1. //
  2. //
  3. // Nice-Lyon

On vous spoile le programme télé (pour vous forcer à regarder Nice-Lyon)

Puisqu’il y a des matchs qu’on ne peut pas rater, autant mâcher le travail. Voilà ce qu’il va se passer vendredi soir sur le petit écran pour que vous n’ayez plus d’excuses pour rater le sommet Nice-Lyon.

Modififié
634 17

TF1 : Koh-Lanta, épisode 7


Après l’élimination de Jean-Luc – le gentil bourru ou beauf incongru, c’est au choix –, Naga et Sambor prennent le chemin de la réunification. Cartes rebattues et alliances nouvelles au programme donc, avec en point d’orgue, le cruel conseil des ambassadeurs. Julie, pour les Rouges, affrontera Freddy « Gignac » , dans une guerre sans merci. Les deux refusant de céder, c’est donc à la boule noire que l’histoire se règle. Victoire de Julie, qui, convaincue par sa belle étoile, expulse l’ogre des Jaunes. Après ce choc, la première épreuve d’immunité consacre Jérémy, resté 1h47 accroché à un arbre en position simiesque. Une bonne nouvelle pour les beaux yeux de Jesta (double spoiler, celle-ci est actuellement en couple avec Benoît !), moins pour Ludivine qui, en bonne inconnue du programme, quitte le camp à la quasi-unanimité. Les aventuriers de la tribu réunifiée ont décidé de l’éliminer, leur sentence est irrévocable.


France 2 : Les petits meurtres d’Agatha Christie - « Le crime ne paie pas »


Le commissaire Swan Laurence, sorte de Jonathan Rhys-Meyers à la française, en est certain : « Cette nuit, l’assassin dormira en prison. »
Peu importe qu’il s’accroche derrière des barreaux et que son assistante Marlène lui couine qu’elle a « toujours adoré les uniformes » . Le justicier, meneur de jeu des Petits meurtres d’Agatha Christie, est encore affûté. Alors le voilà face à un nouveau doublé de têtes éclatées à coups de pierre : Ginette Tassin n’a pas eu le temps de placer son attaque sur son Solex, alors que Paul Deboise, capitaine du cabaret L’Eden, s’est fait faucher en pleine fuite d’adultère avec une vieille histoire. Au milieu, une journaliste de La Voix du Nord, un pervos concurrent de Laurence qui donne du « mon petit poisson » à Marlène, quelques accents argentins. Au final : la coupable est toute trouvée : Paul Deboise a un fils Miguel qui s’amourache d’une petite Éloise. La petite Éloise est la fille de Marthe, l’ex-maîtresse de Paul, qui veut se venger de s’être fait lâcher avec un gosse dans le ventre vingt ans plus tôt. Alors Éloise, chanteuse au cabaret, cabosse son boss pour venger maman. Classique. Et Agatha qui se retourne et racle le fond de sa tombe.


France 3 : 300 chœurs pour + de vie


Bel office que cette émission, destinée à recueillir des dons pour l’opération « + de vie  » et l’amélioration du quotidien des personnes âgées. Dès lors, deux évidences s’imposaient : une diffusion sur France 3 et une présentation signée Michel Drucker. Mais à la programmation de la chaîne, on voit les choses en grand. Ainsi, des duos Christophe Maé-Sheila et Tal-Arielle Dombasle (sur le titre RnB d’opérette) émailleront une soirée pendant laquelle Bernadette Chirac glissera également quelques mots. Parce que ce combat est avant tout le sien.


