sa catégorie, en compagnie de deux ou trois autres joueurs, il vient renforcer l'effectif senior de l'équipe C et, de temps en temps, celui de la B (Ligue). J'espère qu'il pourra passer le cap pour évoluer avec l'équipe A, et franchir le niveau, même si pour l'instant, c'est encore un peu juste. »

Qui a le ballon du match ?


Le jeune Marquezanne participe tout de même, de « temps en temps, à des entraînements avec le groupe, étape par étape » , comme dit le coach principal, et son comportement ne peut qu'appuyer son dossier de futur prétendant à la CFA 2. « Il possède un état d'esprit génial, c'est un bon gamin, il a l'état d'esprit club. C'est bien, car on voit ça de moins en moins, aujourd'hui, félicite Torres, quand même impressionné. … Mais onze buts c'est beaucoup, vous vous rendez compte ? Je ne les ai jamais mis, moi ! J'ai jamais vu ça. » Pour avoir une opportunité, faut-il déjà se signaler. Florent a au moins gagné un peu de temps. « Dire que je ne souhaite pas intégrer l'équipe A à terme, ce serait mentir, estime-t-il. Bien évidemment qu'on a tous envie un jour de jouer en CFA 2, et si l'opportunité se présente, ben on prendra ! » Il n'a en revanche pas pris le ballon de son match à 11 buts. Pour une simple et bonne raison : « Je ne l'ai pas gardé puisque je ne l'ai même pas demandé… »


Par Laurent Brun
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17