1. //
  2. // Amical
  3. // Allemagne-Angleterre

One night in Munich

Le 1er septembre 2001, l'Angleterre venait marcher sur Munich en écrasant l'Allemagne de Rudi Völler (5-1). Une baffe méritée moins d'un an après des adieux au vieux Wembley gâchés par la Mannschaft et qui reste encore à ce jour mythique.

Modififié
Goethe a toujours été clair : « Écrire l'histoire est une façon comme une autre de se libérer du passé. » L'Angleterre du foot est complexe. S'y attacher, c'est aimer souffrir, mais aussi accepter de plonger sa tête dans un bordel spatio-temporel qui ne cesse de s'étirer. Au fond, que retiendra-t-on d'elle au moment de faire les comptes ? Des larmes et un souvenir désormais lointain d'une étoile un peu crade décrochée à la maison il y a plus de cinquante piges. L'Angleterre, c'est de la passion et des scandales, des grandes gueules et du sang, mais du calme ? Jamais. Pour preuve, il suffit de se plonger dans les dernières notes de l'ancien Wembley. 7 octobre 2000, l'Angleterre de Kevin Keegan reçoit l'Allemagne avant la démolition de l'enceinte. Date maudite, nuit sanglante. D'un côté, une défaite qui fait tache (0-1) et un coup franc moisi inscrit par Dietmar Hamann entre les gants savonnés de David Seaman. De l'autre, la dernière douche à Wembley. Il suffit de se taire et de lire l'échange publié par le directeur exécutif de la FA de l'époque, David Davies, dans son journal intime FA Confidential : « Le vieux Wembley allait donc fermer ses portes sur une humiliation. (...) Mais aucun membre de la FA n'aurait pu prévoir ce qui allait se passer ensuite. Quand je suis entré dans le vestiaire, je n'ai pas pu croire la scène que j'avais face à moi. De la vapeur sortait des douches, ce qui rendait difficile la vision, mais j'ai entrevu Kevin (Keegan) dans un coin. Tony Adams, David Beckham et d'autres joueurs étaient assis autour de lui. "David, dis-lui de ne pas faire ça", m'a hurlé Tony, qui était en furie.(...) "Ne pars pas. Tu dois rester." "Non, non, non, a répondu Kevin. Je m'en vais. Je ne suis pas fait pour ça." » Voilà comment Kevin Keegan a décidé de quitter son poste de sélectionneur, le souvenir de l'élimination dès le premier tour de l'Euro 2000 encore vif. Une dernière discussion entre Davis et Keegan aura lieu dans les toilettes. Terminé.

La tragédie et le golfeur


Alors, quand l'Angleterre retrouve l'Allemagne un peu moins d'un an plus tard à Munich pour la revanche de Wembley, elle a changé, mais est surtout dos au mur. Sa qualification directe à la Coupe du monde 2002 est en jeu. Keegan a été remplacé par Sven-Göran Eriksson, mais la Mannschaft n'a surtout jamais perdu un match de qualification à domicile de son histoire ! Retraité de la sélection nationale depuis 1998, Stefan Effenberg balance alors qu'il ne « voit pas l'Angleterre venir faire le moindre résultat à Munich. (...) Ce match est plus important pour eux que pour nous. Ils viennent ici en sachant parfaitement que s'ils perdent, c'est mort. Cela peut avoir un impact sur leur jeu. L'Allemagne, elle, peut jouer tranquille. » Libérée, la bande de Rudi Völler va l'être dès les premières minutes avec un but rapide de Carsten Jancker. Derrière sa ligne, Eriksson se bouffe les doigts. « À cet instant, j'ai pensé que c'était plié » , avouera-t-il plus tard. Owen égalise rapidement, mais les Allemands cognent et marchent sur les Three Lions. Un match de foot, c'est des détails. Ce que va rater Sebastien Deisler peu après la première déflagration d'Owen, c'est un tournant.

