Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

On vous spoile le programme télé (pour vous forcer à regarder Lille - Marseille)

Puisqu’il y a des matchs qu’on ne peut pas rater, autant mâcher le travail. Voilà ce qu’il va se passer vendredi soir sur le petit écran pour que vous n’ayez plus d’excuses pour rater le « Franck Passico » Lille - Marseille.

Modififié

TF1 : Koh-Lanta, épisode 2


Les puristes se bouffent déjà les ongles. C'est quoi ce bordel ? Un foulard bleu, sérieusement ? Ce dix-septième volet des charognards envoyés dans la jungle est déjà un crève-cœur. Bon, soulagement, la semaine dernière, Dylan – une espèce de Maxi López du pauvre – s'est fait dégager. On ne retiendra que ses dernières paroles et ses mocassins Gucci. « Ces mocassins sont très confortables. C'est une semelle qualité-prix exceptionnelle. Si je les abîme, j'en rachète d'autres. J'ai d'ailleurs racheté les mêmes. Je me bats tous les jours pour ne pas avoir de problèmes d'argent. (...) Je voulais prouver qu'on peut se salir dans la boue, mais garder un certain style. La petite chemise, tranquille, avec les mocassins, ça se passe bien, non ? » Bah dégage, au Cambodge, il n'y a pas de piscine à boules, c'est la guerre. Pour ce deuxième chapitre, surprise : Claire, Vincent et le moniteur d'escalade Sébastien débarquent, histoire de défoncer une bonne fois pour toutes les traditions. Au menu, les trois armées se déchirent sur une dégustation d'insectes bien sentie. Victoire des jaunes qui repartent avec de belles couettes toutes chaudes grâce à Maria, reine de la farine de son état. Mais bordel, l'épreuve d'immunité voit Yves, le commercial persuadé d'être un Camille Lacourt vieux, s'embrouiller avec sa confiance. Pour la première fois de son histoire, l'équipe bleue vient de perdre deux candidats en une semaine. À jamais les premiers. Irrévocable, mais pas de panique, Denis a balancé que le vainqueur final serait un homme, bleu, et on ne parle pas de Kylian Mbappé.


France 2 : Caïn


Durant la trêve, le cap'tain Fred Caïn avait été clair : la cinquième saison devait être « assez flippante » . Il a fallu attendre, et tout le monde se pose bien sûr la question qui brutalise toutes nos nuits depuis la fin de la saison 4 : qui a survécu au tir de Balducci ? Lucie, Sonia ? Les deux ? Alors, forcément, c'est le pic de ce début de la saison 5. Classique, le Fred à roulettes continue de jongler entre son humour noir et les gueules cassées. Soyons d'accord : on aura autant de frissons dans cette épisode d'ouverture que sur un Toulouse-Angers, soit une mèche qui part de travers et un gros monsieur qui couine pour pas grand-chose. Ce gros monsieur, c'est Bernard, un ami anarchiste du père de Caïn, qui recherche sa femme disparue. Et il y aura encore de l'embrouille, des courbettes pour pas grand-chose. Et à la fin, le crimier est toujours tranquille.


France 3 : Reportage sur Balavoine


Une voix aiguë, une coupe de cheveux, un fils, une bataille, des succès monstrueux, des tournées, des coups de gueule, de la rébellion, Starmania, « Je te veux si tu veux de moi » , des amitiés, « J'me présente, je m'appelle Henry » , un Paris-Dakar, un hélicoptère. Générique de fin.


Canal + : Les visiteurs : la Révolution


« Les Visiteurs 3 va passionner le public » , promettait Jean-Marie Poiré. En réalité, le réalisateur s’est levé un jour, et s’est dit : « Tiens, Les Bronzés 3, c’était un navet. Et si on refaisait un troisième volet des Visiteurs bien merdique ? » Jacquouille la Fripouille et Godefroy de Montmirail débarquent pendant la Terreur, une période qui tranchait les têtes à la volée et ne s’emmerdait pas avec les procès. Tout le gratin de la comédie française de masse est réunie avec 25 millions d’euros de budget pour un rendu abyssal d’une heure cinquante. À la fin, les couloirs du temps s’arrêtent à l’époque des nazis. Peut-être l’annonce d’un nouvel opus. Mais comme dirait cousin Hubert : « Que trépasse si je faiblis. » Alors, arrête le massacre, Jean-Marie.

Comment jouer au foot avec des dreads ?