France 4 : La grande marche des dinosaures


Bon, ok, il y a un casting incroyable : Albertosaurus, Edmontonia, Edmontosaurus, Gorgosaurus, Pachyrhinosaurus, Prognathodon, Quetzalcoatlus et Troodon.
Clairement, Alan Grant peut faire le guignol, mais il n’a rien vu (oui, même pas les écailles d'Ellie Sattler, on sait…). Pareil pour cet idiot de John Hammond. Cette fois, Matthew Thompson a décidé de gifler tout le monde avec des animations où il faut attendre deux heures avec un sandwich triangle au Futuroscope. Mais bon, manger presque une heure et demie où le pauvre Oscar, un jeune Edmontosaurus, tente de se faire une place pour fuir le blizzard accrocheur, c’est pas la joie. Autant regarder le Malang chasser le Rybus. Car selon nos informations, les dinosaures meurent à la fin. Ouf, non ? « La vie c’est dangereux, on en meurt tous à la fin.  »


France 5 : La maison France 5, à Nantes


Ce soir, La maison France 5 nous transporte dans le quartier Graslin, à Nantes. Dans un coin de la délicieuse place qui porte le même nom, le théâtre Graslin et ses colonnes du XVIIIe siècle fait face à une jolie petite fontaine, et les immeubles qui l'entourent gagnent à être connus. Rencontre avec les habitants de maisons toutes plus incroyables les unes que les autres, entre une chapelle transformée en cocon douillet, et des types qui logent dans d'anciens restaurants ou d'anciennes écoles. En somme, France 5 est allé nous chercher une belle brochette de loufoques. Mais rien comparé aux onze gars qui ont élu domicile au stade de la Beaujoire, à une vingtaine de minutes en voiture de la place Graslin. Qui sont-ils ? Un gang de SDF, comme le laisse supposer la dégaine de Vizcarrondo ? Une association pour aveugles, comme pourrait l'indiquer Sala ? En ville, certains murmurent qu'il s'agit d'un club de football professionnel. Stéphane Thebaut tient le sujet de son prochain reportage nantais.


M6 : NCIS


Dans cet épisode consacré au docteur Mallard, aka « Ducky » , les sentiments familiaux sont au cœur de l’intrigue.
Attaqué par un homme qui prétend avoir des informations sur son demi-frère décédé il y a plus de dix ans, Ducky va pourtant voir un nouvel horizon s’ouvrir à lui… Entre flash-back, révélation et conversation sans intérêt entre Bishop et Jake, l’épisode ne tourne qu’autour de la famille de Ducky et ne laisse pas de place à une autre enquête. La conclusion de tout ça ? Des retrouvailles surprises entre Ducky et son frère Nic. Un peu comme si Grégoire Puel inscrivait un but à la dernière seconde face à Southampton.


W9 : Enquête d’action - BAC de Rennes


Prenez une ville moyenne de province. Au hasard Rennes, Grenoble ou Strasbourg. Ajoutez-y des policiers shootés à l'adrénaline. Ils peuvent être de la BAC, des stups, de la brigade des mineurs, peu importe, tant qu'ils aiment les perquisitions. Emballez le tout avec un montage saccadé, des scènes bruyantes, des visages floutés et une voix off qui semble annoncer l'apocalypse, et laissez la pimpante Marie-Ange Casalta présenter tout ça avec un grand sourire. L'Enquête d'action de ce soir réserve sans doute son lot de moments de bravoure. Mais est-ce que ce petit dealer de la banlieue rennaise qui finit par craquer pendant l'interrogatoire du costaud commissaire Labavure vaut de rater Tolisso craquer devant une provoc' de Balotelli et lui sauter à la gorge ? Bien sûr que non.


RTL9 : Treize à la douzaine


Alors oui, il faut respecter les institutions. Hilary, Lizzie McGuire et son single Fly, où le combo mitaines cuir-ongles rouges n’avait pas encore été dégagé par les petites fleurs toutes moches sur la matrice.
Oui, la gueule de Steve Martin peut vous manquer un peu, et il était peut-être mieux en Tom Baker qu’en Jacques Clouseau. Mais on connaît l’histoire, des gosses qui braillent plus fort que celui que tu as en ce moment sur les genoux, un sport auquel tu ne comprends rien, et, si on veut se faire plaisir avec des comédies familiales, autant s’enfiler une caution sécurité : Madame Doubtfire. Et bon, le deuxième volet est en deuxième partie de soirée, comme Bonnie Hunt, rassure-toi. Le pull en laine de mamy avec le cerf rouge de Tom Baker aussi. Donc quitte à mater un programme avec des gamins qui courent partout, autant regarder Arnaud Lusamba se chamailler avec cette crapule de Boscagli.