Youtube

Car juste avant la pause, Steven Gerrard va lâcher une praline sous Oliver Kahn. Puis Owen claque un troisième but après l'entracte sur une remise parfaite d'Heskey. Et s'offre un triplé en contre. C'est tout ? Non, Scholes offre le cinquième but de la soirée à Emile Heskey qui s'en va célébrer en mimant le golfeur. Que s'est-il passé ? Le foot est un sport de vainqueurs et de perdants, mais il y a certains soirs pour achever un ennemi historique. Oui, le 1er septembre 2001 est entré dans l'histoire comme le jour où l'Allemagne s'est fait humilier chez elle. L'exploit d'Eriksson est simple : avoir planté les bons clous dans les bons trous. Garder Seaman, à cette époque, était un geste fort. Faire confiance à Gerrard aussi, dans un soir où l'ensemble des buts anglais furent inscrits par des joueurs de Liverpool. L'assistant de Völler, Michael Skibbe, n'hésite pas à parler de « tragédie » et la presse allemande hisse cette défaite à la même hauteur que celle lors de la finale de 66. Sur son siège, le père de Rudi Völler a fait un arrêt cardiaque, mais s'en sortira finalement. C'était il y a seize ans. C'était hier. L'Allemagne était alors une machine en reconstruction et on connaît la suite. L'Angleterre, elle, est restée fidèle à ses principes : une nuit de sourire pour une pluie de larmes. Classique et historique.




Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Note : 4
"Alors là Jean-Michel, je viens de recevoir un résultat que j'ai du mal à croire, l'Angleterre qui s'est imposée CINQ à UN en Allemagne !
- Hou là là, alors ça c'est une sacrée performance, Thierry !"

(Vous pardonnerez quelques approximations, ça date...)
Petite madeleine là en repensant à Thierry Roland qui pendant les matches de l'EDF arrivait toujours à placer les resultats des autres matches eliminatoires.. C'etait priceless à l'epoque ou y'avait pas internet pour voir les scores..

Et le evidement " On verra tout ca demain dans telefoot"
zinczinc78 Niveau : CFA
T'avais PAS INTERNET en 2001 pour voir les scores ???

Tu vivais dans un grotte, ou même en province peut-être ??
Note : 4
Ah ah, c'était tellement ça !

Et puis tu avais le droit au beau milieu du match "Alors que dimanche prochain aura lieu le grand tournoi de Beaulieu-les-Fouillizis, très grand tournoi qui rassemble toutes les anciennes gloires de la Creuse au profit de l'association "La Gnôle solidaire", alors allez-y nombreux, l'ambiance est bien sympathique".
Note : -1
Non. Mais je pensais etre un boss avec mon eriksson T10 couleur bleu des mers du sud (ou jaune de damas je me rappelle plus bien)
John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA
Ahah le mien était noir ébène
The Buccaneer Niveau : CFA2
Moi j'avais internet sur mon PC Windows 98, mais on avait un abonnement Orange de 24h par mois. Bref, le temps de lancer la machine telefoot commençait...
6 réponses à ce commentaire.
darkwright Niveau : DHR
Cette passe de Beckham et cette prise de profondeur de Scholes sur le 5ème goal, ce golazo de Gerrard, ce triplé d'Owen, ...

Nostalgie !
et l'arbitre colina nostagie!!!
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 2
AU dela du score incroyable, il aurait fallu faire le bilan reel de ce match qui au final est bien plus favorable à l'Allemagne.

Nonobstant la finale de CM 2002 un peu chanceuse, c'est le point de depart de la fédé allemande pour revoir totalement sa formation et sa ligne directrice. Le point final de cette remise en cause sera l'autre claque 0-3 à Gelsenkirchen contre les bleus. Ils ont eu le merite d'apprendre de leurs erreurs et de concevoir à long terme un football plus moderne qui a enfin payé en 2014.

Derriere ça, les anglais ce sont gargarisés de cette victoire en pensant que leurs individualités suffiraient toujours pour faire le boulot, mais sans reele approche stratégique d'un developpement. Toutes les compet qui ont suivi l'ont malheureusement prouvées.

On peut donc reconnaitre aux allemands qui certes peuvent etre terriblement arrogants dans la victoire, d'etre aussi tres humbles dans la defaite et d'essayer d'en trouver les causes et les solutions
petitbodiel Niveau : CFA2
Surtout qu'aujourd'hui, l'Angleterre n'a même plus d'individualités ! Quand on voit les Scholes, Gerrard, Beckham, ça doit faire rêver aujourd'hui chez les Englishs. Mais peut être que le dernier Euro leur aura enfin fait comprendre l'importance d'avoir une formation fédérale.
FAUX !