Arte : Un adversaire inattendu


On aurait pu avoir L’Adversaire, le film adapté du bouquin d’Emmanuel Carrère sur Jean-Claude Romand, un Serge le Mytho puissance dix dans la vraie vie. Ou alors Le Hobbit : un voyage inattendu, pour les fans du Seigneur des Anneaux. Au lieu de ça, Arte nous propose Un adversaire inattendu, téléfilm allemand mêlant sexe et politique. « Le commissaire Marthaler et ses deux nouvelles collègues enquêtent sur la mort d'une femme retrouvée assassinée dans la chambre d'un hôtel miteux de Francfort. La victime étant une journaliste de renom, l'office régional de police judiciaire s'empare de l'affaire. Marthaler continue néanmoins discrètement ses investigations. Il comprend rapidement que le meurtre est lié au suicide suspect d'un parlementaire sur lequel il doit également faire toute la lumière. » Pour une fois, il n’y aura pas besoin de faire croire à tous vos potes que Arte « est vraiment une chaîne super » même si vous ne la regardez jamais.


M6 : Elementary


Jonny Lee Miller dans la peau de Sherlock, Lucy Liu sous l'étiquette Dr Joan Watson, oui, c'est sexy. Dans cette épisode, une vieille dame valdingue d'un balcon et dégomme au passage un autre homme dans sa chute. Vlan, deux morts. Sherlock débarque, sent la bonne affaire et s'intéresse surtout à l'affaire d'immobilier qui traîne derrière tout ça. Si on est malin, les fils sont pas trop compliqués à connecter. Et finalement, le plus intéressant, c'est cette histoire bucale entre le capitaine Gregson et une ancienne policière qui complique sa romance avec le docteur Watson. Ouais, le crime passe au second plan et, au fond, on a tous quelque chose en nous de Dominique Rizet. Comme si on avait envie de perdre notre temps devant une embrouille d'adultes, on aura les retrouvailles entre Coco Tolisso et Benjamin Mendy chez les Bleus pour ça.


France 5 : La maison France 5


Comme chaque semaine, La maison France 5 – ou Question Maison pour les puristes – propose une heure tout rond consacrée à la décoration et à l'aménagement intérieur. La tournée asiatique continue pour l’ami Stéphane Thebaut. Ce vendredi, feu la voix off du jeu La Cible – qui, au vu de sa corpulence, a assurément pris un bon coup de fourchette – pose son sourire Colgate à Singapour. Au sommaire : « Ambiance végétale – Comment il est possible d'inviter la nature dans son intérieur, et pas seulement avec des plantes – Janique Bourget, designer plasticiennne – Avec un cutter et du papier, cette artiste réalise des créations d'une incroyable poésie et un ravissement pour les yeux. » En fait, La maison France 5, c’est juste une émission pour ceux qui n’ont pas les balls de changer entièrement la baraque dans D&CO.


C8 : Laurent Gerra au Châtelet


En avril 2014, Laurent Gerra fêtait ses vingt-cinq ans de carrière au Châtelet. Mais C8 – à l'époque Direct 8 – n'avait plus de cases libres dans son programme à ce moment-là. À 10h du matin, la chaîne diffusait un épisode de Touche pas à mon poste. À midi, un autre épisode de Touche pas à mon poste. À 14 heures, toujours pas de place pour Laurent Gerra, puisque C8 rediffusait le Touche pas à mon poste de la veille. Et à 16 heures, c'était une compilation des meilleures vannes d'Hanouna, donc toujours pas de créneau pour Gerra. Trois ans plus tard, en mars 2017, Direct 8, devenu C8, a enfin un peu de place pour le grand Lolo. Alors c'est parti pour deux heures d'imitations de Johnny qui beugle, de Sarkozy en lunettes de soleil qui bouge ses épaules ou de Hollande qui bégaie. Bref, rien de bien nouveau. Avec un peu de chance, Gerra sortira même une imitation de Giscard, alors que plus personne ne l'a entendu parler depuis les années 90. Pas suffisant pour rater Lille-Marseille, ou pendant 90 minutes les joueurs de l'OM vont tenter d'imiter des footballeurs.


W9 : Enquête d'action


Ce soir, Marie-Ange Casalta va encore faire peur aux Français. Mais après avoir filmé tous les dealers, les violeurs, les faux-monnayeurs, les braconniers et les méchants en tous genres de France et de Navarre, les caméras d'Enquête d'action ont décidé de voyager un peu. Pas bien loin, puisque l'émission a posé ses valises en Belgique, à l'Ouest de Bruxelles, le temps d'aller voir si l'herbe brûle plus fort dans le jardin d'à côté. Pour le choix du lieu, aucune surprise pour une émission qui passe son temps à suivre des policiers débordés : bienvenue à Molenbeek. Drogues, voitures volées et religions monothéistes détournées dans des buts guerriers, le menu est un grand classique. Et si vous ratez l'épisode de ce soir, un autre similaire vous attendra vendredi prochain, avec pour seule différence qu'il aura été tourné à Grenoble ou à Istres.


