En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options

On vous spoile le programme télé (pour vous forcer à regarder la Ligue Europa)

Vous aviez l'outrecuidance d'envisager de zapper la Ligue Europa ? Voilà ce qu’il va se passer ce jeudi soir sur le petit écran pour que vous ne puissiez plus esquiver Lazio-Nice, Guimarães-OM ou pourquoi pas Arsenal-Étoile rouge de Belgrade.

Modififié

TF1 : Danse avec les stars, épisode 4

Ce soir dans DALS, c’est « la soirée des juges » . Pour cette quatrième émission, Jean-Marc Généreux, Fauve Hautot, Chris Marques et Nicolas Archambault se glissent dans la peau de professeurs de danse. Après des images gênantes de la semaine passée à coacher deux couples durant les compétitions, ils danseront avec les candidats sur une partie de la chorégraphie. Entre vannes approximatives de Jean-Luc Reichmann, treize «  Ça, j’achète ! » du minuscule québécois et quinze sourires figés de Sandrine Quétier, c’est l’heure des notes techniques et artistiques. Camille Lacourt est dernier du classement des juges, mais premier chez les téléspectateurs. Agustin Galiana - contraint de danser avec une attelle au pied droit à cause d’une blessure - et Candice Pascal sont éliminés sans que TF1 n’explique clairement lequel des deux est la star. Les chroniqueurs de Touche pas à mon poste dénoncent dès le lendemain une machination de la production.




France 2 : Secrets d'histoire - « Agatha Christie : l'étrange reine du crime »

Dans Le meurtre de Roger Ackroyd, l'assassin est le narrateur, le docteur Sheppard. Une bien belle pirouette narrative. Dans Le crime de l'Orient-Express, Agatha Christie nous réserve encore un joli twist puisque Samuel Ratchett a en fait été assassiné par tous les passagers du wagon, qui avaient chacun une raison de lui en vouloir et qui avaient préparé le crime ensemble. Passons à Mort sur ne Nil maintenant. Eh bien figurez-vous que cette bonne vieille Linnet Doyle a été tuée par Simon, son salaud de mari qui en voulait à ses livres sterling. Heureusement, Hercule Poirot veillait au grain et cette brochette de crapules est aujourd'hui hors d'état de nuire.




France 3 : La soupe aux choux

Bloubloubloubloublou. Rouloulouloulouloulouloulou. Halululululululu ? Plouplouplou, PULULULULULULULULULULULULU !!! Bilililililililililililili, piou piou piou piou piou piou ! Bidouuuuuuudoudoudoubidou. Poudoudoudoudoudou. Bloublou.

Vidéo


Canal + : Billions

« Quelqu’un essaye de me baiser. Ils essayent toujours. » Damian Lewis, aka ce judas de sergent Brody, est de retour dans la peau de Bobby Axelrod, un self-made man patron d’un fonds spéculatif soupçonné de délit d’initié. Encore un bon gros salopard, en somme. Et la pression du procureur Chuck Rhoades commence à chauffer pour les fesses de « Axe » . En même temps, il était temps à l’épisode sept de la série. Bobby est tellement perturbé qu’il en vient aux mains avec un pote après un incident impliquant ses enfants. Bientôt, les investigations sur la vie privée de sa femme Lara vont révéler un secret qui pourrait ruiner son empire. Et non, cette fois-ci, il n’est pas espion à la solde de terroristes.




France 5 : La grande librairie

La semaine dernière, La grande librairie faisait fort en invitant Fabrice Luchini et Alain Finkielkraut. Du coup, cette semaine, François Busnel a besoin de se reposer et ça se voit dans ses invités. Après avoir flatté Patrick Modiano en le présentant à cinq reprises comme le prix Nobel de littérature 2014, le présentateur de l’émission l’écoute sagement évoquer son nouvel ouvrage, Souvenirs dormants » et la pièce de théâtre Nos débuts dans la vie. Place ensuite à Marie-Hélène Lafon, François-Henri Désérable et Pierre-Michon. Moment fun : quand Jeanne Balibar, à l’affiche du film Barbara, va chanter L’Aigle noir a cappella. Wouhou.




M6 : Cauchemar en cuisine

Ce jeudi, Philippe Etchebest traîne ses basques et sa calvitie à Biéré, dans la région de Tours, où une certaine Sylvie a besoin d'aide pour sauver sa crêperie et a fait briller dans le ciel le logo du grand cuistot pour qu'il accoure. La suite, c'est le lot habituel de ce genre d'émission avec ses situations prévisibles. Des serveurs empotés, des plats immangeables, des clients qui crient au scandale, puis un coup de baguette magique et comme par hasard la crêperie dégueu se met à prétendre à une étoile au Michelin. En revanche, pour donner une recette qui fonctionne à la défense de Nice, y a plus personne...




