1. //
  2. // Valenciennes/Rennes

« On s'est vus trop beaux »

Le Rennais pur cidre Romain Danzé fait le point sur la situation de son club avant d'entamer la dernière ligne droite. Éternels outsiders de la Ligue 1, les Bretons, encore une fois, déçoivent. Collectivement friable, malgré des individualités clinquantes, le Stade Rennais pointe à la 10ème place du classement avant d'affronter Valenciennes cet après-midi.

Modififié
0 0
Il reste onze journées de championnat. Au vu de votre classement actuel, quelle place peut viser le Stade Rennais ?


On a décidé qu'on parlait plus d'objectif ou de place. C'est vrai qu'à un moment, on parlait des trois premiers, des cinq premiers et je pense qu'on s'est un peu mis la pression. Donc maintenant, tous ensemble, on s'est dit qu'on allait plus parler d'objectif et qu'on allait essayer de gratter le maximum de points et par conséquence, le maximum de places et qu'on ferait le bilan à la fin de la saison.

Dans quelle mesure la démonstration contre Bordeaux vous a fait plus de mal que de bien ?


On s'est peut-être vus un peu trop beaux. Quand on passe quatre buts à Bordeaux, c'est vrai qu'on a tendance à s'enflammer un peu. On n'est pas restés assez humbles et ça nous a joué des tours contre Quevilly d'abord puis contre d'autres équipes ensuite.

Chaque année, Rennes est présenté comme outsider. Chaque année, Rennes déçoit. Qu'est-ce qui cloche ?


Si on savait, on ferait tout pour y remédier. C'est vrai que ça fait plusieurs années qu'on a des regrets à la fin de saison, car on se dit qu'on avait l'effectif pour faire un peu mieux. Mais bon à chaque fois, il nous manque quelques petits points qui font la différence, mais on n'arrive pas à savoir qu'est-ce que c'est.

En revanche, il y en a un qui explose. C'est Sylvain Marveaux. Jusqu'où peut-il aller ?


C'est un joueur que je connais depuis qu'on a l'âge de 13 ans. On est de la même promo, on a été formés ensemble depuis des années. Ça a toujours été un joueur extraordinaire mais il est fragile donc il est blessé assez souvent. C'est pour ça que ça fait quelques années qu'il est ralenti et qu'il n'a pas explosé avant. Là, il a la chance que ça se passe bien au niveau de sa santé. Donc forcément il joue les matchs et il joue à son niveau, qui est un très haut niveau. Donc je suis pas surpris et il peut aller beaucoup plus haut.

Jérôme Leroy parlait de toi comme son successeur au poste de numéro 10. Il vient de resigner une année. Antonetti te fait jouer défenseur latéral. Comment tu vois ton avenir au Stade Rennais ?


Avec l'arrivée de Fred Antonetti, j'ai reculé d'un cran. Maintenant je joue arrière droit ou arrière gauche. Quand Jérôme avait sorti cette phrase, je jouais plus au milieu. C'était il y a quelques années. Désormais mon avenir à moi est au poste d'arrière droit je pense. Maintenant va falloir voir ce que fait Rod Fanni à la fin de la saison, voir s'il souhaite partir ou pas. Moi, va falloir que j'aie une discussion avec les dirigeants pour voir ce qu'ils comptent faire s'il y a un départ de Rod. S'ils veulent me laisser la place à ce poste-là ou s'ils veulent recruter quelqu'un de l'extérieur.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0