Les anglais ne se sont pas du tout enflammés après ce match : https://www.youtube.com/watch?v=q33sNrncVmI

Ou encore, dans un style plus musicalement supportable mais un peu moins consensuel : https://www.youtube.com/watch?v=EtDVcYFVISY
Jamais deux sans trois, l'Euro 2004 de l'Allemagne est un échec complet (tout comme l'Espagne au passage). Ils font match nul 1-1 contre la Hollande en pratiquant un 4-3-3 où ils seront dominés une bonne partie du match. Ensuite, ils font match nul face à la redoutable Lettonie 0-0 en pratiquant un 4-4-2 inefficace. Et enfin, ils perdent 2-1 face à une équipe bis de la République Tchèque déjà qualifiée, en pratiquant un 3-3-1-3 pas plus efficace. A noter aussi la contre-performance en éliminatoires de cet Euro, où l'Allemagne réalise l'exploit de faire un nul à domicile 1-1 face à l'immense Lituanie en Mars 2003.

Et après moult recherches tactiques, l'équipe se stabilisera d'abord en 4-4-2 et ensuite en 4-2-3-1.
Oui c'est tres vrai mais le travail en amont avait deja ete lancé et cette elimination a plutot vite ete oubliée. Cette euro etait franchement le moins beau de tous ceux que j'ai vu avec 92.

Mais le but egalisateur de Ruud valait le coup hein?
Ce commentaire a été modifié.
C'est sûr.

Mais il ne faut pas oublier qu'au mondial 2002, l'Allemagne joue encore avec son style tactique très "années 90" avec un libéro (Ramelow) entouré de 2 stoppeurs (Metzelder et Linke), 4 milieux (Frings et Hamann au centre, Schneider à droite, Ziege et Bode alternant à gauche), un milieu offensif (Ballack) et 2 attaquants (Klose et Neuville).

Et dans certains matchs, comme face au Paraguay ou la Corée du Sud, ils jouaient en 4-4-2 avec Frings latéral droit, Metzelder latéral gauche, et un milieu central Hamann-Ballack, pour des raisons tactiques ou dues aux cartons jaunes et expulsions (Ramelow contre le Cameroun).

Mais après l'échec en finale face au Brésil et la ligue des champions 2002-03 calamiteuse du Bayern (club baromètre de la santé du foot allemand), le changement va commencer, on s'est compris.
5 réponses à ce commentaire.
J'avais complètement oublié ce petit prodige du football qu'était Owen !! Et putain que Gerrard était jeune là !
pierrot92 Niveau : CFA
Purée, j'ai commencé par lire à la 1ere ligne "GoethALS a toujours été clair : « Écrire l'histoire est une façon comme une autre de se libérer du passé. » ". J'avais pas le souvenir que Raymond la science était beaucoup plus qu'un philosophe de comptoir...au bout de la 2ième lecture, j'ai été rassuré que de constater que ma mémoire ne flanchait pas.
"la Mannschaft n'a surtout jamais perdu un match de qualification à domicile de son histoire !"

c'est faux ! le 16 octobre 1985 le Portugal se qualifie pour la coupe du monde au Mexique en gagnant le dernier match à Stuttgart 1-0 sur ce superbe but de Carlos Manuel en début de seconde période !

https://www.youtube.com/watch?v=FJ41PqG_1A0

elle est là, la première défaite à domicile de la Mannschaft en match de qualif a la coupe du monde!
Mattnirrep Niveau : CFA2
Bien vu mais c'était la RFA. J'imagine que ça compte pas dans les stats parce que même le commentateur de la vidéo le rappelle aussi (que l'Allemagne n'a jamais perdu dans son histoire). Du coup c'est pas trop dur de ne jamais perdre si ton histoire commence en 1989 et que le match a lieu 11 ans après. ça fait jamais que deux éliminatoires.
oui j'avais bien compris la nuance mais l'auteur parle bien de la Mannschaft et la Mannschaft est et a toujours été (à mon avis) la RFA et/ou l'Allemagne.
2 réponses à ce commentaire.
Robbie_Slater Niveau : DHR
C'est quand même incompréhensible que cette équipe d’Angleterre n'ait rien fait de bon avec ce 11 là ......
c'est clair... pendant 10ans ils ont eu une sacrée équipe et ca a jamais rien donné........... surtout avec des attaquants qui cartonnaient en BPL et en selection beaucoup moins....
Ben, je dirais que précisément cette équipe-là a fait une Coupe du Monde 2002 assez honnête. D'abord ils héritent d'un groupe relevé avec la Suède, le Nigeria et leurs meilleurs amis Argentins. Et c'est la Suède qui termine première (Zlatan n'a que 20 ans et n'est pas encore titulaire, mais Larsson, le fantastique petit blond qui vient de couper ses belles dreads, était extrêmement prolifique, de la tête nottament).
S'en suit un cinglant 3-0 contre nos bourreaux danois (Gravesen, Gronkjaer, Smeichel), et puis la défaite en 1/4 contre le Brésil qui, on peut le dire, marchait sur tout le monde, en ce début d'été chaleureux, asiatique, et où les matchs se jouaient en plein cagnât.
2 réponses à ce commentaire.
Lasourceprochedudossier Niveau : CFA2
C'est bien en qualifications pour un mondial. Ils n'ont d'ailleurs apparemment toujours pas perdu à l'extérieur (selon wikipedia):


"L'équipe allemande (hors RDA) n'a jamais perdu de match à l'extérieur en phase de qualification pour le Mondial. Ses deux uniques défaites dans cette phase ont eu lieu à domicile contre l'Angleterre pour la qualification à la Coupe du monde 2002 (1-5) et au Portugal pour la qualification au Mondial 1986 (0-1). La sélection allemande n'a donc subi que deux défaites en 84 matchs de qualification, ce qui est en soi une performance unique. L'Allemagne n'a toutefois participé aux qualifications qu'à 13 reprises sur 19, du fait de sa qualification d'office soit en tant que pays organisateur (2 fois) soit en tant que tenant du titre (3 fois) ou par simple forfait lié au contexte politique de l'après-guerre (en 1950)."
et dans la série des statistiques insolites, Giuseppe Bergomi le mythique défenseur italien de l'Inter, est sans doute le seul joueur au monde à avoir disputé 4 phases finale de coupe du monde (1982, 1986, 1990, 1998) sans avoir disputé le moindre match de qualification.

En 1982, il est appelé pour la 1ère fois en Nazionale quelques semaines avant la coupe du monde espagnole (en avril 82)

l'Italie gagne la coupe du monde 82 et est donc exempté de qualif pour 86 auquel il prend part.

l'Italie en tant que pays organisateur est également exempté de qualif pour 90 ou la aussi Bergomi est titulaire indiscutable.

en 1991, Bergomi est écarté par Sacchi de la sélection et ne verra pas les States en 94 mais fait son improbable retour (ou pas vu ses perfs a l'Inter) juste avant la coupe du monde 98 ou il prendra notamment part au 8ème de finale et aux quarts de finale suite a la blessure de Nesta contre l'Autriche lors du dernier match de poule.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  21:01  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Merci pour l'info sur Bergomi, j'avoue que je l'ignorais. ;)
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
@Alain
Roooh l'inculte :-)

Merci pour ce petit topo sur Bergomi ! Qui est dans mon onze-type depuis ma tendre enfance. Quel con ce Sacchi.
3 réponses à ce commentaire.
Ha ils étaient pas peu fiers de leur équipe les Rosbeefs !!!
Entre ce 5-1, les titres de Man Utd de Liverpool, et l'emergence d'une génération fantastique, Lampard, Gerrard, Owen, Rio, le Golden Ball et son but de poney qui les qualifie pour la WCup 2002 et le déboulé d'un Rooney de 16 ans, ils pouvaient se la péter (enfin, pas par rapport à nous, hihihihi).