Arte : Mansfield Park

À la fin, Fanny Price se tape enfin l’homme qu’elle aime en secret depuis des années : son cousin Edmund. Et ça ne gêne absolument personne. Un vrai happy ending.




C8 : Repas de famille

Qui va devoir se coltiner mamie à Noël ? C’est la question qui tracasse la famille Poggi entre le gigot et le fromage. D’un côté, Bernard, il est carrossier, de droite, reçoit avec sa femme Bernadette aux fourneaux. De l’autre, leurs bof’, Bruno et Huguette, des profs, de gauche forcément. Bruno avoue à tout le monde que Bernard a une maîtresse. Bon, en fait, il n’en a pas qu’une seule. Dans ce film adapté d’un spectacle des Chevaliers du fiel, la meilleure punchline de Béber’ est à écouter avec les sous-titres pour ceux qui ne maîtrisent pas l’accent provençal : « Pour mamie on fera comme pour les huîtres, vous la prendrez les mois en R » . Le problème est réglé : la grand-mère meurt à la fin.




TMC : Les vacances de Ducobu

Héros bidon coincé entre les couleurs de Maya l'abeille, le ventre d'Homer Simpson, le visage rondouillard du père Dodu et la mèche du président Trump, l'élève Ducobu est un sale ringard. C'était vrai dans les BD, et ça l'est encore plus dans les films où il est chapeauté par un Élie Semoun qui pense que plus on hurle, plus on est drôle, comme 90% des comiques français à cours de vannes. Le pire, c'est que Ducobu ne se tape même pas Léonie Gratin à la fin. Amateurs de cancres, passez votre chemin et préférez vous jeter sur le match de l'OM. Patrice Évra jouera peut-être.




NT1 : Godzilla

Il s’agit bien évidemment de la version américaine de 1998. En gros, dans les années 1960, ces cons de Français font des essais nucléaires en Polynésie et entraînent la mutation d’un lézard. Un lézard mutant hyper discret, puisqu'il faut attendre trente ans pour que ces cons de Japonais croisent sa route en plein océan Pacifique. Du coup, Nick Tatopoulos, un brillant scientifique américain, abandonne ses recherches sur la catastrophe de Tchernobyl provoquée par ces cons de Soviétiques et se consacre à la créature. Godzilla, comme il est nommé, éclate tout sur son passage et débarque bien sûr à New York pour pondre ses œufs dans les sous-sols de la ville. Nick est viré de l’armée américaine à cause d’une saleté de bonne femme qui a tout balancé à la presse et fait alors équipe avec Philippe Roaché (formidablement interprété par Jean Reno), des services secrets français. Pendant que l’armée américaine « tue » Godzilla, les deux loustics vont détruire le nid. Sauf que retournement de situation, Godzilla n’est pas mort, et il n’est vraiment pas content, alors il les poursuit dans toute la ville. Mais finalement, ce con de lézard géant s’emmêle les pinceaux sur le pont de Brooklyn, se fait bombarder par l’armée et meurt lentement. Sauf que, retournement ultime de situation, il reste un œuf qui a survécu au chaos... Vivement la suite.




NRJ 12 : Jet Set

Avant Camping, avant Disco, avant Trois Zéro, avant tous ces chef-d’œuvres du septième art, Fabien Onteniente s’est fait connaître grâce à Jet Set. Où l’on retrouve déjà Lorànt Deutsch et Samuel Le Bihan, et l’histoire d’un mec de banlieue qui va prendre le melon en côtoyant le star system. Jimmy (Bruno Solo) veut faire de son troquet ringard un temple de la haute société, alors il missionne son pote Mike (Samuel Le Bihan), mauvais comédien au chômage, pour se faire un carnet d’adresses. Et c’est Jimmy qui se retrouve lâché par toute sa bande à se faire traiter de « tête de zeub’ » . Lunettes de soleil teintées rouge, fines moustaches et raies sur le côté, bienvenue dans le monde branché des années 1990. Tout se termine bien, évidemment, avec Mike qui embrasse sa meuf au-dessus du périph’. Comme une subtile métaphore de la rencontre entre Paris et sa banlieue, signée par ce génie incompris d’Onteniente.




LCP : Questions d'info

Avec comme invité le délicieux Christian Jacob. Qui va grogner contre Macron, contre Édouard Philippe, contre le gouvernement, contre Macron, contre la chienlit, contre les jeunes qui ne respectent plus rien, contre Macron, puis contre la gauche, contre le laxisme, contre Taubira, contre les étrangers qui font rien que de profiter des allocs, contre Macron, contre le trou de la Sécu, contre Macron, et puis un peu contre Macron pour terminer. Bref, l'opposition constructive dans toute sa splendeur.