TMC : Mentalist


Le casting, on le connaît : Patrick Jane je sais tout, l'insupportable Lisbon, Cho, Wayne « Roudet » Rigsby, Van Pelt et surtout la boss du CBI, Madeleine. Cette fois, le Mentalist enquête sur la mort de Rick Loomis, retrouvé avec une balle dans le crâne dans son pick-up, près d'une rivière. Bachi-bouzouk ! Qui a tué le chercheur d'or sur du heavy métal saignant ? Bah, Dean Puttock, voilà, un mec jaloux qui estimait que l'or trouvé par Loomis appartenait à sa famille. Un homme abattu finalement par Madeleine Hightower qui a pallié le forfait de dernière minute de Lisbon sur cheville blessée. Largement de quoi passer au-dessus de cette épisode trop vu, trop connu. Et on se fiche que Jane lise dans les pensées, ça lui sert à rien. Bastien Bricout n'a même pas réussi à rafler Secret Story avec ça.


NT1 : Joséphine, ange gardien


Apparemment, le claquement de doigts le plus insupportable du PAF fait encore des ravages. Avec sa salopette et ses épaules aussi larges que ses jambes, Joséphine Delamarre vient à la rescousse de Pierre Castignac dans l’épisode 6 de la troisième saison de la série (1999). Pierre est devenu amnésique après un accident de voiture. L’homme a oublié qu’il était marié et père de trois enfants. « Cependant, lui et sa femme sont prêts à divorcer. Joséphine tente de savoir les réelles raisons de la perte de conscience soudaine de Pierre. Ce qu'il va apprendre de sa vie antérieure va être pour lui un réel choc. » Où l’on retrouve aussi le géologue qui jouait dans Les Revenants et une ancienne membre du jury de l’émission La France a un incroyable talent. Pas de chance pour l’acteur qui endosse le rôle de Pierre Castignac, lui est mort dans la vraie vie d’un arrêt cardiaque quelques années plus tard. Et il attend toujours le coup de baguette de Joséphine.


NRJ 12 : Père et maire


Une série bas de gamme made in TF1 des années 2000, recyclée ensuite sur D8 qui plus est ? NRJ 12 ne pouvait que se jeter dessus. Le tout premier épisode de Père et maire met en scène Erwan et son ami Hugo. Le premier est abbé de Ville-Grand, le deuxième en est l’élu. Mais comment Monsieur le maire peut-il encourager ses concitoyens à fêter Halloween, cette saloperie de fête commerciale, alors que l'on devrait se recueillir pour honorer les morts, s’indigne l’abbé ? Et dire que l’on retrouve la réplique « Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ? » qui a, on l’imagine, inspiré un monument de l’histoire du cinéma. Allez, tout est pardonné avec la présence de la douce Anne Marivin.


LCP : Jeux vidéo, les nouveaux maîtres du monde


Bon, oui, un documentaire sur la nouvelle génération à manettes plutôt que de voir la tronche de Serge Moati ou de Frédéric Haziza (je te veux, si tu veux de moi), ça permet de souffler. Wow, attention : les jeux vidéo ont envahi le monde, débarquent sur tous les écrans et tout ça est désormais organisé avec des mots barbares comme « casual gaming » ou « e-sport » . Jérôme Fritel, habitué à tabasser contre Daech ou Goldman Sachs, a donc fouiné avec les princes du secteur. Problème, rien de bien neuf. Ouin ouin, les jeux vidéo conduisent à la violence, mais l'ensemble est surtout aussi fragile qu'une blague de Dany Boon. Et tout le monde sait qu'il n'y a qu'un nouveau maître du monde et il s'appelle Phillip Heath. Oui, six fois mister Olympia de suite, ça pose des muscles.


France 4 : France - Pays de Galles U20


Le XV de France des moins de vingt ans accueille le XV du Poireau, pour la dernière journée du Tournoi des VI Nations. Ah, les chœurs gallois... Frissons garantis à Sapiac (Montauban) lorsque les quelques supporters venus de l’Ouest du Royaume, dans leur accoutrement fleuri – ils se déguisent bien souvent en jonquille, l’un des symboles nationaux –, donneront une leçon à leurs hôtes en entonnant le Hen Wlad fy Nhadau ( « Vieux pays de mes ancêtres » ). Ce qui ne va pas empêcher les Bleus de gagner. Insuffisant toutefois pour souffler le trophée à l’Angleterre. En vrai, ce match, c’est juste un prétexte pour remettre Ella, Elle l’a dans le juke-box. « Ou-ou ou-ou ou-ou ou... »