"It's Neville to Campell, Campell to Rio,
Rio to Scholsey, Scholsey- Gerrard.
Gerrard to Beckham, Beckham to Heskey,
Heskey to Owen, its a GOAL, 5-1!"
https://www.youtube.com/watch?v=YoMhkYlS33c
bullrogg77 Niveau : CFA2
The business en a fait une chanson :
Was a sunny day in a Munich stadium
All the beer in Munich can't console them
As Oliver hit the turf
It was English football's birth
It was their biggest loss since 1931

England 5, Germany 1
Michael Owen is number 1

Beckenbauer and Voller thought they'd seen it all
Steven Michael Emile and golden balls
Running rings round you
Nothing you could do
England's glory we changed the story
Now where pulling through

England 5, Germany 1
Michael Owen is number 1
Khamu_the_Scot Niveau : DHR
"Faire confiance à Gerrard aussi, dans un soir où l'ensemble des buts anglais furent inscrits par des joueurs de Liverpool."

Immense déception pour moi qui croyais que Paul Scholes était resté fidèle à Man Utd toute sa carrière...
Robbie_Slater Niveau : DHR
Owen x3
Gerrard
Heskey

Ca fait que des buteurs liverpuldiens ;)
1 réponse à ce commentaire.
Et quelqu'un se souvient-il de ce prodige qu'était Steve
McManaman ?
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  21:04  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Bien sûr, magnifique joueur, très fin et élégant ! Je l'adorais quand il jouait au Real (pourtant je suis plus pro-Barça et j'ai jamais trop aimé l'équipe d'Angleterre, c'est dire...).
McManaman, de loin mon joueur anglais préféré avec Chris Waddle !
Note : 1
Tu te fous de nous, getzo ? ^^
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  02:12  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
C'est vrai que celui qui ne se souvient pas de McManaman mériterait limite une exclusion du site !^^
3 réponses à ce commentaire.
«  Garder Seaman, à cette époque, était un geste fort. »
Heuuu... Je crois surtout que Sven-Goran n'avait pas moult solutions, tant la Perfide Albion n'accouche que de portiers maladroits et excentriques. Tour d'horizon :
Robinson était un peu jeune, et puis on a vu ce qu'il a donné après... Calamity James, heu, disons que ça restait la meilleure alternative... Richard Wright (toujours en activité) n'a jamais été titulaire au haut niveau...
Nygel Martyn de Leeds ne respirait pas la jeunesse...
Sinon il y avait Walker de Tottenham... Tiens, je ne me souviens pas de lui, il n'a que 4 selections, et pourtant du vécu à Tottenham... Il devait faire flipper tout le monde, sinon je ne comprends pas.

Haha, les gardiens Anglais... Je dirais même que, pour moi, Hart reste le meilleur qu'il m'est été donné de voir évoluer (combo de 5 verbes : kakamoulox en cul de chouette). Dommage que Given n'était pas anglais, il aurait fait une grande carrière internationale pour les Three Lions. Même Carroll, le remplaçant de Barthez/Howard à ManU aurait été titulaire s'il avait choisi l'Angleterre.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
Given Given, enfin il est quand meme le seul irlandais au monde infoutu de savoir ou est Dublin

https://www.youtube.com/watch?v=6UeNGCNE2E4


Pardon.. peux pas m'en empecher à chaque fois..
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  21:06  //  Aficionado de l'Argentine
Hart, le meilleur gardien anglais que t'aies vu jouer ???
Je reconnais qu'il peut faire de grands matchs (je me souviendrai toujours de sa prestation énorme face au Barça en LDC) mais j'ai quand même du mal à le mettre au-dessus de David Seaman...
2 réponses à ce commentaire.
Joseph Marx Niveau : Loisir
Ce match fait un peu partie de l'intrigue d'un film gore qui s'intitule "DOG SOLDIERS". C'est une escouade de bidasses dans la forêt écossaise chassant des loups-garous.

Au début du film, un soldat (Joe) peste sur le fait d'être en faction alors qu'il y a le match le plus important de sa vie à la télé. "L'Angleterre contre l'Allemagne, ça c'est une vraie guerre."

La troupe de soldats est isolée en pleine cambrousse. Ils croisent une femme, Joe lui demande si elle connait le résultat d'Allemagne-Angleterre. :D

À la fin du film, on découvre le résultat du match à la Une d'un journal, stupéfaction, victoire extraordinaire contre l'ogre allemand !


Film en entier : https://www.youtube.com/watch?v=9fiy4A3sbd4
il y a 1 heure Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre
il y a 3 heures Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 19 il y a 5 heures Ronaldinho régale au beach soccer 15
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 33
samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24