France 4 : Les Boxtrolls

« Il est une légende connue de tous en ville, selon laquelle quand vient le soir, et que chacun s’est enfermé chez lui, d’étranges créatures émergent de la nuit... » Des bêtes immondes habillées par des cartons connues sous le nom de Boxtrolls, accusées d’avoir enlevé le jeune Eggs. Mais non ! C’est une machination orchestrée par l’infâme Archibald Trappenard qui exerce dans la vie la profession de dératiseur de Boxtrolls dans le but d’obtenir un jour le chapeau blanc si recherché pour assister au conseil. Ouf, les trolls sont finalement acceptés par les humains et Archibald va exploser – littéralement – en mangeant du fromage. Quelle histoire !




C Star : The American

George Clooney meurt à la fin.




Gulli : Le Pôle express

Ce n’est pas dit clairement à la fin du film, mais on sait tous qu’il ne s’agit que d’un vaste rêve du gamin dont on ne connaît même pas le prénom. Le père Noël n’existe pas, Tom Hanks n’a jamais été « chef de train » , et il n’y a jamais une aussi bonne ambiance en deuxième classe.




HD1 : R.I.S Police scientifique - « La gorgone »

Saison 9, épisode 5, soit l’avant-avant-avant-dernier épisode de la formidable série française pas du tout inspirée des Experts. Alors forcément, les scénaristes ont tout donné dans cet opus appelé « La Gorgone » . Une énorme explosion détruit en partie un laboratoire pharmaceutique. Fred, Émilie et la nouvelle légiste de la bande Claire sont dépêchés sur place. Jeanne, une laborantine, est retrouvée morte avec une pipette en verre plantée dans l’abdomen. Mais stupeur ! Après le rapatriement du corps au R.I.S, Émilie et Claire sont victimes de malaise. Le diagnostic est sans appel : elles sont atteintes d'un terrible virus mortel, inconnu des services de santé et vraisemblablement véhiculé par le cadavre de la victime. Les locaux du R.I.S. sont alors placés en quarantaine. Pendant ce temps-là, un mec appelé Morand s’en branle totalement et tente de faire avouer un certain Ludovic, qu'il soupçonne du meurtre d'une jeune fille. Pas de panique, tout le monde s’en sort, le méchant est arrêté et le virus n'était pas si mortel que ça.




6ter : Départ immédiat

Ah, les vacances à Piémanson... L’apéro chez Michel, les parties de boule avec Dédé : sur cette plage de 10 km de long s’étend le dernier camping sauvage d’Europe, la Mecque de ceux qui portent des slips à la plage. Mais comme Audrey, Yannick et leurs deux filles préfèrent les emplacements bien délimités et les douches communes, la petite famille roule vers l’Italie. Michael, lui, se la joue hippie en embarquant dans son célèbre Combi, quand Michel et Patricia ont cassé leur tirelire pour s’offrir un camping-car démesuré à l’intérieur duquel ils peuvent même garer leur voiture. Un camping-car cinq étoiles, d’accord, mais ils vont quand même devoir se balader avec du PQ à la main pour aller aux toilettes.




Numéro 23 : Indices - deux accusés pour un meurtre

Un meurtre, deux accusés. Le corps d’une femme retrouvé dans une forêt de Charente-Maritime. Et la famille n’obtiendra jamais la vérité. Le premier suspect est mort d’une crise cardiaque en prison, le deuxième a été acquitté après avoir passé un an, deux mois et 22 jours en prison. Évidemment que Dominique Rizet s’est déjà penché sur la mort de Jennifer Charron.



Vidéo


RMC Découverte : Gare du Nord, la plus grande gare d'Europe

- « En raison d'un incident voyageur, le trafic est fortement perturbé sur la ligne 4. Privilégiez les autres itinéraires. »
- « À la suite d'un mouvement social, le RER B ne marquera pas l'arrêt à la station Gare du Nord. Veuillez-nous excuser pour la gêne occasionnée. »
- « Panne de signalisation : le TER numéro 47921 en provenance d'Amiens est retenu en gare de Saint-Just-en-Chaussée. Prévoyez un retard d'environ trente minutes. »
- « Intrusion sur les voies à l'entrée du tunnel sous la Manche : retards à prévoir sur tous les Eurostar. Comment ? In English ??? Hmmmm... There are some voyous on the voies just before le grand tunnel. Sorry, we are going to be en retard. »




Chérie 25 : Erin Brockovich, seule contre tous

Une histoire vraie. Face au scandale sanitaire de pollution des eaux potables à Hinkley, en Californie, Erin Brockovich se bat au nom des victimes contre la Pacific Gas and Electric Company. En d'autres termes, Julia Roberts balance ses porcs.



Par Kevin Charnay, Alexandre Doskov et Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 58
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7