TMC : Mentalist


Alors que tout le monde s’attend à de nouvelles révélations sur John le Rouge, le Mentalist enquête sur Cody, seize ans, retrouvé mort au pied d’un arbre dans une ambiance de magie noire. Étrange… Soupçonnée, une femme se réclamant sorcière affirme lui avoir jeté un sort après que la victime a tué son chat. En réalité, l’histoire est plus simple : après moults interrogatoires, c’est bien le père de la victime qui est confondu. Violent avec femme et enfants, celui-ci aurait tué Cody après une simple dispute. Largement de quoi boycotter cette série : c’est bien connu, l’assassin est 90% du temps un membre de la famille. Pas besoin de lire dans les pensées pour découvrir cela…


Arte : Deux femmes amoureuses


« Figure importante du nouveau cinéma allemand, le réalisateur Rainer Kaufmann cultive deux passions :
l'adaptation d'œuvres littéraires et les rôles de femmes qui se retrouvent dans des situations sentimentales inextricables.
 » Plus simplement, le pervers teuton filme avec envie deux femmes mariées, maman ou en passe de l’être, qui se découvrent une passion lesbienne tout en versant dans l’art abstrait contemporain. Aussi puissant qu’un film serbo-croate sous titré en malgache, avec une conclusion : les deux femmes abandonnent leur désir partagé - qui dénonce vaguement le carcan social instauré par les tenants du patriarcat. Bienvenue sur Arte.


C8 : La folle histoire de TPMP


Le Bouffon du roi a beau s’agiter avec ses grelots et teaser comme une fille de joie du Xe, regarder « Baba » jouer de la trompette en agitant sa trompe pendant 35 heures sur une chaîne publique devant ses chroniqueurs humiliés est une épreuve ultime. Son absence des écrans pendant trois jours pour faire un peu de place à « Juju Courbet » - « malgré les aigris qui n’aiment pas les darkas ! » - est la meilleure nouvelle depuis le retour d’Étienne Didot en Bretagne. Vendredi soir, Hanouna sera pourtant là pour exciter ses petites beautés, poser des plumes n’importe où et insulter ses plateaux qu’il se sera amusé à tenir depuis 14h la veille. L’avantage dans cette histoire, c’est que sans regarder, on verra quand même défiler la tête de Fabrizio Costantini sur nos fils actu Facebook et le rire gêné de la paire Anav-Delormeau. Autant dire qu’il y aura plus de spectacle avec Le Bihan. Le vrai hein, pas Samuel.


C Star : Toujours libre : la story de Florent Pagny


Même le Caruso français prévient : « Et là, tu crois, que j’vais rester sans rien dire ? Ah oui, tu crois, que j’vais rester planté là, à te voir partir dans tes délires et te laisser faire n’importe quoi ?  » Alors, la vie du grand Florent, c’est quoi ?
Un papa vendeur de vignettes et une maman secrétaire qui bougeait sa tête sur du Luis Mariano ; une enfance en Bourgogne ; l’école abandonnée à seize piges pour filer à Paris et faire vibrer ses cordes entre le théâtre et le chant classique ; un côté baryton-martin, un autre pop pour retourner les ménagères entre le ciné et Vanessa Paradis sur Et un jour une femme ; et une suite de carrière entre la lumière, Miami et sa caravane américaine en Patagonie, où il a notamment reçu, un jour, Kad Merad. Au final, rien de neuf, de l’altermondialisme noyé dans une belle crinière. Oui, ça aussi il l’avait dit : « Si tu n’aimes pas Florent Pagny, je peux te comprendre, car moi-même, je t’avoue que parfois j’ai envie de me filer des beignes.  » Alors s’il faut rajouter Smaïn, Pascal Nègre et Nikos. Non. Non. Et non. Autant retourner à L’Auberge espagnole.


NT1 : Super Nanny


Mission délicate pour Super Nanny : Benoît et Laetitia n’arrivent plus à gérer leurs marmots. Il faut dire que le couple a mis toutes les chances de son côté. Le père, marin, et la mère, hôtesse de l’air, ont fait le choix d’avoir quatre gamins, histoire de profiter un maximum durant leurs périodes de repos respectives. Dépassés par la turbulente fratrie, et excédés par les rappels de culpabilité ( « en même temps, vous n’êtes jamais là » ), Benoît et Laetitia laissent donc place à Super Nanny, la fausse, hein, celle avec la coupe de Mireille Mathieu. À coup d’explications pour Cotorep, Super Nanny va donc établir de nouvelles règles originales ( « on ne regarde pas la télé en mangeant, on ne fait pas de caprice dans les magasins, on s’habille tout seul  » ), mais aussi recadrer Benoît, qui ne soutient pas assez Laetitia dans ses décisions. Avant, finalement, de laisser une famille à nouveau épanouie profiter de moments intenses dans la piscine gonflable installée sur le bout de gazon qui jouxte la cuisine. Un joli happy ending avec James Blunt en musique de fond.


NRJ 12 : Sniper 3


Cela fait plus de quarante ans que la guerre du Vietnam est terminée, mais les Américains n'ont toujours pas digéré la défaite.
Alors, en 2004, des producteurs à l'imagination fertile pondaient encore des films où un as de la gâchette est envoyé dans la jungle vietnamienne. Spécialiste du film au Vietnam, Tom Berenger - qui jouait déjà dans Platoon, ou Né un 4 juillet - enfile à nouveau son costume de Thomas Beckett, en délivrant des punchlines implacables du style «  Une balle, un cadavre  » , ou « J'ai fait ce qu'ils m'avaient demandé, et ils m'ont trahi ! » Car forcément, une fois sur place, il se rend compte que sa cible est son ancien meilleur ami qu'il croyait mort. Ne vous inquiétez pas pour lui, il survit et tue les méchants à la fin. Et depuis, Sniper 4 et Sniper 5 sont sortis.


TV5 Monde : La vie secrète des chansons


Et si le petit écran ne valait pas mieux que les doudounes de la Ligue 1 ? Chaque tête qui tombe, les mêmes qui débarquent bouffer autour, et le plus costaud de la bande qui revient manger les restes au banquet pour reprendre du service. André Manoukian, c’est un peu pareil, sauf qu’encore en 2016, il reste le seul pianiste qui a gratté sa place dans le show-biz, avec Seal, Mario Winans, et Gilbert Montagné, mais ça c’est une autre histoire. Alors, tant qu’on a un ticket, autant en profiter : le voilà donc aux platines de La vie secrète des chansons, l’émission qui pioche derrière la tête des artistes pour savoir quelle chanson a bousculé leur destin. Cette fois, Patrick Bruel, dont le dernier fait d’armes est une sortie à la Serge Aurier il y a quelques années - une bousculade sur des casquettes bleues à Neuilly - qui se lâche sur Casser la voix. Rien à apprendre, si ce n’est que Patrick se dit toujours : « j’suis dégueu, mais j’suis pas dégueulasse ! » Yoan Cardinale aussi.


France Ô : Norbert, commis d’office


Ce vendredi, Norbert a plein de beaux rendez-vous. Pour commencer, un date avec Brigitte, qui fait un marbré au chocolat divin avec glaçage chocolat blanc.
Mais Norbert pense qu'elle peut aller plus loin, et il va lui apprendre à faire trois nouveaux glaçages, aussi doux que délicieux. Une fois cette mission essentielle accomplie, il s'en ira retrouver Jocelyn, qui met une tonne de crème fraîche dans tous ses plats. Une mauvaise habitude pour laquelle Norbert lui tapera sur les doigts, avant de lui révéler un précieux secret : une recette de hachis parmentier avec très peu de crème fraîche. Après toutes ces aventures, Norbert aura bien mérité un peu de repos. Devant la fin de Nice-Lyon, évidemment.


Numéo 23 : Ink Master : Le meilleur tatoueur


Chris Núñez, Oliver Peck et Dave Navarro, les trois jurés de cette émission de télé-réalité censée dénicher des talents du tattoo, ont plein de bonnes idées pour tester leurs élèves. Ces derniers vont devoir tatouer une empreinte digitale. Et pas question de rire avec ces choses-là, pour juger de la qualité du dessin, les Ink Masters ont carrément appelé un lieutenant de police. L'idée est bonne, mais pour une réussite totale, il aurait fallu inviter Horatio Caine des Experts Miami, qui se serait lentement approché du mollet tatoué, aurait ôté ses lunettes de soleil pour contempler l'empreinte digitale, avant d'affirmer : « Nous avons affaire à un meurtre.  » Mais se taper toute une soirée à regarder un lieutenant obèse de la police de Cleveland juger des tatoueurs amateurs, aucun intérêt.


Chérie 25 : Un crime oublié


Corinne Touzet n’est pas bien : son frère vient de mourir, ce qui l’oblige à retourner sur les traces de son passé, en pleine montagne. Là bas, sœur et mère sont d’une froideur confondante, tandis que les fantômes ressurgissent. Battue par son ex-mari, la femme d’honneur est prise d’évanouissements répétés, et se croit suivie par son bourreau, pourtant porté disparu depuis de nombreuses années. Croyez-le ou non, cela est faux… Heureusement, entre-temps, Coco a rencontré un autre bonhomme qui se chargera, en fin de téléfilm, de la défendre envers et contre coups. Ouf !


Canal + : Babysitting 2


Franck et ses potes arrivent au Brésil pour rencontrer le père d’Alice, incarné par Christian Clavier. Oui, depuis le premier Babysitting, Franck est en couple avec la belle Alice. Beau papa, lui, tient un hôtel écolo au bord d'une plage, et Franck veut en profiter pour demander Alice en mariage. Mais tout capote quand il comprend qu'elle a quelques doutes sur la sincérité de son engagement. Une balade entre amis dans la jungle pourrait être l'occasion de trouver une solution, mais les potes de Franck, toujours aussi intenables, font de la virée un enfer et perdent le groupe en pleine Amazonie. C'est drôle, parfois. Donc ne perdons pas de temps avec les pitreries : à la fin, on se rend compte que Christian Clavier est un escroc qui n'a rien d'écolo, le groupe retrouve son chemin, et Alice pardonne à Franck en acceptant sa demande en mariage. Un toucan choure l'appareil photo du Avrel de la bande et on voit tout plein de photos pendant le générique comme dans Very Bad Trip.


KTO : Sans langue de buis


L’Église ne sait plus quoi penser sur papa, maman, le petit Jean et sa sœur Marie. Alors KTO a la solution :
faire débarquer le cardinal canadien qui est né à La Motte, mais n’a jamais joué au FC Mottois, Marc Ouellet, dont la devise est : « Ut unum sint » (en VF : « Samuel Umtiti ne s’assoit jamais » ). Sa mission est simple : éclairer le monde sur cette fameuse exhortation apostolique Amoris laetitia - la joie de l’amour - qui porte sur l’amour dans la famille et qui est le fruit de deux synodes sur le sujet en 2014 et 2015. Ceux qui ne sont pas convaincus fileront certainement voir Florent Pagny sur C Star qui, lui, sait aimer et aime le dire. Au final, Ouellet va calmer le jeu et sortir la gâchette spéciale Vatican de la « colonisation idéologique » . Najat va crier partout, Frigide va dégainer son plus beau sweat rose et stop, coup de sifflet final. Sans langue de buis.


Comédie + : Spectacle de Dany Boon


En 2016, y aura-t-il encore des gens pour oser se planter un vendredi soir devant ce spectacle de Dany Boon, intitulé Tout entier et datant de 1997 ? Le sketch du culturiste est sans doute l'un des moins drôles de l'histoire de l'humour, et n'est qu'une succession de grognements particulièrement pauvre. Pour le reste, voir Dany Boon imiter un milliardaire, un déprimé ou une chaise électrique, c'est réservé à des gens en délicatesse avec eux-mêmes. Plutôt passer une heure et demie à regarder Dante imiter un vrai défenseur. C'est beaucoup plus drôle, et presque aussi crédible.


E! : Rob et Chyna


Dans la galaxie des Kardashian, on connaissait le gros postérieur de Kim. Grâce à E!, nous avons désormais droit au gros tout court.
Rob, l’enrobé de la fratrie, y expose son quotidien avec Chyna, ancienne strip-teaseuse de son état. Problème : le couple implose sous l’œil des caméras, au point de faire désormais maison à part. Mais dans cet épisode, l’heure est à l’accalmie. Entre fête avec les sœurs K, dîner avec la famille de l’ex-dénudée et bowling entre potes, la relation semble reprendre du poil de la bête. D’autant qu’à la fin, une conversation entre Rob et la mère de Chyna fait comprendre au jeune homme qu’il faut grandir, notamment pour assumer le marmot qu’a déjà eu sa compagne. Un vaudeville, surplombé de plats de bacon de dix-huit kilos, à rater sous tous les prétextes.


Histoire : Les démons de Nixon


Et si le portrait définitif de Richard Nixon était enfin arrivé ? Président à la personnalité complexe, parano fini pour certains, immense administrateur pour d'autres, plus de quarante ans après son départ de la Maison-Blanche, il semble toujours aussi insaisissable. Il est celui qui a été réélu en remportant quarante-neuf États sur cinquante en 1972, deux ans avant d'offrir au monde le scandale du Watergate. Un homme de grand écart, assurément. Mais bon, ce n'est pas notre pays, et on a assez de problèmes avec nos dirigeants à nous. Alors pourquoi s'encombrer avec un documentaire fouillé et pompeux sur un président américain ? À l'Allianz Riviera, comme homme dont on ne sait pas s'il est un génie ou une crapule, et qui fera encore débat après sa mort, il y aura Balotelli.


Seasons : Profession fauconnier


Ils ont des becs horribles, des serres crochues et volent au-dessus de vos têtes dans l’espoir, un jour, de dominer le monde.
Seasons, qui n’est pas sur la 4, propose donc de découvrir cette espèce malveillante et n’ayant d’égal que les pigeons peuplant nos rues. Le tout, avec une entreprise de réhabilitation : « Brigitte et Francis nous font découvrir leur univers quotidien, entre l’élevage, les spectacles, la chasse avec leurs nombreux rapaces et leur école de fauconnerie, Le Faucon Solognot. » Pour voir des salauds ailés se poser sur le bras d’un moustachu avant de déféquer sur les têtes, payez-vous plutôt un week-end à Provins.


Club RTL : Retour vers le futur 2


Attention potentiel à se frapper le crâne contre le mur ou la table basse : oui, Robert Zemeckis est très certainement la personne la plus flippante du monde. À côté, la patte gauche de Bodiger vue par Dupraz, c’est que dalle. Comment un type normalement constitué a pu balancer dans un film en 1989 un hoverboard ? Bon, ok, une paire de Nike ne se lasse pas encore toute seule et ta Fiat 500 ne menace pas encore d’encastrer un drone, mais bon, tout de même. Cette fois, Marty McFly est de retour dans son époque sauf que Doc décide de l’envoyer dans le futur, au 21 octobre 2015 pour sauver son futur gosse. Sauf qu’une fois sa mission validée, Marty est comme Mario : il aime bien sauter partout pour grandir comme un idiot. Débarque ce cochon de Biff Tannen, le rival du père de Marty, qui vole la DeLorean et c’est le bordel. Tout s’arrange finalement, mais un éclair flingue Doc et la DeLorean. Puis, un homme arrivé d’une voiture folle débarque pour donner une lettre à Marty : elle est de Doc qui explique qu’il est en bonne santé en l’an 1885. Marty retrouve alors le Doc de 1955. Tout se termine par le célèbre : « Nom de Zeus ! » Ça monte, ça descend, c’est compliqué : autant regarder Ricardo Pereira.


Gulli : Barbie : Agents secrets


Le monde est en danger : une gymnaste aux intentions machiavéliques souhaite utiliser sa souplesse pour dérober des pierres précieuses qui, assemblées, forment une arme à même de détruire la planète. Heureusement, Barbie et ses copines ont également la jambe leste et sont missionnées pour arrêter cette entreprise démoniaque. Scénario maîtrisé, donc, pour ce film d’animation qui casse les codes, notamment avec cette fin surprise : grâce à leur union, Barbie et sa bande de biatchs gagnent le concours de gymnastique et les bijoux avec. Les histoires de Ken, elles, restent sous-entendues.


Mezzo : L’orchestre national de Lyon joue Saint-Saëns et Poulenc


Passer une soirée sur Mezzo, c’est quand même rien de moins qu’une énorme fête bobo où des mecs costumés sont payés pour faire l’hymne de la Ligue des champions en boucle. Sauf que là, Tony Britten s’est fait dégager de la boîte pour un américain costaud, au CV énorme et qui ne s’appelle pas Frank McCourt. Lui n’est pas là pour refaire la déco. Lui, c’est Leonard Slatkin, et il n’est rien sans son adjoint, Vincent Warnier, qui préfère l’orgue à la glacière. Plus moelleux. La soirée est sans accroc, honneur est rendu à la paire Poulenc-Saint-Saëns. Le seul dérapage vient de la réal’ qui n’a pas résisté aux plaisirs de l’Auditorium Maurice Ravel de Lyon. Sacrée Isabelle Soulard.


National Geography Wild : La clinique des animaux exotiques


Propriétaire d’une clinique de soins pour animaux exotiques située au sud de la Floride, Susan Kelleher est ce que l’on appelle un héros du quotidien. Mais d’un quotidien extraordinaire. Ici, pas de chien, ni de chat, mais toutes sortes d’animaux vivant hors des sentiers battus. Au programme du soir : un lynx blessé, un python mordu par un rongeur, et quelques problèmes de vivacité repérés sur une tortue géante. Heureusement que le doc’ est là pour remettre tout ça d’aplomb. L’écosystème ne serait rien sans lui.


RMC Découverte : Adolf Hitler, les origines du mal


Le méchant meurt à la fin.

Par Maxime Brigand, Alexandre Doskov et Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Spoiler Koh Lanta, mais vous êtes sérieux ?????
Bordel les gars mais vous êtes des génies.
Jeune quille Niveau : District
Un article hypnotique. Je n'en reviens pas d'avoir tout lu.

La programmation de Canal+ entre Chérie 25 et KTO, c'est beau et tristement pragmatique.
Putain les gars vous êtes incroyables, heureusement que je savais déjà pour Jesta et Benoît haha sinon je vous tuais.
Tigris Mystic Niveau : District
En parlant de koh Lanta, j'aime bien Benoit, le petit lorientais. Un footeux posé, qui s'exprime plutôt correctement, et avec, à priori quelques valeurs.

Tu vois François....
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Vu que ça parle téloche, je me permets de signaler qu'Arte va diffuser mercredi prochain "Wake in Fright" de Ted Kotcheff (oui oui, le type qui a signé Rambo).

Ce film est un petit bijou, je conseille vivement.
Tigris Mystic Niveau : District
Ah oui, comme les collègues au dessus, je me suis bien marré en lisant d'article.
Beaucoup de programmes sont réellement spoilés mais je pense(j’espère) que celui de Koh Lanta relève de la fiction.

En revanche si c'est la vérité, je serais vraiment désolé de devoir descendre à Paris pour vous péter la gueule!
Binouzeaufrais Niveau : CFA2
Pour RMC,ça m'aide pas...apparemment,y'a plusieurs méchants.
ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Vu que ça parle télé, Liverpool-Manchester United sera en clair sur la chaîne numéro 23 ce lundi
TheGoatKeeper Niveau : National
Note : 1
Merci Sofoot de repondre par la meilleure des facons a ceux qui se plaignent de la perte de "l'esprit Sofoot"

Mais du coup moi aussi je vous spoile le match: 1-2 pour Lyon. Comme ca du coup vous pouvez sortir tranquilles, boire une mauvaise bouteille de Clan Campbell dans un club passant de la house Douteuse, en tentant tant bien que mal de ramener cette petite blonde en leger surpoids surlaquelle vous ne vous seriez pas retourne apres 2 ans de celibat.

Ne me remerciez pas. Allez, bonne chance.
TheGoatKeeper Niveau : National
Merci Sofoot de repondre par la meilleure des facons a ceux qui se plaignent de la perte de "l'esprit Sofoot"

Mais du coup moi aussi je vous spoile le match: 1-2 pour Lyon. Comme ca du coup vous pouvez sortir tranquilles, boire une mauvaise bouteille de Clan Campbell dans un club passant de la house Douteuse, en tentant tant bien que mal de ramener cette petite blonde en leger surpoids surlaquelle vous ne vous seriez pas retourne apres 2 ans de celibat.

Ne me remerciez pas. Allez, bonne chance.
Chenipan sauvage Niveau : District
Merci c'est justement ce que j'allais demandais. Ça va me permettre de me prendre un râteau par cette même blonde dont tu parles.

Tu as le nom des buteurs par la même occaz ?
TheGoatKeeper Niveau : National
Note : 1
Plea (les anciens lyonnais ADORENT se montrer contre nous); Fekir / Lacaz'

Chenipan - ne pars pas perdant sur la blonde: "Les perdants disent qu'ils ont fait de leur mieux; les gagnants rentrent pour baiser la reine du bal"

Sean Connery, The Rock; oui je sais, je suis un intellectuel
Chenipan sauvage Niveau : District
Merci c'est justement ce que j'allais demandais. Ça va me permettre de me prendre un râteau par cette même blonde dont tu parles.

Tu as le nom des buteurs par la même occaz ?
3 réponses à ce commentaire.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
Magnifique !

L'esprit So Foot comme on l'aime !
Le dernier pour RMC découverte était magnifique, tout en finesse
Wow en voilà une bonne nouvelle !
zinczinc78 Niveau : CFA
Si tu dois "descendre" pour arriver à Paris, je suis désolé pour toi, vieux..
Merci pour cet article qui confirme qu'à part le foot, la télé c'est vraiment de la merde!
TheGoatKeeper Niveau : National
Note : 1
Je plussoie. Je me demande encore qui regarde la petite lucarne a part pour le foot. il ny a que ca dans la vie (et la fesse aussi)

1 réponse à ce commentaire.
Thomas Tourelle Niveau : District
Je suis pas d'accord, y'a Rob et Chyna sur E! quand même.
Thomas Tourelle Niveau : District
Je suis pas d'accord, y'a Rob et Chyna sur E!, quand même.
Pouretcontre Niveau : District
Un jour le monde découvrira que le directeur des programmes de RMC découverte, avec son âge avancé et son accent un peu rude n'est pas un gentil papy alsacien mais un ancien colonel SS. Jamais vu autant le mot nazi que dans leur programmation !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
634 17