Gulli : Les contes de Grimm


Hans Christian Andersen est mort depuis 142 piges, mais Frank Lampard n'ayant pas encore trop repris la plume, il faudra continuer à se bouffer les contes de l'auteur danois pendant encore quelque temps. Cette fois, Gulli nous sert La Princesse au petit pois. Le script est simple : un prince qui cherche une princesse, enfin une « vraie princesse » , un chouette petit cœur quoi. Et vlan, une nuit d'orage, une bimbo débarque sous la pluie pour ne pas pioncer dehors et le prince l'installe sur vingt matelas et vingt édredons où sa mère, la reine, avait placé avant un petit pois. Le lendemain, la princesse balance qu'elle a mal dormi, gênée par un petit truc dur, et se lève avec des hématomes plein le corps. Peau sensible = vraie princesse. Bingo, ils vivront heureux et auront beaucoup d'enfants. De quoi donner une leçon à Anthony Martial, mais rien d'ébouriffant. Quelqu'un a-t-il vraiment réussi à choper grâce à un petit pois ?


6 Ter : Stuart Little 3


Vous imaginez, vous, être enfant et n'avoir bouffé toute votre vie que des films en 3D ? Triste, nul. Stuart Little, pour les puristes, c'est un truc avec Hugh Laurie, Geena Davis et Jonathan Lipnicki. Rien d'autres. C'est quoi ce bordel ? Si le troisième opus de la vie du rongeur n'est pas sorti au ciné, il y a bien une explication. Là, on a le droit à une histoire de vacances près d'un lac, où Stuart et George vont dans un camp scout avant que le gros Snowbell – chaton poilu de la bande – ne se fasse enlever par une bête mystérieuse dans la fôret. Problème, vendredi soir, la seule bête qui vaille est une panthère et s'appelle Bafé Gomis. Et ça, une animation pourrie ne peut rien y changer. Rendez-nous Rob Minkoff !


HD1 : Un homme par hasard


Frédéric Diefenthal, dans le biopic du passage de Julien Faubert au Real Madrid.


Numéro 23 : Orange is the New Black


« Les douches du bloc des détenues espagnoles se bouchent et refoulent. Les latines étant responsables de la cuisine, elles exigent des douches et prennent celles du bloc des détenues noires. » Sacrée intrigue entre les murs du pénitencier pour femmes de Litchfield. Finalement, Vee parvient à faire en sorte que Gloria intègre Taystee et Watson dans les cuisines, ce que Red voit d'un très mauvais œil. Les paris sont ouverts, c'est le titre de l'épisode 5 de la saison 2 de la série. Ou un message subliminal pour vous inciter à investir tout votre Livret A sur la victoire des Dogues.


La chaîne L'Équipe : Volley féminin


La Ligue A de volleyball est sans doute passionnante, mais elle ne passionne personne. Et au-delà d'avoir misé sur le mauvais sport, L'Équipe 21 a carrément misé sur le mauvais cheval, puisque le match de ce soir oppose Mulhouse, le leader, à Venelles, une équipe de bas de classement. Peu de suspense à prévoir, donc. Angie Bland et ses copines devraient s'en sortir sans trop de soucis, et seuls les amateurs de volley sauront apprécier le principal geste technique de ce sport : les doigts dans le dos pour annoncer la stratégie avant que l'adversaire n'effectue son service.


RMC Reportage : Mensonges de l'histoire


Ce soir, la chaîne 24 revient sur le naufrage du RMS Lusitania. Un grand paquebot long de 240 mètres, qui assurait des courses entre New York et les côtes anglaises depuis 1907 pour des milliers de passagers. Sauf qu'en 1914, une embrouille entre des dirigeants européens, qui aimaient jouer à celui qui pisse le plus loin, changea quelque peu la face du monde, et qu'en quittant le port de New York le 1er mai 1915, le Lusitania était parti pour son dernier voyage. Le 7 mai, au large des côtes irlandaises, le gros bateau se fait torpiller par un sous-marin allemand. Bilan, près de 1200 morts, et des Allemands qui jurent avoir shooté le navire parce qu'il transportait une cargaison de munitions. Et dans ce naufrage, pas d'histoire d'amour interdite entre un gars du peuple et une grande bourgeoise, ni d'adieux sur une porte qui flotte au milieu des eaux glacées. Juste des Américains qui s'énervent, qui voient tout rouge, et qui finissent par entrer en guerre en 1917 pour mettre un peu d'ordre dans tout ça. Un peu comme Frank McCourt à l'OM en fait.



Par Maxime Brigand, Alexandre Doskov et Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 9: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1 Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 8 Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou